bronto

Inscrit depuis le le 18/10/2008 à 17:19
1883 messages publiés
Envoyer un message privé
Shareaza[point]com a été détourné et distribue à présent ShareazaV4 et V5 qui n'ont aucun rapport avec Shareaza. Ils ne sont en fait qu'un clone de BearShare et iMesh et se connectent uniquement à leur réseau propriétaire, filtré et centralisé. Le véritable Shareaza, libre et gratuit, est désormais sur http://shareaza.sourceforge.net/
James Climent, condamné à plus de 20000
€ pour avoir partagé des mp3, a besoin de nous ! Signez la pétition !
Derniers sujets de bronto :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par bronto - 1883 messages - Ouvert le 19 mars 2014
1
Par bronto - 1883 messages - Ouvert le 07 septembre 2013
1
Par bronto - 1883 messages - Ouvert le 30 janvier 2013
6
Par bronto - 1883 messages - Ouvert le 06 janvier 2013
4
Par bronto - 1883 messages - Ouvert le 01 novembre 2012
9
Par bronto - 1883 messages - Ouvert le 28 septembre 2012
9
Par bronto - 1883 messages - Ouvert le 26 septembre 2012
4
Par bronto - 1883 messages - Ouvert le 23 juin 2012
1
Par bronto - 1883 messages - Ouvert le 31 janvier 2012
5
Par bronto - 1883 messages - Ouvert le 09 août 2011
15
Derniers messages de bronto :
Les licences dites véritablement libres, qui ne restreignent ni l'utilisation commerciale ni l'adaptation, représentent désormais 56 % des oeuvres, contre 40 % en 2010. "Nous pensons que ça parle à une base d'utilisateurs qui a découvert la valeur et la puissance du fait de partager leurs oeuvres de façon plus ouverte, y compris chez les gouvernements et les fondations majeures", se félicite Creative Commons.


Quid de Numerama ? Kad, que penserais-tu de ne serait-ce qu'essayer la licence CC By-SA au lieu du BY-NC-ND pendant un certain temps, pour voir ce que ça donne ? Peut-être que le gain en visibilité l'emporterait ?
D'accord, Mozilla impose des dons par carte bleue ou Paypal, mais il y un paquet de projets plus petits qui acceptent les dons en bitcoins ( F-droid , au hasard, sans parler de The Pirate Bay). C'est anonyme si tu fais un peu attention, sécurisé, rapide.

À toi de jouer maintenant
Les parts de marché de Firefox sur mobile sont de 1%, étouffé par une attitude assez peu fair play des concurrents.

Tu peux développer ?
Le nombre de ceux qui tombent dans le piège de notre petit troll enter me surprendra toujours. Nous sommes sur un site qui est supposé avoir un public un minimum averti, et pourtant, à chaque fois il fait mouche. Mes respects.
Et encore, 10 % de parts de marché pour Windows Phone, c'est dans certains pays européens. À l'échelle mondiale, ça va plus aller chercher dans les 3 % . Quant à la qualité Nokia, je ne sais pas ce qu'il en reste : la production est sous traitée comme les autres, les usines habituelles ont fermé.
Ce n'est pas la première fois en tout cas que cela arrive .

Et ce que dit fcna2005 n'a pas grand chose à voir avec ça ÀMHA, aux states les majors ont attaqué des centaines de milliers de personnes, en d'autre termes ça a été beaucoup plus agressif qu'en France. Et comme chacun sait, le partage des fichiers a disparu

Plus sérieusement, le partage est tellement passé dans les mœurs qu'il arrive même à des majors de laisser passer ce genre de choses. Et c'est plutôt bon signe en fait.
Attaque plutôt sur le volet financier des pirates

Je suis contre. Je débloque explicitement les pubs sur certains types de sites précisément pour les soutenir parce qu'ils font œuvre utile en facilitant le partage. Un peu comme les contrebandiers de livres sous l'Ancien régime, au fond ils contribuent au progrès.

Réflexion sur une forme de Licence Globale.

M Walter a dit sur Numerama même qu'il trouvait que le mécénat global était quelque chose d'idiot et dépassé, donc si j'étais toi, je n'en attendrais pas grand chose. Je peux obtenir ce que je veux gratuitement, puisqu'il s'agit de fichiers informatiques. Malgré ça, j'ai voulu payer pour le mécénat global à la fois pour rémunérer les auteurs et pour établir un lien direct entre auteurs et public, en se passant des intermédiaires. Ça n'a pas marché, on hérite de Netflix qui est une forme de licence globale privée, mais infestée de DRM et du flicage du client. Ce qui fait que ça sera sans moi.

Sinon on laisse juste les AD finir de mourir, avec les dégats collatéraux en terme d'emploi que ça amènera.

Les intermédiaires devenus inutiles vont morfler à moins de se réinventer, et c'est une bonne chose. Pour le reste, les auteurs vont continuer à vivre mais auront malheureusement de nouveaux maîtres, alors qu'on aurait pu établir un lien direct. On a loupé quelque chose d'important, c'est bien dommage.
Le problème de la Hadopi, et c'est une tare de naissance, c'est qu'elle n'a pas de légitimité. Tout le monde sait que c'est une machine à spam montée pour défendre certains intérêts, faite sur commande des lobbys qu'on connaît (la DADVSI avait même son amendement dit « Vivendi », c'est dire). Eric Walter le sait, et il essaye, sans succès, d'apporter un soupçon de légitimité à la Hadopi. Les ayants tous les droits s'en foutent de ces problèmes. C'est là la divergence ÀMHA.

Ça ne change rien à la nature de la Hadopi, ni au fait qu'elle doit être purement et simplement supprimée. Que les loups se dévorent entre eux, je n'ai aucune envie de choisir celui qui me bouffera.
Merci pour le partage, le documentaire vaut effectivement le détour même s'il a tendance à sous estimer ou à laisser un peu de côté le soutien populaire dont ont pu bénéficier les fascistes. Mais il montre très bien quels sont les intérêts servis sous le discours nationaliste et rien que pour ça, il mérite d'être regardé (ou mieux, téléchargé depuis http://infowarproduc...s.com/download/ ).

Ce n'est pas très étonnant d'ailleurs, les mecs qui avaient réalisé Debtocracy et Catastroika n'ont rien perdu de leur forme. Si vous avez aimé l'un de ces docus/essais, vous aimerez aussi les autres.

Par contre, et c'est valable pour ton autre message, si tu peux mettre un petit résumé avec le lien, ce serait vraiment sympa. Sinon ça donne pas vraiment envie de cliquer sur le lien (là, heureusement que je l'ai fait
En lisant le titre, je n'ai pas pu m'empêcher de penser au célèbre « La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force » de 1984. Parce qu'ÀMHA « la censure, c'est pour la liberté », c'est à peu près du même niveau.
Pour faire une démonstration par l'absurde j'ai tout simplement employé ta logique fallacieuse. C'est bien d'avoir reconnu qu'elle fait pitié, même si c'est un peu tard.
On peut tourner les choses comme on veut, mais le piratage, c'est se procurer gratuitement quelque chose qui est normalement payant. 
Tout comme le vol.

Voilà le niveau de raisonnement d'enter. Trouver un point commun et présenter les choses comme si elles étaient équivalentes. Niveau logique, c'est tout simplement fallacieux. À ce train, on pourrait aussi dire que recueillir l'eau de pluie, flotte qui normalement payant par ailleurs, c'est du vol. C'est un troll, mais pas très réussi.

Pour le reste, il lui a été répondu moult fois, plus que le nombre de fois qu'il a été banni. Mais bon, c'est notre troll à nous, on l'aime comme il est.
Bon, j'ai sucré mon compte GMail. Et les pédonazis savent qu'il suffit désormais de zipper les photos avec un mot de passe pour contourner l'analyse. Bien joué Google.
Généralement, ce que rembourse le perdant est très en dessous de ce que tu claques en frais judiciaires. Les dév de Theora l'avaient très bien expliqué, entre les appels, les recours etc, invalider un brevet se chiffre en million. Par juridiction.

Donc le détenteur du brevet qui va te proposer un contrat qui te reviendra moins cher et sachant que l'issue d'un procès est toujours incertain, il est objectivement dans ton intérêt de signer (surtout que MS est un partenaire dans les ordinateurs qu'il vaut mieux ne pas énerver). C'est pour ça que le système de brevets logiciels est profondément malsain.
Microsoft n'a pas racheté les brevets de Nokia, ils ont juste un accord d'utilisation. Pour le reste, à chacun de lire l'article et de se forger un avis.
J'avoue que je trouve que le SDXC pue un peu : le format exFAT qui est restreint par des brevets de Microsoft ne me plaît pas (et ces brevets ont une durée de vie longue  :/

Pour le prix, je crois que ça doit tenir plus à la miniaturisation mais j'avoue que je n'en sais rien en fait (mes clefs et cartes µSD achetées il y a perpette me suffisent toujours).
La victoire de MS était justifiée sur le coup (c'est Motorola/Google qui demandait des sommes hallucinantes sur des brevets sensés être essentiels et standardisés -- dans ce cas, les sommes sont réglementées). L'ennui, c'est que ça n'a rien à voir avec les brevets Android sur lesquels Microsoft demande des royalties.

Quant à Rockstar, on verra bien ce que ça va donner, l'affaire est à ses débuts (et on est loin d'une décision). Vue la description d'un des brevets ("une technologie tenant à la publicité et à son affichage au cours d’une recherche Internet"), ça a l'air fumeux ou, pour dire la chose plus poliment, contournable. Dans tous les cas, ce n'est pas une attaque directe comme Microsoft le fait avec les fabricants de terminaux Android
Pour le FAT (les noms de fichiers longs), il y a du prior art assez solide, si ça va devant un tribunal, ça va se faire démonter à coup sûr. AMHA, si Google ne met pas de carte µSD, c'est pour pousser les utilisateurs à basculer dans les services cloud qui sont nettement plus intéressants du point de vue de Google qu'une carte µSD (pubs, data mining toussa). Les Chromebooks ont un disque dur ou SSD famélique pour les mêmes raisons.

Version courte : la carte µSD c'est le bien. D'accord sur le reste sinon.
À ma connaissance, les téléphones et les tablettes Nexus ne sont pas subventionnés. Sorti de ça, tu as raison, la fabrication est sous traitée à des tiers mais dans la mesure où c'est Google qui vend ces produits, elle pourrait être attaquée pour des questions de brevet. À moins que les fabricants aient déjà signé un accord dans lequel Microsoft s'engage à ne poursuivre personne d'autre, donc il faudrait se plonger dans les détails.

Toujours est-il que si Microsoft avait voulu attaquer Google, elle avait de quoi faire. Pour l'instant, c'est une cible qu'elle préfère éviter, à moins que j'ai zappé un épisode (j'attends la réponse d'ar7awn).
Source s'il te plaît ? À ma connaissance, Google n'a jamais perdu contre Microsoft pour la simple et bonne raison que Microsoft n'a jamais choisi Google comme cible. D'ailleurs, Motorola Mobility, actuellement détenue par Google, ne paie pas Microsoft. Si Microsoft avait gagné, cette position n'aurait pas été tenable.
Numerama sur les réseaux sociaux