aurelienr

Inscrit depuis le le 04/03/2010 à 11:45
127 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers messages de aurelienr :
Ton exemple est marrant, que se passerait il si les inventeurs de la vraie machine n'étaient pas ceux qui l'avaient breveté ? Ils reviendraient en arrière pour la breveter ? Et les autres aussi Un moratoire s'impose sur ce cas précis.

Bon, pour revenir au sujet, quand tu déposes un brevet, c'est un compromis entre le détail maximum et le flou maximum.
Si tu fais un truc trop flou, tu risques fort de déborder sur d'autres domaines, et il est logique que ce soit refusé.
Si tu fais un truc trop détaillé, alors tu prends le sérieux risque de te faire contrer par quelqu'un qui te prend ton idée, mais qui change juste un petit truc pour ne pas toucher ton brevet.

Si on reste sur cet exemple, admettons qu'ils fassent un produit complet, fonctionnant avec un certain mélange de poudre explosive et un détecteur spécifique. Qu'est ce qui empêche alors un concurrent d'arriver au dernier moment, de changer un % dans le mélange de poudre ? De changer un chouia la techno du capteur ?

Toujours en admettant que le brevet soit déposé une fois le produit développé : jusqu'à quel niveau de précision vas tu descendre dans la description du brevet ? Pour reprendre ce que j'ai dit si dessus, si tu es trop détaillé, tu peux te faire copier extrêmement facilement. L'airbag devant être différent pour chaque véhicule, tu vas breveter chaque version ?

Enfin, investir massivement dans la recherche d'un produit sans le breveter, et attendre sa conception, c'est prendre le risque d'avoir une fuite dans l'entreprise et d'avoir une concurrence deloyale et donc d'avoir un retour sur investissement tres faible.

Bien entendu, les propos que je tiens ne prennent pas en compte qu'il s'agit de google, carnassier du brevet. Mais admettons que tu aies une idée de fou, tu as 1 million d'euros pour en faire la R&D puis la conception. Une fois ton produit qui marche, tu t'aperçois qu'un autre gus a eu ton idée et l'a breveté avant, avec pile poil la conception que tu avais prévu ?
Ben c'est un peu le principe du brevet en phase de recherche non ? Le brevet est déposé avant d'avoir la solution finale industrielle. Le concept est là : un declenchement d'airbag au niveau du parechoc. Le moyen de propulsion airbag et de détection c'est un peu secondaire non et dépendra des technologies en place au moment du développement.
Pour ce genre de cible volant à basse altitude et faible vitesse, une visée par caméra dans le domaine visible suffit amplement. On ne parle pas d'un missile guidé par cible infrarouge...
La vision caméra peut également être corrélée à un écho radar, mais à mon avis pas nécessaire.
On peut également marquer le drone avec un laser.
C'est juste un raisonnement selon lequel la seule économie de marché ne permet pas forcément d'appliquer des changements de direction. Dans le domaine electronique au niveau du client, le fait que les bonhommes qui extraient les minéraux essentiels aient de bonnes conditions de travail n'apparait quasiment jamais, et en tout cas jamais en première position.

Mais il y a d'autres moyens de faire bouger les choses. Il suffit de regarder comment la norme RoHS visant à supprimer les substances dangereuses (plomb, cadmium, entre nombreux autres) de l'electronique courante est appliquée. (hors secteurs particuliers comme militaire ou automobile où les besoins en terme de fiabilité n'ont pas encore permis la transition). Pourtant cette résolution ne provient pas de l'utilisateur final...

Quant à la comparaison avec "l'équitable alimentaire", ce n'est pas le meilleur exemple car les cultivateurs sont souvent associés en coopérative, mais seuls les gérants gagnent de l'argent. Il n'y a pas vraiment d'équilibre en leur sein, il suffit de voir comment la main d'oeuvre étrangère est exploitée dans ces plantations. Alors oui ça permet à certains de mieux vivre de leur travail, mais ça permet surtout à des industriels de se gaver encore plus.
Lis un peu les articles sur les couts de revient des iPhone ou des galaxy, réalisés par des cabinets d'audit industriel, tu auras une meilleure vue des choses.
Quant au concept de "fairphone", à la limite ils peuvent agir sur les conditions d'assemblage final, mais vu les quantités, ils ne changeront jamais rien à toutes les méthodes de fabrication des composants eux même. Alors les minéraux et autre, qu'on aille pas me faire croire qu'ils vont forcer un fabriquant (qui lui meme a des sous traitants fab) à changer toute sa chaine d'appro pour 100.000 pièces...
"les drones ne représentent pas une menace pour la sécurité des personnes"
Bah tiens, un truc de 500gr à 1kg avec des arrêtes saillantes qui tombe de 50m de haut, ça ne peut blesser personne..
Même si la solution de plaque electronique n'a aucun sens, ca montre quand meme le probleme que ça représente...
Détruire l'enfin en vol (canons à eau, lasers ou autre), c'est prendre le risque de blesser quelqu'un lors de la chute des morceaux.
Quant au brouillage, vu qu'il n'y a rien de complètement normalisé que ce soit en terme de fréquence ou de modulation, ils vont avoir du boulot. Même un canon electromagnétique qui serait susceptible de brouiller une comm sur une cible pourrait le mettre dans les choux et entrainer sa chute.
Facile de critiquer, mais dur de trouver une solution...
C'est pas la question ehternet/wifi qui coute du pognon, mais assurer une liaison stable.
Et à choisir entre ethernet et wifi, pas compliqué de choisir le wifi, ça couvre plus de gens, c'est plus simple à installer, plus robuste (pas de connecteur)...
"gratuit"....ouais ouais...
Soit on le paye via le coût du billet, soit par la pub.
A mon avis, ce sera les deux.
C'est vrai que multiplier par 2.5 est hors de portée du commun des mortels
Je ne critique pas la résolution comme étant trop grande visuellement, bien que l'on approche sérieusement du minimum de résolution de l'oeil humain, mais c'est juste que cette course à la résolution se fait au détriment de la consommation...comment est ce que l'utilisateur peut préférer une image de dingue sur un put*** de téléphone à une autonomie qui pourrait dépasser 1 journée...

A la question du support SDXC, ce n'est qu'une question de support logiciel au niveau des drivers (plage d'adresse accessibles) et du système de fichiers :
https://www.sdcard.o...rview/capacity/
Il y a eu la meme embrouille pour le passage vers les cartes SDHC. Au dela de 2Go sur les SD normales, le fonctionnement était aléatoires en fonction des appareils. Les cartes SDHC ont existé bien avant qu'elles soient communément acceptées sur les smartphones.
Il se passe la meme chose avec le SDXC.
Alors pourquoi n'est ce pas un feature répandu ? Peut etre que ça facilite le développement de rester sur des des technos connues et maitrisées, que toute modification a ce niveau là implique du temps et du risque.
Ce qui me choque la dedans, c'est le rapport de prix. Pour un produit initialement spécifié pour 400k, ils ne vont offrir que la SDXC à partir de 1M5 ?
Donc si je comprends bien, ils avaient besoin de 400K environ pour développer la tablette. Ca me parait peu, mais bon, soit.
Ils se retrouvent à 1M3, et pour 200k de plus ils n'offrent qu'une SD haute capacité ? Soit développer une fonctionnalité qui n'impacte que quelques couches softs, pour la moitié du prix initialement demandé pour développer une tablette entière ?
J'en connais qui vont s'en mettre plein les fouilles....
Et je passe sur le côté strictement inutile d'avoir du 2048x1536 sur un écran de 7.5", et un quadricoeur 64 bits avec seulement 2Go de RAM
"Les chargeurs de ecig standard sont facilement démontable et je peux vous garantir qu'il n'y a pas la place pour rajouter quoique ce soit dedans (et que c'est bien pourrave niveau soudure)."

Mouais...quand on voit des clés USB qui ont juste la taille du connecteur (même plus de manchon) et où la carte micro SD de 16Go est intégrée dans le connecteur, un truc qui fait 15mm de long à tout péter, c'est pas un probleme de place dans un chargeur qui pourrait les empêcher de rajouter ce qu'ils veulent. De plus, tu parles du petit boitier chargeur, mais as tu démonté le connecteur USB lui meme ? FTDI fait bien des convertisseur USB-RS232 dont tout le circuit est intégré dans le connecteur USB.
Mouais...
Ne vous battez pas, un chargeur ça régule une charge mais ça fournit aussi une alimentation, tu ne vas pas charger une batterie avec des prières. Apres, la question est d'où vient sa propre alimentation (secteur ou bien port USB par exemple)

tower, ton exemple transfo / pont de diode, c'est bien mais...avant l'an 2000 maintenant ça c'est un peu compliqué au bénéfice du poids et de l'universalité tension d'entrée.
Effectivement dans un bloc secteur standard il n'y a pas de régulation de charge.
quadcore 64 bits (mais que 2 Go de RAM !) + écran 330ppi, les gens se rendent compte de l'inutilité d'un tel truc sur un produit de ce genre ?
Arrête de parler de ce que tu ne connais pas...
1. Télécharges la datasheet du FT232 et tu lires que ces elements (VID, PID, etc..) sont stockés en mémoire EEPROM...modifiable par définition...

2. Le sujet parle de puces contrefaites, tu as donc eu accès à leur conception et sait parfaitement dans quel type de mémoire sont stockés ces paramètres afin de tirer ta conclusion ?
libre à toi de jouer avec les mots...l'article ne parle pas de "casse physique"...
et je n'ai pas contredit l'affirmation de marine selon laquelle on ne peut pas casser physiquement ou détruire un circuit, par contre celle où elle dit "l'article est faux", alors là oui, elle est à côté de la plaque.
si tu veux continuer à faire ton intéressant vas y, pour moi les choses sont claires et l'article est on ne peut plus clair quand on s'y connait un minimum en USB et encore plus si on manipule des FT232...
Que veux tu que je fasse de plus que relire l'article....le nouveau driver force la puce à modifier son PID et donc windows le met à 0. la puce contrefaite acceptant cette modif (la puce d'origine FTDI ne devant pas avoir cette faille), alors elle ne peut plus être utilisée car vue comme non valide chez les OS standards..
Pour corriger cela, il faut alors probablement reprogrammer encore la puce mais avec un logiciel spécifique, ce qui est à la portée de certains bidouilleurs, mais pas du commun des mortels.
Numerama sur les réseaux sociaux