Karoutchi

Inscrit depuis le le 09/04/2009 à 17:14
1405 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers sujets de Karoutchi :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par Karoutchi - 1405 messages - Ouvert le 15 mars 2014
27
Par Karoutchi - 1405 messages - Ouvert le 16 mai 2014
8
Par Karoutchi - 1405 messages - Ouvert le 02 avril 2014
1
Par Karoutchi - 1405 messages - Ouvert le 11 septembre 2013
3
Par Karoutchi - 1405 messages - Ouvert le 10 avril 2013
5
Par Karoutchi - 1405 messages - Ouvert le 15 février 2013
5
Par Karoutchi - 1405 messages - Ouvert le 31 janvier 2013
11
Par Karoutchi - 1405 messages - Ouvert le 09 janvier 2013
0
Par Karoutchi - 1405 messages - Ouvert le 04 janvier 2013
19
Par Karoutchi - 1405 messages - Ouvert le 10 mai 2010
42
Derniers messages de Karoutchi :
Fr33Net, le 21/05/2015 - 20:06

Karoutchi, le 21/05/2015 - 15:52

Enfin on adopte le point de vue des locaux sur la France (qui n'est jamais très reluisant, même si souvent complètement faux et stéréotypé)





D’un autre coté la France faisait péter des bombes dans la région : essais nucléaires + affaire du RainbowWarrior Un truc qui de nos jours te catalogue dans l’axe du mal pour actes terroristes

Je me demande s’ils nous en tiennent tjs rigueur ?  Y a peut-être prescription depuis…

Pour la reprise des essais nucléaires, j’étais sur place, et sans surprise il y a eu des réactions bien débiles, comme s'en prendre au boulangerie dite française, ou de mettre le feu aux poubelles de l'ambassade de France. Dans ces cas la, on s'affiche plus comme européen que comme Français Je ne sais vraiment pas quelle image ont les Australiens des Français maintenant, mais je pense qu'il y a prescription et que de nouvelles petites piques ont pris le relais.
Centaurien, le 21/05/2015 - 16:56
@Karoutchi : C'est certain, si on ne battit pas également sa vie familiale à l'étranger, il y a un moment où ça finit par clasher, parce que malgré tout, chacun a son fonctionnement qui est proche de celui de son pays. Des gens qui finissent pas rentrer au bout de 5, 10, 20 ans, il y en a plein.

De mon expérience, les gens qui rentrent après 10 ans et plus n'ont pas un retour facile, et cherche souvent à repartir ailleurs, sauf si, des le départ ils  avaient fait le plan de rentrer. Car les causes de retour sont souvent du a la famille.

J'ai aussi connu des Français devenu apatride, qui ne voulait surtout pas retourné en France, et qui changeaient de pays tous les 3 ans.
Ça fait parti du processus d'immigration, on se conforte dans son choix en ne voyant plus que les points négatifs qu'on a quitté. Puis on défend les points négatifs de son pays d'accueil en disant que c'est le prix a payer et que ça reste toujours mieux qu'en France.

Enfin on adopte le point de vue des locaux sur la France (qui n'est jamais très reluisant, même si souvent complètement faux et stéréotypé), c'est une façon de s’intégrer.

Et on se convint qu'on est mieux la ou l'on est, pour ne pas avoir besoin de faire le chemin en sens inverse.
m0ly, le 20/05/2015 - 19:28

Karoutchi, le 20/05/2015 - 18:56

Fr33Net, le 19/05/2015 - 14:06
Je ne connais pas spécialement le cas australien mais il est sans doute assez proche des pays anglo-saxons type US ou Canada. De manière assez générale, ce sont des sociétés assez ouvertes qui t’offrent pas mal d’opportunités si tu as quelques talents recherchés, que tu t’investis et t’épanouis dans ton job ou que tu viens avec des concepts originaux. En gros pas d’aprioris (sur tes diplômes, tes origines ou tes idées), état d’esprit par nature optimiste et tourné vers la nouveauté (tout ce qui est nouveau est vu sous un angle positif même si c’est très baroque).

Quand tu as ces qualités alors la vie est très confortable et pleine de promesses. Et cette personne se situe dans ce cas, même si elle l’exprime assez maladroitement je trouve.

Le revers de la médaille, c’est qu’il y a moins d’amortisseurs sociaux et que chacun paye réellement des services comme la santé, l’éducation, le logement, etc ….



Je partage entièrement cette opinion. Et il faut avouer que cette confiance et le fait qu'on te laisse ta chance sont des facteurs plutôt motivant. Pour se qui est du Canada le faible taux de chômage ajoute un sentiment de confort et permet au personnes qui s'en donnent la peine de s'épanouir dans le travail qui leur plait.

Pour l’Australie j'ai eu la chance d'y vivre pendant 6 mois a la fin des années 90, et même si le cadre est idyllique, la société me paraissait trop centré sur la représentation, avec une bonne dose d'hypocrisie entre ce qu'on nous montrait et la réalité des choses.
Depuis le pays n'a pas eu l'air de s'arranger beaucoup.


Ouaaa

Ouais désolé, j'ai pas pris le temps d'apprendre à écrire  
Fr33Net, le 19/05/2015 - 14:06
Je ne connais pas spécialement le cas australien mais il est sans doute assez proche des pays anglo-saxons type US ou Canada. De manière assez générale, ce sont des sociétés assez ouvertes qui t’offrent pas mal d’opportunités si tu as quelques talents recherchés, que tu t’investis et t’épanouis dans ton job ou que tu viens avec des concepts originaux. En gros pas d’aprioris (sur tes diplômes, tes origines ou tes idées), état d’esprit par nature optimiste et tourné vers la nouveauté (tout ce qui est nouveau est vu sous un angle positif même si c’est très baroque).

Quand tu as ces qualités alors la vie est très confortable et pleine de promesses. Et cette personne se situe dans ce cas, même si elle l’exprime assez maladroitement je trouve.

Le revers de la médaille, c’est qu’il y a moins d’amortisseurs sociaux et que chacun paye réellement des services comme la santé, l’éducation, le logement, etc ….

Je partage entièrement cette opinion. Et il faut avouer que cette confiance et le fait qu'on te laisse ta chance sont des facteurs plutôt motivant. Pour se qui est du Canada le faible taux de chômage ajoute un sentiment de confort et permet au personnes qui s'en donnent la peine de s'épanouir dans le travail qui leur plait.

Pour l’Australie j'ai eu la chance d'y vivre pendant 6 mois a la fin des années 90, et même si le cadre est idyllique, la société me paraissait trop centré sur la représentation, avec une bonne dose d'hypocrisie entre ce qu'on nous montrait et la réalité des choses.
Depuis le pays n'a pas eu l'air de s'arranger beaucoup.
 Ca fait pas mal d'années que notre société inculte à tous les niveaux que les travaux manuels, c'est pour les idiots, pas assez bons pour des travaux intellectuels (y compris en milieu scolaire, ce qui est assez grave)


inculque plutôt non ?
ze_katt, le 12/05/2015 - 15:15
Justement, on voit les soignants remplacés par des robots les vendeurs par des caisses automatiques, tout ca c'est des emploi soi disant non délocalisables qui disparaissent. Tout ca pour enrichir des gens déjà tellement riches qu'ils sont pas foutu de savoir à combien se monte leur fortune.

Apres trouve moi une caissière fière et contente de son métier, une infirmière qui ne se plaint pas d'avoir trop d'heure et pas assez de moyen ...
Il faudrait donc encadrer la robotisation, une caissière remplacée par un automate = on reparti son salaire entre les autres caissières et le magasin économise les charges. Tout le monde est gagnant.
Un robot soignant arrive on réduit le temps de travail des infirmières actives en maintenant leur salaire.

Le problème n'est pas l'automatisation, mais la façon dont c'est mis en place, juste pour le bénéfice d'une minorité.

A salaire équivalent je suis prêt a laissé un robot faire la moitié des mes heures Pire je suis prêt a accepter une réduction de salaire, si j'ai la garantie de l'embauche d'un technicien pour l'entretien dudit robot.
A vous lire ça donne presque envie de supprimer le RSA ... Plus rien pour personne = plus d'injustice.

Quand au "mythe" d'il vaut mieux être au chômage que de travailler, il est partiellement vrai, quand on touche plus en chômage qu'un SMIC, tout offre de travail a mi temps, de stage rémunérée ou juste de travail au SMIC, n'est pas valable.
Alors qu'il suffirait de faire (Allocation chômage- salaires) pour encourager un retour a l'emploi ne serait ce que progressif.

Sinon pour en revenir au sujet de l'article, il serait en effet inintéressant de voire un pourcentage des cotisation en parallèle.
Car coupé dans les retraites élevées, auraient a coup sur un impact sur la consommation, or tous les gouvernements ne comptent que la dessus pour relancés l'économie.
Ronfladonf, le 11/05/2015 - 14:57

marinebis, le 10/05/2015 - 22:30

ze_katt, le 09/05/2015 - 22:58

Ca te prive de rien parce que t'as un boulot, ce qui n'est pas le cas de 10 % de la population active.



la différence entre un smic et les minimas sociaux, c'est 400 euro...  c'est à dire le budget d'une bagnole.
ça tombe pas trop mal puisque sans boulot t'es pas obligé d'avoir une bagnole...
un chomeur a un toit, l'elec, le chauffage, internet, TV, smartphone, transport mini-prix, piscine gratos : j'appelle ça vivre correctement. 
la majorité de la planète trime 12 heures par jour pour se payer même pas ça. 


OK, je viens de comprendre un point de ton schéma mental
Ton but n'est de vivre correctement, mais seulement de vivre "au dessus de la majorité" (et ce quel qu'en soit le prix)
et donc si toute la planète meure de faim, tout ira bien pour toi parce que tu auras moins faim que ton voisin...
Ego égo égo....

Vivre au dessus de la majorité, c'est vivre très correctement !
Vouloir toujours plus au détriment des autres est par contre bien plus malsain.

Il faut promouvoir l'autonomie alimentaire et énergétique, afin de consommer de moins en moins et de sortir de l'esclavage du travail
Le fait qu'on puisse trouvé les deux est a mon sens un bon compromis. 
Au Quebec, les repas doivent être préparé à la maison, MAIS ils se doivent d’être santé, sinon ils ne sont pas servi, de plus touts aliment contenants des noix ou des arachides est bannis. Et franchement quitte a faire les repas de nos enfants un peu plus de tolérance serait la bienvenue.
Quand ma fille revient avec ses chips qu'elle n'a eu le droit de manger ou son gâteau au chocolat que j'avais prévu pour sa collation d’après midi, accompagné d'un mots m'expliquant pourquoi elle n'a pas eu le droit de le mangé, ça me donne des envies de terrorisme alimentaire.
Bref estimez vous heureux d'avoir des repas proposés et en plus une possibilité de choix dans la plus part des cas.
Ok, mais tout ça pour qui ? Faut arrêter de prendre nos dirigeants pour des cons, ils s'y retrouvent largement.
Et j'ai bien peur que ça ne servent plus encore les intérêts d'autre personnes, ne résidant pas en France.

Car on se plaint de la situation économique, mais, étant dans les 5 pays vendeurs d'armes, avec tous les conflits actuels, on devrait avoir une bonne balance commerciale. 
je ne commentes plus ce genre d’événements, mes prés-jugés ethnicaux-moraux me privent de toute objectivité sur le bien fondé de telle actions.
Pris comme ca ... Vers quoi veut on tendre en tant qu’espèce humaine au final ?

Mais bon je ne ferais plus de discrimination envers certains états, même si selon mes valeurs je les trouvent arriérés



 
faisons fi de la bouillie emotive de mon post precedent et reprenons :

La but de la société c'est de fixer des règles pour vivre ensemble, de la façon qui plait le plus à ces membres.


Ca se peu se traduire par "le degré d'evolution d'une societé se mesure aux bonheurs de ses citoyens" ?
Or est ce que la couleur de peau ou l'orientation sexuel sont des criteres d'accés au bonheur ?
Dans certains etats oui, dans d'autre non. on peu donc parler d'etat plus evolué socialement que d'autre, car leur citoyens ont moins d'entraves a l'acces au bonheur.

Je respecte les différences culturels tant qu'elles ne sont pas aux détriments d'autres etres humains.
Une société évoluée socialement est une société ou chacun a une place et ça quelques soit ses origines.
Je ne suis pas spécialiste de la question, mais si on peu parlé d'inégalité sociale aux états unis, c'est bien qu'il y a des états mieux gérer que d'autres.
Il est clair qu'il y a des états dans lequel je me sentirai mieux que d'autres, mais la n'est pas la question, il y a aussi clairement des états ou l’égalité des citoyens n'est pas acquise, d'autres ou les droits sont moindres, parlons par exemple de l'avortement qui n'est pas un droit dans tous les états, au nom de quoi ? D'un certain obscurantisme ! 
De plus je ne crois pas que la gestion des armes soient du domaine des états, mais de la constitution américaine, donc de se coté la tous les états sont égaux.

Mais si cela peu te rassurer j'estime que la société française est également en retard sur certains point par rapport a d'autre en Europe. Cela se mesure en autre au taux de stress de ses citoyens, a leur peur des différences ...

Donc sans parler de mes convictions il y a clairement des états plus évolué que d'autre, des états ou les conditions de vie sont plus agréables a vivre que d'autre en général et cela quelque soit tes convictions. Plus d'emploi, meilleurs couvertures sociales, meilleur éducation.
 
Djaron, le 09/04/2015 - 22:26

Karoutchi, le 09/04/2015 - 20:22
Moi je retiens que si ça avait été un policier noirs tout le monde aurait trouvé ça correct !
@Djaron :
Non 8 balles ne suffisent pas, les noirs c'est comme les zombis il faut toucher la tête, sinon ils courent encore !
D'ailleurs c'est comme ça qu'on les entraînent pour les jeux olympiques.

Plus sérieusement on parle ici de la Caroline du sud un état ou le KKK est encore actif, et ou l'histoire des noirs en général est loin d’être facile.
Donc non il ne s'agit pas d'une simple bavure, et oui le policier ne risque, hélas, pas grand chose. Il faudrait se pencher sur les lois de cet état plus particulièrement et sur les précédents.


Caroline du nord... AAAAH MAIS FALLAIT LE DIRE !!! En fait c'est culturel, c'est une tradition locale... bah alors pas de quoi en faire tout un plat, faut bien que les sensibilités régionales s'expriment

Caroline du Sud, mais en dehors du sarcasme tu n'es hélas pas loin de la réalité. C'est comme abattre les mexicains pour certains texans, c'est un sport du dimanche.
Alors certes ça n'excuse rien, mais ils ont, si c'est n'est la loi, l'approbation de leur concitoyens.
Faut pas se leurrer aux états unis, il y a des états plus évolués socialement que d'autre.
Le tabagisme est 'il encore un problème ? Ceux qui voulaient arrêter de fumer ne l'ont il pas déjà fait ?
Il y a eu une grande lutte contre le tabac en France ces 10 dernières années, plus tout un tas d'information et
je ne pense pas qu'on puisse faire plus pour réduire le nombre de fumeurs.
Demain, on me dit qu'il existe un produit miracle pour me dégoûter définitivement de la clope, que je n'en voudrait pas. je  suis un fumeur occasionnel et je veut garder cette liberté.
Sauf que l'expo date d'avant le rachat par Disney, et qu'il n'y a pas de profilage, en tout il n'y en avait pas en décembre 2012 au canada.
De plus l'exposition est justement sur "Comment notre environnement et nos choix dépendent (de) et impactent notre personnalité". Donc on est fortement encouragé a crée un personnage fictif n'ayant aucun lien avec notre vécu.

Et depuis que j'ai participer a cette grande étude psychologique et reçu mon personnage Star-War, en fait non d’ailleurs juste un lien pour le consulter, que j'ai pu échanger avec d'autre personne, je n'ai pas été ni spammer ni enlever par des extra terrestre.

Et oui j'ai particulièrement apprécier de découvrir la genèse de certains personnage et les interrogations que pouvait apporter l'exposition.
l'ensemble de la flotte impériale en maquette est aussi assez impressionnante.
Moi je retiens que si ça avait été un policier noirs tout le monde aurait trouvé ça correct !
@Djaron :
Non 8 balles ne suffisent pas, les noirs c'est comme les zombis il faut toucher la tête, sinon ils courent encore !
D'ailleurs c'est comme ça qu'on les entraînent pour les jeux olympiques.

Plus sérieusement on parle ici de la Caroline du sud un état ou le KKK est encore actif, et ou l'histoire des noirs en général est loin d’être facile.
Donc non il ne s'agit pas d'une simple bavure, et oui le policier ne risque, hélas, pas grand chose. Il faudrait se pencher sur les lois de cet état plus particulièrement et sur les précédents.
Numerama sur les réseaux sociaux