Ouf. Après un départ raté causé par une affluence beaucoup trop importante par rapport aux attentes, Vreel a finalement ouvert samedi soir les portes de sa bêta publique (voir notre reportage exclusif). Le site propose déjà quelques milliers de vidéos diffusées au format DivX en streaming, dont une grande proportion en haute-définition (720p ou 1080p).

Vendredi, au moment du premier vrai-faux lancement de la bêta publique, Vreel avait reçu trop de monde pour que ses serveurs tiennent la charge. Il a donc fallu à l’équipe opérer en urgence pour commander et configurer de nouveaux serveurs. Et trouver une solution financière viable, notamment parce que plusieurs sites récupéraient les vidéos pour les diffuser eux-mêmes, en utilisant la bande passante de Vreel. Les administrateurs ont donc choisi, plutôt que de bloquer ces sites, d’intégrer immédiatement des publicités interstitielles au coeur des vidéos, fournies par Adbrite.

« Ne vous inquiétez pas. Nous ne sommes pas en danger de disparaître avant un bon moment. On a juste besoin de garder confiance en ayant quelques revenus en face des dépenses« , explique le fondateur Eoin aux utilisateurs.

Par ailleurs, outre les nécessaires optimisations du moteur, les développeurs ont fait une modification qui semblait évidente. Désormais, il est possible d’uploader des DivX directement sur Vreel sans passer par l’outil de conversion. Elles sont donc quasiment immédiatement en ligne dès l’upload terminé. Une simplicité qui devrait assurer un remplissage rapide, avant que la colère des majors du cinéma ne commence à se déchaîner. Déjà plusieurs films complets sont visibles sur le service.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés