leZilou

Inscrit depuis le le 19/10/2010 à 09:57
150 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers messages de leZilou :
Mmh. Le mec qui ignore que Merah a tué des enfants, il sait quoi exactement de Merah ?
Ca fonctionne comme mode de défense, de prendre les magistrats pour des cons ?
Mais on a parfaitement le droit de ne plus l'appeler humoriste.

Là où ça va être plus problématique, c'est pour obliger la Terre entière à ne plus l'appeler humoriste, vu qu'il vend des milliers de places de spectacles, que les gens y vont pour se marrer, et qu'en sortant de la salle ils ne demandent pas à être remboursés.
C'est rigolo, "dans cette écuelle". Ecueil peut-être ?

La règle est simple : chacun peut parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas prévus par la loi. C'est l'article 11 de la déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen. Ca a 200 ans, ça tient la route et ça a peu de chances de changer demain, donc si on n'est pas d'accord avec ça il est conseillé de changer de pays.

En d'autres termes, cet article 11 veut dire "Si quelqu'un écrit/publie quelque chose qui ne te plaît pas, soit c'est hors-la-loi et tu l'attaques, soit c'est conforme à la loi et tu fais avec". Au besoin en publiant une réponse.

Je suis juste affligé par la nullité, en terme de communication, des associations qui combattent Dieudonné. Jusqu'ici, chacune des attaques que je les ai vus porter est un modèle de contre-productivité.
Ca n'a juste aucun sens d'attaquer Google parce que les vidéos de Dieudonné font beaucoup de vues. C'est des méthodes du temps de l'ORTF.
Bordel ils n'ont pas dans leurs rangs une seule personne capable d'apporter la contradiction de manière posée, avec un peu d'humour, sans être complètement hystérique, et avec d'autres arguments que "ce que vous dites est légal mais on sait bien que vos pensées sont bien pires" ?
Accessoirement, je crois qu'il y a également un mensonge de Valls quand il parle d'une "autorité indépendante", ce que la CNCIS ne sera pas.

Et on devrait définitivement virer, sans possibilité de retour à la Juppé, quelqu'un qui à un poste aussi important et sur un sujet aussi important, se permet de faire de l'esprit à base de "Comme c'est cocasse"... C'est pas cocasse, Einstein, c'est dramatique !
Aah, bin la voilà la carotte. On commençait à s'inquiéter.
Je ne suis pas spécialiste du droit, mais je ne crois pas qu'il y ait à hurler sur ce sujet.
A ma connaissance, la loi met dans le même sac la contrefaçon de type "J'ai downloadé le dernier Breaking Bad" avec la contrefaçon de type "Je mets dans le circuit des pièces automobiles falsifiées". On peut le déplorer, mais bon.
A partir de là, le mec qui se fait attraper à faire du profit en vendant des plaquettes de frein à base de carambar, ça me semble normal qu'il prenne cher, même dans les cas où on l'a attrapé avant qu'il y ait eu des conséquences tragiques.

Edit : Si je me souviens bien, faux monnayeur, le plafond c'est perpète.
Deux questions :
- Concrètement, on fait quoi ?
- Leur machin n'est-il pas frontalement contradictoire avec l'article 11 de la Déclaration des Droits de l'Homme ?
Je suis partagé entre une délectation à l'avance de voir s'échouer leur machin qui n'a aucune chance d'aboutir dans une démocratie digne de ce nom, mais d'un autre côté je suis un peu pris d'un doute : quand on voit ce qu'ils tentent de nous introduire, sommes-nous vraiment encore dans une démocratie digne de ce nom ?
C'est étrange, comme formulation, "En pratique, il existe des offres comme Paperus qui flirtent avec la loi...".
Qui flirtent avec l'illégalité ?

Juste parce que je me sens taquin...
Comment ça doit violemment bugger avec un Bogdanoff.
devront attendre la fin de la conférence de presse pour envoyer leurs informations sur leurs médias restrictifs.

...respectifs ?
Tout est normal, je m'arrête sur la case "mission copinage" => je touche 20 000 et je pioche une carte "Placard doré".
Pour ma part, s'il y a procès, que les Restos le perdent et que la somme est conséquente, c'est con à dire, mais je stoppe ma contribution régulière. Si je verse du pognon, c'est pas pour indemniser un photographe.
Combien faudra-t-il d'abus, combien faudra-t-il de comportements antidémocratiques, ...

(je suis pris d'un doute... rappelez-moi, il a déjà été élu ? ou est-il un éternel suppléant ?)
C'est un peu léger comme façon de voir les choses...
Il y a quand même plusieurs vrais problèmes de fond avec les imprimantes 3D, et avec la démocratisation de la possibilité pour tout-un-chacun de fabriquer ses propres objets, de plastic ou de métal.
Ca ne me semble pas déconnant que les autorités s'interrogent sur les possibilités de prévenir des dérives.
Les armes à feu indétectables sont effectivement un souci.
Un autre vrai problème, c'est la contrefaçon de pièces mécaniques... je vois venir gros comme une maison le connard qui va s'imprimer ses propres plaquettes de frein, à moindre coût, pour emmerder ces escrocs de garagistes. Le problème existe déjà avec des contrefaçons chinoises pas chères du tout parce qu'elles ne respectent pas les normes de sécurité, dans des domaines aussi sensibles que l'automobile ou l'aéronautique... je ne suis pas pressé que chacun puisse en faire autant dans son garage.

Après effectivement, il y a sûrement des inquiétudes chez les marchands de jouets et de figurines Citadel (ça existe encore ça ?)...
Il m'a l'air sympathique, son avocat.
C'est un peu risqué comme approche non, d'attaquer le juge en faisant preuve de mauvaise foi ? Je suis pas bien sûr que ça serve les intérêts de son client.
Agacé par l'attitude de la firme de Mountain View, le stratège numérique qu'est Pascal Nègre a alors menacé de retirer tous les clips appartenant à Universal Music


Ah oui, cet épisode m'a toujours fait marrer.

Par exemple, Sire, Léodagan et moi on fait semblant de vous prendre en otage : on vous met une dague sous le cou et on traverse le camp adverse en gueulant : " Bougez pas, bougez pas ou on bute le roi!"...
Que les associations juives demandent à Twitter de communiquer les coordonnées de personnes mises en accusation c'est parfaitement normal et Twitter doit le faire.
Bin non.
Twitter n'a pas... (au du moins ne devrait pas avoir) à donner les coordonnées d'utilisateurs à quiconque, sauf à la justice.
D'accord, mais n'empêche, c'est tout petit.
Numerama sur les réseaux sociaux