Gnuzer

Inscrit depuis le le 09/11/2009 à 17:59
311 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers messages de Gnuzer :
Est-ce que ça veut dire que toutes les pages de wikipedia.orange.fr sont sous CC-BY-SA elles aussi, dans leur intégralité ? Y compris les pubs ? Y compris les bidules colorés rajoutés par Orange ?

Jusqu'où s'applique le copyleft ?

Edit: J'ai ma réponse : http://www.framablog...a-orange#c26531
M4khno, le 21/03/2012 - 19:02
Aucune redevance jusqu'à 100 000 utilisateurs (logiciel, abonnés, etc.) et gratuit pour la distribution gratuite de vidéo sur le net. Une télé qui a 100 000 abonnés à 10 $ par mois engrange quand même 1 000 000 $ par mois et peut quand même payer 0,2 $ par mois (ou par an je ne sais plus) pour l'abonné du seuil.


Comme le dit Arkados ce n'est pas une question d'argent c'est une question d'éthique. C'est un choix militant : ils pouvaient parfaitement utiliser les codecs du système, ils ne l'ont pas fait (sauf depuis ce retournement de veste).
MPEG-LA brevette des technologies parce qu'elle pense que celles-ci doivent rester entre leurs mains plutôt qu'être librement exploitées par l'humanité. L'attitude de MPEG-LA va à l'encontre du progrès humain pour un simple but de profit. Les dirigeants de MPEG-LA ne sont intéressés que par la progression du volume de leur tas d'or, pas par le progrès de l'humanité.
Partant de là, toute initiative qui permet de forcer le boycott de ces connards est bonne à prendre.

M4khno, le 21/03/2012 - 19:02
Le problème est pour Mozilla qui distribue un logiciel gratuit


Non, c'est un logiciel libre.

M4khno, le 21/03/2012 - 19:02
Les pirates sont passés à x264 la solution libre de contournement, autrement plus subtil que la résistance frontale, héroïque mais mortelle.


Donc en clair tu conseilles tout le monde d'être un pirate ?

M4khno, le 21/03/2012 - 19:02
D'après Ars Technica 80 % des vidéos sur le net sont en AVC


On met toujours la qualité technique en avant lorsqu'on vante H264. Les vidéos en H264 sont-elles contenues dans du MKV, ou bien toujours dans un vieux truc pourri nommé MP4 ?

En passant, cette annonce ne change pas grand-chose en théorie. Parce qu'utiliser les codecs du système avec Firefox, on savait déjà faire. Quand je vais sur un vrai site en HTML5 (au hasard, fansub-streaming.eu), je fais clic droit -> enregistrer sous, et je lis la vidéo dans MPlayer. C'est simple, efficace, et j'ai accès à toutes les fonctionnalités d'un vrai lecteur de vidéos.
Le problème est que sur des sites comme Youtube ou Vimeo, les vidéos sont enrobées dans des grosses bouses en javascript qui en empêchent le téléchargement normal. Au lieu de s'arracher les cheveux sur la question de supporter les formats fermés ou pas, peut-être devrait-on commencer par inciter les développeurs à faire des sites corrects ?
l'antoine, le 12/09/2011 - 17:42
Gnuzer, le 12/09/2011 - 17:28
l'antoine, le 12/09/2011 - 17:01
Est-ce que c'est ça ta vision de l'art ? Des oeuvres produites à la chaîne afin que l'artiste puisse avoir un flux tendu financier régulier : une oeuvre tous les ans (ou tous les mois) afin qu'il n'ait pas de rupture de revenus ?


Mais est-ce que une ?uvre tombée dans le domaine public signifie que l'artiste ne va plus rien en tirer ?

Oui. C'est le principe du domaine public.


Ah ? C'est interdit d'acheter le DVD d'un film dans le domaine public ? C'est interdit de faire un don à un musicien qui a placé ses morceaux dans le domaine public ?
l'antoine, le 12/09/2011 - 17:01
Est-ce que c'est ça ta vision de l'art ? Des oeuvres produites à la chaîne afin que l'artiste puisse avoir un flux tendu financier régulier : une oeuvre tous les ans (ou tous les mois) afin qu'il n'ait pas de rupture de revenus ?


Mais est-ce que une ?uvre tombée dans le domaine public signifie que l'artiste ne va plus rien en tirer ?
Le principe des DRM est très simple :

Tout ce qui est lisible est copiable. Par contraposée, tout ce qui n'est pas copiable n'est pas lisible.

Si vous voulez que votre contenu ne soit pas copié, faites en sorte qu'il ne soit pas copiable. Si vous voulez que votre contenu ne soit pas copiable, faites en sorte qu'il ne soit pas lisible. Hop, vous venez d'inventer les DRM.
Tout d'abord, le jeu présente un "intérêt historique", dans la mesure où la saga est désormais culte pour de nombreux joueurs. Ensuite, parce que les jeunes joueurs sont moins susceptibles d'y jouer.


Ce passage me fait penser à celui-ci, d'une récente interview de Benjamin Bayart :

Tout se joue - en fait - à l'aune de Disney : à chaque fois qu'on va atteindre la date de fin des droits d'auteur pour papa Disney, les Américains font le forcing pour qu'on rallonge cette durée. [...] Pour eux, pas question que Mickey entre dans le domaine public.
Le paradoxe, c'est qu'en fait Mickey est dans le domaine public depuis des dizaines d'années. Tout le monde le connaît, il est même devenu un mot de la langue courante. Mieux : le personnage est en train de tomber dans l'oubli. Cherchez dans votre entourage combien d'enfants ont vu un dessin animé avec Mickey : assez peu. Le mot est donc devenu courant, le personnage tombe dans l'oubli, mais il n'est pas encore entré dans le domaine public. Délirant.
Bof, RealNetworks on le boycotte déjà depuis qu'on connaît les fonctionnalités malveillantes de ses programmes...non ?

Arkados, le 27/08/2011 - 11:27
Real Alternative permettait à des lecteurs tiers (comme l'excellent Media Player Classic) de lire les fichiers RealMedia (extensions .rm pour RealVideo et .ram pour Cook Audio). VLC dispose bien sûr d'un décodeur intégré (pourquoi RealNetworks ne poursuivrait pas VideoLan alors ?) et la lecture est également possible avec des lecteurs et plugins Gstreamer (pourquoi RealNetworks ne poursuivrait pas les développeurs de Gstreamer alors ?)


Comprends pas...c'est une histoire de brevets ou de copyright ? Aux Pays-Bas on est à l'abri des brevets, il me semble...

Edit: Si c'est une histoire de marque déposée, comme dit dans l'article, ça se tient.
Antigande, le 25/08/2011 - 10:12

[iRonie]
Qui seras désormais l'icône de la haine ? Qui pourra-t-on détester, qui incarnera le mal absolu qu'est Apple ? D'abord Bill Gates qui part en retraite, maintenant, c'est Steve qui cède son poste de suprême gourou ... Tout se perd.
[/iRonie]


Rhôôôôô....Allons, allons, 'doit bien y avoir quelques pourris chez MPEG-LA ou Adobe sur lesquels on pourra taper...
tomy13, le 23/08/2011 - 13:58
kerviel, le 23/08/2011 - 13:56

àa en est où d'ailleurs la situation à Londres ?

L'otan envisage de parachuter des armes aux insurgés de Londres.


Et la France de proposer son savoir-faire ?
barbapoux, le 18/08/2011 - 18:27
Si un mec paye pour prendre son pied en regardant une vidéo où un petit garçon de 3 ans se fait violer par 4 mecs, le problème est lié au petit garçon qui a subit ces sévices pour l'enregistrement du film, pas pour le fait que le mec regarde la vidéo.


Justement il faut pouvoir remonter aux sources. Ce n'est pas en masquant les problèmes qu'on pourra les résoudre...

barbapoux, le 18/08/2011 - 18:27
Mais comme pour tout, si personne ne regardait ces vidéos, il n'y aurait pas des connards pour les faire.


Je ne suis pas tout à fait certain de ça...
En fait, ça me fait penser à une histoire qui avait fait du bruit en Italie : Google Vidéo condamné à retirer une vidéo ou un handicapé mental se faisait tabasser. Je trouvais ça idiot qu'on masque une réalité parce que celle-ci est trop dure à avaler : oui, des handicapés sont victimes de l'intolérance, et il faut justement que ça se sache.
Ce tabassage, il aurait eu lieu quoi qu'il en soit. Après tout, il s'agissait d'une poignée de jeunes cons qui voulaient s'amuser. Il se trouve qu'ils ont filmé la scène, parce que, paraît-il, ça rend la chose encore plus drôle (sauf quand ça les amène devant un tribunal, mais en général ces gens-là ne sont pas visionnaires).
La pédophilie, c'est pareil : le plus souvent, les actes pédophiles ne sont pas destinés à être filmés. Le pédophile ne se dit pas "tiens, je vais faire une vidéo, il y aura de la pédophilie dedans", mais plutôt "tiens, je commettrais bien un acte pédophile, pourquoi pas le filmer". Mais 9 fois sur 10, les viols pédophiles, ça se fait dans l'ombre.

Je pense au contraire que c'est la diffusion de l'information qui permet de lutter contre les injustices. Il y a des femmes battues qui n'ont pas le courage de s'exprimer sans avoir la garantie qu'on puisse les soutenir, mais qui rêveraient de cacher des caméras dans leur maison pour montrer au monde ce qu'elles subissent.
Je ne sais pas si tu as vu Millenium, [SPOIL]c'est exactement comme ça que l'héroïne s'en sort : en montrant une vérité qu'elle n'aurait pas pu exprimer par les mots.[/SPOIL]

C'est mon avis. Mais je ne suis pas psychologue, ni sociologue, je peux me tromper.
kypd, le 18/08/2011 - 19:03
Gnuzer, le 18/08/2011 - 16:18

Mais bon, comme les gouvernements ont toujours 15 wagons de retard, filtrer Mme Michu, ça ne sert vraiment à rien, puisque ceux qui devraient être filtrés sont déjà sur des réseaux cryptés et décentralisés.


Relis toi avec une hypothèse en tête, ces types sont très intelligents et ce n'est pas par ce que tu les as élus qu'ils bossent pour toi...


Fais gaffe avec les attributs des balises, c'est barbapoux qui a dit ça, pas moi.
"les groupes vulnérables doivent pouvoir être protégés - en particulier les enfants victimes de la pédopornographie sur Internet -, tout comme il est nécessaire de lutter contre les appels à la haine"


àa c'est très bizarre comme phrase. On considère que l'information peut être une menace, ce qui à mon sens est faux : la pédopornographie et la haine n'ont pas lieu dans le cyberespace mais dans la vie réelle, ou alors seules les conséquences néfastes de la pédopornographie et de la haine ont lieu IRL.

À partir de là, je me demande bien comment une personne peut être "vulnérable" sur les réseaux ?
Qu'est-ce que ça veut dire "vulnérable", quand il s'agit d'échanger de l'information ? àtre incapable de répondre ? Si on n'est pas capable de répondre par les mots face à une information/opinion/idée qui nous paraît critiquable, effectivement on est vulnérable.

Les groupes vulnérables, ce serait donc ceux qui usent de la violence ou de toute autre réponse physique face à une opinion qui ne leur plaît pas...à commencer par les gouvernements.

Du coup ça se tient. Ceux qu'on essaye de protéger d'Internet, ce sont bien les gouvernements.
Woosh.ma, le 16/08/2011 - 15:58
Je vois ce que tu veux dire, mais il me semble que le seul fait que tu puisses exprimer cet avis prouve que nous sommes en démocratie et que ma liberté d'expression existe, puisque je peux te répondre.


IANAL, mais il me semble que le commentaire précédent de U. Harkogansk-Malatesta pourrait être censuré pour diffamation. Bien qu'il puisse être tout aussi valable qu'un autre sur le fond, on pourrait l'attaquer pour la forme.

Woosh.ma, le 16/08/2011 - 15:58
Et il y a toujours un balancier qui ré-équilibre les choses, pour preuve la floraison de sites d'information en ligne alternatif (MédiaPart, Rue89 et Arrêt sur Images).

Non ?


Rue89 se fait piquer ses ordis. Officiellement, c'est la faute des Roms, bien sûr.
Mediapart et @si, on essaye plus ou moins de les faire taire en les ignorant ou en en disant du mal sur les grands médias. Mais comme ils sont payants, ils sont moins menaçants pour le pouvoir que Rue89.
Pour plomber l'ambiance :

http://www.__youtube...dKjE&html5=True (juste pour la vidéo, faites pas attention aux commentaires racistes en dessous)

Notez que cette vidéo n'a pas été prise par une caméra de surveillance, mais par une vraie personne.
Changaco, le 05/08/2011 - 13:51
Partager la connaissance, il me semble que c'est bien là le but d'une encyclopédie.


il y a aussi la culture, ou plutôt la connaissance qu'on a de la culture qui nous entoure.
Et pour le coup je trouve dommage que Wikipedia invalide régulièrement des articles sur les memes écrits par de nouveaux contributeurs. Les memes sont une part non négligeable de notre culture !
Pendant ce temps, chez Mozilla

Vive les formats ouverts !
drevils, le 05/08/2011 - 15:50
l'éternel débat libre/propriétaire...


Non, c'est un débat formats ouverts vs formats fermés. Pas tout à fait pareil.

Ceci dit faudrait voir ce qui les pousse à adopter ce format sur le plan technique. Le VP8 est-il particulièrement adapté à la VideoOnIP ?
nikrowd, le 03/08/2011 - 15:54
"Les plus grands médias à travers le monde [...] dont la BBC, CNN, Forbes, Le Figaro, ou JeanMarcMorandini.com"

J'ai ri !


Moi aussi. Il manque linuxfr.



Timekeeper, le 03/08/2011 - 16:31
C'est encOre une preuve de toutes les déchèteries qu'on trouve sur cette poubelle qu'est le net.
Avant internet ça ne serait pas arrivé. àa n'aurait pas pu arriver.

Car vite fermer cette merde, et tant pis si ça oblige aussi a abandonner le site de jeanmarcmorandini.com, il suffira s'imposer la diffusion de son émission en simultané sur toutes les chaînes, comme le 14 juillet, au lieu de la cantonner a une chaîne de la TNT.

Mort au net et a la desinformation !


tidjegwada, le 03/08/2011 - 15:08
Est ce qu'un VPN peut permettre de contourner le filtrage par DPI?


Si ton VPN est dans un pays où on ne pratique pas le DPI, oui.

Hoguy, le 03/08/2011 - 15:59
Le VPN n'est potentiellement pas une solution au DPI :

http://bluetouff.com...

"LOOPHOLD Security Distribution, the local distributor of SonicWALL technology, has announced Deep Packet Inspection (DPI) for SSL traffic as part of SonicWALL's latest SonicOS release."


Les problèmes de chaînes de confiance sont communs à tous les systèmes de chiffrement, et face à eux, qu'une seule réponse : PEBKAC.

Le VPN c'est efficace, si on sait l'utiliser.
Supter, le 03/08/2011 - 12:58
J'aime bien cette façon de voir les choses spidermoon.
Elle veut empêcher les pirates de pirater son projet ? C'est une mauvaise capitaliste qui nuit à la culture et à sa diffusion en cherchant la répression ;
Elle cherche à ce que les pirates communiquent son projet (par ce que le pirater pour l'envoyer vers de nouveaux supports, ça implique leur partage sur les réseaux) ? Alors elle veut utiliser les capacités des autres pour garde de l'argent.

Faut arrêter deux minutes, j'ai l'impression que QUELQUE SOIT la position d'un artiste vis à vis d'un fait, il ne peut pas être sincère, il ne peut que mentir et chercher à voler les honnêtes travailleurs qui eux, travaillent durement pour gagner leur vie, pas comme ces feignasses !

Money for nothing, comme disait Mark Knopfler.


Sauf que les belles déclarations, ça ne vaut rien si on ne joint pas le geste à la parole. Si elle voulait vraiment laisser aux fans le soin de partager ce qu'elle fait, elle s'assurerait qu'ils peuvent le faire. Dire "je leur fais confiance pour m'aider au mépris de la loi" c'est irrespectueux, surtout quand on a une part de responsabilité dans les restrictions légales qui sont imposées.

Supter, le 03/08/2011 - 13:08
[...]si c'est son label qui a signé ce contrat d'exclusivité avec Apple et qu'elle s'exprime en tant qu'artiste[...]


Euh...À ma connaissance quand elle a signé un contrat avec son label disant que celui-ci pouvait passer des accords d'exclusivité, elle signait aussi en tant qu'artiste.

claneys, le 03/08/2011 - 13:33
Apple 1er magasin de mp3 au monde. Les concurrents commencent à émerger Amazon notamment mais bon tu veux acheter des mp3 en ligne c'est par Itunes qui faut passer.


1) Pas obligé d'utiliser un truc dégueulasse breveté aux USA comme format de diffusion.
2) On peut vendre de la musique en ligne autrement que par Amazon ou iThunes. Les APIs Paypal et Cie ne sont pas réservés aux mastodontes, à ma connaissance.

Khisanth, le 03/08/2011 - 13:37
[...]Si la maison de disque pour des raisons de coût a décidé de se limiter à une plateforme là où Björk aurait préféré une diffusion totale[...]
Peut-être tout simplement parce que cette décision ne dépend pas d'elle ?


ccomp, le 03/08/2011 - 13:50
N'oublions pas que les artistes ne sont pas libres mais dépendent leur leur maison de disque...


Goldoark, le 03/08/2011 - 13:51
En même temps elle est tenue en laisse pas son producteur.
[...]
Les artiste ssont tenus en laisse je te rappelle...


C'est marrant de vous voir prétendre que tous ces artistes sont victimes d'un esclavage imposé. Jusqu'à preuve du contraire, on ne les interdit pas de lire les contrats avant de les signer.
"Je ne suis sans doute pas censée dire cela, mais je suis confiante dans le fait que les pirates ne vont pas rester les bras croisés"


"Bonjour les pirates, mon travail souffre des clauses abusives que j'ai signées avec mes partenaires et mes labels, je vous fais confiance pour vous mettre dans l'illégalité afin de réduire l'impact des bêtises que j'ai faites."

Clap, clap.

la célèbre chanteuse islandaise Björk s'est montrée étonnamment permissive et compréhensive à l'égard des pirates


Nonnonnon. Y'a deux types de pirates :

- Le crypto-anar invisible qui connaît sur le bout des doigts les méthodes pour pas se faire prendre, et qui dans ce cas se fout royalement de ce que pense l'artiste : il ne se fera pas coincer de toute manière.

- Le pirate du dimanche qui vogue l'IP à l'air sur son radeau de fortune, et qui croise les doigts pour pas que la justice lui tombe dessus. Celui-là, ce dont il a besoin, c'est d'une licence qui l'autorise à partager "à découvert". Que l'artiste dise "Mon label qui traîne les pirates au tribunal sera pas d'accord avec moi, mais vous pouvez pirater mon album, ça me dérange pas, hein !", le pirate du dimanche aussi s'en fout.

Bref, une nouvelle preuve de l'hypocrisie des artistes qui déplorent un système liberticide mais s'appuie dessus tant que ça rapporte encore, au lieu de tourner la page.
Les artistes qui disent "vous pouvez me pirater" sont certainement ceux qui - sans forcément le vouloir - se foutent le plus de la gueule des pirates.

Un pirate.
Numerama sur les réseaux sociaux