Elric

Inscrit depuis le le 09/07/2008 à 02:07
1166 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers sujets de Elric :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par Elric - 1166 messages - Ouvert le 21 août 2012
10
Par Elric - 1166 messages - Ouvert le 08 mai 2012
9
Par Elric - 1166 messages - Ouvert le 18 mars 2009
1
Par Elric - 1166 messages - Ouvert le 29 septembre 2008
0
Par Elric - 1166 messages - Ouvert le 09 juillet 2008
3
Derniers messages de Elric :
Elisheva, le 03/03/2015 - 14:00
Certes, mais est-ce qu'un employeur prendra le risque de prendre, non pas juste des profils d'horizon différents, mais surtout des profils dont on sait qu'il vont se heurter?

Que trouve-t-on dans un CV qui permet de savoir que des profils vont se heurter ?

Comme à ma connaissance on y marque pas des choses comme "Vive la Palestine libre !" ou "Hollande est un gros flanc !" j'avoue que j'ai du mal à deviner.
Et la Russie est punie ? Elle n'a pas le droit d'être médiateur entre les deux camps ?


On résume quand même :
On a deux camps qui se détestent profondément.
Coté Kiev il est de notoriété publique que Porochenko a plusieurs fois quitté la réunion parce qu'il ne peut plus sentir les représendants de Novorossia.
Coté Novorossia on apprécie pas trop les appels au génocide de la population.

Donc on est d'accord on a besoin de médiateurs. Sauf qu'il n'y a pas de médiateur possible qui soit à la fois assez proche et assez neutre.
Kiev accusant régulièrement la Russie de fournir armes et matériel aux "rebelles" la Russie ne peut pas être un médiateur neutre accepté par les deux parties.
L'Europe fournissant de façon très officielle instructeurs et matérials à Kiev elle ne peut pas non plus faire office de médiateur neutre accepté par les deux parties.


Pas besoin d'une théorie alambiquée quand le simple bon sens explique la présence de représentant à la fois européens et russes : c'était la seule façon de réunir les belligérants à la table des négociations.
bailey-, le 01/03/2015 - 11:47
Je ne sais pas, mais normalement, quand tu as un camp A qui se met sur la gueule avec un camp B et que tu viens faire de la médiation, tu demandes à A et à B de venir s'asseoir à la même table et de discuter.

Et pourquoi la France et l'Allemagne étaient présentes ?
La présence d'un tiers n'est pas la preuve de l'implication de celui-ci.
Sachant que la France comme l'Allemagne ont clairement pris position pour Kiev contre les insurgés, la présence d'un tiers qui ne soit pas vu comme un ennemi me semble un minimum si on veut voir les négociations aboutir.
kokoda, le 28/02/2015 - 22:37
Ta suspicion flirte avec le négationnisme.

On vit dans une bien étrange société. Admettre qu'on a pas la possibilité de savoir ce qui se passe précisément lors d'une guerre civile à 3000km de distance vous vaut des insultes.
On a vu des accusations de massacre de civils pour les deux camps. Faute de savoir précisément ce qu'il en est peut on éviter de prétendre que l'un n'est composé que de saints ?
En France on parlerait de viol puisqu'on lui reproche, de mémoire, d'avoir obligé sa partenaire à avoir des relations sexuelles sans préservatif.
Or selon le droit français s'il y a contrainte, il y a viol.
J'aime bien les enfoirés : tous les ans on voit des gens plein de thunes qui veulent pas payer d'impots expliquer à des pauvres qu'ils doivent donner de l'argent pour la bonne cause.
une forme d'agression sexuelle appelée "sexe par surprise"

On va y avoir droit à chaque fois ? C'est une agression sexuelle. Cette histoire de "sexe par surprise" c'est une traduction à la con d'un journal anglo-saxon.
heret, le 25/02/2015 - 14:12
Je me demanderai toujours comment on peut accepter de signer un emprunt dont le taux d'intérêt est indexé sur le cours d'une monnaie. Des collectivités locales, des services publiques et même des particuliers l'ont fait. N'ont-ils rien dans le citron ces gens qui ont signé ?

Le résultat a été catastrophique alors c'est facile de juger.
Faut aussi se mettre à la place des gens dont la banque ce n'est pas le métier (directeurs, maires, particuliers) : ils ont demandé conseil à leur banquier tout simplement parce que c'est son métier.
bailey-, le 25/02/2015 - 11:32
Non, il s'est bien barré : en provoquant de plus en plus fort afin de ne pas laisser d'autre choix à Valls et Hollande de le virer.

Toi qui il y a peu expliquait que les députés frondeurs allaient pouvoir assumer vraiment leurs opinions et ne pas voter la confiance au gouvernement tu reproches à un politique d'avoir assumé ses opinions ?

Sans avoir d'affection particulière pour le bonhomme si en tant que ministre de l'économie on lui demande de fermer sa gueuler et d'accepter une politique économique avec laquelle il est en désaccord y'a quand même un sacré problème.
Chitzitoune, le 24/02/2015 - 07:45
C'est bien rappelé quelques lignes plus bas: "nul ne peut exercer une quelconque activité commerciale ou autre sur un emplacement public s'il n'a pas, au préalable, demandé et obtenu une autorisation municipale"

Moralité un emplacement public c'est un lieu pas une personne et la loi de 1905 concerne les lieux et pas les personnes.

Chitzitoune, le 24/02/2015 - 07:45
Comme toutes les manifestions,spectacles, .... dans les lieux publiques, y'a des règles pour pouvoir les organiser, les cérémonies religieuses n'y font pas exception.

Porter un voile, une kippa ou une tenue n'est pas une cérémonie.


Chitzitoune, le 24/02/2015 - 07:45
Rien que le séparé est très clair: ils ne peuvent pas être ensemble, ce qui implique de facto que ça ne peut avoir lieu que dans le cadre privé.

Les mots sépararation, impartialité, neutralité renvoient à l'Etat (avec une majuscule, ça a son importance). Le mot indépendant renvoie lui aux institutions.
D'où elle sort ta sphère privée ?
Je retire ce que j'ai dit : c'est pas de la mauvaise foi, t'as simplement de grosses lacunes en français.

Chitzitoune, le 24/02/2015 - 07:45
Donc t'as pas à imposer l'application d'une religion à d'autres citoyens, peu importe laquelle, tu la pratique en privée.

Si je t'explique que je vais te casser les rôtules et kidnapper ton gamin si tu viens pas en famille à la messe dimanche je t'impose ma religion.
Si je décide de porter un kippa je ne t'impose rien.

Le droit des croyants à vivre leur religion ça ne t'impose rien.

Chitzitoune, le 24/02/2015 - 07:45
La définition de laïcité, je l'ai déjà donné plus haut, y'en a pas 50....

J'en connais au moins deux : celle du dictionnaire et la tienne.
Chitzitoune, le 23/02/2015 - 22:30
Ce n'est pas uniquement "sur" les monuments public ou emplacement public, mais bien "en quelque lieu public" (ce qui veut pas dire "sur", mais "dans")


Non. Et non. Et toujours non.
Si t'as du mal avec "emplacement public" tu peux toujours jeter un oeil sur legifrance :
Considérant que l'arrêté municipal n° 89-16 du 19 janvier 1989 relatif à la "réglementation des emplacements publics de la ville de Marseille" fixe les règles selon lesquelles une "quelconque activité commerciale ou autre" peut s'exercer sur un emplacement fixe relevant du domaine public communal
Source : http://www.legifranc...8208&dateTexte=
Moralité et même avec toute la mauvaise foi du monde c'est toujours non.

Chitzitoune, le 23/02/2015 - 22:30
Un état laïque, il les reconnait, mais considère qu'elle relève de la sphère privée, qu'elle n'ont pas à avoir de relation avec la société publique.


À ce niveau là c'est même plus de la mauvaise foi.
La définition que tu cites emploie quatre mots : séparation, indépendance, impartialité, neutralité.
Comment à partir de ces quatre mots tu en arrives à sphere privée ?

Chitzitoune, le 23/02/2015 - 22:30
Alors que la vie en société, ça peut pas fonctionner si on autorise tout le monde de faire à sa sauce ce qui lui convient. C'est la base de toute vie en société.


Puisque tu t'es permis de cité la déclaration des droits de l'homme et du citoyen je vais le faire aussi :
La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits.
Comme quoi tout le monde peut faire à sa sauce si la sauce en question n'empiète pas sur la cuisine du voisin.

Chitzitoune, le 23/02/2015 - 22:30
Après, y'a des choix de société à faire, mais si on veut une société laïque, bah faut admettre que notre religion, comme celle des autres, elle n'a rien à faire dans l'espace public.


On veut peut être tous les deux d'une société laïque mais faut croire qu'on a vraiment pas la même définition de ce que c'est (et ta société qui transforme les croyants en parias elle me vend pas du rêve).


D'ailleurs pour en revenir à la déclaration des droits de l'homme et du citoyen :
En conséquence, l'Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l'Etre suprême, les droits suivants de l'Homme et du Citoyen.
C'est pas très kasher comme laïcité.
Ben non. En décidant de faire des affaires dans un pays Google s'engage à respecter les lois de ce pays.
C'est bien à Google d'aller voir ailleurs si ces lois ne lui conviennent pas.
Elisheva, le 21/02/2015 - 13:20
On devrait autoriser (...) les images pédopornographiques?

On devrait faire en sorte que les gamins ne soient pas abusés. Voir dans la suppression des images une solution et un but à atteindre c'est une forme d'hypocrise absolument ignoble.
OncleFétide, le 21/02/2015 - 08:54
Les anonymous déchaînent toute leur puissance de frappe: ils vont pirater des comptes twitter et rendre des sites inaccessibles pendant quelques heures...

Tremble, état islamique, tes jours sont comptés!

C'est vilain de se moquer et de réduire leurs activités à si peu. Ils publient aussi des vidéos ridicules.
Si c'était le cas tout prêtre (de quelque confession que ce soit) et qui porterait une tenue symbolisant son statut de prêtre aurait interdiction de circuler dans la rue.
Je me répète mais c'est pas pour rien si on a eu droit à une loi anti-voile en 2004 : c'est un domaine qui n'était pas couvert par la loi de 1905.
Chitzitoune, le 20/02/2015 - 10:16
T'as du zapper la partie
"Il est interdit, à l'avenir, d'élever ou d'apposer aucun signe ou emblème religieux [...] en quelque emplacement public que ce soit, à l'exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions.publics, et pas seulement les "édifices"

Ouh la vilaine coupure :
Il est interdit, à l'avenir, d'élever ou d'apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l'exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions.

Donc si c'est bien les édifices au sens large : bâtiments, monuments, parcs, infrastructures. Rien n'est dit sur les personnes. C'est logique sinon on aurait pas eu droit à une loi sur le voile islamique (pardon les symboles religieux ostentatoires) en 2004.


Et puis c'est quand même sous la présidence de sarkozy qu'on a eu en vrac :
- un débat sur la place de l'islam en france
- une levée de bouclier à l'idée de voir la turquie rejoindre l'ue parce que ses racines ne sont pas chretiennes
- des ministres de l'intérieur que n'aurait pas renié le fn à l'époque de papa lepen.
Chitzitoune, le 19/02/2015 - 20:56
C'est toi qui a une vision très étriquée de la chose....
Ca se limite pas à l'argent / subvenions.

Et la seule chose que j'ai oublié ce sont les signes religieux sur les édifices.
Ce qui n'est d'ailleurs pas toujours appliqué : on trouve, par exemple, une étoile de david sur la façade du mémorial de la Shoah à Paris.
Sinon ni la loi du 9 décembre 1905 ni celle du 5 avril 1884 n'affirment que la religion doit relever exclusivement de l'espace privé et que tout signe religieux se devrait d'être banni dans l'espace public.
Il a fallu attendre la droite decomplexée de nicolas sarkozy (et son racisme decomplexée) pour ça.


Elisheva : Ils voyagent pas, ils sont nés ici. C'est leur pays autant que le tiens. Pourquoi ils devraient s'adapter à toi et pas l'inverse ? Parce qu'ils sont descendants d'immigrés ?
Si t'es fière d'avoir des amis de différentes cultures pourquoi tu répètes inlassablement que toute forme de culture qui n'est pas la tienne est arrieriée ?
T'es peut être fière d'avoir des amis de différentes zones géographiques mais de différentes cultures j'en doute.
Elisheva, le 19/02/2015 - 16:27
Si elles savaient que cela n’est pas une demande du Coran, combien le feraient encore ?

Avant on les forçait maintenant elles le font parce qu'elles imaginent que. T'as pas l'air très assuré.

Elisheva, le 19/02/2015 - 16:27
Sauf que je n'ai jamais vu un homme se faire harponner pour ne pas avoir une barbe.

Comme je doute que tu fréquentes "ces gens là" la chose a peu d'intérêt.
Elisheva, le 19/02/2015 - 15:11
Ce n'est pas une choix, puisqu'on fait pression sur les femmes pour le faire.


Ces dingues toutes ces musulmanes que je fréquente qui laissent leurs cheveux flotter au vent sans qu'on fasse pression sur elle.
J'ai du tomber sur une tribu particulière.

Elisheva, le 19/02/2015 - 15:11
Donc non, ce n'est pas un choix mais une contrainte pernicieuse. Une seule preuve: cela ne concerne que les femmes, donc il y a bien inégalité dans cette pratique.


Oui mais parce que les femmes portent très mal la barbe. Non vraiment, ça leur va pas.
Plus sérieusement des contraintes existent aussi pour la tenue vestimentaire des hommes (mais c'est tellement plus simple d'affirmer le contraire sans se renseigner) : longueur, largeur. Il y a tout un éventail de règles relevant de la pudeur qui ont été inscrit dans les textes religieux de l'Islam.

Elisheva, le 19/02/2015 - 15:11
Ce n'est pas le culte. Dixit une amie iranienne qui a largement étudié le sujet; il n'est pas demandé de cacher ses cheveux mais sa poitrine.


Ah donc pas le droit de pratiquer sa foi comme on le souhaite. Il faut obéir à la lettre au texte et pas le droit d'évoluer. Bien bien bien.

Elisheva, le 19/02/2015 - 15:11
Libre à toi de l'accepter et de refuser d'en voir la portée, mais il faudra t'expliquer avec les nombreuses femmes à qui on impose cela et qui elles, voudraient bien avoir la VRAIE liberté de dire non.


Et je défendrai leur droit à dire non sans la moindre hésitation.
Toi par contre c'est pas leur droit à dire non que tu affirmes mais ton droit (et même ton devoir moral) à leur imposer ta vision.
Numerama sur les réseaux sociaux