anomail2

Inscrit depuis le le 23/09/2008 à 08:05
2389 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers messages de anomail2 :
C'est un complot visant à faire croire qu'il n'y a pas de complot.

Un complot récursif quoi.

A moins que ça ne soit la théorie du complot qui est récursive, allez savoir.

C'est très mystérieux tout ça
Réducteur en effet.

Oliver Stone ne fait pas que surfer sur l'actualité.

Allez donc voir sa série "Une autre histoire de l'Amérique"
Tiens une question en passant:

Dans leurs esprits bornés mais tortueux, Wikileaks serait-il en passe de devenir "djiadiste" ?
Oh purée, le terminator moinsseur est passé, tout le monde a pris une balle
C'est en prévision du "sursaut républicain" qu'on vous demandera de faire le soir du premier tour, lorsque Marine sera en pole position.
Je propose la création d'une infraction d'activité cérébrale innoportune.


Les militants républicains qui font l'objet de cet article seront de fait hors de portée de toute sanction.
Tout à fait.

Mes troupes sont composées de gens manipulés qui emploient des moyens dangereux et/ou débiles pour faire peur et restreindre les libertés afin d'imposer ma vision du monde.

Qui suis-je : EI ou LR ?
Oui et ça pose le même problème d'accaparement de l'attention.
Notre société nous pousse à aller vite en tout, c'est pourquoi on fait tout en dépit du bon sens.

Les leçons sont trop longues (1h) alors qu'en apprentissage psychomoteur on perd son attention au bout de 20 à 30 minutes.

Les stages accélérés sont la négation même de l'andragogie.

avec des leçons plus courtes et plus étalées il serait probablement possible d'atteindre le même niveau en nettement moins de temps.
Je n'ai pas dit qu'il "faillait", j'ai dit que c'est l'idéal pour rouler avec un maximum de sécurité.

Vu ce que ça peut faire économiser à tout le monde, ça devrait être proposé gratuitement.
La licence PPL c'est différent, les pilotes privés ne volent en moyenne que quelques heures par an.

Bien peu de conducteurs roulent moins de 100h par an. Il y a peut-être prises de mauvaises habitudes mais pas perte d'entraînement.
Comment se fait-il donc que la France, 5 ou 6 ème puissance économique mondiale et seconde puissance économique européenne, n'ait pas vu la courbe de son PIB et celle des revenus salariaux croître de la même manière ?
 
Réponse :
Parce que la part des richesses créées est de plus en plus accaparée par ceux qui détiennent les outils et moyens de production au détriment de ceux qui créent les richesses...


Absolument.

Un détail:
Les femmes se sont battues pour le droit au travail, tout le monde a trouvé ça bien mais personne n'a vu l'entourloupe : en passant de un à deux emplois salariés par foyer, le niveau de vie s'est à peine amélioré.

La demande d'emploi a (théoriquement) doublé ce qui a certainement contribué à une baisse généralisée des salaires.

Dans les même temps les hommes auraient dû de battre à l'inverse pour un droit à rester chez eux pour s'occuper des enfants et gérer les tâches domestiques (c'est un travail à part en tiers), mais ce n'est pas dans les mœurs masculines.
Il n'y a aucun mal à partir du moment ou on continue à donner un salaire à tout le monde.

On en revient à l'utopie du progrès des années 60 : Le robot qui travaille pendant que l'homme qui glande dans un hamac.

Mais les choses se sont passées différemment : Les robots sont mis en place pour le profit immédiat et ceux dont les emplois salariés sont remplacés par des machines sont laissés sur la touche, à peu de choses près.

Cette transition ne peut pas se faire sans une modification profonde de l'économie, mais ceux à qui le système actuel donne du pouvoir ne sont certainement pas prêts à le lâcher.

Le salut viendra peut-être des communautés p2p, fablab, jardinage urbain & co (oui je mélange beaucoup de choses).

Et puis il y a le problème de l'énergie consommée par les machines. Pour l'instant on en a assez, mais le nombre de machines augmentant ça ne sera sûrement pas toujours le cas.
Oui bien sûr, moi aussi je l'ai fait au début, on l'a tous fait.

Le problème n'est pas l'occupation de vos mains mais celle de votre tête.

Si la conversation téléphonique devient tendue et se met à accaparer fortement votre attention, même vos yeux grands ouverts ne verront plus rien.
Le véhicule vide le plus proche viendra nous chercher pour nous emmener où on veut, puis se remettra en "disponible". Aucun besoin de prévoir l'itinéraire de tous les véhicules en temps réel.


Il faudra vraiment une logistique sans faille pour satisfaire à la fois les contraintes journalières, les envies subites d'aller se promener et votre boss qui décide soudain de vous kidnapper en réunion.
Le doublement du coût au KM ?
Et comparer à l'achat de deux véhicules ?


Non ça c'est un mauvais calcul.

Si vous n'en avez qu'un et que vous le faites rouler deux fois plus, il n'y a pratiquement pas d'économies et du confort en moins (plus aucun moyen de déplacement en cas d'indisponibilité).
Numerama sur les réseaux sociaux