/dev/tty

Inscrit depuis le le 10/07/2008 à 00:22
3845 messages publiés
Envoyer un message privé
Tout ce qui n'est pas du protocole 80 vers les proxy de son FAI sera interdit © JMP
Derniers sujets de /dev/tty :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par /dev/tty - 3845 messages - Ouvert le 27 février 2015
2
Par /dev/tty - 3845 messages - Ouvert le 23 janvier 2015
42
Par /dev/tty - 3845 messages - Ouvert le 20 janvier 2015
1
Par /dev/tty - 3845 messages - Ouvert le 15 janvier 2015
4
Par /dev/tty - 3845 messages - Ouvert le 14 mai 2014
5
Par /dev/tty - 3845 messages - Ouvert le 21 décembre 2014
9
Par /dev/tty - 3845 messages - Ouvert le 04 décembre 2014
52
Par /dev/tty - 3845 messages - Ouvert le 15 décembre 2014
2
Par /dev/tty - 3845 messages - Ouvert le 11 décembre 2014
7
Par /dev/tty - 3845 messages - Ouvert le 08 décembre 2014
19
Derniers messages de /dev/tty :
OVH ne cesse de m'étonner. Le coup du dédié à 5€, c'est quand-même fortiche. Maintenant, j'attends du disque virtuel pour muscler leurs VPS qui sont un peu juste en stockage.
Ils se battent pourquoi?
Il y a encore des gens qui utilisent Facebook pour des échanges privés? Il faut arrêter avec cette naïveté. Tout ce qu'on confie aux GAFT est voué à être diffusé, décortiqué, analysé, compilé. Il ne faut en attendre aucune confidentialité, alors que les gens peuvent rediffuser vos propos en un clic à l'extérieur de votre cercle et, par transitivité, atteindre potentiellement la planète entière. C'est juste inconscient.
Les videos sont en 1080, rien de transcendant sur un écran 2560x1440. Le lecteur Youtube est toujours aussi pénible à commencer en 360 (de qui se moque-ton, c'était déjà crado sur un écran 640x480 il y a 10 ans).
C'est absolument renversant ces milliards de dollars de technologie juste pour, au final, nous proposer une paire de chaussette à 3,99€.
Il leur faut vraiment un nouveau mai 68 pour comprendre qu'on n'est plus sous l'ancien régime.
Le décalage entre la sophistication de la technologie et la futilité des applications me donne le vertige.
C'est très mauvais. Les objets se connectent directement au réseau de l'opérateur au lieu de passer par une autorité intermédiaire (lire : routeur/firewall/application d'une politique). Il ne sera plus possible de contrôler leurs échanges. Quand on sait les ruses de sioux que déploient les entreprises pour confiner leurs données, on les voit mal les laissent se ballader toutes nues dehors. Par contre, qu'elles aspirent les nôtres, on le conçoit très facilement.
Pas pour les images à ma connaissance http://httpd.apache.org/docs/2.0/mod/mod_deflate.html .
Je doute de toutes façons qu'on puisse gagner quoi que ce soit à ziper du jpeg.
Ceci devrait se régler au niveau du protocole. Le serveur sélectionne la définitions en fonction de la demande du navigateur. Pour le texte, on a déjà le gzip.
Je n'ai pas encore vu de machine consciente, la question est donc à très long terme. Pour le moment, ce ne sont pas les machines qui s'occupent de tout à notre place, ce sont les gens qui ont programmé ces machines et le danger c'est eux. Si tant de gens veulent nous connecter, c'est pour mieux diriger nos pas, nos regards, nos pensées.
Il est rare que je trouve une réponse en première page. Les recherche les plus difficile me conduisent à en écumer une dizaine. Je suis beaucoup plus gêné par le biais chronologique (Google) qui donne une prévalence excessive à l'actualité. Il suffit qu'une personne ou un produit en vue fasse homonymie pour qu'on soit noyé sous un déluge (dernier exemple en date : 'escape colors' -> bagnoles; ça marche mieux avec 'ansi colors'). J'en ai des tonnes comme ça.
C'est une avancée majeure pour le numérique. Personne jusqu'ici n'avait réussi à placer deux images côte-à-côte.
70 euros !!?!??!!!!??!!!!! Ils n'ont pas lu Confession d'un voleur ?
La porte étant ouverte, il était prévisible que tous les chtis wanabee censeurs s'y engoufreraient. J'attends avec impatience les trucs racémistes, dieudonnistes, complotistes, islamosémistes et compagnie. La STATI en a rêvé, les socialistes l'ont fait.
Nom de dieu de putain de bordel de merde de saloperie de connard d'enculé de ta mère… C'est aussi jouissif que de se torcher le cul avec de la soie… (Lambert Wilson, Matrix Reloaded, 2003)
dans Vote
ze_katt, le 23/03/2015 - 21:48
Bah on va quitter l’Europe et on va rigoler quand  les subventions n'arriveront plus.

Les subventions, elles proviennent de nous. Donc ce qu'on perd d'un côté, on l'économise de l'autre globalement. Ce qu'il ne faut pas quitter c'est le marché commun. Ce qu'il faut quitter, c'est cette Europe intégrée qui décide du calibre des saucisses de Tanger à Helsinki, celle qui rend caduque l'expression de la démocratie dans les pays membres puisqu'elle ne laisse plus rien aux députés (sur des sujets plus importants que la saucisse). Nos lois ne sont plus faites par nos élus, elles sont faites par d'obscurs bureaucrates non-élus, et ça c'est grave.
Il s'agit d'un stéréotype odieux imposé à l'échelle sociétale pour contraindre les femmes à des métiers plus traditionnellement féminins, ce que je ne suis pas en mesure de confirmer ou d'infirmer mais j'ai envie que ce soit comme ça parce que ça confirme ma théorie.

L'aspect constructiviste de ce genre de théorie n'a échappé à personne, surtout depuis l'explosion en apothéose des genristes dans Brainwash (Hjernevask en V.O.) où ses promoteurs nous avouent benoîtement n'avoir aucun argument scientifique et n'en vouloir aucun puisque leur théorie suffit, et que c'est au faits de se plier à la théorie. En deux répliques (épisode 7), ils s'explosent sur le mur et ne s'en relèvent pas. Le documentaire commence par le constat qu'en Norvège, pays égalitaire s'il en est, les femmes se dirigent vers les métiers à forte composante sociale (médecine, éducation...) et délaissent l'acier et la mine, alors que tout a été fait pour qu'elles aient la possibilité de choisir (The Gender Equality Paradox, épisode 1). Un must, si on ne l'a déjà vu.
Numerama sur les réseaux sociaux