Stasminjo

Inscrit depuis le le 25/04/2012 à 09:55
50 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers sujets de Stasminjo :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par Stasminjo - 50 messages - Ouvert le 22 janvier 2013
1
Derniers messages de Stasminjo :
Môssieu ou m'dame, qui vous a dit que je crois toutes les interprétatiions? Par contre, si on prend mille personnes du centre parisien, les réponses ne seront pas les mêmes que si on prenait les habitants de Fourqueux-Les-Deux-Glands... Bref, pour moi un sondage dont les modalités ne sont pas clairement indiquées n'est pas d'emblée fiable.
Faut-il encore croire les sondages?.. Un millier de personnes, c'est vachement représentatif Les résultats dépendent beaucoup de plusieurs facteurs, et il serait intéressant de savoir, quelles questions précisément ont été posées. Sinon la loi n'arrange rien pour les consommateurs, mais augmente les revenus d'Amazon, comme il a été dit plusieurs fois...

Et pourquoi personne ne parle du fait qu'en France, le premier site de vente par correspondance de livres à pratiquer les frais d'envoi gratuits a été Alibabook, bien français, une entreprise qui a monté en flèche et qui a été rachetée par la Fnac, avec la dégradation du service que l'on connait...
Qui se souvient du site Alibabook?
http://www.lsa-conso...ie-du-web,33127
J'achetais chez eux... Jamais de problème, ce qui affiché en stock est en stock, livraison rapide avec les frais gratuits... Racheté par la FNAC, hélas. Et ce n'est plus du tout la même qualité de service.
à‡a s'écrit avec une minuscule "gens du voyage".
On devrait pouvoir désactiver certaines colonnes. Ca manque d'outils de recherche tout ça...
Eh bien, ça prouve encore une fois que l'UE n'est pas une démocratie.
Quand le Parlement européen peut-il espérer une initiative de la part de la Commission pour inscrire la neutralité du Net dans le droit européen ?

Pourquoi faut-il attendre une initiative de la part de la (grosse) Commission pour ça ?
La vrai plaie, c'est justement l'esprit moutonnier. Et le fait qu'on pointe de doigt ceux qui ne font pas la même chose prouve qu'en somme, les sociétés n'ont pas évolué tant que ça.
Fessebouc ne viole pas la vie privée ? Une bonne blague.
Et n'oublions pas qu'il y a des tas d'autres moyens de communiquer sur la Toile.
Exactement. Ils s'arrogent le droit de définir la norme, aussi bien en consommation qu'en "bavardité". Depuis quand les gens pas trop loquaces, aussi bien dans la vie réelle que la virtuelle, sont-ils des "anormaux ?..
Encore une étude bidon, dont AMHA le but premier est d'insister sur la nécessité absolue d'avoir un compte fessebouc.
Suite à l’ annonce par le ministère de la Culture et de la Communication de deux accords passés pour la numérisation de 70 000 livres et 200 000 vinyles de la Bibliothèque Nationale de France avec les sociétés ProQuest, Believe Digital et Memnon Archiving Services, l’Association des Bibliothécaires de France s’inquiète vivement des conditions d’accès à ces documents numérisés.
La revente durant 10 années de ces contenus numériques, dont une partie importante relève du domaine public, que ce soit par des firmes privées ou par la filiale commerçante de la BNF, sans autre possibilité d’accès gratuit en ligne sur le site des institutions concernées, serait tout à fait contraire à l’égalité d’accès au patrimoine commun.

http://www.abf.asso...._medium=twitter

http://www.savoirsco...141052246093750

Pétition :
http://www.avaaz.org...France/?cHMTkdb
Je me demande: en quoi une tentative non aboutie de téléchargement constitue un dommage ? Ils sont vraiment gonflés.
Soyez mignon, donnez la définition précise des termes "accentuation" et "accent tonique".

Eh ben, si on apprenait le français avec les données de l'académie de Nancy, on aurait du mal
Dans un mot à une syllabe, la place de l'accent tonique est claire. Dans un mot à plusieurs syllabes, il faut bien le mettre quelque part : cOnstitutionnel, constItutionnel, constitUtionnel, constitutiOnnel ou constitutionnEl. Ensuite, pour un groupe de mots exite l'accent de groupe, et pour une phrase – un accent de phrase, mais ça, ce n'est pas propre qu'au français. Certains "spécialistes" essaient de se rendre intéressants en donnant des explications floues en mélangeant plusieurs choses, et d'autres privilégient la clarté:

http://www.biologie....?id_article=321

http://www.lli.ulava...ontrastive.html

http://www.crdp-mont...142/02a4142.pdf

http://bibvir.uqac.c...81/11872981.pdf

http://echos-poetiqu...dex.php/2005/05

http://zeddap.club.f...e/resuthes.html
4. Verbes irréguliers.

Anglais : 283.

Français : 81.

4. Identification de la fonction grammaticale.

Anglais : très confuse, le même mot pouvant être un nom, un verbe, un adjectif, un adverbe...

Français : plus claire ; il existe des mots faisant office à la fois d’un nom et d’un adjectif, mais les verbes et les adverbes sont identifiables.

5. Syntaxe.

Anglais : ordre des mots rigide, la moindre inversion change le sens.

Français : ordre des mots fixe, mais l’inversion est possible, le sens n’est pas altéré (une belle maison - une maison belle).

C’est vrai que les verbes français, c’est pas de la tarte, mais l’anglais est-il mieux ? Présent simple, présent progressif, preterit simple, preterit progressif, présent perfect simple, présent perfect progressif, past perfect simple, futur simple, past future, conditionnel présent, futur proche, passé exprimant une habitude... Si on se souvient que plusieurs temps français ne sont pour ainsi dire jamais utilisés... disons, ex à¦quo pour l’anglais et le français de ce point de vue.

Ca fait 5 points en faveur du français plus facile que l’anglais

Le caractère pseudo-idéographique de l'anglais ne facilite pas non plus son apprentissage.
Suite :
Anglais vachement facile, français horriblement difficile, ce sont les clichés tenaces. Est-ce vrai ? D’un côté, plus la langue ressemble à la langue maternelle d’un « apprenant », plus elle est perçue comme facile. Mais il y a des critères objectifs à considérer.
1. Alphabet.
Anglais : non phonétique, 20 voyelles, 46 phonèmes, 1120 graphèmes.
Français : non phonétique, 16 voyelles, 36 phonèmes, 190 graphèmes.
2. Prononciation.
Anglais : chaotique, insaisissable ; impossibilité de fixer une norme, les règles existent, mais les exceptions sont trop nombreuses pour pouvoir lire des mots inconnus.
Français : chaotique, règles existent avec quelques exceptions, il est possible de lire des mots inconnus pour la plupart des cas.
3. Accent tonique.
Anglais : indéfinissable, fixé par l’usage ; aucune norme ne peut être établie.
Français : fixe, sur la dernière syllabe.
-- Je n'ai dit nulle part qu'on peut apprendre une langue en quelques mois. En tout cas, pas à un bon niveau. Mais pour utiliser l'anglais basique, ça suffit.

-- Vous êtes manifestement d'accord qu'il faut équilibrer le nombre d'heures dans les établissements scolaires. Mais ce n'est pas en sacrifiant la science qu'on peut arriver à quelque chose de bon.

-- En ce qui concerne le tamoul - voulez-vous dire que le parler constitue un handicap ?.. Et le baratin officiel type "quelle que soit la langue qu'on étudie, ça nous ouvre l'esprit" ? Ou seul l'anglais "ouvre l'esprit" ?

-- Je vais faire un autre message pour y placer un comparatif entre les difficultés de l'anglais et du français, aucun de deux n'étant ma langue maternelle.

-- Quand on m'annonce des évidences comme des choses que j'ai à découvrir, ça m'incite à devenir quelque peu pédant, anéfé. Mais la propension d'annoncer des évidences se soigne également - rassurant, non ?

-- Chuis contente qu'on est d'accord sur le dernier point
Autrement dit, le message auquel j'ai répondu n'était qu'une vaste blague ?
Numerama sur les réseaux sociaux