aurelienr

Inscrit depuis le le 04/03/2010 à 11:45
110 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers messages de aurelienr :
Arrête de parler de ce que tu ne connais pas...
1. Télécharges la datasheet du FT232 et tu lires que ces elements (VID, PID, etc..) sont stockés en mémoire EEPROM...modifiable par définition...

2. Le sujet parle de puces contrefaites, tu as donc eu accès à leur conception et sait parfaitement dans quel type de mémoire sont stockés ces paramètres afin de tirer ta conclusion ?
libre à toi de jouer avec les mots...l'article ne parle pas de "casse physique"...
et je n'ai pas contredit l'affirmation de marine selon laquelle on ne peut pas casser physiquement ou détruire un circuit, par contre celle où elle dit "l'article est faux", alors là oui, elle est à côté de la plaque.
si tu veux continuer à faire ton intéressant vas y, pour moi les choses sont claires et l'article est on ne peut plus clair quand on s'y connait un minimum en USB et encore plus si on manipule des FT232...
Que veux tu que je fasse de plus que relire l'article....le nouveau driver force la puce à modifier son PID et donc windows le met à 0. la puce contrefaite acceptant cette modif (la puce d'origine FTDI ne devant pas avoir cette faille), alors elle ne peut plus être utilisée car vue comme non valide chez les OS standards..
Pour corriger cela, il faut alors probablement reprogrammer encore la puce mais avec un logiciel spécifique, ce qui est à la portée de certains bidouilleurs, mais pas du commun des mortels.

le titre de l'article est bien trop racoleur, cassé veut simplement dire ne fonctionne plus sous windows.


Tu n'as lu que le titre apparemment, lis bien la procédure et tu verras en quoi la puce devient quasi inutilisable par un utilisateur lambda.
Ce n'est pas en priorité par économie de cout que les fabriquants de contrefaçon de FT232 n'achetent pas de VID, mais parce qu'ils souhaitent que leur puce soit reconnue comme un FT232, ce qui les oblige à usurper le VID dont ils ne sont pas propriétaires.
De plus, meme si un VID coute assez plusieurs milliers de dollars, il est possible d'acheter sur le net légalement des couples VID/PID (chaque VID donne droit à 65536 PID) unique pour un coût dérisoire (quelques dizaines de dollars). Ces sociétés ont acheté un VID et vende des ranges de PID pour les petites sociétés pour qui 5000 dollar reste une bonne économie...
Franchement, je suis pas sur qu'il y ait grand monde sur ce forum qui puisse aller plus loin dans les détails du problème, à part y aller en allégations, étant donné le cercle restreint des gens informés...personnellement ma connaissance s'arrête dans le protocole USB, je sais comment il fonctionne à bas niveau (jusqu'à la définition de classe, en gros), mais au delà (gestion par le PC, etc.) je ne sais pas, donc je ne tenterai aucune hypothèse
va falloir que tu développes ton argumentation parce que la je ne te comprends pas, et je ne semble pas être le seul
plus facile à dire qu'à faire...une clé USB n'est pas forcement une basique classe class storage. certaines embarquent une classe hub par exemple (alors même qu'elles n'en jouent pas le role), certaines peuvent très bien avoir des canaux différents, des drivers spécifiques pour exploiter certaines particularités.
et là je ne parle que des clés USB...il est impossible pour l'utilisateur de savoir quelle classe couvre le périphérique qu'il branche...à part des drivers "certifiés" je ne vois pas, mais "certifié" ne veut plus dire grand chose si la NSA trafique...
Non, une clé USB c'est une mémoire FLASH associée à une puce qui gère le protocole USB (classe Mass Storage principalement), décode des commandes SCSI et pilote la FLASH (ce qui n'est pas une mince affaire). Cette conversion est indispensable, et donc si la puce en elle meme (dont le firmware est en général stocké dans une zone protégée de la FLASH non accessible depuis l'extérieur) exécute un code malicieux, tu ne peux pas l'en empêcher...
Oui mais l'OS il s'en fout un peu des usages...Si on se dirige vers un rapprochement des architectures hard (le jour où on aura des pross ARM sur les PC fixes) et des capacités techniques de traitement, un OS commun a tout a y gagner. Les usages déterminent ensuite les applications...
Si tu enleves la modularité, l'espace disque et la taille et résolution d'écran qu'apportent un PC fixe par rapport à un smartphone, et que tu ajoutes une gestion avancée par le cloud (logiciels, data), alors les smartphones se rapprochent considérablement des PC, et l'idée d'avoir un OS identique leur permet de prendre de l'avance sur une homogénéité des services et développements. Je dis pas que je suis pour les data et soft dans le cloud, mais bon, on s'oriente vers ça..
C'est gentil, mais ça, c'est bon pour les artistes connus...qui n'ont pas vraiment de problèmes d'argent...
Ahlala toujours la clique des commentaires "bouh c'est quoi ce sujet, vous êtes pas des vrais journalistes, blablabla..."
On se détend SVP, on a quand meme le droit de rire un peu non ? Les sujets de fond ça va un moment !
Les conseillers n'étant plus chargés avec les taches habituelles répétitives, ils sont alors plus à même de répondre efficacement aux cas particuliers..
J'ai été très étonné de voir qu'un mail envoyé aux impôts présentant un cas particulier et transitant par deux services a été traité efficacement en une journée...
Franchement, la qualité de suivi des administrations en version classique (papier, guichet) est loin d'être à la hauteur de ce qu'elle propose en numérique maintenant...pour mon activité, tout est géré à distance, que ce soit TVA, URSSAF, et le tout je trouve plutôt efficacement !
"Et en plus on ne peut pas résilier on a acheté un matériel dont on ne peut pas se servir sans eux."
 c'est beau un pigeon qui se plaint 
Moyen déguisé de réduire leur consommation d'espace disque....ceux qui ne prêtent pas trop attention à leur cloud ne vont pas faire la mise à jour, et certains qui ont beaucoup de données ne vont sélectionner que les plus importantes, histoire d'éviter à devoir download puis upload.
Qui dit qu'il faut forcement passer par une SARL ? Quand on est seul c'es d'ailleurs une EURL qu'il faut.
En entreprise individuelle les frais de création/immatriculation sont quasi nuls. A moins de 25 ans, le dispositif ACCRE (je ne sais pas si ça existe encore, mais j'en ai bénéficié en 2007) réduit considérablement les charges au début...Et les frais de compta réduits, surtout en régime micro, où il ne faut remplir que 2/3 cases...

Cela dit je m'interroge aussi, je suis étonné qu'on ne puisse pas créer sa boite lorsqu'on est étudiant...Je pense que le dispositif présenté permet surtout un encadrement spécifique, et donc aménagement des heures de cours et remplacement du stage, accès aux ressources d'une université ou école...Si c'est bien le cas, c'est vraiment une bonne chose...
Reste plus qu'à ajouter une derniere chose : ajouter quelques heures dans les cursus post-bac sur la création d'entreprise, les bases de sa gestion. Quand je me rapelle les cours de gestion qu'on avait en école d'ingé, c'était tellement abstrait...quand on voit la complexité de la compréhension des mécanismes administratifs, faire un bilan ce n'est pas grand chose...
Numerama sur les réseaux sociaux