On a souvent reproché à l’industrie du disque son manque de communication. Il est vrai que lorsqu’elle se résume à des communiqués de presse pour se féliciter de victoires judiciaires contre des internautes ou contre les sites qu’ils fréquentent, ou à des opérations destinées à obtenir toujours plus de faveurs et de sévérité à l’encontre du piratage de la part du gouvernement, la communication n’est pas vraiment des plus constructives. Les RIAA, SNEP, IFPI et autres lobbys du disque à travers le monde ont réussi l’exploit de faire en quelques années de l’industrie musicale l’industrie la plus détestée par toute une génération qui est d’habitude son meilleur client.

On ne peut que se féliciter, dès lors, des efforts renouvelés du SNEP (Syndicat National de l’Edition Phonographique) pour mieux faire connaître leurs points de vue, avec une communication qui ressemble davantage à un dialogue qu’un affontement. Après la création du site Internet Faceface.fr l’an dernier, qui a hébergé nombre de discussions sur ses forums, le SNEP lance enfin son blog, baptisé DemainLaMusique.com.

Alors que l’expérience FaceFace n’a duré que quelques semaines, « nous ouvrons aujourd’hui un nouvel espace d’expression qui se veut pérenne pour vous adresser tout aussi directement des news, des prises de position, des messages réguliers qui seront notre voix directe et informelle en prise avec l’actualité de la musique et des nouvelles technologies« , annonce Hervé Rony, le directeur général du SNEP. Le blog vise à la fois à mieux faire connaître l’industrie de l’intérieur, et à répondre aux attaques dont elle fait souvent l’objet, notamment dans nos colonnes, mais aussi bien sûr sur de nombreux autres sites Internet.

Dans ce qui est déjà posté, certains billets contribuent efficacement au débat, tel celui-ci posté par David El Sayeg, le directeur des affaires juridiques du SNEP. D’autres sont, en revanche, totalement inutiles et provocateurs, tel celui-ci signé Hervé Rony, qui en attaquant l’UFC-Que Choisir sur un point qu’elle croit sensible, feint de ne pas comprendre que les consommateurs ne demandent pas le piratage sauvage libre, mais un autre contrat social que le seul contrat de vente des fichiers MP3… Mais mélanger les billets constructifs et les sautes d’humeur voire la mauvaise foi sont le propre d’un blog.

Alors bienvenue au SNEP dans la blogosphère.

(PS : message personnel à Hervé Rony : à demain pour mon prochain appel à sauver la démocratie numérique ;))

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés