Si les éditeurs de jeux vidéo avaient des doutes sur l'utilité des DRM, les voici complètement balayés. C'est désormais certain, ils ne servent à rien. Plombé par des DRM beaucoup trop intrusifs, au point de décourager les acheteurs, le jeu Spore a été rapidement cracké et détiendra bientôt le record du jeu vidéo le plus piraté.

Pour espérer vendre un produit, mieux vaut faire en sorte qu’il soit de qualité. De ce côté-là, Spore s’en sort très bien, avec des critiques dithyrambiques de la part de la presse spécialisée. Mais son éditeur Electronic Arts ne fait pas assez confiance à la seule qualité de son produit, ou plutôt ne fait pas assez confiance à ceux qui l’achètent. L’éditeur américain a été tellement obsédé par l’idée de contrôler les joueurs pour empêcher la diffusion illicite de son jeu qu’il a créé un système de protection totalement imbuvable, insultant pour ses clients, qui lui vaut d’être descendu à la régulière dans les critiques des marchands en ligne. La situation s’est même aggravée depuis notre précédent article, puisque désormais Spore compte plus de 2100 votes à une seule étoile sur Amazon.com, sur un total de moins de 2400 votes.

Tout ça pour… rien. Car dans le même temps, les équipes de hackers se sont activées et ont rapidement trouvé le moyen de contourner le DRM mis en place et de proposer aux internautes du monde entier une version fonctionnelle du jeu, débarassée des lourdeurs créées par le système de protection imposé par Electronic Arts.

En quelques jours, la version piratée de Spore est en passe de devenir selon le spécialiste TorrentFreak le jeu vidéo le plus téléchargé de l’histoire de BitTorrent, avec plus de 500.000 téléchargements entre le 2 et le 13 septembre. « Ce rythme de téléchargements excède celui de n’importe quel jeu piraté dans l’histoire, et dans une ou deux semaines ce sera le jeu le plus piraté de l’histoire sur BitTorrent« , assure le site anglosaxon.

Selon ses données, le jeu Crysis qui fut l’un des best-sellers de l’année n’a été téléchargé que 420.000 fois depuis la diffusion de la version piratée en novembre 2007. TorrentFreak estime que The Sims 2 est aujourd’hui le jeu le plus piraté de l’histoire, avec une évaluation à 1 million de téléchargements par BitTorrent.

Sur le site de liens BitTorrent The Pirate Bay, Spore apparaît en première place des fichiers les plus téléchargés du moment, ce qui est rarissime pour un jeu vidéo. D’ordinaire, le classement est dominé par des séries TV ou des films.

La popularité seule du jeu n’explique pas le succès historique de Spore sur BitTorrent. « Ce jeu est génial et je peux le dire après l’avoir acheté et y avoir joué légalement« , assure ainsi un internaute dans les commentaires du site pirate. Mais, « cette copie que je télécharge est pour ma femme, qui à cause du DRM intrusif d’EA ne peut pas utiliser ma copie du jeu sur son ordinateur« . D’autres appellent à télécharger Spore massivement pour montrer à l’éditeur à quel point son DRM était inutile, et pour lui donner « une bonne leçon ».

Rendre l’expérience utilisateur plus désagréable pour les clients que pour les pirates n’est généralement pas une bonne méthode enseignée dans les écoles de commerce. Reste à voir si Electronic Arts aura appris la leçon et évitera, à l’avenir, de considérer ses clients comme ses meilleurs ennemis.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés