Le très provocateur président de Grokster, Wayne Rosso, vient de démissionner de son poste pour prendre la direction d'Optisoft, la société espagnole qui édite son concurrent Blubster. Cette décision a de quoi surprendre vu le succès de Grokster outre-atlantique, mais promet beaucoup pour le réseau MP2P sur lequel est basé Blubster.

Wayne Rosso n’est pas un homme discret. Lorsqu’il dirigeait encore Grokster, l’un des logiciels de P2P les plus populaires aux Etats-Unis après Kazaa (dont il partage le même réseau), Rosso n’a pas hésité à se hisser contre la RIAA au nom de tous les utilisateurs. Il a même été jusqu’à comparer les dirigeants de la RIAA à Staline, ce qui n’est toutefois pas très bien pensé. De façon plus positive, il a gagné en avril dernier un procès contre l’Association, dans lequel la justice américaine a reconnu que les logiciels de P2P n’étaient pas illégaux en soi.

En prenant la tête d’Optisoft jusqu’à présent dirigé par le créateur de Blubster, Pablo Soto, Wayne Rosso se donne comme mission de hisser le MP2P à un rang au moins aussi fort que le réseau FastTrack qu’il connaît très bien. Il devra ainsi prendre en charge la vente des licences du protocole, déjà exploité sur différents logiciels (Bluster, Piolet et RockItNet), et peut-être l’étendre à tous types de fichiers puisqu’il est pour l’instant exclusivement dédié au partage de fichiers musicaux.

Wayne Rosso promet déjà : Optisoft devrait bientôt être la cible de plaintes par l’industrie musicale.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés