tntprog

Inscrit depuis le le 25/08/2008 à 19:54
765 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers messages de tntprog :
Si ça t'intéresse, un smartphone libre (comprendre : logiciel ET matériel) est en cours de développement et on peut faire un pré-paiement qui donnera droit à une réduction sur le prix final du téléphone :

http://neo900.org/

Ca c'est effectivement le point qui pose réellement problème.

Car il peut y avoir encore pire : j'envoie un mail à un mec qui a une adresse comme "toto@supertoto.com". Or, sans que je le sache, "toto@supertoto.com" peut n'être qu'un alias d'une boîte Gmail, et donc mon mail va atterrir sans que je le sache sur les serveurs de Gmail. Parant de là je n'ai aucun moyen de savoir que mon mail va transiter par Google et donc que mes droits vont être bafoués (puisque je n'ai jamais accepté de mon côté les conditions d'utilisation de Gmail).

S'il y a un point à creuser, c'est celui-là à mon avis.
En France, oui. Aux USA, je ne suis pas sûr.

Or rien n'oblige Google à respecter les lois françaises pour peu que les serveurs et la société soient basés à l'étranger. C'est tout le problème (ou l'avantage, c'est selon) de l'Internet : on peut offrir un service à l'étranger sans avoir la moindre structure légale ou physique dans ces pays tiers.

Donc, à partir du moment où le contrat est de droit américain, que la loi américaine le considère comme légal et qu'un utilisateur étranger (en l'occurrence Français) utilise le service après avoir pris connaissance du contrat et l'avoir accepté, il n'y a aucune entorse à la loi et c'est à l'utilisateur de réfléchir s'il est prêt à confier ses données à des tiers qui déclarent par écrit avoir les pleins pouvoirs sur lesdites données. Ca ne me choque pas, le temps qu'on n'oblige personne à utiliser ce service précisément.

Sinon vous pouvez monter votre propre webmail pour vos besoins persos, ou même votre propre société de webmails gratuits. C'est là votre plus grande liberté, personne ne vous l'interdit.
Oui et non, car je reste d'accord sur ce point :

"Une personne n'a aucune attente légitime en matière de vie privée [à avoir] dans les données qu'elle confie volontairement à des tiers".

Le temps que la neutralité du net sera respectée, les internautes seront libres d'héberger leur propre serveur mail (tandis qu'il n'est pas possible d'avoir son propre service postal, ou du moins pas aussi facilement). Lorsqu'un internaute crée un compte sur Gmail, il signe un contrat où il accepte que Google scanne ses correspondances. Or, utiliser Gmail n'est absolument pas une obligation, ce ne sont pas les fournisseurs de webmails qui manquent, y compris ceux qui garantissent l'anonymat.

Donc je ne suis pas choqué sur ce point. Google a le droit de faire ce qu'il veut des mails à partir du moment où l'utilisateur en est clairement informé et qu'il n'y a pas de violation des règles du contrat qu'il a accepté. Lorsqu'on signe un contrat, la moindre des choses à faire est de le lire. Si on n'est pas d'accord avec, on n'est pas obligé de l'accepter (sauf cas exceptionnels, mais en l'occurrence non).
Effectivement, ça ne semble pas gravé dans le marbre mais être une espèce de jurisprudence :

http://www.liberatio...oycotter_694697

Mais le manque de source(s) dans cet article me laisse sur ma faim.
Je plussoie. Une appli sans bug c'est très difficile, mais ce n'est pas du tout impossible si l'on s'en tient à une définition du type "ne plante pas aléatoirement au démarrage" ou "ne corrompt pas les données quand on enregistre"...

Je vois la différence lorsque je "code" en SQL au boulot à 200 à l'heure parce que le boss veut ses chiffres là maintenant tout de suite pour hier, et lorsque je code en C pénard chez moi. Mon code SQL est dégueulasse, c'est du quick & dirty, je veux juste que ça me sorte un résultat pour satisfaire mon boss qui surstresse, tandis que mon code perso va être propre et prendra en compte un maximum de cas possibles, car j'ai le temps, je n'ai pas d'échéances, je fais ça pour mon plaisir, pour la beauté du code, pour faire quelque chose de peut être pas parfait mais de très bon, parce que je suis à fonds dedans et que je peux passer 30h sur 30 lignes de codes juste pour mieux optimiser un truc parce que je n'ai pas un niveau de rentabilité à atteindre à la fin du mois.
Effectivement, Israël ou n'importe quel autre pays, c'est assez incroyable qu'on interdise aux citoyens français le droit au boycott.

Mais bon, de toute façon je ne vois pas comment on pourrait interdire à un peuple de ne plus acheter des produits X ou Y s'il le décide.
Je suis d'accord là-dessus.

Ceci étant dit, il faut tout de même rappeler (rectifiez moi si je me trompe) qu'Israël a été créé à destination du peuple juif, afin qu'il ait une terre (considérant que toutes les autres religions avaient déjà d'une façon ou d'une autre un pays les représentant ; exemple : l'Espagne ou l'Italie pour le catholicisme, un certain nombre de pays arabes pour l'Islam, etc.) et en vue de la reconstruction de ce peuple qui avait beaucoup souffert pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il n'est donc pas déraisonnable d'assimiler Israël et la religion juive puisque c'est un état qui trouve son origine dans cette religion et son histoire.

Mais effectivement, restreindre aujourd'hui Israël à la seule religion juive (apparemment au nombre de 75 % de la population : http://fr.wikipedia....iki/Isra%C3%ABl ) est un raccourci qu'il convient d'éviter puisqu'Israël est un pays qui accueille comme à peu près tout autre pays civilisé des personnes de religions diverses.

Je pense que le message d'Ibra n'allait pas dans ce sens et faisait plutôt référence à la phrase de Manuel Valls, je cite : "Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël.". S'il y a quelqu'un qui fait un raccourci, ce n'est donc pas Ibra mais bel et bien Manuel Valls.

Source (à 4:03) : http://www.__youtube...h?v=xRrOBE3OerI

Son message me semble donc pertinent lorsqu'on sait à quoi il peut faire référence. Dommage qu'il n'ait pas pris la peine de l'expliquer plus en détails.


EDIT : à la relecture de son message je pense qu'il faisait aussi référence au discours tenu en présence de Bernard Henri-Levy où il défendait fortement la communauté juive de France (à tort ou à raison). En mettant ce discours et la phrase que j'ai citée en relation, on peut se demander effectivement si Manuel Valls ne chercherait pas à défendre les juifs de France parce qu'il se considère lié à Israël. Il y a là certaines questions qu'on est en droit de se poser, comme : Manuel Valls soutiendrait-il Israël parce qu'il se considère lié éternellement à ce pays par la religion de sa femme ? Je n'apporte aucune réponse à cela, je dis juste qu'en reprenant ses propos, c'est peut être lui qui fait des amalgames.
J'aimerais vraiment savoir comment on peut créer un réseau où chacun a sa propre connexion dédiée, sans passer par un backbone. Financièrement c'est tout bonnement impossible. On est obligé à un moment ou à un autre de mutualiser le trafic.

Ou alors on devient soi-même un FAI, pour ses voisins par exemple, un peu comme le fait FDN. Mais il y a du coup des contraintes légales.

Mais partager son accès perso à l'Internet avec tout un quartier, ça nous met de fait en position de FAI et je pense que la loi ne l'autorise pas si on n'est pas déclaré comme étant un FAI et autorisé à le faire. Je ne connais pas les modalités ceci dit.
Ce qui passe par des prix plus élevés pour le client toutefois. C'est important de le préciser pour calmer les ardeurs des low cost fanboys.
On ne va pas s'en plaindre. Ils défendent les intérêts de la France et des français.
Je répondais à "le pire étant qu'il ni a aucun moyen de lutter contre...".

Donc oui, il existe des moyens de lutter contre. Ce qui ne veut pas dire qu'ils sont à la portée de n'importe qui. Néanmoins ça tombe bien, les outils pour lutter contre sont à la portée des admins qui se trouvent être ceux qui sont les mieux placés pour empêcher ce genre de manipulations.

Mais le simple fait de lire un article comme celui-ci est une très bonne façon de mettre à la portée de tout le monde la connaissance nécessaire pour ne pas tomber trop facilement dans le panneau des informations manipulées. C'est d'ailleurs probablement la meilleure chose qu'on puisse tous faire, sans être nécessairement geeks.
Publier ce genre d'articles est un très bon exemple de ce qu'on peut faire pour lutter contre.

Ne pas participer aux sondages en ligne ou à toute forme de vote électronique en est un autre.

Utiliser des outils qui permettent de s'assurer de l'authenticité d'une source (comme PGP) aussi (ce n'est pas infaillible, comme tout outil cryptographique, mais ça complique énormément la tâche).

On peut continuer en parlant de Freenet qui permet de créer des zones de confiance entre internautes tout en garantissant un (très) bon niveau d'anonymat.

On peut mettre en place (lorsqu'on est administrateur d'un site) des algorithmes de détection de manipulation de l'information avec des blocages automatiques (IP identiques qu'on voit des centaines de fois par jour par exemple).

On peut utiliser Freenet pour décentraliser le contenu d'un site web ou Tor pour masquer son origine (et donc ralentir son attaque).

Liste non exhaustive bien entendu.
Dans 30 ans ça me paraît un peu tôt, mais dans 100 ans je veux bien y croire (malheureusement).

http://blogs.mediapa...an-brain-simula

J'avais lu un autre article de ce genre où ils expliquaient qu'en gros ils pourront cliquer sur un nerf pour simuler le toucher par exemple et ils verront en temps réel comment le cerveau réagit au message transmis par le nerf. Je ne retrouve pas l'article malheureusement, je vais essayer de remettre la main dessus.
le fork de TrueCrypt a reçu un nom officiel : CipherShed.


Moins sexy tu meurs...

Ils auraient pu trouver un truc du style "SuperCrypt", "Cryptall", "Cryptozor", "Encryptor",... Mais non, ils ont choisi un truc imprononçable qui sonne bien geek et bien anglais.
"Bâtie sur les principes du logiciel libre, elle est soutenue par quelques constructeurs, dont Nissan et Toyota."


Tu m'étonnes....... :

http://linuxfr.org/n...paghetti-toyota


Rien de tel que l'expérience vécue.
On n'a pas gueulé avant, pourquoi on gueulerait maintenant... : http://www.lepoint.f...nce/919/0/56458

Notez la date de parution de l'article (2007) et les informations dont il est question (milieu des années 1990).

On fait la même chose, voilà pourquoi on ne peut rien dire.
Numerama sur les réseaux sociaux