Selon Techcrunch, le géant du e-commerce Amazon aurait vendu 240.000 Kindle, le livre électronique qu’il a lancé sur le marché américain en novembre 2007. Avec un prix de départ de 399 $ ramené ensuite à 359 $, l’ebook aurait ainsi rapporté à Amazon entre 86 et 96 millions de dollars, auxquels il faut ajouter les contenus achetés par les utilisateurs : romans, journaux, livres divers… C’est encore faible par rapport au commerce traditionnel du marchand en ligne, mais très prometteur.

Le chiffre de 240.000 est en tout cas très éloigné de celui évoqué récemment par le cabinet iSuppli, qui voit Amazon vendre 1 million de Kindle sur l’année 2008. Le cabinet entrevoit une croissance très importante du livre électronique, avec plus de 18 millions d’écrans à encre électronique produits en 2012.

Un analyste de Stifel, Nicolaus & Co. estime qu’Amazon pourrait vendre entre 500.000 et 750.000 livres électroniques dans les quatre prochains trimestres, et que chaque client achètera ensuite pour 120 à 150 dollars de contenus par Kindle. En tout, ce pourrait représenter un potentiel de 1 milliard de dollars de chiffre d’affaires pour Amazon.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés