thb

Inscrit depuis le le 24/12/2011 à 14:12
2308 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers sujets de thb :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par thb - 2308 messages - Ouvert le 25 février 2014
0
Par thb - 2308 messages - Ouvert le 19 janvier 2014
11
Derniers messages de thb :
Tiens, des choses sérieuses et innovantes :
http://fr.wikihow.co...panneau-solaire
Me semble plus utile que ce que propose Sunde...
Oui je suis scandalisé par le fait que les US aient prétendument tué Ben Laden et l'aient jeté à la mer sans autre forme de procès, et que leur plus haut représentant soit venu dire à la face du monde "Justice est faite".
Pas toi ? Tu trouves peut-être qu'il s'agissait de circonstances "exceptionnelles" ? Les terroristes sont les méchants parce qu'ils veulent nous tuer, alors nous, on les tue. A moins que ça soit l'inverse. On sait plus très bien, ça a commencé ya longtemps. En tous cas, c'est les méchants, puisque c'est des terroristes. (je l'ai vu dans Call of Duty)

Quant à l'Irak et la Syrie je suis pour le respect de leur souveraineté.

Quant aux forces armées je suis pour leur maintien dans le but de conserver la notre, de souveraineté.

Quant aux "terroristes" je propose qu'on arrête de les financer, les armer, les instruire, pour commencer.
Je vais jouer à ton jeu :
Autorisons la police à fermer n'importe quel commerce puisque certains sont de simples vitrines pour des trafics de drogue
Autorisons la police à saisir tous les pieds de biche puisque certains servent à faire des cambriolages.
De toutes façons si la police abuse de ces droits cela fera un tel buzz que cela cessera immédiatement !

C'est marrant Mais un peu bête Je ne rejouerai ptet pas
Ce que tu zappes, bailey, c'est qu'un site n'est pas, par nature, "de propagande djihadiste". Certains vont estimer qu'il l'est. D'autres que non, D'autres encore qu'il l'est en partie. Et c'est pour cela que ce type de loi peut servir à faire taire toute opinion considérée comme dissidente. C'est à ce genre de lois qu'on reconnait le mieux un régime autoritaire.
On a un gouvernement autoritaire, et les libertés sur Internet sont un de nos problèmes les plus importants car il s'agit d'un de nos meilleurs outils pour devenir libres
Je t'ai pouce vertisé parce que ce que tu dis est intéressant mais je ne suis pas d'accord.
Le système n'a pas appris à se passer du peuple, il a appris à le rendre docile et mou, à coups, et là je te rejoins, de télé, de prozac, d'allocations, et de supermarchés bien achalandés.
Mais idéologiquement, pour le moment, le peuple dans sa majorité consent à son exploitation, et c'est pourquoi on ne peut pas faire grand chose d'autre que :
1. Construire avec ceux qui se sont réveillés
2. Aider les autres à se réveiller

Et à mon avis, si le peuple donne encore son consentement, c'est parce que les mensonges sur lesquels repose le système sont énormes, colossaux, et que par extension, l'existence de chacun des gentils citoyens du système repose elle aussi dessus.
En témoigne la difficulté qu'ont beaucoup de personnes à imaginer que les événements du 11 septembre n'aient pas été perpétré par Ben Laden. Et pourtant, bien que ce mensonge là soit énorme, il n'est qu'un détail par rapport à d'autres plus profonds.
Excellent, excellent.
Ce qui est bancal s'effondre, tôt ou tard.
En causant plus ou moins de dégâts dans sa chute.
Oui Guillaume, tu écris des choses qui restent "acceptables" et "lisibles" pour la plupart des lecteurs, et je comprends ta position. Malgré la relative tièdeur que cela donne parfois à tes articles, je te félicite pour tes prises de conscience, Jim a raison, c'est assez rare.
La loi s'applique aux moteurs de recherche qui s'adressent aux français.
Alors bon, pour le moteur de recherche russe un peu alternatif, c'est sur, ce sera complètement inapplicable.
Mais pour les gros comme Google, qui font des affaires bien juteuses en France, c'est d'un point de vue pratique tout à fait applicable.
Libre ne ne pas les utiliser, mais obligé de les payer ! C'est ça le problème.
Quand c'est toi qui le dit j'ai l'impression que ce que je pense devient beaucoup plus clair
Je te plussoie, quel que soit le désaccord, et je trouve très juste ceci :
"car on demande un changement à ceux qui y perdraient le plus."
Si on veut le changement il ne faudra donc pas le demander, en tous cas pas à ceux-là, d'autant plus que ces "élites" ne sont pas ceux qui sont capables d'accepter de perdre quoi que ce soit de manière volontaire - ils sont trop malades.
Hello Gnommy,
merci pour l'expression "syndrome du larbin" je ne connaissais pas.

Tu as imaginé beaucoup de choses sur mon compte, je vais tout de suite éliminer une de tes hypothèses, je n'ai aucune envie de faire partie des "0,02%", pour tout un tas de raisons très louables

Bien sûr qu'à situation égale, un pays avec flat rate aura plus d'inégalités de revenus nets qu'un pays avec impot progressif, c'est mathématique.
Mais inégalité n'est pas injustice.
Toi et moi avons peut-être des capacités de travail différentes. C'est inégal, mais pas injuste, à mon avis.

Tu fais bien de parler de rente financière. Je suis contre la rente financière, je pense qu'elle relève du vol. Je la juge injuste.
Selon mon analyse, la rente financière, et d'autres procédés peu recommandables, créent beaucoup plus d'inégalités que tous les mécanismes de calcul d'impôts connus.
J'en déduis que l'impôt progressif est un pis-aller destiné à compenser très partiellement  les inégalités injustes créés par la rente financière. Il conviendrait donc de s'attaquer au coeur du problème, en permettant à tout un chacun d'être détenteur de son propre capital de production, ce qui couperait l'herbe sous le pied de la rente.
Ceci fait, si l'on décide collectivement qu'il est bon de mettre des ressources en commun pour se doter de services ou d'équipements communs, je trouverai que, des 3 alternatives suivantes :
1. Impot forfaitaire par citoyen quel que soit son revenu
2. Impot proportionnel au revenu
3. Impot progressif, càd dont la proportion de revenu augmente avec le dit revenu
la seconde est la meilleure ; la première serait plus logique, mais pas assez généreuse à mon goût. La troisième pousse à mon sens trop loin le principe de "solidarité forcée"

Quoi qu'il en soit et au-delà du mode de calcul de l'impôt, je trouve plus important de dire qu'il me semble injuste que l'impôt soit obligatoire.

Voilà voilà, mon argumentaire n'était pas très argumenté et pas très socio-économique, mais j'espère avoir dissipé quelques idées fausses et avoir peut-être nourri ta réflexion (modestement, quoi )
Il me semble que l'attitude de ces FAI et des "ayant-droit" dont tu parles vient de leur crainte que le monde se rende subitement compte qu'ils sont en fait inutiles, ou en tous cas, bien moins utiles qu'ils n'essayent de le faire croire.
Cela relève je pense, dans le fond, de la pathologie.
Bien dit et je rappelle en passant deux choses :
- A l'age informatique, le chiffreur sera toujours plus fort que le déchiffreur. C'est l'unique et ultime raison qui fera qu'Internet restera libre.
- Avec l'ordinateur "générique", le propriétaire de l'ordinateur sera toujours plus fort que le DRM. C'est l'unique et ultime raison qui fait que c'est le consommateur d'un contenu qui choisit ce qu'il paye, et pas l'auteur.
Non je suis pas d'accord, c'est acceptable si c'est moi qui le demande, mais c'est inacceptable si c'est mon FAI qui choisit à ma place.
Et pour ce qui est de l'argument d'Orange, qui est je le rappelle "votre chiffrement des flux pose problèmes pour appliquer nos règles QoS", je m'essuie les fesses avec, parce que si je chiffre mes flux c'est que j'en ai décidé ainsi, et que je préfère le chiffrement au "QoS"

De plus Orange a un mot complètement fou et d'une candeur incroyable : "le chiffrement des flux nous empêche d'exister". Cela devrait vous faire dresser les poils de voir un FAI avouer que des flux indéchiffrables le menacent dans son existence même.
moi aussi je préfère un réseau neutre, je préfère largement être libre plutôt que d'avoir ma VoIP priorisée sur mon FTP.
Ce que tu dis est très juste, et en plein coeur du problème.
Je préfère mille fois le modèle "proxy fournisseur" (CDN) plutôt que le modèle "proxy opérateur".
Numerama sur les réseaux sociaux