Le soulagement n’aura duré qu’une toute petite semaine. Débarqué en troisième position derrière Coldplay et Laurent Voulzy lors de ses premiers jours d’exploitation, l’album de Carla Bruni était finalement passé en tête des ventes la semaine suivante, pour le plus grand bonheur de Nicolas Sarkozy. Mais le sursaut s’est vite essoufflé. Pour 910 petites boîtes en plastiques de différence, Coldplay reprend la tête du classement des meilleures ventes avec son album « Viva La Vida or Dearth and All His Friends« , écoulé à 14.264 exemplaires la semaine dernière.

Après plus d’un mois d’exploitation, l’album de Colplay accuse pourtant un recul de 7 % des ventes en France. Mais « Comme si de rien n’était » chute de 27 % à 13.354 ventes. Mauvais présage en attendant le canapé rouge de Michel Drucker, désormais attendu comme le messi par la maison de disques Naïve.

Côté numérique, c’est Estelle et son American Boy (Warner) qui domine le classement des téléchargements de singles pour la huitième semaine consécutive, avec 3.216 téléchargements payants. Mais sur les albums, c’est encore Colplay qui raffle la première place à Carla Bruni.

Sur les plateformes marchandes, l’album de Carlita chute brutalement de 49 % en une semaine. Ouille.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés