Selon l’Entertainment Merchants Association, qui représente les intérêts des revendeurs de contenus et d’appareils de loisirs numériques en Amérique du Nord, les ventes de disques Blu-Ray pourraient dépasser celles des DVD dès l’année 2012. Alors que le chiffre d’affaires attendu pour les disques haute-définition est estimé à 1 milliard de dollars cette année contre 260 millions l’an dernier, il devrait plus que doubler en 2009 à 2,5 milliards de dollars, pour atteindre 9,5 milliards de dollars en 2012.

Environ 9 millions de disques haute-définition ont été vendus en 2007, et 500.000 lecteurs Blu-Ray ont été écoulés. Le Blu-Ray doit toutefois affronter la concurrence du DVD sur son propre terrain de la haute-définition. Le Président de Warner Ron Sanders constate en effet qu’à côté du demi-million de platines Blu-Ray, il s’est vendu l’an dernier 3,5 millions de lecteurs DVD de salon capables d’upscaler les disques vidéo pour afficher de la haute-définition à partir de la définition standard. Pas de quoi entamer sa bonne humeur.

Comme nous le notions au début du mois, le rythme d’adoption du Blu-Ray par rapport au DVD est déjà beaucoup plus rapide que prévu. Sur certains films, près d’un disque sur dix vendu est déjà un Blu-Ray.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés