Publié par Guillaume Champeau, le Vendredi 10 Octobre 2008
BRÈVE

Michael Moore obligé de faire semblant de chasser les P2Pistes

Les bourdes des techniciens puis des avocats de Michael Moore ne sont peut-être finalement pas le reflet d'une méconnaissance ou d'une incompétence technique, mais celle d'une habile maladresse volontaire destinée à contourner sans en avoir l'air les restrictions posées par le droit d'auteur. On se souvient en effet que le réalisateur américain a souhaité proposer gratuitement son dernier film Slacker Uprising en téléchargement sur Internet, mais que l'offre s'est retrouvée limitée aux seuls internautes américains et canadiens. Or les techniciens du site ont utilisé BitTorrent et des trackers publics pour offrir le film en téléchargement, ce qui l'a rendu accessible au monde entier sans restriction possible... et les avocats ont réagi mollement en contactant la mauvaise société pour exiger le retrait du fichier .torrent.

Interrogé par TorrentFreak sur ses intentions réelles, Michael Moore a expliqué qu'il n'avait pas d'autre choix que de faire semblant de faire respecter les droits d'exclusivité cédés aux exploitants étrangers. "Qu'est-ce que vous croyez que je fais ?", demande Moore. "Je sais que ça ne doit pas paraître évident pour tout le monde, mais je pense que vous les gars vous avez compris. Je possède uniquement les droits américains et canadiens. Donc mes mains sont liées. Mais nous sommes au 21ème siècle, c'est quoi 'les droits géographiques' ?", s'interroge le réalisateur.

"Je vais le redire pour la centième fois", insiste Michael Moore, "si j'achète un bouquin et que je lis, et qu'ensuite je vous donne le livre pour que vous le lisiez, je n'ai enfreint aucune loi. Pourquoi est-ce que ça ne serait pas vrai pour tous les médias ?".

Très juste. C'est bien pour ça que les éditeurs de livres et de journaux misent de plus en plus sur les livres électroniques et leurs DRM, pour s'assurer que les ouvrages ne puissent plus passer de main en main ou, pire, être revendus d'occasion. Ca ferait un bon sujet de documentaire pour Michael Moore.

Publié par Guillaume Champeau, le 10 Octobre 2008 à 13h31
 
12
Commentaires à propos de «Michael Moore obligé de faire semblant de chasser les P2Pistes»
Inscrit le 24/09/2008
3280 messages publiés
sympa ce Michael Moore
faudrait juste qu'il n'y ait pas de procès a la clef
Inscrit le 06/04/2007
2583 messages publiés
Michael Moore est citoyen d'honneur du Groland et j'apprécie globalement le culot monstre et la mauvaise foi du bonhomme.
J'vais p't'être télécharger avant que de bons gros avocats ne s'en mêlent...
Inscrit le 19/09/2008
519 messages publiés
"Je vais le redire pour la centième fois", insiste Michael Moore, "si j'achète un bouquin et que je lis, et qu'ensuite je vous donne le livre pour que vous le lisiez, je n'ai enfreint aucune loi. Pourquoi est-ce que ça ne serait pas vrai pour tous les médias ?".

Excellent !

... mais en y réfléchissant, il y a une différence entre prêter un livre et partager un fichier sur internet : Sur internet, on peut "donner" un fichier tout en le conservant (-> copie)... et c'est ce qui motive le combat des majors hélas.
Inscrit le 17/04/2005
614 messages publiés
oui sauf qu'au debut de la chaine de mise à disposition il n'y a pas souvent QQ1 qui a acheté l'Å“uvre, c'est d'ailleurs pour ça que les DRM sont inutils dans la lutte contre le dl illégal ...
Inscrit le 25/01/2007
2899 messages publiés
oui sauf qu'imprimer le bouquin coute cher alors que dupliquer a l'infini un mp3 c'est donné (rapport investissement/prix de vente)... donc le rapport n'est pas tout à fait le mm. idem pour la gravure d'un cd, ca coute rien ou presque par rapport au prix initial.

de plus, un bouquin c'est un objet matériel qui a une durée de vie conséquente du moment que la qualité d'mpression est correcte alors qu'un mp3 c'est un bout de code qui va se dévaluer dans le temps (peut etre qu'un jour on aura plus de player mp3) et qui est mis sur un support hautement périssable (bout de plastique troué ou disque magnétique rotatif).

de plus, le mp3 est un format qui dégrade le niveau d'enregistrement du son alors que le texte est le texte et qu'il n'y a pas de perte de caractères dans le procédé d'impression (sinon, faut aller se faire rembourser ou bien c'est de l'hébreu).
Inscrit le 25/01/2007
2899 messages publiés
c'est bien pour ca mon cher fnac2005 qu'il faut trouver une alternative viable à l'achat au détail pour ce qui est du contenu numérique.

cela ne marche pas, ca ne marchera jamais. alors soit on continue a combattre les moulins à vent, soit on se pose, on réfléchit, on se concerte, on interroge tout le monde et on trouve un consensus qu'il n'y aura pas besoin d'imposer par la force et la traitrise parcequ'il sera démocratique, c'est à dire, accepté par tous, naturellement.
Inscrit le 25/01/2007
2899 messages publiés
mais visiblement, bcp de gens parmis nos "représentants" n'ont pas compris ce qu'était une société démocratique.

ils confondent avec la ploutocratie et se croient encore au temps des romains.
Inscrit le 05/03/2008
113 messages publiés
enfin, quelqu'un d'intelligent ! bravo à lui !
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Ah tiens, ça me rappelle que je l'ai pas téléchargé, merci! Il semblerait que sur le site avec le bâteau pirate, la dispo pour la version "officielle" de 1,35 Go soit de1251 utilisateurs! Ca devrait être rapide! )

J'achèterai quand même le DVD, si ça m'a plu comme Farheneit 9/11!

...comme quoi ça marche, son plan marketing!
Inscrit le 05/12/2006
353 messages publiés
vi alors faut interdirre les photocopieuses, c'est le mal pour les libraire!
Inscrit le 12/05/2008
33 messages publiés
Bah le lobbyisme contre la photocopie des livre a existé hein, d'ailleurs photocopier un livre c'est normalement illégal, pourtant c'est très rependu dans les ecoles...
Inscrit le 02/07/2008
1304 messages publiés
Bah le lobbyisme contre la photocopie des livre a existé hein, d'ailleurs photocopier un livre c'est normalement illégal, pourtant c'est très rependu dans les ecoles...

Ce n'est absolument pas illégal pour un usage privé, quant aux écoles elles versent une redevance annuelle au Centre Français d'exploitation du droit de Copie (CFC).
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Octobre 2008
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9