/dev/tty

Inscrit depuis le le 10/07/2008 à 00:22
3640 messages publiés
Envoyer un message privé
Tout ce qui n'est pas du protocole 80 vers les proxy de son FAI sera interdit © JMP
Derniers sujets de /dev/tty :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par /dev/tty - 3640 messages - Ouvert le 23 janvier 2015
42
Par /dev/tty - 3640 messages - Ouvert le 20 janvier 2015
1
Par /dev/tty - 3640 messages - Ouvert le 15 janvier 2015
4
Par /dev/tty - 3640 messages - Ouvert le 14 mai 2014
5
Par /dev/tty - 3640 messages - Ouvert le 21 décembre 2014
9
Par /dev/tty - 3640 messages - Ouvert le 04 décembre 2014
52
Par /dev/tty - 3640 messages - Ouvert le 15 décembre 2014
2
Par /dev/tty - 3640 messages - Ouvert le 11 décembre 2014
7
Par /dev/tty - 3640 messages - Ouvert le 08 décembre 2014
19
Par /dev/tty - 3640 messages - Ouvert le 21 novembre 2014
2
Derniers messages de /dev/tty :
Il y a un générateur de religion ici : http://chaoticshiny.com/religiongen.php
Il n'est pas très complet. J'ai le projet d'en écrire un mais je manque de temps.
C'est que le navigateur veut faire trop de choses et finit par se substituer à l'OS. Ce n'est pas une bonne direction.
marinebis, le 30/01/2015 - 15:58


quand t'es devant ta belle mère, tu te censures de dire ta gueule grosse truie...
quand tu passes devant  un concert de rap à la fête de la musique,  tu te censures de dire barrez vous les racailles ...
quand tu fais la queue au supermarché, tu te censures de dire casse toi la vieille devant avec tes petites pièces ...

Quand t'es une femme, tu ne mets pas de jupe parce que ça peut fruster les hommes.
Quand t'es homo, tu reste dans ton placard parce que ça peut défriser les croyants.
« prudence citoyenne et s’appliquer une autocensure pacifiste » ok?
bailey-, le 30/01/2015 - 12:15

On ne peut pas rejeter des gens de la communauté nationale pour l'éducation, l'emploi, le logement, ... et leur imposer d'être solidaire de la communauté nationale quand ça nous arrange.

L'impression que j'ai, qui est horrible, c'est que la communauté nationale historique regarde ses ongles en se disant "pas mon problème", les patrons qui ont voulu de la main d'oeuvre pas cher et les politiciens des électeurs dociles n'ont qu'à se démerder avec le problème qu'ils ont créé. C'est sommaire, je le sais. Ce qui est évident est qu'il y a dialogue de sourds, les uns réclamant plus de compréhension/reconnaissance de leur religion aux autres qui n'en ont strictement rien à cirer. Tu l'entends ce discours, il est explicite : vous avez peur parce que vous ne connaissez pas, laissez-nous vous expliquer, vous verrez comme c'est beau. Le malentendu est total. On n'a pas peur. Ca nous intéresse pas plus qu'une chaussette usée. La disonnance est terrible quand tu réalises que ce que tu portes au pinacle est une chaussette usée pour ton voisin. C'est pas là-dessus qu'on va pouvoir bâtir une communauté. Faut trouver autre chose.
Du brut de brut:

Pour une autocensure pacifiste

il semble évident que nous allons devoir mettre de l’eau dans notre vin car nos sociétés deviennent de plus en plus multiculturelle et multi-religieuses. C’est peut-être la fin de la tolérance molle qui s’auto-justifie au nom de la liberté d’expression exaltée comme un absolu intouchable. Pour vivre ensemble, il me semble qu’il va falloir introduire une prudence citoyenne et s’appliquer une autocensure pacifiste, même quand on chérit la liberté d’expression. C’est d’ailleurs une question de bon sens. La liberté absolutisée qui ne tiendrait plus compte de comment le propos est reçu n’est plus applicable dans une société multi-ethnique et multi-culturelle. On ne peut pas tout dire, partout, tout le temps. Ça me paraît être du bon sens. En bref, je m’oppose à toute forme de police des images et de la pensée, mais il me semble qu’une autocensure amicale s’impose pour pouvoir vivre ensemble en paix.


http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1313137-charlie-hebdo-et-les-caricatures-la-liberte-absolue-n-est-ni-souhaitable-ni-viable.html

Rampe devant les dieux, sous-merde d'athée !
(Désolé, je suis légèrement énervé)
La Fédération des associations musulmanes de Clichy avait en effet envoyé un message à la mairie pour [...] se déresponsabiliser par avance de tout incident pouvant survenir. (Libération)

Ca s'appelle une menace voilée.
Si tu filtres une publication, il n'y aura pas de blanc sur la page et tout sera "raccord". Ta vision de ta page n'est pas la même que celle des autres, ne serait-ce que parce qu'elle est fitrée par catégorie de diffusion (tous, amis, amis d'amis...). Les "pages" sont des assemblages dynamiques, il faut les voir comme le résultat d'une requête ou d'un search. Il existe d'ailleurs déjà une fonctionnalité - qui me fait beaucoup rire - "je ne veux plus voir ça".
Diplomatiquement, c'est une claque. Je ne sais pas quel message elle veut faire passer (la diplomatie est bizantine) mais le geste a de la gueule.
Sur ta page, en effet, la publication devrait manquer. Les dépêches sont souvent pauvres en détails techniques et je n'ai pas les moyens d'essayer. Je n'ai ni prophète en slip sous la main, ni ami en Turquie.
Comment est faite la censure ?


En l'absence d'informations précises, on peut supposer que les publications seront filtrées individuellement. C'est-à-dire que si je publie un prophète en slip (ou en caleçon, ou en chapeau breton), ce post ne sera pas vu de mes amis en Turquie. Techniquement, c'est la même technique qui permet à Google de servir des pages filtrés selon les pays. Comme je ne pense pas qu'ils aient un algorithme assez performant pour reconnaître un prophète en chapeau breton, ils pourraient se baser sur les signalements de Bretons scandalisés, l'analyse des commentaires, ou une boule de cristal.

Evidemment que Facebook ne va pas violer le droit des États, ça serait risquer le filtrage et une perte de chiffre d'affaire. Le militantisme s'arrête au tiroir-caisse. Comme le fait remarquer Guillaume, Facebook se tamponne du "respect des croyances" (sinon il offrirait le filtrage à tout le monde). Il préserve son business, pas plus.
Je veux voir des corps nus ET des caricatures de prophètes. C'est possible ou il y a un supplément?
Ici on est tous d'accord qu'il faut contrôler les pensées dangereusement terroristes

Non, l'urgence est de contrôler les pensées racistes. C'est Valls et Taubira qui l'ont dit. Si les terroristes sont terroristes, c'est qu'on a été racistes. Il faut leur faire plus de bisous. Et moins de blasphèmes sinon ils vont être très fâchés. On n'a plus le choix, ils sont trop nombreux maintenant. Vous pouvez pas les atomiser, ils sont chez nous. Il faut leur obéir sinon la banlieue explose. Jeudi dernier, on a tué Charlie une seconde fois. Ils ont demandé - et obtenu - l'annulation d'une exposition à Clichy avec des arguments qu'on imagine frappants puisque quatre millions de personnes et une dizaine de chefs d'états dans la rue n'ont pas fait le poids. Ma main gauche est amour et paix mais je ne peux pas retenir ma main droite, méchante main droite. Vous comprenez c'est pas de sa faute, elle est déséquilibrée. Moi je suis pour la liberté d'expression mais y'a des limites. Il faut baisser son froc ou alors se barrer très loin, l'Australie est une bonne option. Nos dirigeants le savent et l'ont acté. « Toi tu as les intuitions, moi j’ai les chiffres. » Dixit Sarkozy. La BBC baisse la culotte et refuse de les qualifier de terroristes. Un peuple qui ne peut plus nommer son ennemi ne mérite pas de vivre. Bisounoursisme et politiquement correct l'ont transformé en paillasson. Il n'y a plus qu'une  solution pour éviter le sang : plier, accepter, se résigner. Leur donner les manettes pour écourter l'euthanasie. On ne remontera pas la pente, personne n'aura les burnes. Nos voisins, l'ONU nous foutraient sur la gueule. On s'est auto-piégés avec les droits de l'homme, notre belle invention. Des stages de poney contre le terrorisme. C'est brillant.
Quel dommage qu'on n'ait pas eu ce site en 40. Les allemands auraient sûrement changé d'avis.
En codant deux caractères sur un octet, on peut monter à 280.
Les "géants du web" c'est bien pour commenter les photos de chats et de bébés. Pour les choses sérieuses, on se prend un domaine, un hébergement, et roule ma poule. Les problèmes arrivent quand on confond hébergeur et éditeur.
Bon, après, faut quand même être sur de son fourgue de VM :-)

Pas de fourgue. Même quand on a effacé sa clé "de maintenance", le vendeur a un accès physique à la machine. Le plus sûr est de s'échanger des clés de façon sûre, par exemple en face à face, puis de se loger sur la machine chez l'un ou chez l'autre et de faire ses petites affaires. La faiblesse du système réside dans le vol de clés, dont le risque augmente avec le nombre d'utilisateurs. Je verrais bien un petit deny/allow par ip pour faire mon chieur. Quand on veut vraiment du confidentiel, on peut.
Ou bien alors, ils ne parlent que des "grandes" appli : Facebook , les trucs apple & android, skype, quelques autres. Et tous ceux qui n'utilisent pas ces applis sont plus suspect que les autres, par définition (puisqu'on pourra pas déchiffré ce qu'ils se disent).

Je penche pour ils ne parlent que des "grandes" appli.

Par contre, la masse du trafic ssh peut difficilement être suspectée vu qu'elle provient à 99.99% d'admins pour des raisons légitimes. Echanger entre users d'une même machine limite considérablement la sphère de la communication, mais reste cependant un moyen totalement secret, pourvu bien sûr que le démon ssh n'ait pas été backdooré (ou peut-être le client, ce qui risque d'être plus facile). Admettons toutefois que ce serait une solution baroque.

Donc je pense qu'ils parlent WhatsApp, Facebook, Skype, iMessage et tutti quanti.
Genre firewall qui se laisse percer par les application signées? Belle saloperie. Allez hop, on checke les rules...
Numerama sur les réseaux sociaux