Vers un minitel de poche

Inscrit le 13/08/2002
24425 messages publiés
Envoyer un message privé
Guillaume Champeau , sujet ouvert le 04/09/2008 à 17:16
L'Internet mobile sera plus proche du minitel que du web. Avec l'iPhone et son App Store, Apple est en train de faire passer son concurrent de Redmond pour une société plus respectueuse de l'ouverture et de la neutralité. Mais son succès commercial est en passe de contaminer Google et Microsoft, qui se dirigent droit vers un minitel de poche.

Lorsque Bill Gates a créé son système d'exploitation MS-DOS, le fondateur de Microsoft a eu un coup de génie commercial. Il s'est très vite rendu compte que ce qui aurait de la valeur sur le marché de l'informatique était le logiciel plus que le matériel, et que la mère de tous les logiciels, le système d'exploitation, serait celui qui aurait le plus de valeur commerciale. Avec les versions successives de Windows, la firme s'est employée à faciliter le plus possible la vie des développeurs pour qu'ils créent un maximum de logiciels pour Windows, grâce aux nombreuses DLL et autres librairies DirectX, notamment.
Plus il y aurait de logiciels pour Windows, plus le fait de posséder Windows sur son ordinateur deviendrait indispensable. Chaque application pour Windows crée de la valeur pour Windows. Microsoft a donc laissé les développeurs libres de distribuer leurs logiciels comme ils l'entendaient, et d'utiliser n'importe quel outil de développement, pourvu que leur logiciel soit compilé pour tourner sous Windows. Avec cette stratégie, la firme de Redmond a conquis 95 % du marché des systèmes d'exploitation, et collecté des milliards de dollars de licences imposées avec chaque ordinateur vendu.
Mais voilà, Internet est passé par là. Le succès populaire des netbooks sous Linux le démontre, aujourd'hui la valeur qui résidait dans le système d'exploitation est en train de se déplacer vers les applications en ligne. Plus besoin d'un système d'exploitation compatible pour lire ses e-mails, regarder des vidéos sur Youtube ou créer ses tableaux sur Google Spreadsheet. Il suffit d'un navigateur Internet - qui repose sur des standards libres et gratuits. Tous les fondements économiques de Windows sont en train de s'écrouler. Avec Chrome, Google ne fait que porter un coup supplémentaire.
Quand Apple entraîne ses concurrents vers des modèles fermés
Mais le modèle Windows n'est pas mort pour autant. Il est en train de faire un retour en force sur les mobiles, entraîné dans un schéma plus extrême encore par Apple et son iPhone. Non seulement la firme de Cupertino garde jalousement son système d'exploitation pour ses seuls appareils commercialisés sous sa propre marque (ce que Microsoft n'a jamais fait, choisissant plutôt de rendre Windows compatible avec le maximum d'ordinateurs possibles construits par des tiers), mais en plus Apple impose aux développeurs et aux utilisateurs de passer exclusivement par l'App Store pour distribuer et télécharger des applications compatibles. Tout est fermé à double tour pour tirer bénéfice à tous les niveaux et empêcher la concurrence d'entrer sur le marché. A court terme, c'est une stratégie gagnante.
Apple a déjà vendu pour plus de 30 millions de dollars de logiciels sur son App Store, et l'iPhone s'arrache comme des petits pains. Orange est en rupture de stock en France, et la firme de Cupertino aurait déjà écoulé plus de 8 millions d'exemplaire de son téléphone mobile dans le monde.
Microsoft, pourtant conspué depuis toujours par la communauté du logiciel libre, paraît tout d'un coup beaucoup plus ouvert à côté d'Apple. Reprenant la stratégie qui avait marché sur les PC, la firme de Redmond avait jusqu'à présent choisi de laisser libre la distribution des applications mobiles, et de miser sur l'adoption massive de son système d'exploitation Windows Mobile sur tous les téléphones et autres gadgets mobiles. C'est fini. Dépassé par la stratégie agressive de son concurrent, Microsoft a annoncé qu'il allait lancer avec Windows Mobile 7 une plateforme de distribution, sans doute exclusive ou fortement incitative, le "Skymarket". Il ne sera peut-être possible à l'avenir de trouver des applications pour Windows Mobile qu'en passant par la plateforme officielle de Microsoft. Une révolution.
Idem chez Google. Alors que la firme de Mountain View a vanté les mérites de l'ouverture de sa plateforme Android, elle a révélé qu'en fait tous les téléphones Android seront livrés avec l'Android Market, une sorte d'App Store googlien qui reprendra les mécanismes de YouTube (liberté d'ajouter des logiciels sans contrôle a priori), mais qui pourrait aussi être le seul biais de téléchargement d'applications pour les utilisateurs du mobile.
Ajoutons à cela qu'avec le développement du streaming, des applications bureautiques en ligne, des sites de partage de photos et de documents, ou des services d'e-mail en ligne, les ordinateurs de poche ressemblent bien davantage à des terminaux accédant à des services et des données à distance qu'à des ordinateurs autonomes. En clair, plus à des minitels qu'à des PC.
Mais toutes les cartes ne sont pas encore battues.
Nokia vient en effet de racheter le système d'exploitation mobile Symbian qui est passé intégralement en open-source, et la LiMo Foundation, qui cherche à créer un système d'exploitation mobile libre et ouvert basé sur Linux, gagne en puissance avec un nombre croissant de partenaires (Panasonic, NEC, Motorola, Orange, Samsung, Vodafone...).

Lire la suite
23 réponses
Inscrit le 09/06/2006
382 messages publiés
Merci Kad... ca faisait longtemps que t'avais pas pondu un aussi bon article que celui la.

Bravo.
Inscrit le 09/02/2005
480 messages publiés
Concernant l'Android Market, je ne pense pas que google rende la chose obligatoire. Android est un OS libre, avec toute la philosophie qui va derrière. Si google verrouille son truc, non seulement il y aura des gens pour déverrouiller très facilement, mais en plus l'image libre de google en prendrait un coup.

Quant à apple, ben tout est ultra fermé comme d'habitude, c'est très moche effectivement. Le problème c'est que ça marche...
Inscrit le 10/06/2008
5 messages publiés
et openmoko là dedans ?
Inscrit le 05/09/2002
2530 messages publiés
Pour Android il est plus probable, comme le dit Niluge, que Google mette ça en place comme un "plus", un de ses nombreux services.
Un peu comme la pléthore de truc genre Gmail/Gtalk/GoogleDocs/Youtube, qui a pour but avoué de devenir la référence en devenant indispensable, mais sans verrouiller.

C'est tellement plus interessant à moyen/long terme de conserver une certaine ouverture histoire de pouvoir attirer les clients des autres sans trop de limites.

Moi ce que j'aime quand même c'est toutes ces entreprises qui se revendiquent libérales et capitalistes et qui passent leur temps à entraver la dynamique de marché, violant par la même les pincipes de base du capitalisme et du libéralisme....

noom>> Ben OpenMoko c'est ouvert, c'est libre, et ça utilise un écosystème entièrement ouvert, mais il n'y a pas d'équivalent d'AppleStore/AppMarket dessus de ce que j'en sais.
Inscrit le 09/02/2005
480 messages publiés
noom > openmoko est une initiative très intéressante effectivement, mais je ne les vois pas du tout sur le même marché, il n'y a pas un google ou apple derrière pour passer le rouleau-compresseur markéting.
De toute façon c'est pas leur but. Ils veulent créer un écosystème entièrement ouvert comme le dit Ashareth. Un exemple: sur la mailing list il y a quelques mois, avant la sortie du freerunner (la 2em version de leur hardware), des gens demandaient des personnalisations de l'appareil, et ceux qui s'occupent du projet incitaient les gens à se regrouper et à créer eux même leur version du freerunner, les sources étant là.

Android aura au moins un avantage pour openmoko: créer une base de téléphones permettant de faire tourner du linux dessus, du coup ça fera plus d'utilisateurs potentiels pour le software, donc plus de développeurs, donc tout le monde y gagne!

Enfin actuellement openmoko est surtout destinés aux développeurs qui seraient tentés par l'expérience openmoko, ce n'est pas encore utilisable par tata jeanine.
Inscrit le 24/04/2007
3020 messages publiés
« Le succès populaire des netbooks sous Linux le démontre, aujourd'hui la valeur qui résidait dans le système d'exploitation est en train de se déplacer vers les applications en ligne. »
J'utilise GNU/Linux avec pleins d'applications en local, qui valent souvent bien mieux que leur équivalent Windows, et je vous emmerde :·D.
Inscrit le 21/04/2007
185 messages publiés
"L'Internet mobile sera plus proche du minitel que du web."
C'est tout le web qui devient plus proche du minitel.

http://www.fdn.fr/minitel.avi

C'est assez long et la vidéo n'est pas de très bonne qualité, mais c'est très intéressant, très instructif.
Inscrit le 18/03/2008
170 messages publiés
@lehy&eg...

merci d'avoir mis ce lien
très instructif sur l'arnaque du net ha ha ha

la vérité est ailleurs
Inscrit le 05/09/2008
13 messages publiés
La partie sur l'histoire de Microsoft et de MS-DOS est totalement ridicule ...
Bill Gates, dont la maman était amie avec le PDG d'IBM, a créé le système d'exploitation des premiers PC en 81 à la demande de ces derniers et pas de sa propre inititive (il a racheté Q-DOS)
Son seul coup de génie a été de rouler IBM dans la farine, en gardant pour lui les licences concédées a des fabricants d'ordinateurs tiers (autres qu'IBM)
Le PC s'est vendu comme des petits pains, simplement parce qu'il y avait écrit IBM dessus, et MS-DOS avec, à l'époque de très loin le plus mauvais OS du marché
Microsoft a donc profité d'IBM pour vendre son OS, et c'est bien l'IBM PC qui a tiré Microsoft et ses "95% de parts de marché" et non l'inverse

Puis progressivement le constructeur IBM s'est fait piquer des parts de marché par d'autres (Compaq, HP, etc ), qui avaient copié le PC, des "clones" disait on à l'époque ...
Sauf que les clones faisaient tourner MS-DOS, puis Windows

Quant à l'affirmation "la firme (Microsoft) s'est employée à faciliter le plus possible la vie des développeurs", elle est tellement risible ...
Au contraire, Microsoft s'est employé à favoriser ses propres produits en ne documentant pas certaines parties de son OS, accessible seulement aux developpeurs de logiciels Microsoft et inaccessibles aux developpeurs d'applis concurrentes

Quant à l'app store, je vous rapelle que l'on parle de téléphone, et pas d'ordinateur, et que le co fondateur d'Apple, Steve Wozniak, s'exhibe dans des tonnes de videos sur youtube en jailbreakant en direct le iphone de sa copine

Bref, si Apple "ferme" son téléphone (des milliers d'applis dispos quand même, développées par des centaines de sociétés) il est très facile de "l'ouvrir", si facile même qu'on ne peut pas ne pas croire qu'Apple ne laisse pas faire

Bref, le monde grand public, effectivement fermé, mais aussi protégé puisque bien propre et bien lisse pourtout le monde, et de l'autre le monde des rebelz, avec des tonnes d'applis totalement libres et un accès facile aux entrailles du système

Ah oui, ce mail est écrit à partir d'un iPod touch, et si ce genre de produit se vend, c'est peut être pas seulement parce que les gens qui l'achetent sont des cons, c'est peut être aussi que c'est un bon produit
yeah baby
Inscrit le 24/04/2007
3020 messages publiés
J'suis le seul à avoir réagit sur l'insulte à tous les développeurs de logiciels Linux ?

Bandes de Windaubiens et d'Appleux, je vous ¤¤¤ la ¤¤¤, et je vous ¤¤¤ le ¤¤¤ dans votre ¤¤¤ ¤¤¤, et violemment !
Inscrit le 07/03/2006
2086 messages publiés
diviser pour mieux régner, la devise éternelle

battez vous pendant que ces firmes vous concoctent une informatique blindée pour le grand public et virtuellement ouverte aux yeux des geeks

c'est tellement mieux un mobile (iphone ou autre, c'est pareil) le mouton paye une fortune pour une sonnerie de 10secondes, une image de 10ko, un jeu de 100ko et des SMS à 30cms !!!

Imaginez ces mobiles (qui deviennent de sacrés bécanes maintenant) avec l'ouverture totale et gratuite des sonneries, des images, des vidéos et des applis à installer !!!! que du bonheur, non ?

ben ça arrivera pas. PAs de force en tout cas.

PS : ce n'est que mon avis... je peux me tromper... ;O)
Inscrit le 24/04/2007
3020 messages publiés
battez vous pendant que ces firmes vous concoctent une informatique blindée pour le grand public et virtuellement ouverte aux yeux des geeks

. Quand un geek dit que c'est ouvert, c'est que c'est vraiment ouvert.
Enfin, on n'est pas aidé par des gens comme Kad, qui dénigrent honteusement et sans raison un système d'exploitation libre de très bonne qualité :s . C'est mal, ce que tu fais, Kad.
Inscrit le 14/08/2007
348 messages publiés
C'est bien l'un des pires articles que j'ai jamais lu ici... on y mélange tout: les OS, les applications, le net.

Le minitel était un système de vente de services, pas d'applications. Si on devait comparer ça avec ce qui se fait actuellement je dirais que c'était juste un terminal pour consulter des sites référencés ou tout serait payant.

L'iPhone c'est pas ça du tout: c'est une boutique d'application (interdites aux saloperies, désolé pour ceux qui voudraient voir l'iPhone crouler sous les virus et autres malwares) gratuites et payantes, et un accès internet, compris dans l'abonnement, sur lequel Apple n'a pas de contrôle. Donc absolument aucun rapport avec notre vieux minitel...

Y'a aussi plein de jolies phrases démago ou incompréhensibles dans ton pavé:
"Mais son succès commercial est en passe de contaminer Google et Microsoft": mon dieu ! tu voudrais dire que Google et MS travailleraient pour l'argent ?

"Avec les versions successives de Windows, la firme s'est employée à faciliter le plus possible la vie des développeurs": Ailolive2 a démonté ce joli conte de fée, merci.

"grâce aux nombreuses DLL et autres librairies DirectX": Direct X, système bien verrouillé et propriétaire conçu pour tuer le standard OpenGL. T'as raison c'est très ouvert comme esprit chez MS !

"aujourd'hui la valeur qui résidait dans le système d'exploitation est en train de se déplacer vers les applications en ligne": non, pas forcément les applications en lignes, mais les applications sur un terminal favorisant la mobilité (smartphone, ordi portable léger et petit)

"Plus besoin d'un système d'exploitation compatible pour lire ses e-mails, regarder des vidéos sur Youtube ou créer ses tableaux sur Google Spreadsheet.": hélas pour tout le reste si...

"Tous les fondements économiques de Windows sont en train de s'écrouler.": ah tiens ça c'est pas faux, mais tu te plante un peu dans l'explication du phénomène.

"Non seulement la firme de Cupertino garde jalousement son système d'exploitation pour ses seuls appareils commercialisés sous sa propre marque (ce que Microsoft n'a jamais fait, choisissant plutôt de rendre Windows compatible avec le maximum d'ordinateurs possibles construits par des tiers)": on dirait que tu découvres un truc là... depuis 1976, date du premier ordinateur Apple, l'entreprise a toujours gardé la même stratégie. La symbiose Hard+Soft est ce qui permet de faire les meilleurs produits, c'est pas une idée nouvelle. D'ailleurs MS l'emploi dans le Zune et la Xbox: on peut trouver leurs OS où ailleurs ? Tu critiques chez Apple ce que tu trouves normal chez les autres.
Et je vois pas pourquoi Apple devrait donner son OS aux autres, ils ont qu'a bosser s'ils veulent du pognon... Si Apple peut le faire pourquoi pas eux ?

" Tout est fermé à double tour pour tirer bénéfice à tous les niveaux et empêcher la concurrence d'entrer sur le marché.": C'est marrant mais à te lire on croirait qu'il n'y a que l'iPhone qui existe... alors qu'il ne représente même pas 1% des téléphones vendus dans le monde. T'es donc pas en train de te faire des films ?

"Apple a déjà vendu pour plus de 30 millions de dollars de logiciels sur son App Store, et l'iPhone s'arrache comme des petits pains. Orange est en rupture de stock en France, et la firme de Cupertino aurait déjà écoulé plus de 8 millions d'exemplaire de son téléphone mobile dans le monde.": on s'ennuie pas chez Numerama, en quelques mois on passe du: Apple petit nain qui s'est pris l'échec de l'iPhone en pleine gueule, à: Apple le géant qui va tout écraser. Et si la réalité était entre les deux et pas aussi délirante ?

"Microsoft, pourtant conspué depuis toujours par la communauté du logiciel libre, paraît tout d'un coup beaucoup plus ouvert à côté d'Apple.": Ce que pourrait faire de mal une entreprise ne rend pas les autres meilleures (et inversement). Et je crois pas la communauté du logiciel libre (terme qui désigne tout un tas de gens aux vues très différentes) ai une opinion qui est évolué très positivement sur MS ces temps-ci...

"Reprenant la stratégie qui avait marché sur les PC,"... et qui s'était bien planté sur les baladeurs.

"Dépassé par la stratégie agressive de son concurrent"... bien sûr... MS c'est des gentils simplets qui ne se doutent de rien... 3615 raconte moi des histoires.

"Ajoutons à cela qu'avec le développement du streaming, des applications bureautiques en ligne, des sites de partage de photos et de documents, ou des services d'e-mail en ligne, les ordinateurs de poche ressemblent bien davantage à des terminaux accédant à des services et des données à distance qu'à des ordinateurs autonomes. En clair, plus à des minitels qu'à des PC.": sauf qu'aucun de ces services ne passent par l'AppStore d'Apple mais par le navigateur web. Donc tu détruits-toi même ta belle théorie totalitaire.

"Mais toutes les cartes ne sont pas encore battues." Assurément m'enfin certains ont déjà pris une belle avance. Et open source ou pas, Nokia voudra lui aussi avoir son store.
Reste les gens de LiMo mais leurs objectifs sont complètement déconnectées des attentes du grand-public.
Inscrit le 24/04/2007
3020 messages publiés
"grâce aux nombreuses DLL et autres librairies DirectX": Direct X, système bien verrouillé et propriétaire conçu pour tuer le standard OpenGL. T'as raison c'est très ouvert comme esprit chez MS !

Un fanboy Apple qui fait semblant de s'intéresser aux standards ouverts ? Intéressant. Je crois que ça mérite un lol, donc je vais écrire lol : lol.
Alors, dis-moi, cher Vendangeur Masqué, qu'est-ce que tu pense des gens qui cherchent à mettre en plus un système bien verrouillé et propriétaire à la place, par exemple, de codecs libres comme le Théora ou le Vorbis ? Ou alors, des gens qui remplacent un standard joliment ouvert comme le baladeur UMS par une synchronisation propriétaire et fermée qui empêche d'utiliser le baladeur sur un système d'exploitation libre et standard ?

"Dépassé par la stratégie agressive de son concurrent"... bien sûr... MS c'est des gentils simplets qui ne se doutent de rien... 3615 raconte moi des histoires.

Tu vois, le retour du minitel, on te l'avais bien dit !
.
[message édité par harakiri26 le 05/07/2009 à 23:34 ]
Inscrit le 24/04/2007
3020 messages publiés
En même temps, le premier à provoquer, c'est Kad :·C.
C'est vrai, quoi, il met des gros trolls poilus dans ces articles, comme quoi les logiciels sous Linux sont nul.
Inscrit le 09/06/2006
382 messages publiés
D'accord avec Hybrid..., la phrase "Le succès populaire des netbooks sous Linux le démontre, aujourd'hui la valeur qui résidait dans le système d'exploitation est en train de se déplacer vers les applications en ligne." est tendancieuse je ne considère pas qu'un OS Linux soit inférieur à un OS Windows bien au contraire. Mais Kad n'a jamais due tester un OS alternatif, ne le blâmons s'il ne fait que véhiculer les aprioris qu'il pense fondés.

Pour ma part, rien ne vaut Linux, et particulièrement Debian,je ne me base pas sur le critère financier, mais qualitatif, vous devriez aussi l'essayer.
Inscrit le 24/04/2007
3020 messages publiés
D'accord avec Hybrid..., la phrase "Le succès populaire des netbooks sous Linux le démontre, aujourd'hui la valeur qui résidait dans le système d'exploitation est en train de se déplacer vers les applications en ligne." est tendancieuse je ne considère pas qu'un OS Linux soit inférieur à un OS Windows bien au contraire.

Ah, enfin, je me sens moins seul :·D.

Kad, je ne suis pas du tout d'accord, je pense que si Linux n'a pas rencontré de succès populaire, c'est qu'il n'a jamais été vendu pré-installé (déjà que le simple fait de devoir être téléchargé puis installé pénalise incroyablement Firefox, comment veux-tu que les gens installent Linux ?). Et l'EeePC est fourni avec OpenOffice.org, Pidgin, Amarok, etc. C'est pas comme si les gens utilisaient Google Docs, Meebo, Deezer, etc. Non, ils utilisent des vrais logiciels en local ! Et pour des choses qu'ils pourraient avoir via des services en ligne !


Ou alors, si ce n'est pas le cas, j'attends d'être convaincu.
Inscrit le 13/08/2002
24425 messages publiés
euh... ma phrase n'avait rien contre Linux... faut pas être parano. Linux n'a jamais eu de succès populaire (sous entendu : grand public) à cause de la stratégie mêlant ouverture et fermeture de Windows. S'il a aujourd'hui un succès populaire, c'est parce que l'OS est moins central, puisque les applications populaires sont déportées vers Internet.

Après, vous interprétez ça comme de l'anti-Linux si vous voulez, mais ça n'est pas le cas.

Et pour répondre à PéN, j'ai tourné sous Ubuntu pendant longtemps et je le fais encore régulièrement
Inscrit le 05/09/2002
2530 messages publiés
En même temps Hybrid, il a assez raison. Même si les comportements ne sont pas (encore ?) tous là, tous les éditeurs et grands du secteurs se dirigent vers un passage aux applications en ligne, à plus ou moins court terme (MS, Google, Apple, les autres fournisseurs d'appliances, ....) ce qui rend l'os beaucoup moins central (même MS a commencé à prévoir ce glissement dans ses réorganisations internes, et pas qu'un peu).

Et il a aussi raison sur le fait qu'une des principales raisons du non-succès populaire de linux vient de la stratégie d'ouverture/fermeture de MS/Windows (et il faut comprendre : "s'ouvrir un minimum pour contrôler le marché et le garder captif"), en plus du manque de communication autour.
Parce que bizarrement, dans le monde des serveurs où les besoins sont différents linux a cartonné et ça ne date pas d'hier....
Inscrit le 24/04/2007
3020 messages publiés
Et il a aussi raison sur le fait qu'une des principales raisons du non-succès populaire de linux vient de la stratégie d'ouverture/fermeture de MS/Windows (et il faut comprendre : "s'ouvrir un minimum pour contrôler le marché et le garder captif"), en plus du manque de communication autour.
Parce que bizarrement, dans le monde des serveurs où les besoins sont différents linux a cartonné et ça ne date pas d'hier....

J'suis encore une fois pas d'accord. C'est le fait d'être pré-installé, et la mauvaise presse de GNU/Linux auprès du grand public, qui fait tout !
Inscrit le 13/08/2002
24425 messages publiés
oui mais si c'était pas pré-installé c'est notamment parce que le grand public veut son "Microsoft Word", pas open-office (c'est malheureux mais c'est vrai).
Inscrit le 24/04/2007
3020 messages publiés
Je ne pense pas que les utilisateurs d'EeePC se soient jeté sur l'EeePC parce qu'ils savaient qu'ils pourraient utiliser Google Docs à la place de Microsoft Word...
Je doute sérieusement que les gens qui veulent absolument Microsoft Word à l'achat d'un nouveau PC aient déjà switché vers Google Docs, ils ont beaucoup beaucoup trop d'inertie pour ça.
Et je pense que si une société avec un vrai pouvoir marketing leur présentait Linux et OpenOffice.org comme des produits nouveaux et innovants, la situation ne serait pas du tout la même.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux