MdMax

Derniers sujets de MdMax :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par MdMax - 6099 messages - Ouvert le 14 juillet 2014
0
Par MdMax - 6099 messages - Ouvert le 10 juin 2014
2
Par MdMax - 6099 messages - Ouvert le 22 mai 2013
7
Par MdMax - 6099 messages - Ouvert le 07 mai 2013
3
Par MdMax - 6099 messages - Ouvert le 08 mai 2013
0
Par MdMax - 6099 messages - Ouvert le 23 avril 2013
3
Par MdMax - 6099 messages - Ouvert le 23 décembre 2012
11
Par MdMax - 6099 messages - Ouvert le 15 juin 2011
348
Par MdMax - 6099 messages - Ouvert le 11 novembre 2012
6
Par MdMax - 6099 messages - Ouvert le 09 novembre 2012
11
Derniers messages de MdMax :
Dans le cas de Toulouse, ils ont déjà migré du code pour certaines macros, pour d'autres ils ont laissé quelques postes avec Excel en attendant une autre solution. Tu peux trouver bien d'autres infos dans les commentaires de l'article de Next Inpact:
http://www.nextinpac...libreoffice.htm

Ce que j'ai vu en entreprise, c'est qu'une migration de Office 2003 vers Office 2007 est plus chère que de Office 2003 vers LibreOffice. Lorsqu'un salarié passe régulièrement 10 minutes à retrouver une fonction d'un menu qui a été planquée au fond d'un ruban, c'est à prendre en considération sur sa productivité.

Avoir des formations en entreprise pour un traitement de texte ou un tableur, c'est assez rare. En général, le budget formation passe intégralement dans des choses plus essentielles pour le métier ou les applications spécifiques aux métiers. Dans ces conditions, il n'est donc pas opportun de changer les habitudes des gens en leur imposant un dépaysement total comme le fait Microsoft sur les nouvelles versions de sa suite Office.
Par exemple, il est incapable de centrer une image dans la page. Vous collez une image dans votre texte et vous la sélectionnez, mais ce simple geste fait que les icônes d'alignement passent en grisé et ne sont plus disponibles.


Trop gros, ça passera pas.
+1

J'ajoute un petit détail: en France, les images de fond affichées dans les éditeurs via les serveurs Microsoft (Bing Maps) sont en fait les vues aériennes de l'IGN:
http://fr.wikipedia....foresti%C3%A8re
http://www.ign.fr/

Les autres pays n'ont pas forcément la chance d'avoir des vues aériennes aussi homogènes, récentes, avec aussi peu de nuages, dans une bonne résolution et aussi bien rectifiées géométriquement...

On a également la chance de pouvoir profiter de données cadastrales relativement bonnes, parfois déjà vectorisées, même si l'intégration reste un gros travail.

En 2009, quand j'ai commencé à contribuer à ce projet, je n'avais que mes traces GPS pour les routes et chemins en guise de fonds de carte.
Effectivement c'est très pratique. Je vais donner un autre exemple où la richesse des données de OpenStreetMap ouvre de nouveaux horizons: la simulation de vol où l'on peut utiliser les données pour créer des paysages réalistes et hyper détaillés:
http://world2xplane.com/
http://osm2xp.com/
Ce qui est dommage, c'est qu'une simple image qui montre une zone aussi vaste ne peut plus montrer la profondeur des données: présence des contours de tous les immeubles, adresses, certaines caractéristiques des immeubles, commerces, accessibilité aux personnes handicapées, détails cartographiques qui vont parfois jusqu'à chaque arbre d'un parc, etc...

A l'avenir, il faudra peut-être montrer un histogramme avec la taille de la DB.

En tous cas c'est le moment d'utiliser OpenStreetMap. Quoi de mieux que des données à jour qu'on peut télécharger et garder sur son appareil mobile, puis les consulter même aux endroits où il n'y a pas de réseau ou du réseau très onéreux (roaming).
http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Android
http://wiki.openstreetmap.org/wiki/IOS
http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Windows_Mobile
http://wiki.openstreetmap.org/wiki/List_of_OSM_based_Services
Là je pense qu'on parle de casques pour un usage extérieur (mobile), puisque les brevets portent sur la réduction active de bruits.
http://en.wikipedia.org/wiki/Noise-cancelling_headphones

C'est le truc qui inverse les ondes sonores de ce qui se passe à l'extérieur pour le mixer avec le son de votre source audio. C'est plus ou moins efficace selon les modèles, mais c'est surtout un excellent moyen de se faire écraser par une voiture si vous ne regardez pas où vous allez.



Usage extérieur + amplificateur pourri d'un baladeur numérique, je crois que ce n'est pas vraiment le marché visé par les grandes marques de la Hi-Fi.
C'est vrai que je parlais d'un domaine (aviation) où les casques ont bien plus de fonctions que la restitution de sons, où l'innovation est cruciale pour se démarquer de marques genre David Clark et où la réduction active de bruits extérieurs est un atout incontestable.

Dans le domaine du baladeur, je n'ai jamais pigé pourquoi les gens achètent Beats. Pourtant des boutiques qui permettent de tester des casques en exposition, ça ne manque pas. Les reviews de manquent pas non plus. Donc oui, là c'est tout sauf de la qualité.
Nombreux sont ceux qui font du R&D et continuent d'innover. Je pense à des petits fabricants comme Squawk Shoppe:
http://www.thesquawkshoppe.com/

La réduction de bruit, c'est un algorithme qui s'en occupe, et donc je considère que c'est un brevet logiciel, même si c'est vendu sous la forme d'une puce "électronique" dans un casque.

Cette plainte contre Beats risque d'inquiéter de nombreuses entreprises...
Le gouvernement US semble conscient du bug dans la loi américaine:
http://www.whitehouse.gov/blog/2013/06/04/taking-patent-trolls-protect-american-innovation

Seulement voilà, ils devraient sortir un service pack législatif, mais toujours rien à ce jour. Cela pénalise surtout les utilisateurs de cette loi (donc les américains). Plus ils tardent à corriger leur loi, plus ils vont donner des avantages à d'autres pays qui ne permettent pas l'existence de patent troll...
Il faut croire que certains constructeurs veulent faire de l'argent avec ceux qui font pipi debout... petit rappel, les toilettes "interactives":
http://www.ufunk.net...ractive-toylet/

Bah, au moins leurs arguments sont clairs et permettent donc aux entreprises d'utiliser les même méthodes hypocrites et scandaleuses, genre délocaliser ses bénéfices dans des pays où les impôts sont moins lourds, déverser des produits chimiques dangeureux dans les rivières de pays où c'est légal, entasser des ouvriers dans des immeubles fissurés qui vont s'effondrer, etc... "y'a pas de soucis", c'est "légal" là bas, "ce n'est pas moi c'est le sous-traitant", etc...
Rien de plus simple: ne jamais installer et utiliser Skype. C'est un spyware privateur, et en plus c'est édité par une société qui a été condamnée de nombreuses fois (genre mafia), complice de la NSA, et qui se moque bien de ce que toi tu veux.

En fait, ça se vend parce que les décideurs croient que ASP signifie ASAP.

Les parlementaires sont des majoritairement des godillots illettrés. Tout le texte est une énorme mascarade, pas seulement cette petite phrase.

Avec des gus comme Copé (à l'époque chef du groupe parlementaire de l'UMP), il ne faut pas s'étonner d'avoir en France des lois totalement connes et inapplicables.

D'ailleurs, où sont les spécifications fonctionnelles des logiciels de "sécurisation" ???

Le Bilan de la HADOPI est connu aujourd'hui, et à l'image des abrutis qui ont voulu ce texte. Un PUR FAIL. Un énorme gaspillage de fonds publics, aucun changement en ce qui concerne le "piratage", et surtout un bel exemple qui montre à la jeunesse les effets de la corruption et des conflits d'intérêts entre politicards et majors.
C'est toujours bien de le préciser, mais attention, il y en a ici qui risquent de te traiter de barbu extrémiste qui terrorise Mme Michu car elle se moque de faire la différence entre un noyau et un OS.

En effet, mais là ils rêvent d'un passé qui ne reviendra plus.
J'avais déjà vu le bureau sur vélo d'intérieur, mais pas encore la version tapis roulant...
Vivement que l'IA sache tout faire d'elle même ? Ils ne voudont jamais arriver à cette situation, car l'IA se permettra des choses qu'un développeur n'ose plus faire, genre réclamer une spécification technique, ou fonctionnelle, ou pire, demander une expression de besoin.

Numerama sur les réseaux sociaux