june

Inscrit depuis le le 29/07/2010 à 15:30
1024 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers sujets de june :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par june - 1024 messages - Ouvert le 31 août 2013
7
Par june - 1024 messages - Ouvert le 27 août 2013
12
Par june - 1024 messages - Ouvert le 21 août 2013
26
Par june - 1024 messages - Ouvert le 21 mars 2013
25
Par june - 1024 messages - Ouvert le 22 octobre 2011
8
Par june - 1024 messages - Ouvert le 02 février 2013
3
Par june - 1024 messages - Ouvert le 02 février 2013
3
Par june - 1024 messages - Ouvert le 06 septembre 2012
9
Par june - 1024 messages - Ouvert le 27 août 2012
17
Par june - 1024 messages - Ouvert le 17 août 2012
9
Derniers messages de june :
"Soit la femme ignore ou repousse la demande, et la femme est alors fondée à dire que le juge a été vexé de s'être pris un lapin virtuel, ce qui a orienté son jugement."

Un lapin c'est quand on ne se rend pas à un rendez-vous.
Là il s'agit plutôt d'un râteau virtuel
Pourtant avec un article avec le mot "Israel" dedans, il y avait de quoi troller
Un conseil : arrête de lire Nexus magazine et ça ira déjà beaucoup mieux
Attention, il a pleins de photos de messieurs hyper musclés et poilus en train de se...bip...la rondelle.
ça risque de te faire un choc
(ou qui sait, révéler en toi des fantasmes inavoués )
ça devient vraiment de plus en plus n'importe quoi sur Numerama
attention, images très explicites


Trop tard, j'ai déjà cliqué
Alors 3 petites choses

1 - la " théorie des genres " n'existe pas, c'est une pure invention des cathos intégristes
2 - tu veux sans doute parler des "études du genre", ou "gender studies" qui existent depuis 50 ans, et qui visent à réfléchir sur le rôle du social et de l'éducation dans les différences entres les hommes et les femmes sans nier bien sur le biologique.
3 - avant de parler d'un sujet, renseignes toi un peu au lieu de reprendre les conneries de la manif des illuminés

Edit :
quelques liens
http://www.marianne....as_a230855.html
http://www.liberatio...-peillon_909686
http://tempsreel.nou...-les-reacs.html
https://fr.wikipedia.../Gender_studies
On peut toujours débattre de la légitimité d'interdire ou pas (en sachant que si on interdit reste à voir si c'est efficace, car au fond rien les empêchent à ré-ouvrir leur site à l'étranger)
Mais une seule chose est sur, ce n'est clairement pas un débat sur la liberté d'expression.
Il ne s'agit pas d'interdire le faire d'être contre l'avortement mais d'interdire le fait de se faire passer pour un site institutionnel dans le but de tromper les femmes en leur faisant croire que les informations communiquées sont objectives
Quand à l'argument, "il faut savoir réfléchir avant de croire tout ce qui est sur le net", c'est sur que pour une femme de 36 ans comme moi je serais pas tombé dans le panneau (j'ai suffisamment de bagage culturel pour savoir exactement où il est bon de se renseigner dans ce genre de situation) mais je pense surtout aux femmes plus jeunes et aux adolescentes facilement manipulables et pas très renseignées sur ces faits, celles là même qui justement ont le plus de chances de tomber enceintes par accident.
Ils ne se sont pas fait arrêter parce qu’ils manifestaient contre le mariage gay mais parce qu’ils ont voulu envahir les Champs Élysée, malgré l'interdiction pour des raisons évidentes de sécurité.
Dans ce cas là fais comme moi, milites pour la démocratie directe
Mais en attendant, on est bien obligé de faire avec notre démocratie représentative
Ce qui est illégal ou pas est toujours défini par des lois. Et comme les lois changent, ce qui est illégal peut devenir légal demain et vice versa
perso, je vois pas le rapport mais bon...
(voir ce que j'ai dis plus haut)
C'est justement pour ça qu'on parle d'une nouvelle loi
désolé mais j'ai pas envie de troller là !
trouves toi quelqu'un d'autre
Disons qu’en matière de médecine le risque zéro n'existe pas. Maintenant il n'y a pas plus de risque de se faire avorter que de continuer sa grossesse.
sauf qu'il ne faut pas oublier que ces sites ne se contentent pas seulement de faire de la propagande contre l' IVG (ce qui relève effectivement de la liberté d'expression)
Le plus inquiétant c'est que ces sites véhiculent des informations médicales totalement fausses, comme le fait que l' IVG amènerait forcément à la stérilité ou a la dépression. Voir même un risque de décès !
Ou pire, en se faisant passer pour un site institutionnel censé informer les femmes en toute objectivité alors que leur but est des les orienter dans ce qui les arrange (tout en continuant à donner des fausses informations médicales)
C'est en cela qu'ils sont dangereux. Surtout pour les gamines qui peuvent très facilement se faire avoir. Pour moi c'est du même niveau que les sites qui vendent des faux médicaments.
Bref à réprimer de toute urgence.
La liberté d'expression n'est pas une excuse pour mettre les femmes en danger, en se faisant passer pour des faux médecins (par ce que c'est de ça qu'il s'agit)

En revanche, il paraît peu probable que le texte puisse s'appliquer à l'ensemble des sites anti-IVG, en particulier à ceux qui s'affichent clairement comme tels et ne se cachent pas derrière des apparences institutionnelles pour attirer les femmes, avant de les faire douter.



Oui, il est important de faire la distinction.
Re-salut Guillaume
je poste un tout dernier message ici (en fin de fil) pour répondre à ton dernier post.
Peut être que je reviendrais mais à une condition que je pense tu peux satisfaire et qui fera certainement plaisir pas seulement à moi mais à tout les membres de Numerama.
Stp, fais en sorte de virer le système de commentaire actuel du site parce que je sais pas si tu as remarqué mais ça devient complètement illisible ce qui rend tout débat extrêmement pénible.
un système de commentaire plus classique, c'est à dire avec une organisation linéaire avec la possibilité de citer un post précédent serait vraiment la bienvenue.
Je ne sais pas si c'est prévu avec l'arrivée de la nouvelle version du site, si ce n'est pas le cas se serait vraiment dommage car je pense qu'il s'agit là d'une vrai demande de la part de la communauté
Numerama sur les réseaux sociaux