Qu’y aura-t-il après le Blu-Ray ? Si l’on se réfère aux propos de Samsung, le format haute-définition ne devrait pas tenir beaucoup plus de cinq ans, et être vite remplacé par un nouveau format physique avec une capacité de stockage encore supérieure. Mais Sony, qui défend la haute technicité de son format, affirme que le Blu-Ray devrait être le dernier disque optique à voir le jour, avant qu’une toute nouvelle technologie ne prenne le dessus.

Taka Miyama, le directeur de la stratégie produit de Sony Europe, a ainsi déclaré que le Blu-Ray serait la dernière génération de disques optiques, en expliquant qu’il serait très difficile de parvenir à créer des lasers plus petits, donc capables de lire des données plus condensées. La faute à la longueur d’onde utilisée, déjà optimale sur les Blu-Ray.

Sony parie donc davantage sur les mémoires Flash, ou sur les mémoires holographiques, qui pourraient être la prochaine révolution du stockage. Le HVD (Disque Holographique Polyvalent) propose déjà une capacité de stockage de 3,9 téraoctets, l’équivalent de 160 Blu-Ray, sur un disque de même diamètre et deux fois plus épais. Mais la technologie est encore loin d’être prête pour une diffusion grand public.

Soyez rassurés, vos lecteurs Blu-Ray ont encore quelques belles années devant eux.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés