JMG

Inscrit depuis le le 29/01/2009 à 11:20
10 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers messages de JMG :
Si on prend le temps de lire son site, on peut relativiser :

" The original is OSI-approved, but the verse version certainly is not, and so should not be used for software. To make sure that does not become the case, I retain all copyright rights for now. "
0.99$ l'épisode c'est cher par rapport à l'achat de DVD. Sauf que les DVD n'existent pas dans les 24h après la diffusion TV, mais quelques mois plus tard.

Si en plus on parle de contenu HD, les séries TV ne sont pas disponibles en bluray (du moins à ma connaissance), cela renverse la donne.

Si je peux regarder une saison complète en HD pour 25$ sans m'encombrer de boîtes qu'il faut revendre, c'est pas si pire.
C'est un peu plus compliqué que cela, et c'est très bien expliqué dans l'article d'ArsTechnica :

L'implémentation Java officielle par Sun a été mise à disposition sous licence libre (GPL). Toute implémentation directement dérivée de cette implémentation tombe sous le coup de la licence GPL, et Sun/Oracle ne peut rien dire.

Le problème c'est que Dalvik, l'implémentation par Google du compilateur et de la Machine Virtuelle (VM), n'est pas basé sur la version officielle. C'est une réécriture qui réimplémente le langage Java et son API.

La plainte se pose sur la propriété intellectuelle du langage Java et de son API. Et là il y a un problème, car Google et d'autres comme Apache ont en effet sciemment violé la propriété intellectuelle de Sun/Oracle, et notamment des brevets logiciels.

Voilà tout le problème de langages dont la définition même du langage n'est pas libre, mais possédé par une entreprise particulière comme .NET, C#, Java, etc.

Le rachat de Sun par Oracle a fait peur aux utilisateurs de MySQL, mais ce dernier est difficilement attaquable : c'est un logiciel libre et tous les dérivés (que je connais) sont basés sur la version libre. La véritable peur était en fait le langage Java. Et là ça risque de faire mal. Très mal.
Frerbox TVReplay n'est qu'une interface pour accéder aux replays des différentes chaînes. Ce n'est pas un système de catch-up à part entière. Il permet d'accéder à M6 Replay et aux autres catch up des chaînes sur sa télévision, avec une interface par chaîne de télé.

À votre avis, pourquoi France Télévision n'est pas encore activé sur Freebox TVReplay ? Parce qu'ils attendaient de sortir Pluzz, pour l'intégrer.

Documentez-vous un peu avant d'écrire des articles, ça vous enlève de la crédibilité un tel article :/
> Sérieusement, ou quelle est cette puta*n de création sur le net ?

Elle est là : http://magnatune.com http://webcomics.fr http://freeculture.org/ http://jamendo.com

Seulement la création sur Internet se fait en marge, car elle ne considère pas la culture comme étant une marchandise.
Tout est dit : « le supermarché de la création ». La culture est une marchandise, elle se vend, elle se consomme. Elle ne se partage pas.
Ils ont mal joué leur défense à mon avis. Ils se sont cachés derrière la LCEN, alors qu'ils avaient d'autres cartes à jouer.

1. TPB est un moteur de recherche (comme Google) qui permet aux artistes --et à tout particulier-- de partager le contenu qu'il a légalement le droit de partager. Ceci bénéficie à divers artistes indépendants (la liste s'allonge de jours en jours) et participe à un changement radical dans la manière de diffuser la culture qui lui est bénéfique.

2. TPB ne peut pas vérifier chaque fichier bittorrent qu'il indexe --tout comme Google ne peut pas vérifier chaque page Web qu'il indexe--, c'est techniquement impossible. De plus il faudrait pour cela le télécharger, et donc participer à son partage (ce qui est problématique en cas de contenu contrefait).

3. TPB n'est pas habilité à déclarer un contenu comme étant illégal (seule la justice l'est, et doit le rester).

4. TPB ne peut pas supprimer du contenu sur simple allégation (même défense que pour la liberté d'expression). TPB ne peut pas supprimer du contenu sans décision judiciaire ayant vérifié au préalable l'illégalité du contenu.

5. D'ailleurs, sur décision judiciaire TPB supprime du contenu (cf. contenus pédophiles).
On n'est pas censé être dans un pays ultra-libéraliste ? Là, une telle loi serait anti-concurentielle, est-ce légal au niveau de l'Europe (voire même de la France) ?
> "les utilisateurs de systèmes libres se retrouveront dans une insécurité juridique discriminatoire".

Donc cette mesure de filtrage favoriserait une partie du peuple aux dépends d'une autre partie ? J'ai déjà vu Sarkozy se faire rembarrer par le conseil constitutionel pour cette raison (la loi sur l'accès à la propriété de lorsqu'il s'est fait élire) : on ne peut pas favoriser une partie du peuple aux dépends d'un autre. Outch.

D'autant plus que cette mesure de « filtrage » n'est pas un système de filtrage, mais une écoute généralisé. Ajouté à cela la faiblesse de tels logiciels : que se passe-t-il si on pirate mon wifi alors que mon PC est éteint ? Je pourrais couper le wifi, voire couper ma connexion, mais quid de la télévision (boitier relié en wifi), de la VOD et du téléphone qui nécessitent une connexion ?
Si on achète compulsivement un portable low-cost sans réfléchir, alors forcément on est déçu.

J'ai acheté impulsivement le mien, mais j'ai d'abord analysé mes besoins : je voulais lire des PDF, programmer et traîner sur le Web, le tout affalé dans mon canapé ou assis dans le train. Je voulais un grand clavier pour pouvoir programmer correctement, un grand écran et de la RAM (1Go minimum). Le reste je m'en fichais. J'ai fait le tour, et me suis arrêté sur le Samsung NC10 et le Dell Mini 12, qui répondaient tous deux à mes besoins. J'ai finalement opté pour le Samsung (acheté en boutique et consommé immédiatement).

Franchement je ne suis pas déçu. Je suis même agréablement surpris. L'Intel Atom est très réactif, plus que mon Athlon XP vieillissant et sans distinction d'avec l'Athlon X2 que j'ai au boulot. Il se paye même le luxe de démarrer plus vite.

Les netbooks c'est génial : c'est tout petit, ça tient dans le sac à dos, ça ne pèse pas grand chose -- à tel point qu'on y pense plus.

Il faut en avoir le besoin et connaître ses limitations. C'est parfait pour de la bureautique, naviguer sur le Web, lire des PDF, regarder des vidéos, programmer, etc. En fait la seule limitation des netbooks actuels, c'est la puissance globale. Le CPU qui pêche en calcul, les chipsets vidéos qui manquent de patate en 3D. C'est pas fait pour les matheux, les simulateurs, et les joueurs.

Maintenant j'aimerai bien le connecter en 3G, mais c'est extrèmement cher pour un service mauvais (bridé. Il vaut mieux se poser dans un café avec un hotspot wifi.
Numerama sur les réseaux sociaux