Elric

Inscrit depuis le le 09/07/2008 à 02:07
1360 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers sujets de Elric :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par Elric - 1360 messages - Ouvert le 01 septembre 2015
50
Par Elric - 1360 messages - Ouvert le 21 août 2012
10
Par Elric - 1360 messages - Ouvert le 08 mai 2012
9
Par Elric - 1360 messages - Ouvert le 18 mars 2009
1
Par Elric - 1360 messages - Ouvert le 29 septembre 2008
0
Par Elric - 1360 messages - Ouvert le 09 juillet 2008
3
Derniers messages de Elric :
bailey-, le 03/09/2015 - 19:41
McCain est européen ?

Tu lis l'intégralité du message et après tu réponds. Merci bien.
kokoda, le 03/09/2015 - 13:14
Ianoukovitch a dénoncé un coup d'état puis il s'est barré, il a ensuite été destitué par le parlement qui s'est appuyé sur la constitution.

Il y a eu 328 voix en faveur de la destitution.
Or la constitution est très claire : la procédure nécessite un vote positif des trois quarts des députés dont le nombre est indiqué dans la constitution à savoir 450.
Or 3/4*450=337.5
Donc 328 voix c'est insuffisant pour destituer le président. De peu mais c'est néanmoins la différence entre une procédure de destitution et un coup d'état.

Sinon sa fuite me semble surtout le moyen d'échapper à son exécution.
kokoda, le 02/09/2015 - 13:11
Alors oui les Européens font des trucs pas net, la diplomatie à ses raisons que la raison ignore, mais ce n'est pas eux (jusqu'à preuve du contraire) qui tentent, avec la subtilité d'un ursidé, de garder la main-mise sur d'anciens pays du bloc soviétique.


Dans le genre la tentative de l'union européenne de mettre la main sur l'ukraine n'a pas été subtile du tout.

Quand des élus d'une puissance étrangère viennent non seulement assister à une manifestation qui vise à renverser le régime mais prennent la parole et annoncent leur soutien à celle-ci (McCain semble lié à tant de révolutions spontanées que ça en paraîtrait louche).
On pourrait aussi signaler que l'union européenne a immédiatement apporté son soutien au nouveau gouvernement ukrainien alors que celui-ci était issu d'un coup d'etat (faute d'obtenir la majorité nécessaire à la rada).
Ou aussi la conversation entre nuland et pyatt dans laquelle la première donnait littéralement des consignes au second quant à la façon de gérer le gouvernement de transition (assure toi que machin foute la paix à truc et on va mettre bidule au pouvoir et fuck l'union européenne). Accessoirement la réaction de psaki est intéressante ; elle ne nie absolument pas la véracité de l'enregistrement (tout au plus est-elle un brin emmerdée par ce "fuck the ue") mais elle est certaine : les russes sont derrière ça.

Mais c'est vrai que dans cette histoire l'union européenne donne plus l'impression d'avoir le rôle du suiveur (un peu con et franchement méprisé) que du conspirateur.


Petitepoupee : Venant de quelqu'un qui cite wikipedia comme une source je trouve ce dernier commentaire absolument savoureux.
kokoda, le 02/09/2015 - 12:19
T'es pas obligé de glousser comme une collégienne parce-que je dis que Poutine est un homo refoulé.

Est-ce que ce message m'est adressé ?

kokoda, le 02/09/2015 - 12:19
Je me doutais bien que tu n'aborderais pas la question, dès qu'on apporte une eau qui ne convient pas à ton moulin tu braques les projecteurs dans une autre direction. C'est courageux...

Je me répète mais est-ce que ce message aussi m'est adressé ? Si la réponse est oui je te signale que le sujet n'était pas tant les néo-nazis que le traitement de l'information par la presse.
kokoda, le 02/09/2015 - 03:33
Moui, après lecture en effet il semble qu'elle soit plutôt Chef de la diplomatie Européenne. Une erreur grossière de la part du journaliste. Et donc ? Ça jette le discrédit sur l'ensemble de sa carrière et sur tout le journal, c'est ça l'idée ?

Ça donne une assez bonne idée du travail de relecture et de vérification effectué par le journal.
Il y a une différence entre laisser passer une coquille ou publier une information qu'on croit exacte alors qu'elle ne l'est pas et écrire "la présidente de l'union européenne". Une erreur de ce type un stagiaire de classe de seconde devrait pouvoir la repérer.

kokoda, le 02/09/2015 - 03:33
Donc il y a des Néo-Nazis en Ukraine...

C'est pas le problème ici. Je me suis concentré sur le traitement de l'information par le journal. Et celui-ci n'est pas le seul à prendre de grandes libertés avec les faits. On pourrait citer fabius qui affirmait que svoboda n'est pas un parti d'extrême droite, Elle dont l'hégérie ukrainienne n'était pas la fragile et innocente fleur présenté ou caroline fourest qui a réussi l'exploit de se faire taper sur les doigts par le csa (mais qui continue à défendre son droit à publier des informations non vérifiées voir complètement fausses parce que son émissions s'appelle "le monde selon caroline fourest").
Non mais bailey y'a un détail qui semble t'échapper : ton opinion quant au rôle de la russie dans cette médiation n'a aucune importance. T'es bien entendu libre d'avoir cette opinion mais ça ne lui accorde pas une valeur factuelle.

Le fait est que c'est un accord élaboré par :
- l'osce (représentée cela dit en passant par un suisse) ;
- l'ukraine ;
- la fédération de russie ;
- la république de donetsk ;
- la république de lougansk.

Les faits c'est qu'on trouve bien les bélligéreants (ukraine, dnr, lnr) et des entités médiatrices (osce et russie).
bailey-, le 01/09/2015 - 08:01
Je ne sais pas, mais quand le maire UMP de Thionville tue sa femme à coup de fusil, est-ce que l'on condamne l'UMP ?

Non mais si la direction de l'ump affirme qu'il a eu bien raison on est en droit de la condamner.

bailey-, le 01/09/2015 - 08:01
La Russie n'était pas médiateur, mais partie prenante en face de l'Ukraine.

À l'instar des pays de l'union européenne.
Le monde comme dans le journal le monde cela dit en passant.
L'article est disponible ici : http://www.lemonde.f...41475_3214.html

Puisque paraît il je fais en temps normal de la propagande, j'ai décidé aujourd'hui de m'essayer à la contre-propagande.

du parti nationaliste Svoboda

On appréciera le qualificatif de nationaliste, ça évite de dire neo-nazi ou xénophobe.

Sinon la bbc en dresse un portrait un poil moins flatteur : http://www.bbc.com/n...gazine-20824693
On y apprend que ce parti qui n'est selon le monde "que" nationaliste s'appellait jusqu'en 2004 le parti national socialiste.

On peut aussi admirer cette vidéo qui donne une bonne idée de ce que signifie nationaliste pour le monde : https://www.__youtub...h?v=u7Z0incwC2w

Le monde précise de façon assez discrète et un peu plus loin dans son article que l'assassin présumé est membre de svoboda.

le mouvement d’extrême droite Pravy sektor

Un peu comme le fn en france. Enfin en France on exclue papa du parti mais chez pravy sektor on prend les enfants en otage : http://ottawacitizen...off-with-police
On pourrait aussi citer les liens entre ce parti et le bataillon azov accusé de pratiquer des exécutions sommaires (ainsi que le viol, la torture et l'enlèvement).
Je tiens à remercier le monde qui m'ouvre les yeux et grace à qui j'apprend que pravyi sektor est un simple parti d'extrême droite.

Mais l'information capitale de cet article (merci le monde, merci !) c'est que j'y ai appris que l'union européenne dispose d'une présidente :
De son côté, la présidente de l’Union européenne, Federica Mogherini

C'est à ça qu'on reconnait un grand journaliste : il ne s'embête pas avec des détails aussi triviaux que relire son papier avant de le publier.

Je découvre aussi grace au monde que je souffre de sénilité précoce :
au cœur des accords de paix de Minsk-2, signés en février avec la médiation de la France et de l’Allemagne

J'aurai pourtant juré que la russie était présente et avait elle aussi servi de médiateur.


Et sinon simple question de sémantique : si on accuse la russie de soutenir les séparatistes c'est la russie qui est pro-séparatiste et pas les séparatistes qui sont pro-russes.
Cet ersatz de forum étant, je ne sais même pas pourquoi ça m'étonne, infoutu d'afficher convenablement les citations dans le premier message d'un sujet la suite plus bas.
Le kiwi est un classique à mi-chemin entre les deux styles graphiques que tu évoques : plus proche de tes préférences tout en étant, peut être, acceptable pour la modération.
Etre la plus grosse puissance militaire du monde ça ne sert à rien quand le camp d'en face dispose d'un arsenal nucléaire.
kokoda, le 30/08/2015 - 17:43
Ho, tiens ! Mais c'est un dessin de Charb ! @Elric semblait pourtant vouloir dire que seuls les Palestiniens étaient ciblés...

Le premier dessein est un caricature de tsahal, le second du prophète, le troisième de jeunes filles enlevées par boko haram. Ce qui nous donne un total de zéro caricature des palestiniens dans mes liens.
kokoda, le 30/08/2015 - 01:39
Le mec il a pas fait exprès en résumé. Son métier la diplomatie et il balance une caricature qui met en scène deux pays dont les relations sont déjà exécrables. Ce mec est un con.

Donc ça on peut . Ça aussi. Et puis ça aussi aucun problème. Mais la caricature dont il est question aujourd'hui non ?
tass_2, le 27/08/2015 - 17:31
Je dis qu'un dictateur doit avoir l'appui d'une force armée pour arriver au pouvoir, tu me dis "non regarde Hitler", je te montre qu'Hitler a eu besoin de l'appui des SA pour arriver au pouvoir (sinon il n'aurait été que Chancelier, avec un pouvoir limité par la loi et donc PAS un dictateur) ce qui invalide ton contre exemple : paf c'est moi qui comprend pas le français.

J'ai donné trois exemples mais soyons factuels comme dirait l'autre :
Hitler est bien arrivé au pouvoir sans avoir le soutien de l'armée.
C'est pas grace au SA mais bien en utilisant le système à son avantage qu'Hitler a réussi à se faire nommer fuhrer d'abord avec l'aide d'Hindenburg puis avec le reichstag.
Quant au SA ils ont été purgés lors de la nuit des longs couteaux et c'était avant qu'Hitler ne soit nommé fuhrer

tass_2, le 27/08/2015 - 17:31
Ben oui le fait qu'on ait révélé la mort de Liu qu'une dizaine d'année prouve au contraire ce que je dis : même avec l'armée il fallait ménager le peuple, imagine sans...

Et y'a une conclusion à ton analyse ?
Parce que la question portait sur l'endoctrinement des populations et la capacité pour un individu, qui devrait en toute logique être honni, de conserver le pouvoir sans le soutien de l'armée.

tass_2, le 27/08/2015 - 17:31
Les statistiques montrent que  :
- seuls les bureaux où il n y a eu aucun contrôle donnent Poutine devant

C'est un mensonge.
Pour rappel l'article est disponible ici : http://tempsreel.nou...une-fraude.html
Et tant qu'on y est je me permet de te traiter de menteur propagandiste pris en flagrant délit.
Nous avons donc parmi les bureaux où des observateurs sont présents : cinq bureaux où poutine passe la barre des 70% (et dans un cas il arrive à 85%).

tass_2, le 27/08/2015 - 17:31
- les bureaux les plus peuplés où il y a eu un contrôle ne montrent pas Poutine devant.

Les observateurs ne sont présents que dans deux bureaux avec plus de 10000 votants. Mais je note le procédé (que certains qualifieraient d'extrême droite) qui consiste à sous-entendre que ça démontre une fraude en faisant l'impasse sur le fait que poutine arrive en tête dans plusieurs bureaux malgré la présence d'observateur. Est-ce que j'ai pensé à te qualifier de menteur propagandiste déjà ? J'insiste.

tass_2, le 27/08/2015 - 17:31
Mais bon faudrait comprendre quelque chose à quoi que ce soit pour en arriver à cette conclusion, ce dont tu es très loin.

C'est une analyse mathématique ça ou une insulte ? Parce que je m'impatiente.

tass_2, le 27/08/2015 - 17:31
Sinon tes insultes tu sais j'en ai rien à faire, ça ne sert à rien de mettre des synonymes pour tenter de légitimer tes mensonges.

Je ne t'ai pas encore insulté. J'ai clairement exprimé le mépris que tu m'inspires par contre c'est exact.
Quant à mes mensonges je viens de démontrer les tiens sources (tes sources cela dit en passant) à l'appui. Tu peux en faire autant ?

bailey-, le 27/08/2015 - 19:36
Ce qui est la seule réponse à un procès politique.

Je pourrais te paraphraser et affirmer que cette affirmation est sans aucun fondement ni aucune preuve. Néanmoins et contrairement à toi je ne suis pas dans le secret du tribunal : je me contenterai de dire que c'est là une accusion sans preuve et je te laisserai à tes certitudes quant à ce qui est fondé ou pas.

bailey-, le 27/08/2015 - 20:00
Avec le soutien plus ou moins actif des dirigeants successifs du Kremlin et des enrichissements personnels de nombreux apparatchiks.

Et parmi eux on pourrait citer Boris Nemtsov. Cela étant est-ce que ça rend la désintégration de l'urss moins catastrophique vis à vis des points que j'ai mentionné ?

bailey-, le 27/08/2015 - 20:08
Un dictateur qui doit demander à son premier ministre, aux présidents des assemblées et au conseil consitutionnel
Un dictateur qui ne peut pas dissoudre l'Assemblée, laquelle est immédiatement et indéfiniment réunie
Un dictateur qui doit consulter le CC à chaque décision
Un dictateur qui peut être remis en cause au bout de 30 jours.

Il consulte le premier ministres et les présidents des assemblées mais la décision lui revient.
Il n'a pas besoin de dissoudre l'assemblée nationale parce qu'il gouverne pas decret.
Quant aux deux derniers points je les ai signalé dans la partie du message que tu as "oublié" de citer : ils datent de la révision constitutionnelle de 2008. Jusqu'à cette date le dernier paragraphe de l'article 16 n'existait pas.

petitepoupee, le 27/08/2015 - 21:06
Il  y a un détail que tu oublies dans la déclaration de l'homme: tu es libre tant que ça ne nuit pas a autrui, un des points qui n'est pas respecté en Russie.

Tu confonds la déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 et la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789.
Parce que la déclaration de 1948 dit, dans son article 29 :
"Dans l'exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n'est soumis qu'aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d'assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d'autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l'ordre public et du bien-être général dans une société démocratique."
Et pour le cas où la précision serait nécessaire ; au nom de la morale on peut justifier tout et n'importe quoi : la segrégation raciale, la criminalisation de pratiques sexuelles entre adultes consentants, j'en passe et des meilleures.
tass_2, le 27/08/2015 - 16:21
Donc pour en revenir à Hitler tu me dis qu'un dictateur n'a pas besoin d'une force armée pour être dictateur, (...)

Si le français n'est pas ta langue maternelle ou qu'il y a des mots que tu ne comprends pas dis le.
Tu as affirmé qu'un dictateur arrivait au pouvoir avec le soutien de l'armée. Je t'ai donné des exemples contraires. J'ai même précisé dans un autre message que si l'armée souhaite prendre le pouvoir il n'est pas possible de l'en empêcher.
Comment à partir de ces deux messages tu en arrives à ça ?

tass_2, le 27/08/2015 - 16:21
Kim Jon Il sans son armée resterait il au pouvoir ?

Est-ce que si l'armée venait à disparaître d'un coup de baguette magique il resterait au pouvoir ? Très probablement. Pas indéfiniment mais l'endoctrinement tend à fonctionner sur une très grande partie de la population.
Par exemple en Chine Liu est mort en 1969 mais la nouvelle n'a été révélée au public qu'une dizaine d'années après.
De même Mao avait été évincé du pouvoir avant sa mort pourtant les nouveaux dirigeants se sont bien gardés de s'en prendre à lui de crainte des réactions populaires.

tass_2, le 27/08/2015 - 16:21
Ha la bonne technique de l'extrême droite : si les statistiques ne donnent pas le bon résultat c'est parce que c'est le messager qui est biaisé. Très drôle

Tu veux vraiment qu'on recommence ? Si tu veux passer pour un con libre à toi.
Les statistiques ne donnent aucun résultat. Ce sont les résultats obtenus ne correspondent pas à une analyse statistique mathématique (c'est lassant parce que tu ne sais même pas de quoi tu parles). Pour une très simple raison : on ne peut pas appliquer un modèle mathématique par définition théorique à une expérience aussi complexe qu'une élection.
On ne peut pas dire comme le prétend l'article "dans le bureau X ou il y a Y votants on devrait être proche des résultats moyens". Ça revient à dire que les élections à Hénin-Beaumont sont truqués parce que le fn y fait de bons scores. Et bien non. On trouve des régions géographiques qui sont plus favorables à tel ou tel candidat.
Et c'est là que l'article aurait pu gagner en crédibilité : publier les bureaux et les scores obtenus. Au lieu de ça ils se sont contentés du nombre de votants coupant court à toute tentative d'analyse.

tass_2, le 27/08/2015 - 16:21
Et je ne suis jamais allé chouiner,

T'as chouiné, mendié et supplié.

tass_2, le 27/08/2015 - 16:21
mais bon t'as le cerveau trop anesthésié pour comprendre les faits mathématiques apparemment.

Oué mon esprit est trop anesthésié. Rappelle moi : T'as publié quoi sur numerama qui se base sur une analyse mathématique ? Je garde le souvenir d'insultes et d'affirmations erronnées mais pas d'analyse mathématique.
Ou comment :
tass_2, le 27/08/2015 - 15:39
Hitler n'a pas été élu ?
Hahahahah qui c'est l'ignorant ?

se transforme en :
tass_2, le 27/08/2015 - 15:39
Hitler n'a pas été élu xD Pas en tant qu'homme oui, mais son parti a gagné les électrions législatives de 32...
Hahahahah qui c'est l'ignorant ?

Hum... je me marre ou pas ? Je vais être beau joueur et ne pas rire.
Bon par contre admettre qu'Hitler n'a pas été élu et me traiter d'ignorant juste après... essaye de soigner tes éditions, là ça n'a plus de sens.
Donc non Hitler n'a pas été élu pas plus que Martine Aubry n'a été élu à la présidence de la république après les dernières élections legislatives. Le nsdap a été le grand gagnant de ces élections avec un peu plus de 35% des suffrages exprimés, ça ne fait d'Hitler ni le chancelier ni le président du reich.

tass_2, le 27/08/2015 - 15:39
(...) c'est bien tu sais lire (je commençais à en douter). Pour ce qui est de réfléchir par contre là on a un problème.

Tes propos m'évoquent une citation de Georges Courteline. Je te laisse deviner laquelle.

tass_2, le 27/08/2015 - 15:39
ps : je n'ai jamais mendié une quelconque analyse mathématiques, je te disais juste d'aller lire un lien FACTUEL que tu ignorais sciemment parce qu'il était en contradiction avec ta pensée formatée.

Si t'es venu chouiner pour avoir une analyse mathématique arguant qu'on ne pouvait pas mentir avec les maths. Comme le résultat ne t'a pas plus tu as déclaré que j'étais nul en maths en te gardant bien de pratiquer une analyse de ton coté.
Mais si tu veux soyons factuel :
Tu as parlé de la dite analyse statistique sans donner de lien. Loin de l'ignorer je t'ai demandé ce lien.
Ensuite je relevé des faits et uniquement des faits : le fait que la statisticienne n'en soit pas une, que des chiffres clés soient manquant, que des informations pertinentes soient absentes et signalé que prétendre voir dans une analyse aussi brouillonne la preuve d'une fraude (un pas que les auteurs de l'article eux mêmes n'osaient pas franchir contrairement à toi) relevait de la mauvaise foi ou de la méconnaissance de l'outil mathématique.
tass_2, le 27/08/2015 - 14:57
Bien sûr qu'Hitler n'était pas un dictateur au moment où il a été élu...

Il n'a pas été élu. Lache pas l'affaire sur un malentendu tu vas peut être dire un truc exact.

tass_2, le 27/08/2015 - 14:57
Un dictateur par définition n'est pas élu.

Un dictateur par définition exerce le pouvoir sans rendre de compte. La façon dont il est arrivé au pouvoir n'entre pas en ligne de compte dans la définition.
Après les maths et l'histoire c'est au tour du français.

tass_2, le 27/08/2015 - 14:57
Il l'a été une fois qu'il n'a pas voulu reconduire des élections et a fait changer les lois non plus par la législation mais par la force, une fois qu'il avait les SS (tient tient une structure militaire) derrière lui.

On est passé de "un dictateur vient au pouvoir parce qu'il a l'armée derrière lui" à : pour conserver le pouvoir un dictateur a besoin du soutien de l'armée.
Scoop : c'est pareil dans une démocratie. Si les types qui ont les flingues décident de prendre le pouvoir ceux qui n'en ont pas ne peuvent pas les en empêcher.

tass_2, le 27/08/2015 - 14:57
Au passage le pays où il y a eu la plus grosse proportions de résistants pour la 2ème GM est l'Allemagne, preuve que le peuples n'était pas vraiment derrière lui.

Un conseil ne cite pas de source on s'apercevrait que jusqu'en 42 la majorité des réseaux résistants sont sous influence communiste.

tass_2, le 27/08/2015 - 14:57
Non l'extrême droite se définie (...) avec une caste dirigeante autarcique détenant tous les pouvoirs.

Conclusion tout régime dictatorial est par définition d'extrême droite. Forcément si tu inventes les définitions tu vas pas te tromper.

tass_2, le 27/08/2015 - 14:57
Pour essayer de t'apprendre quelque chose le communisme est l'état final de la révolution communiste, révolution dont le premier pas est une dictature du prolétariat pour supprimer les écarts de richesse. Une fois ces écarts supprimés la dictature se retire et le peuple s'auto gère, on a atteint le communisme.

Oh oui apprends moi ! Etale ta grosse science !
Bon maintenant qu'on s'est bien marré je vais t'aider : "Entre la société capitaliste et la société communiste, se situe la période de transformation révolutionnaire de l'une en l'autre. À cette période correspond également une phase de transition politique, où l'État ne saurait être autre chose que la dictature révolutionnaire du prolétariat". C'est de Marx. La dictature ne se retire pas parce que ce n'est pas une dictature au sens où tu l'entends. C'est simplement le prolétariat qui prend le pouvoir mais une fois la propriété privée abolie la bourgeoisie cesse d'exister et il n'y a plus de dictature parce qu'il ne reste que le prolétariat.

tass_2, le 27/08/2015 - 14:57
IL N Y A JAMAIS EU DE REGIME COMMUNISTE DANS LE MONDE

On s'en tartine un peu. On parle de dictature communiste parce qu'ils s'agissaient de dictatures où un parti nommé communiste était au pouvoir. Que ça ait été l'application des théories de Marx et Engels ou pas ne change rien à l'affaire.

tass_2, le 27/08/2015 - 14:57
(...) voilà j'écris en gros parce que bon vu ton ignorance (si c'est la même qu'en maths on va avoir du mal à t apprendre quelque chose) (...)

Oui enfin en attendant j'ai rien vu de ton niveau en mathématiques. Si t'étais moitié aussi bon que tu cherches à le faire croire tu te serais appuyé sur les travaux dont tu mendiais l'analyse pour démontrer ton propos.

tass_2, le 27/08/2015 - 14:57
ps : "L'extrême droite se définit par un nationalisme exacerbé " Parce qu'il n'y a pas de nationalisme exacerbé en Corée du Nord, en Chine ou en Russie ? Hahahaha.

On trouve une forme de racisme dans ces trois pays comme dans tous les pays du monde.
Mais dans aucun de ces trois pays la xénophobie n'est à la base du régime :
- on trouve bien un renouveau du nationalisme en russie mais c'est une réaction épidermique face à le perte du statut de superpuissance de la russie avec la dissolution de l'urss ;
- la base du régime en corée du nord c'est le culte de la personnalité pas le nationalisme ;
- la chine est une oligarchie assez classique qui n'a gardé de communisme que le nom : on ne retrouve ni le communisme tel qu'imaginé marx et engels ni son application dans les régimes du XXeme siècle.
tass_2, le 27/08/2015 - 14:12
N'importe quoi, en général un dictateur vient au pouvoir parce qu'il a l'armée derrière lui (...)

On enseigne plus l'histoire de nos jours ?
Hitler ? Arrivé au pouvoir nommé par le chancelier qui pensait en faire un homme de paille.
Les chemises noires de mussolini ? Y'a bien d'anciens soldats mais peu de soldats actifs.
L'article 16 de la constitution française permet au président (élu) de s'imposer comme dictateur. Depuis 2008 le pouvoir de cet article a été réduit mais jusqu'à cette date sa seule limite concernait la dissolution de l'assemblée nationale (qui ne concernait pas le président autorisé à gouverner par decret).
Tu confonds dictature et coup d'état militaire. Mais c'était bien tenté.

tass_2, le 27/08/2015 - 14:12
(...) toi petit occidental ignorant (...)

Outre le fait que mon origine ethnique ne te concerne en rien après avoir mendié une analyse mathématique et t'être fait moucher sur le programme d'histoire tu tiens vraiment à me qualifier d'ignorant ?

tass_2, le 27/08/2015 - 14:12
La Corée du Nord 'extrême gauche ? Culte du leader, fierté nationale poussée à l'extrême, discours paranoïaque sur les puissances étrangères, vie de faste pour la minorité dirigeante et pauvreté et ignorance pour le reste, presse à la botte du pouvoir... toutes ces notions sont d'extrême droite.

Donc l'extrême droite se définit de la façon suivante : ce que tass_2 considère être d'extrême droite est de facto d'extrême droite.
La corée du nord est un régime autocratique à l'image des dictatures communistes du XXeme siècle. Rien là ne te permet d'affirmer qu'elle est d'extrême droite.

petitepoupee, le 27/08/2015 - 14:22
Le racisme, l'homophobie, la discrimination sont des délits.

Non et si tu le dis une troisième fois ça sera toujours non. Et si tu commences ta phrase par un équivalent de "en ce qui me concerne" ça sera quand même non.
Le délit c'est de tenir des promos racistes ou homophobes ou de pratiquer une discrimination sur ces critères.
Que tu soupçonnes quelqu'un d'avoir des opinions d'extrême droite c'est sans importance dès lors qu'aucun propos délictueux n'a été tenu.

petitepoupee, le 27/08/2015 - 14:22
Je ne pas une haine envers les russes en particulier mais contre le gouvernement et ceux qui sèment la terreur pour des minorités.

Et comme j'ai précédemment réussi à te faire dire que la population dans sa majorité soutient ceux qui sèment la terreur ça revient à dire que tu éprouves de la haine vis à vis de la majorité des russes. Félicitation : tu es raciste.

petitepoupee, le 27/08/2015 - 14:22
La défense de ceux qui se font massacrer ça te dis quelque chose ? Quant les droits de l'homme ne sont pas respectés il est normal qu'il y est des sanctions.

En fait non c'est pas normal sauf à prétendre que ta vision de la morale a une valeur universelle. Que toi ou moi soyons attachés aux droits de l'homme ne signifie pas que l'humanité dans son ensemble doive partager cette opinion.

petitepoupee, le 27/08/2015 - 14:22
Le communisme/marxisme a montré que son application se ressemblait d'avantage à un dictature d'extrême droite. Les dictature d'extrême droite, de gauche ou religieuses ont toutes un point commun: le non respect des minorités et de ceux qui les critiques.

Non c'est à la base de l'ignorance crasse doublé d'un besoin de simplifier au maximum les choses (ça permet de parler de fachos rouge-bruns) à l'origine de ça.
Ce sont des dictatures d'extrême gauche. Ça n'enlève rien à leur statut de dictature cela dit.
L'extrême droite se définit par un nationalisme exacerbé (donc les nazis même si leur nom renvoie au socialisme sont d'extrême droite) mais les dictatures communistes ne reposent pas là dessus.

Edit : Tiens d'ailleurs en Poutinocratie (ce pays affreux où n'existe aucune opposition) Nikita Mikhalkov (pourtant connu pour être proche de poutine) a profité de la cérémonie de cloture du festival du cinéma à moscou pour appeller à la libération Oleg Sentsov... Il y a un an. Et toujours pas au goulag. C'est plus ce que c'était les dictatures. Staline l'aurait envoyé en camp de travail pour lui apprendre à pas faire chier (C'est faux : staline l'aurait très probablement fait exécuter par Blokhine histoire d'envoyer un message aux autres cadres du parti. La comparaison devrait aider ceux qui tiennent à comparer staline et poutine.)
bailey-, le 26/08/2015 - 19:03
Je ne les vois pas protester quand un cinéaste criméen vient d'être condamné à 20 ans de prison pour "organisation d'un groupe terroriste" imaginaire, tout cela parce qu'il conteste l'annexion de la Crimée par la Russie. Un des ses dangereux complices a lui été condamné à 10 ans de prison.

Il est accusé, entre autres, d'être à l'origine de deux incendies criminels. Maintenant si tu as des informations qui permettent de qualifier cette histoire d'imaginaire je suis preneur.

bailey-, le 26/08/2015 - 19:03
A noter que Oleg Sentsov et son collègue ont été russifiés contre leur gré : en effet, il fallait une démarche volontaire des criméens pour refuser la nationalité russe et rester ukrainiens.

Encore une fois je suis curieux de savoir d'où te vient cette information. À ma connaissance, ils n'ont pas souhaité faire les démarches ce qui est bien différent.

Bref toute ton analyse repose sur un unique postulat : c'est un procès politique. Et pour démontrer ça... rien. Tu tapes du pied, tu affirmes, tu ignores ce qui ne t'arrange pas mais tu n'avances pas l'ombre d'un début d'argument.

petitepoupee, le 26/08/2015 - 21:17
Et oui mais ici ceux qui soutiennent la Russie avec des excuses bidons (souveraineté nationale, dictateur a le droit de faire ce qu'il veut chez lui etc ...) sont en réalité des personnes avec des idées d'extrême droite mais ils ne veulent pas l'avouer directement (...)

Soyons clairs : tout le monde se fout de ce que tu penses. Et comme avoir des idées d'extrême droite c'est légal même si c'était exact qu'est-ce que ça changerait ?
Est-ce que je te traite de raciste bas du front pour toute la haine que tu déverses sur les russes en général moi hein ?

kokoda, le 26/08/2015 - 23:09
"En 2005, il déclare que la « désintégration de l'URSS a été la plus grande catastrophe géopolitique du XXe siècle »3 (...)

La désintégration de l'urss même si elle a marqué la fin d'un régime dictatorial a aussi vu une explosion de la criminalité en russie (rien à voir avec l'insécurité dont on parle au jt en france), des stocks d'armes ont fini dans la nature (et pour beaucoup sont réapparus en afrique avec des conséquences connues) et je ne parle même pas de l'arsenal nucléaire : ça relève du miracle que ça ne soit pas terminé en catastrophe à échelle planétaire.

bailey-, le 27/08/2015 - 07:41
En général, les citoyens ne sont pas d'accord pour avoir un dictateur.

En général les citoyens sont parfaitement d'accord pour avoir un dictateur.
Certains rêvent d'un dictateur qui imposerait leur opinion et leur morale (comme petitepoupee) idéalement avec de grand coups de rangers dans la gueule pour tous les connards qui ont le malheur de ne pas penser comme eux (tiens comme petitepoupee).
La plus grande majorité est plus mesurée : elle n'en a rien à faire de la politique et rêve d'un homme à poigne pour diriger le pays.

petitepoupee, le 27/08/2015 - 13:32
Soutenir/Tolérer les actes d'une dictature c'est être d'extrême droite, il n'y a pas à chercher des excuses bidons pour se dédouaner de ça.

Du coup en corée du nord ils sont d'extrême gauche ou droite ? Moi j'irai gauche (la main avec le pouce à droite pour ceux qui suivent pas) mais à lire ton analyse politique d'une profondeur abyssale j'ai comme un doute.
Encore ? Il était déjà question d'une révolution de palais en mars. Et avant ça on en parlait en décembre.
À se demander si elle est pas préparée de l'extérieur cette révolution de palais. C'est la version russe de la baie des cochons : la baie des sangliers (avec des poils à cause des températures) ? Ou alors plus simplement certains prennent leurs rêves pour des réalités.
Numerama sur les réseaux sociaux