La demande en DVD vierges double douche (DVD+R/-R DL 4-6x) explose cette année, et les prix chutent. Selon les industriels taïwanais, où le marché se divise entre les deux fabricants Ritek et CMC Magnetics, le prix de revente des disques aurait chuté de 50 % pendant le premier semestre 2008, bénéficiant d’un cercle vertueux entre l’augmentation des ventes et la baisse du coût du fabrication. Alors qu’ils sont vendus en France au moins 2 euros l’unité (la faute à la taxe pour copie privée), le prix moyen des DVD vierges double couche est passé sous la barre du dollar à l’internationale.

A l’origine, le marché était dominé par les fabricants japonais Mitsubishi Kagaku Media (MKM) et Hitachi Maxell. Mais Ritek, CMC et l’indien Moser Baser India (MBI) ont pénétré le marché avec une politique de prix très aggressive, qui bénéficie à l’ensemble du secteur.

Selon les industriels, les DVD double couche sont principalement utilisés pour graver des copies de sauvegarde de jeux Xbox 360 et des copies de films. Le support profite pour le moment du prix encore élevé des Blu-Ray vierges, qui se vendent en France près de 10 euros l’unité au minimum.

Selon le cabinet japonais BOCinfo.net, 150 millions de disques DVD+R/-R DL devraient être écoulés en 2008, et le double en 2009.

Quant aux graveurs DVD double couche, on les trouve désormais à moins de 15 euros l’unité…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés