Vouze

Inscrit depuis le le 03/11/2011 à 12:42
94 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers messages de Vouze :
Si vous ouvrez un livre imprimé après 1950 et avant 1989, il n'est pas rare de lire "copyright bla bla bla s'applique à tous les pays sauf l'URSS"
Je ne comprends pas la remarque.

En 1914-1918, la guerre n'a fait que des morts chez les hommes et si peu chez les femmes.

Mais en plus, cela a généré une encoche de non-naissance des deux côtés de la pyramide.

Cette encoche est visible chez les 25 à 30 ans en 1945.
Mais en comparant les pyramides de 1939 et 1945, on constate que la pyramide des femmes est inchangée, quand celle des hommes s'est creusée.

"Le nombre de femmes décédées dans le monde à cause des violences, des discriminations et des privations liées à leur sexe est supérieur au bilan humain de toutes les guerres du XXe siècle réunies."

J'ai toujours du mal avec ces affirmations ans preuve, en particulier qu'est-ce qu'on entends par "discriminations et privations liées à leur sexe". Comment fait-on la différence entre les actions qui est liées ou pas à leur sexe ? L'affirmation se démonte d'elle-même tellement elle est absurde.

Mais nous pouvons aussi comparer :
- le nombre de morts au travail
- le nombre de suicide

Car souvent un homme meurt au travail pour nourrir sa famille, pendant que sa femme élève les enfants. (parce que la nounou ça coûte cher)

Car souvent un homme se suicide s'il n'arrive pas à nourrir sa famille.

C'est bien pour ça que le féminisme est inutile : il ne sert qu'à mettre en compétition les hommes et les femmes (pour savoir qui a le plus de morts, par exemple : super mentalité !) au lieu de voire qu'ils ont des rôles complémentaires dans un foyer.
Il ne s'agit pas de rechargé, mais d'utiliser réellement l'appareil.
En une heure avec un jeu 3D on défonce n'importe quelle batterie.
Un téléphone sans batterie amovible : même pas la peine d'y penser.
La question la plus importante : la batterie est-elle amovible ?

Si on ne peut pas changer la batterie, le téléphone est inutilisable ! On le regarde en mode veille et c'est tout !

Deuxième question importante : y a-t-il stockage de masse amovible (SD, USB ou autre) ?
1980 : les jeux sont satanistes
1990 : les jeux rendent violents
2000 : les jeux rendent terroristes
2010 : les jeux rendent misogynes

Point commun : aucune preuve.
En réalité, il s'agit d'opposé "l'égalité d’opportunité" contre "l'obligation de résultat".

L'égalité d'opportunité, paraît plus juste.

L'obligation de résultat force à mettre en place des "discriminations positives".

La "discrimination positive" suppose qu'il y a un biais de la société qui se perpétue lui-même et que l'égalité d'opportunité ne serait donc pas suffisant.

La "discrimination positive" est donc injustifiée si le biais ne se perpétue pas.

Or on ne peut répondre à cette question sans parler de théorie du genre contre théorie essentialiste.

Les théoriciens du genre n'ont jamais réussi à prouver quoique ce soit. D'ailleurs la théorie n'existe qu'en psycho : une science molle où se retrouve ceux qui n'ont pu faire médecine, math ou science physique. La théorie du genre c'est avant tout de l'endoctrinement politique, et n'a aucun fondement scientifique.
Cela s'appelle "La politique de l'identité" ou "politique identitaire".

Le but est de diviser le peuple sur des différences futiles d’identité :
- français contre non-français (qui n'a pas un arrière grand-père étranger lève la main)
- femmes contre hommes
- blanc contre homme de couleur
- homo contre hétéro
- catholique contre musulman
- etc

Ainsi le peuple se déchire sur de faux problèmes, qui permettent aux politiciens d'être élus, et pousser des politiques économiques qui vont contre les intérêts du peuple.
Avez-vous déjà essayer à votre sœur d'accéder à Facebook... Mission impossible !
Légalement, le viol de femmes sur hommes n'existe pas : c'est une agression sexuel, pas un viol.

Pas étonnant que les féministes s'accroche à un crime que les femmes ne peuvent pas commettre : de base les chiffres sont faussés !

D'ailleurs le agressions sexuels de femmes sur hommes rapportés par les hommes sont bien en dessous de la réalité, car il y a une croyance populaire qui dit que les hommes ne peuvent être agressé par une femme, et qu'ils doivent se sentir honorer si une femmes les agressent. Sans parler de la honte d'avouer avoir été violé.
C'est faux !! Les études prouvent que les hommes sont plus "harcelés" que les femmes : c'est simplement qu'ils ne considère pas cela comme du harcèlement.

Donc étonnamment (ironique) les hommes sont moins "sensibles" que les femmes.

Mais aussi, les hommes changent leur comportement en présence d'une femme : ils s'insultent moins (à croire qu'ils veulent baiser... Attendez !)

Donnez-moi l'argent de vos recherches, moi aussi je peux enfoncer des portes ouvertes !!
C'est pour cela qu'en 1945 il y avait plus de femmes que d'hommes :
http://www.insee.fr/.../html/p1945.htm

Et dans une société encore plus patriarcal en 1920 c'était encore plus visible !!
http://www.insee.fr/.../html/p1920.htm

Mais je vois que les féministes essaient de réécrire l'histoire !
Donc Margaret Tatcher et la Reine d'Angleterre ne représentent que les femmes de GB. Ha ha  !
NON : la "cyber-violence" n'existe pas. Comparer le harcèlement en ligne avec de la violence physique est un MENSONGE.

L'un des exemples du rapport est une étudiante qui a subi un viol collectif physiquement avant de se faire harceler en ligne. Sauf qu'il est plus probable qu'elle se soit suicider à cause des violences physiques que du harcèlement qui en a suivi. Utiliser cet exemple relève du pire cynisme de la part de ces idiotes féministes.

Ce rapport n'est qu'un prétexte pour censurer Internet, au moyen de fausses idées de gauche.

Le féminisme a toujours été le loup dans la bergerie de gauche : une bande d'idiotes qui pousse une politique identitaire afin de diviser la gauche.

Tony Cliff, dans Class Struggle and Women’s Liberation (1984) :
Pour le féminisme, la division fondamentale de la société est celle entre les hommes et les femmes […] Pour le marxisme, par contraste, l’antagonisme social le plus important se situe entre les classes et non entre les sexes […] Il n’y a pas de réconciliation possible entre ces deux positions, même si ces dernières années des « féministes socialist » ont tenté de les rapprocher (Cliff, 1984: 7).
Wikileaks a déclaré que cet étude bidon avait pour but de censurer Internet sur de faux prétexte.

Si vous lisez l'étude, 52% des références sont BIDONS !!!!

Certaines sont vides.

Un site web qui n'existe pas.

Plein sont redondantes (tromperie par effet boule de neige !!)

Et parmi les "valides", plein proviennent de Kotaku (le site qui est rempli de journalistes idiots corrompus).

Protéger les femmes sur internet ne va pas les infantiliser du tout ! Ces féministes d'arrière garde sont les pires paternalistes qui soient.

Et Anita S qui sans rire dit lors de la présentation : "Je subis de cyber-violence toute la journée car des gens sur internet disent que je suis une menteuse". Mais c'est une menteuse, et c'est normal que quand elle met ses idées sur la place publique des réseaux sociaux, le public critique ces idées.

Mais qui sont-elles ces idiotes pour choisir quelles idées sont meilleures que d'autres !

Un beau rapport direct à la broyeuse !
Jack Thompson n'a pas réussi à le démontrer en son temps.

Le peuple japonais le démontre encore et encore.

En réalité l'étude ne démontre pas l'absence de lien mais s'il y a une corrélation, elle est inverse. S'ils ont un effet,   les jeux aident à avoir moins de violence.

(Dans les dents, Anita S !)
Déjà actuellement, les truands utilisent des langages codés quand ils utilisent le téléphone.
"Chat" peut signifier "Canabis".

"Je m'inquiète : mon chat pèse trois kilos"
"Donne-lui 30 ml de lait"
"Je ne crois pas que ce soit assez."
"35 alors"
"Oui ok"
Parce qu'on n'est jamais aussi bien protégé que par un état qui met les intérêts de Dassault et des éditeurs de musique devant celui de 60 millions de pauvres qui ne font pas partie du 0.1% de riches.

Et c'est bien connu, le nuage de Tchernobyl s'est arrêté à la frontière : ayez confiance !

L’Élysée n'a jamais écouté des journalistes pour ne pas que la seconde famille présidentielle soit découverte.

Allez, signez ce chèque en blanc... enfin cette boite noire et nous n'en parlerons plus... nous y veillerons bien particulièrement...
Ils n'ont qu'à se faire tatouer une montre...
Ce qui est évident, c'est que les boîtes noires sont déjà en place depuis trois ou quatre ans. La DGSE s'est simplement rendu compte qu'ils avaient oublié la loi qui allait avec.

Mais comme toutes les caméras de Paris sont toutes reliées à l'Elysée, je sens que la prochaine loi consistera à légaliser la reconnaissance faciale de masse, ce qui permettra de numéroter les visages pour savoir pendant cent ans où vous étiez chaque minute dans Paris.

Je me souviens d'un temps où "le Prisonnier" était une fiction à l'échelle d'un petit village.

Par contre "Person of Interest" n'est qu'un moyen de nous faire accepter ce qui est déjà en place.
Numerama sur les réseaux sociaux