aurelienr

Inscrit depuis le le 04/03/2010 à 11:45
143 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers messages de aurelienr :
"je suis responsable à moins de prouver que"
Et voilà, tu as tout dit. Tu vois bien que ce n'est pas "déjà résolu depuis longtemps"...ça promet de beaux procès à qui aura le plus d'argent pour se défendre en accusant les diverses parties...
A mon avis, deux éléments peuvent empecher les USA de légaliser ces fichiers :
 - les lobbies des armes vont y voir une perte de revenu, et vu leur influence...
 - des plans sur internet et une fabrication maison offrent de gages de qualité bien moindre qu'une production industrielle. Si une arme à feu "normale" a une defaillance, c'est le fabriquant qui est mis en cause et est clairement identifié (et il se retournera alors vers ses éventuels sous-traitants mais c'est son problème) . Si une arme à feu "homemade" a une defaillance, qui est en tort ? Le fournisseur des plans ? L'imprimante 3D ? Le fournisseur du matériau de base ? Le possesseur de l'arme ? 
"Mais dans le monde de l'horlogerie, ce montant est en fait assez faible."

Sauf que dans le monde de l'horlogerie, une pile dure plusieurs années, et on sait qu'on pourra TOUJOURS approvisionner la pile pendant des dizaines d'années..
Faut quand même avoir confiance en son FAI pour faire une opération vitale à distance... Ah c'est bon on me dit qu'il a free, il a tout compris.
Surtout que les capacités de calcul sont aussi bonnes voire moins que les smartphones haut de gamme...ils auraient mieux de faire des périphériques d'interfaçage HDMI (ça existe deja) ou des manettes bluetooth / usb pour smartphone (peut etre que cela existe deja ?)...
Quand on voit le prix des consoles actuelles et surtout celui des iphone et autres, ils n'ont pas compris que le prix de vente est loin d'être le principal facteur d'achat ?
Je pense que la télévision a un effet bien plus grave sur les gens que les jeux vidéos. Dans un jeu vidéo, la quasi totalité des joueurs ont conscience que c'est fictif (sauf quelques irréductibles, sujets à un déséquilibre mental). Alors qu'à la télévision, il y a une bonne partie de personnes qui prennent ce qu'ils entendent pour argent comptant. Et vu le taux de conneries qu'on peut y entendre, ca les rend ignorants, dénués d'esprit critique, et on sait où amène l'ignorance...
Pas bien difficile probablement, mais nécessite du temps quand le dernier site qu'on a fait était sous frontpage, alors que les CSS-style venaient à peine de débarquer... Chacun son métier hein
Le souci c'est que ce genre de CMS est aussi orienté vers les persos qui vont leur blog ou autre...et alors là bonjour les dégats..
Il doit pas être au courant que la violence humaine a commencé "un peu" avant que les jeux vidéos...
Dire que j'ai failli faire mon site pro en CMS...on m'avait alors dit "fais gaffe, les CMS c'est truffé de failles et autres, faut tout le temps faire gaffe aux mises à jours"....du coup je suis bien content d'avoir payé mes 50 euros à http://www.wysiwygwebbuilder.com/ pour un site nickel fait en 2 jours  
Très interessant Guillaume, mais tu as oublié une troisième option, qui est à mon avis la bonne : il s'agit à la fois d'un mensonge (concernant la premiere déclaration) et d'une instrumentalisation (précédant un vote important).
On parle de politique là hein...
Tu crois que ça donne envie ta news avec une mise en page digne des années 90 ?
Ton exemple est marrant, que se passerait il si les inventeurs de la vraie machine n'étaient pas ceux qui l'avaient breveté ? Ils reviendraient en arrière pour la breveter ? Et les autres aussi Un moratoire s'impose sur ce cas précis.

Bon, pour revenir au sujet, quand tu déposes un brevet, c'est un compromis entre le détail maximum et le flou maximum.
Si tu fais un truc trop flou, tu risques fort de déborder sur d'autres domaines, et il est logique que ce soit refusé.
Si tu fais un truc trop détaillé, alors tu prends le sérieux risque de te faire contrer par quelqu'un qui te prend ton idée, mais qui change juste un petit truc pour ne pas toucher ton brevet.

Si on reste sur cet exemple, admettons qu'ils fassent un produit complet, fonctionnant avec un certain mélange de poudre explosive et un détecteur spécifique. Qu'est ce qui empêche alors un concurrent d'arriver au dernier moment, de changer un % dans le mélange de poudre ? De changer un chouia la techno du capteur ?

Toujours en admettant que le brevet soit déposé une fois le produit développé : jusqu'à quel niveau de précision vas tu descendre dans la description du brevet ? Pour reprendre ce que j'ai dit si dessus, si tu es trop détaillé, tu peux te faire copier extrêmement facilement. L'airbag devant être différent pour chaque véhicule, tu vas breveter chaque version ?

Enfin, investir massivement dans la recherche d'un produit sans le breveter, et attendre sa conception, c'est prendre le risque d'avoir une fuite dans l'entreprise et d'avoir une concurrence deloyale et donc d'avoir un retour sur investissement tres faible.

Bien entendu, les propos que je tiens ne prennent pas en compte qu'il s'agit de google, carnassier du brevet. Mais admettons que tu aies une idée de fou, tu as 1 million d'euros pour en faire la R&D puis la conception. Une fois ton produit qui marche, tu t'aperçois qu'un autre gus a eu ton idée et l'a breveté avant, avec pile poil la conception que tu avais prévu ?
Ben c'est un peu le principe du brevet en phase de recherche non ? Le brevet est déposé avant d'avoir la solution finale industrielle. Le concept est là : un declenchement d'airbag au niveau du parechoc. Le moyen de propulsion airbag et de détection c'est un peu secondaire non et dépendra des technologies en place au moment du développement.
Pour ce genre de cible volant à basse altitude et faible vitesse, une visée par caméra dans le domaine visible suffit amplement. On ne parle pas d'un missile guidé par cible infrarouge...
La vision caméra peut également être corrélée à un écho radar, mais à mon avis pas nécessaire.
On peut également marquer le drone avec un laser.
C'est juste un raisonnement selon lequel la seule économie de marché ne permet pas forcément d'appliquer des changements de direction. Dans le domaine electronique au niveau du client, le fait que les bonhommes qui extraient les minéraux essentiels aient de bonnes conditions de travail n'apparait quasiment jamais, et en tout cas jamais en première position.

Mais il y a d'autres moyens de faire bouger les choses. Il suffit de regarder comment la norme RoHS visant à supprimer les substances dangereuses (plomb, cadmium, entre nombreux autres) de l'electronique courante est appliquée. (hors secteurs particuliers comme militaire ou automobile où les besoins en terme de fiabilité n'ont pas encore permis la transition). Pourtant cette résolution ne provient pas de l'utilisateur final...

Quant à la comparaison avec "l'équitable alimentaire", ce n'est pas le meilleur exemple car les cultivateurs sont souvent associés en coopérative, mais seuls les gérants gagnent de l'argent. Il n'y a pas vraiment d'équilibre en leur sein, il suffit de voir comment la main d'oeuvre étrangère est exploitée dans ces plantations. Alors oui ça permet à certains de mieux vivre de leur travail, mais ça permet surtout à des industriels de se gaver encore plus.
Numerama sur les réseaux sociaux