Après la musique, les arts visuels commencent également à négocier leurs droits auprès des plateformes de vidéo en ligne. Le français Dailymotion annonce ainsi ce lundi la signature d’un accord avec trois sociétés d’auteur, la SACD, la SCAM et l’ADAGP, qui leur permettront de percevoir des droits pour les œuvres de leur répertoire exploitées sur le site de partage de vidéos.

« Il s’agit en l’occurrence des œuvres cinématographiques et audiovisuelles documentaires et de fiction, y compris les captations de spectacles vivants (sur la partie du site intitulée  » official users  » ou partenaires officiels tels que producteurs ou médias), ainsi que des œuvres des arts graphiques et plastiques (sur l’ensemble du site)« , explique Dailymotion dans un communiqué, qui se félicite de ce qui constitue une première au monde.

Concrètement, l’accord doit par exemple permettre aux internautes d’envoyer sur Dailymotion des sketchs, des extraits de films, des documentaires ou des pièces de théatre, dont la diffusion était jusqu’à présent interdite. Dailymotion se charge ensuite de rémunérer les ayants droit par l’intermédiaire des sociétés de gestion signataires de l’accord.

« Nous nous réjouissons de permettre aux auteurs une diffusion licite de leurs œuvres auprès
d’internautes de plus en plus nombreux, curieux et avides de création
« , s’est félicité Pascal Rogard, le Directeur général de la SACD, qui est aussi l’un des lobbyistes les plus influents de l’industrie culturelle.

De son côté, le PDG de Dailymotion Mark Zaleski a souligné sa volonté de faire du site un « allié naturel des créateurs en leur apportant une juste rémunération pour la présence de leurs œuvres sur notre site« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés