zeblob

Inscrit depuis le le 19/05/2009 à 17:05
50 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers messages de zeblob :
Merci pour ces explications. Effectivement, le système n'encourage pas le lancement de "petites" listes comme la vôtre, et personnellement je trouve ça lamentable que l'Etat ne prenne pas en charge l'impression des bulletins pour toutes les listes candidates. Il y a des critères pour s'assurer que les listes déposées sont réelles et sérieuses, à partir du moment où ces critères sont respectés il me semble que l'Etat devrait assurer à toutes les listes la possibilité d'être visibles dans les bureaux de vote.

Ceci étant dit, les règles, même défavorables, étaient connues d'avance. Les appels aux dons ont été largement inaudibles. Personnellement je n'en ai pas entendu parler avant de faire un tour sur le site parti pirate ce dimanche. Votre parti dispose malgré tout d'un certain nombre de relais favorables (numerama, the pirate bay, sans parler des réseaux sociaux...), une communication plus active sur ce sujet aurait peut-être pu résoudre en grande partie le problème.

Dernier point: je suis surpris des chiffres que tu avances (80.000€ pour financer une campagne pour le S.O., dont 20.000 pour imprimer les bulletins). Sur le site partipirate.se, si je comprends bien, on lit 32.500€ pour imprimer les bulletins à l'échelle nationale. C'est un détail, mais je pense que ces montants peuvent être atteints à condition de relayer l'appel suffisamment tôt. Inutile de dépenser des fortunes en affiches ou professions de foi (en ce qui me concerne je n'en ai reçu aucune, même de la part des plus grosses listes). En revanche, faire jouer les relais de communication dont vous disposez aurait pu vous aider à être beaucoup plus présents en ligne pendant les semaines précédant l’élection.

Désolé de toutes ces critiques... je pense malgré tout que la simple présence du PP aux élections a quelque chose de positif... j'espère que les prochaines échéances électorales permettront de faire passer le message à une plus grande échelle.
Le message de transparence du parti pirate est bienvenu, et leur coté "amateur" a de quoi attirer la sympathie (par opposition aux sérails d'énarques des partis dominants, qui ont tendance à lasser). Malheureusement pour eux, ils ont poussé l'amateurisme au point de ne plus être crédibles du tout. S'ils ne sont pas capables de s'organiser pour que les bureaux de vote proposent des bulletins à leur nom, il est sans doute préférable qu'on ne leur confie pas de responsabilités politiques à l’échelle européenne.
Bien sur, l'aspect financier est un obstacle... mais en se mobilisant un peu plus, ils auraient pu faire un appel aux dons pour réunir la somme nécessaire à l'impression des bulletins. Quand il y a plus de vingt listes éligibles, on ne peut pas demander aux électeurs de visiter les sites de chacune des listes pour en étudier le programme et imprimer eux-mêmes leurs bulletins. 
et aussi:
les risques qu'il encourt aujourd'hui
Tiens? Il y a encore 2 ans on nous jurait le coeur sur la main que ce type de filtrage ne serait possible que pour des sites à caractère pédophile ou terroriste. Puis ça s'est étendu aux nostalgiques du nazisme. Et maintenant il est question d'en faire un outil anti-prostitution... Je me demande combien de petits glissements de ce genre, combien d'étapes sont nécessaires pour en arriver à interdire simplement l'expression d'opinions subversives ou contraires à la bonne morale du moment?
Combien de ministres pédophiles (certains ouvertement) dans les gouvernements français de ces 20 dernières années? L’œil, la paille, la poutre, le voisin, tout ça....
Bientôt on ne pourra plus dessiner une bite sur un coin de feuille sans se mettre hors la loi.
Malek Boutih... ça serait pas le député de la 10e circonscription de l'Essonne, le coin où les gens se font attaquer dans le RER par des bandes armées? Et où la justice laisse pisser?
Il aurait peut-être intérêt à se préoccuper de reprendre le contrôle de sa circonscription, plutôt que d’étaler son incompétence sur Internet...
Perso en tant qu'ancien abonné v5, la console de gestion m'annonce 0 euro pour passer à la Crystal... et apparemment pas de changements du tarif d'abonnement non plus (on ne prend pas +6 euros/mois comme avec la Revolution)

Par contre, je trouve que le communiqué est un peu léger en informations, j'attendrai d'en savoir plus sur cette nouvelle box pour migrer.
Par exemple:
- taille du disque dur?
- possibilité de raccorder les 2 box en ethernet? (je ne veux pas de CPL chez moi)
- améliorations fonctionnelles? (l'interface TV de la v5 est assez pourrie, de même que sa gestion des différents formats vidéo... est-ce que la Crystal fait mieux?)
"parmi les pays observés, la France est le pays le plus touché, loin devant les États-Unis, l'Espagne, le Mexique et l'Australie"
Exclusif: les français sont des cons!
Je ne vois pas bien l’intérêt de mesurer la part relative de trafic de tel ou tel usage... en dehors du fait que ça permet de sortir des chiffres sous forme de pourcentages, plus facilement assimilables par Mme Michu.
Dans la mesure ou Mme Michu n'est pas le coeur de cible de Numerama, on pourrait peut-être s’intéresser à des questions plus pertinentes, comme:
- est-ce que le trafic P2P progresse, est-ce qu'il recule?
- est-ce qu'on observe des changements de comportements des usagers du P2P? (migration d'un client à un autre? précautions type VPN, blocage d'IPs, brouillage de protocoles?)

L'étude ne répond pas à ces questions, l'article non plus. Savoir que le trafic lié aux vidéos de chatons à été multiplié par 10 en 5 ans ne nous apprend pas grand chose sur l'utilisation du P2P... Du coup, le titre de cet article est franchement mensonger.
"des sites d'extrême droite qui seraient normalement condamnés"

Quand on a lu ça, pas la peine d'aller plus loin, on voit bien de quoi il s'agit: tout simplement de la censure politique. Les opinions traditionnellement qualifiées d'"extrêmes" (qu'il s'agisse d'extrême droite, extrême gauche, anarchisme, ultra-libéralisme...) doivent pouvoir être exprimées librement et ne sont en aucun cas condamnables légalement, n'en déplaise aux représentants de SOS racisme.
Une fois de plus, on agite un épouvantail (il y a le choix: racisme, antisémitisme, pédophilie, terrorisme...) et on profite de l'émotion créée pour bâillonner un peu plus la liberté d'expression. Le simple fait que des mouvements d'opinion soient obligés de se faire héberger à l'étranger est symptomatique de la censure qui règne en France contre tout ce qui s'écarte de la pensée unique des grands médias.
"Un logiciel équipé d'une porte dérobée fait de lui un cheval de Troie"

Ca fait pas très sérieux d'écrire des énormités pareilles, il y a des logiciels équipés de backdoors tout à fait légitimes, simplement pour donner des droits étendus à un administrateur ou au support technique.
Guillaume, on pourrait avoir la source des chiffres de trafic P2P et streaming que tu montres sur ce graphe?
(Accessoirement, un graphe avec une échelle appropriée pour voir l'évolution du P2P seul, ce serait intéressant aussi)
Merci!
jihel, le 13/09/2011 - 16:48
sharantyr, le 13/09/2011 - 16:21

Pff toujours des montagnes pour un rien, on s'en tape de savoir qui est juif ou pas, et si ça en amuse certains ...

Vraiment des fois


La dernière fois qu'on a fiché les juifs c'était dans les années trente-quarante avec le résultat qu'on connait. Si certains ont put s'en "amuser" c'est en partie grâce à la haine des uns et à l'indifférence des autres.
Je ne crois pas un seul instant que "le but de cette application est uniquement de distraire. Rien de plus" parce que choisir de "répertorier" les juifs plutôt que les borgnes, les plus d'1,80 m ou les facteurs et j'en passe ne peut relever du pur hasard et qu'une telle distraction ne peut être que malsaine.


En même temps il suffit d'aller sur wikipedia pour avoir les mêmes infos (e.g. Sarkozy est catholique mais sa mère est d'une famille juive). Est-ce qu'il faut condamner wikipedia? Est-ce que wikipedia nous rappelle les-heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire?
Il y a toujours des experts en géopolitique des années 30-40 pour s'indigner de ce genre de nouvelles, mais au final, c'est juste une application de mauvais goût au même titre que l'application "fais des prouts avec ton iphone". Il se trouve que celle-ci enfreint probablement la loi: dans le doute, Apple réagira comme d'habitude, en la retirant de l'appstore avant que quelqu'un ne porte plainte. Et c'est aussi bien comme ça, nos tribunaux ont assez de boulot pour ne pas s'encombrer de ce genre de faits divers.
Lobbysator, le 20/06/2011 - 12:55
Attali le gars qui dit que si on a pas une Rolex avant 40 ans on est un raté???

La rolex à 50 ans (pas 40), c'était cette grosse andouille de Jacques Séguéla, pas Jacques Attali. Attali a aussi dit son pesant de conneries à ses heures, mais pas celle là.
Je trouve la plupart de leurs objections relativement bidons, en fait.
A part la 4e (argument spécieux, sans fondement, purement prospectif et imaginaire)... mais pour le coup, celle-ci suffit à mettre à mal la campagne "Pur", puisque la publicité mensongère est interdite en France.

De la même façon qu'on ne peut pas vendre un yaourt en disant "si vous n'en mangez pas, dans 10 ans vous aurez le cancer", Hadopi ne devrait pas pouvoir justifier son existence en faisant croire à la future disparition des artistes.
Question idiote: à supposer qu'hadopi parvienne à imposer un filtrage / flicage des abonnés au niveau de leur box, qu'est-ce qui empecherait les gens de ressortir les vieux modems ADSL (genre petit boitier bleu sagem) du placard? On aurait alors dans chaque foyer une box fliquée pour le triple play, et un modem sans mouchard pour le trafic privé. Et si quelqu'un a le malheur de se faire accuser par hadopi, il pourra toujours sortir les logs de sa box, qui seront blancs comme neige.
L'argument opposé par le secretariat d'Etat au logement est idiot: ce n'est pas parce que l'acheteur n'a pas de moyen d'action sur la qualité de communication qu'il n'a pas le droit d'en être informé.
Contrairement à ce qui est avancé, l'objectif de ce genre de diagnostics n'est pas de réaliser des travaux, mais d'informer l'acheteur sur la nature du bien. On fait aussi des diagnostics energetiques sur les voitures ou les frigos, qu'on ne me fasse pas croire que c'est pour inciter les acheteurs à les retaper.

Pour moi, le grand defaut de ce diagnostic reseau, c'est surtout qu'il faudra le re-definir en permanence: la capacité du reseau evolue d'annee en annee, et ce qui est considéré comme une tres bonne connexion aujourd'hui sera peut etre juste moyen dans 5 ou 10 ans.
Ca veut dire qu'on peut fumer sur Internet?
Pas le courage de lire tout le pavé, mais il y a quand meme un truc qui me choque dans le resumé des fonctionnalités:

"Élément 2 : Aide à la sécurisation de l'accès par le calcul de diverses statistiques,comme l'existence ou le comptage de paquets (entrant et sortant) transitant entre réseau public et le réseau local privé de l'abonné, à intervalles de temps réguliers(ex : toutes les heures), suivant les diverses adresses des machines physiques autorisées (et non autorisées)"

Je ne vois pas comment un logiciel installé sur le PC de l'utilisateur pourrait avoir connaissance de ces données... Sauf erreur de ma part, il n'y a qu'au niveau de la box qu'on peut compter les paquets circulant vers chacun des noeuds connectés à la box (et encore, meme la box ne peut pas tout savoir s'il y a d'autres routeurs en dessous d'elle).

Autrement dit, il faudrait que les differents operateurs se mettent d'accord pour developper une API commune à toutes les box presentes sur le marché francais? (le tout pour pas un rond, evidemment)...j'y crois à mort!
Numerama sur les réseaux sociaux