aurelienr

Inscrit depuis le le 04/03/2010 à 11:45
117 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers messages de aurelienr :
Je ne critique pas la résolution comme étant trop grande visuellement, bien que l'on approche sérieusement du minimum de résolution de l'oeil humain, mais c'est juste que cette course à la résolution se fait au détriment de la consommation...comment est ce que l'utilisateur peut préférer une image de dingue sur un put*** de téléphone à une autonomie qui pourrait dépasser 1 journée...

A la question du support SDXC, ce n'est qu'une question de support logiciel au niveau des drivers (plage d'adresse accessibles) et du système de fichiers :
https://www.sdcard.o...rview/capacity/
Il y a eu la meme embrouille pour le passage vers les cartes SDHC. Au dela de 2Go sur les SD normales, le fonctionnement était aléatoires en fonction des appareils. Les cartes SDHC ont existé bien avant qu'elles soient communément acceptées sur les smartphones.
Il se passe la meme chose avec le SDXC.
Alors pourquoi n'est ce pas un feature répandu ? Peut etre que ça facilite le développement de rester sur des des technos connues et maitrisées, que toute modification a ce niveau là implique du temps et du risque.
Ce qui me choque la dedans, c'est le rapport de prix. Pour un produit initialement spécifié pour 400k, ils ne vont offrir que la SDXC à partir de 1M5 ?
Donc si je comprends bien, ils avaient besoin de 400K environ pour développer la tablette. Ca me parait peu, mais bon, soit.
Ils se retrouvent à 1M3, et pour 200k de plus ils n'offrent qu'une SD haute capacité ? Soit développer une fonctionnalité qui n'impacte que quelques couches softs, pour la moitié du prix initialement demandé pour développer une tablette entière ?
J'en connais qui vont s'en mettre plein les fouilles....
Et je passe sur le côté strictement inutile d'avoir du 2048x1536 sur un écran de 7.5", et un quadricoeur 64 bits avec seulement 2Go de RAM
"Les chargeurs de ecig standard sont facilement démontable et je peux vous garantir qu'il n'y a pas la place pour rajouter quoique ce soit dedans (et que c'est bien pourrave niveau soudure)."

Mouais...quand on voit des clés USB qui ont juste la taille du connecteur (même plus de manchon) et où la carte micro SD de 16Go est intégrée dans le connecteur, un truc qui fait 15mm de long à tout péter, c'est pas un probleme de place dans un chargeur qui pourrait les empêcher de rajouter ce qu'ils veulent. De plus, tu parles du petit boitier chargeur, mais as tu démonté le connecteur USB lui meme ? FTDI fait bien des convertisseur USB-RS232 dont tout le circuit est intégré dans le connecteur USB.
Mouais...
Ne vous battez pas, un chargeur ça régule une charge mais ça fournit aussi une alimentation, tu ne vas pas charger une batterie avec des prières. Apres, la question est d'où vient sa propre alimentation (secteur ou bien port USB par exemple)

tower, ton exemple transfo / pont de diode, c'est bien mais...avant l'an 2000 maintenant ça c'est un peu compliqué au bénéfice du poids et de l'universalité tension d'entrée.
Effectivement dans un bloc secteur standard il n'y a pas de régulation de charge.
quadcore 64 bits (mais que 2 Go de RAM !) + écran 330ppi, les gens se rendent compte de l'inutilité d'un tel truc sur un produit de ce genre ?
Arrête de parler de ce que tu ne connais pas...
1. Télécharges la datasheet du FT232 et tu lires que ces elements (VID, PID, etc..) sont stockés en mémoire EEPROM...modifiable par définition...

2. Le sujet parle de puces contrefaites, tu as donc eu accès à leur conception et sait parfaitement dans quel type de mémoire sont stockés ces paramètres afin de tirer ta conclusion ?
libre à toi de jouer avec les mots...l'article ne parle pas de "casse physique"...
et je n'ai pas contredit l'affirmation de marine selon laquelle on ne peut pas casser physiquement ou détruire un circuit, par contre celle où elle dit "l'article est faux", alors là oui, elle est à côté de la plaque.
si tu veux continuer à faire ton intéressant vas y, pour moi les choses sont claires et l'article est on ne peut plus clair quand on s'y connait un minimum en USB et encore plus si on manipule des FT232...
Que veux tu que je fasse de plus que relire l'article....le nouveau driver force la puce à modifier son PID et donc windows le met à 0. la puce contrefaite acceptant cette modif (la puce d'origine FTDI ne devant pas avoir cette faille), alors elle ne peut plus être utilisée car vue comme non valide chez les OS standards..
Pour corriger cela, il faut alors probablement reprogrammer encore la puce mais avec un logiciel spécifique, ce qui est à la portée de certains bidouilleurs, mais pas du commun des mortels.

le titre de l'article est bien trop racoleur, cassé veut simplement dire ne fonctionne plus sous windows.


Tu n'as lu que le titre apparemment, lis bien la procédure et tu verras en quoi la puce devient quasi inutilisable par un utilisateur lambda.
Ce n'est pas en priorité par économie de cout que les fabriquants de contrefaçon de FT232 n'achetent pas de VID, mais parce qu'ils souhaitent que leur puce soit reconnue comme un FT232, ce qui les oblige à usurper le VID dont ils ne sont pas propriétaires.
De plus, meme si un VID coute assez plusieurs milliers de dollars, il est possible d'acheter sur le net légalement des couples VID/PID (chaque VID donne droit à 65536 PID) unique pour un coût dérisoire (quelques dizaines de dollars). Ces sociétés ont acheté un VID et vende des ranges de PID pour les petites sociétés pour qui 5000 dollar reste une bonne économie...
Franchement, je suis pas sur qu'il y ait grand monde sur ce forum qui puisse aller plus loin dans les détails du problème, à part y aller en allégations, étant donné le cercle restreint des gens informés...personnellement ma connaissance s'arrête dans le protocole USB, je sais comment il fonctionne à bas niveau (jusqu'à la définition de classe, en gros), mais au delà (gestion par le PC, etc.) je ne sais pas, donc je ne tenterai aucune hypothèse
va falloir que tu développes ton argumentation parce que la je ne te comprends pas, et je ne semble pas être le seul
plus facile à dire qu'à faire...une clé USB n'est pas forcement une basique classe class storage. certaines embarquent une classe hub par exemple (alors même qu'elles n'en jouent pas le role), certaines peuvent très bien avoir des canaux différents, des drivers spécifiques pour exploiter certaines particularités.
et là je ne parle que des clés USB...il est impossible pour l'utilisateur de savoir quelle classe couvre le périphérique qu'il branche...à part des drivers "certifiés" je ne vois pas, mais "certifié" ne veut plus dire grand chose si la NSA trafique...
Non, une clé USB c'est une mémoire FLASH associée à une puce qui gère le protocole USB (classe Mass Storage principalement), décode des commandes SCSI et pilote la FLASH (ce qui n'est pas une mince affaire). Cette conversion est indispensable, et donc si la puce en elle meme (dont le firmware est en général stocké dans une zone protégée de la FLASH non accessible depuis l'extérieur) exécute un code malicieux, tu ne peux pas l'en empêcher...
Oui mais l'OS il s'en fout un peu des usages...Si on se dirige vers un rapprochement des architectures hard (le jour où on aura des pross ARM sur les PC fixes) et des capacités techniques de traitement, un OS commun a tout a y gagner. Les usages déterminent ensuite les applications...
Si tu enleves la modularité, l'espace disque et la taille et résolution d'écran qu'apportent un PC fixe par rapport à un smartphone, et que tu ajoutes une gestion avancée par le cloud (logiciels, data), alors les smartphones se rapprochent considérablement des PC, et l'idée d'avoir un OS identique leur permet de prendre de l'avance sur une homogénéité des services et développements. Je dis pas que je suis pour les data et soft dans le cloud, mais bon, on s'oriente vers ça..
C'est gentil, mais ça, c'est bon pour les artistes connus...qui n'ont pas vraiment de problèmes d'argent...
Numerama sur les réseaux sociaux