C’était encore le cas dimanche par la voie du chroniqueur Guy Carlier dans l’émission pourtant très consensuelle Stade 2. Orange et la Ligue de Football Professionnel (LFP) se prennent des volées de bois vert dans les médias depuis quelques semaines ; le premier pour avoir réservé son offre payante de retransmission du football à ses seuls abonnés, le second pour avoir cru que les passionnés de foot en France étaient assez nombreux et fortunés pour changer d’opérateur et/ou dépenser encore 6 euros par mois supplémentaires, en plus de leur abonnement – déjà très cher, à Canal+, pour voir essentiellement un seul match par semaine, avec des équipes qui le plus souvent ne seront pas celles qu’ils soutiennent.

Résultat, l’immense majorité des passionnés ne veulent ou ne peuvent plus suivre les grandes affiches du championnat réservées à Orange, les clubs de supporters protestent et les sponsors des plus grandes équipes se plaignent du manque d’exposition.

Pour Orange, c’est désormais une question d’image. La marque « Orange Foot » est devenue en quelques semaines à la fois synonyme de fermeture et d’échec commercial, et cette grisaille pourrait contaminer toute la filiale de France Télécom si la mauvaise presse continue. C’est donc aujourd’hui une guerre de communication que livre Orange, qui se décide enfin à livrer des chiffres officiels.

Alors que le Journal du Dimanche affirmait que seulement 15.000 spectateurs ont regardé le match Bordeaux-Marseille, le directeur des programmes d’Orange Xavier Couture affirme dans L’Equipe que l’affiche du championnat a été vue par 163.000 téléspectateurs. Un chiffre qui est le résultat d’une estimation basée sur le nombre de foyers abonnés à l’offre Orange Foot, multipliée par le nombre de spectateurs moyens devant la télévision. « Nous avons désormais 50.000 foyers abonnés. Après un mois de compétition, c’est un résultat conforme à nos prévisions« , assure M. Couture.

Dans le détail, 40.000 abonnés reçoivent le match grâce à leur connexion internet Orange, tandis que 10.000 accèdent à Orange Foot grâce au service par satellite mis en place pour compenser l’absence d’éligibilité de certains foyers à un débit suffisant pour recevoir la télévision par ADSL.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés