Intel et Yahoo ont annoncé un partenariat pour développer une plate-forme ouverte de services interactifs pour la télévision, grâce à la connectivité des téléviseurs à Internet, qui devrait progressivement se généraliser. Le service baptisé Widget Channel s’appuiera sur le moteur Yahoo Widget Engine existant, et sur le processeur CE3100 (« Canmore ») d’Intel. La plateforme sera ouverte à tous les partenaires qui souhaitent l’utiliser. Véritable navigeur web miniature intégré à l’écran, le moteur sera capable d’afficher des données aux formats HTML, XML, Javascript ou Flash.

L’idée de proposer des widgets sur les programmes de télévision n’est pas nouvelle. Joost avait été le premier à mettre en œuvre le concept avec son logiciel de télévision en P2P, qui est loin d’avoir eu pour le moment le succès qui lui était prédit. Le service, imaginé par les créateurs de Kazaa et de Skype, devait notamment permettre aux spectateurs de discuter ensemble pendant le visionnage d’une émission, ou de recevoir des informations sur un produit visible à l’écran.

Yahoo souhaite étendre le service à toutes sortes de widgets, qui permettront d’accéder à ses e-mails, photos, cours de bourse ou météo sans quitter son téléviseur, dans un environnement personnalisé. Le but étant bien évidemment, le plus possible, de proposer des widgets commerciaux ou publicitaires ; un modèle économique déjà expérimenté par des sociétés comme Netvibes ou Webwag.

Yahoo et Intel ont déjà convaincu des services de vidéo à la demande américains (Blockbuster, CinemaNow,…), et des chaînes de télévision de participer au projet. Joost lui-même a indiqué son intention de participer à la plateforme, ce qui marque peut-être un virage stratégique pour la société.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés