jiang

Inscrit depuis le le 17/05/2008 à 19:28
1269 messages publiés
Envoyer un message privé

[Image IPB


Cliquez sur le bouton !
Derniers sujets de jiang :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par jiang - 1269 messages - Ouvert le 08 avril 2014
1
Par jiang - 1269 messages - Ouvert le 10 janvier 2014
4
Par jiang - 1269 messages - Ouvert le 23 avril 2010
5
Par jiang - 1269 messages - Ouvert le 17 juin 2013
1
Par jiang - 1269 messages - Ouvert le 28 mai 2013
3
Par jiang - 1269 messages - Ouvert le 25 mai 2013
4
Par jiang - 1269 messages - Ouvert le 16 février 2013
2
Par jiang - 1269 messages - Ouvert le 29 janvier 2013
11
Par jiang - 1269 messages - Ouvert le 09 décembre 2012
36
Par jiang - 1269 messages - Ouvert le 08 décembre 2012
1
Derniers messages de jiang :
Bientôt Numerama relégué en 250ème page sur Google ?
Ta remarque est tout à fait pertinente. Mais justement je pense que c'est à des gens comme nous, un peu conscients de enjeux, de faire connaître à nos proches des alternatives à gmail/yahoomail/hotmail qui soient un peu mieux "privacy friendly", et de les convaincre de les utiliser. Cela peut enclencher un salutaire mécanisme de diffusion de la sécurité/confidentialité.
Le réseaux sociaux peuvent aussi être utilisés pour cela: il n'y a pas de raison que ce soient toujours les mêmes qui bénéficient de la viralité.
Pour ma part, j'attends avec impatience l'ouverture de StartMail , (webmail proposé par Ixquick), actuellement en beta. A ce sujet, si quelqu'un pouvait m'avoir une invit' ma MP leur est ouverte

Sinon, je suggère (sans l'avoir encore testé complètement) le webmail XMail , qui a l'air vraiment pas mal.
Hé oui, et même quand on se logue.... Je m'en suis plaint une bonne dizaine de fois dans le passé, mais après moults changement de l'architecture du site, ça reste zéro évolution sur ce plan là.

J'aimerais quand même comprendre comment on justifie, en 2014, qu'un site tout entier dévoué à "penser le numérique" continue de laisser passer les mots de passe en clair.
Et c'est quand que Numerama se met au Perferct Forward Secrecy ??
Ce serait bien aussi que Crosoft bloque l'installation inattendue de viralware comme Ask Toolbar ou Google Chrome....
dans [Win98]
Il est encore temps de migrer sous XP !

Pour vous, mais aussi pour les retardataires,  les ludites, et les dinosaures qu'aucune météorite n'effraie:

http://download.wsusoffline.net/
30% des PC tournent encore sous XP. Et ça ne va pas s'arrêter demain (notamment parce que certaines applications "maison" n'ont été développées et prévues que pour XP). Et Micr$oft qui s'appête à factuer au prix fort x fois les mêmes patch, ce qui est bon pour Micro$oft et ses actionnaires, mais mauvais pour tout le reste du monde. D'autant que pour tous ceux qui ne pouront pas s'acquitter du prix demandé par Cro$oft (et qui seront d'autant plus nombreux que le prix de la maintenance privée de XP sera haut), la menace grandit de les voir à terme enrolés dans un ou des botnet(s). Imaginez un botnet contrôlant 15% des PC du monde...

Voilà pourquoi, la situation étant ce qu'elle est, il faudrait "multinationaliser" XP, en faire un "bien commun", confié à l'ONU ou à l'Unesco, disponible à tous, quitte à sous traiter les MAJ notamment de sécurité avec MS (mais on pourrait aussi bien, une fois XP "multinationalisé", ouvrir le code et laisser les libriste s'occuper de sa sécurrisation et son développement ultérieurs).

Il faut s'orienter vers cette solution, d'autant que le même schéma, à coup sûr, se répètera avec seven.
Il y a des choses interessantes quoiqu'encore balbutiantes. Merci.
A voir ce que Noscript et Ghostery bloquent, je pense que Numerama ne s'est pas encore affranchi de Maître Google, tout aussi pudibond.
"Apple renonce".... Une jolie petite victoire en faveur de la liberté d'expression.  C'est bien la preuve que ceux qui se sont indignés ont eu raison de le faire, et qu'ont porté les protestations qui se sont soulevées. Et ce, au grand dam sans doute de toutes ces bonnes âmes qui allaient bêlant qu''il n'y avait vraiment rien à faire ma pauvre dame, parce que "Apple est chez lui et doit faire ce qu'il veut et gna  gna gna")....

Si l'on avait écouté tous les munichois (Godwin inside, c'est dredi), toujours prêts à courber leur souple échine devant plus puissant qu'eux en frétillant du croupion, l'ouvrage serait toujours censuré sur l'astore.
Amha tu en dis trop sur ton fournisseur VPN. il n'y en a à ma connaissance qu'une poignée qui proposent du RSA4096/AES256 avec PFS (re re-keying).

En outre, le mieux peut parfois se réveler l'ennemi du bien, et un trop haut niveau de chiffrement apparaître comme a priori suspect, braquant l'attention de qui de droit (ou pas) sur toi. Ou alors il faut au dessus de tout ça avoir une procédure de camouflage qui masque que le trafic est (trop hautement) chiffré (il y a quelques années, des chercheurs avaient réussi à faire ressembler du trafic Tor à du trafic Skype par exemple).
C'est un peu court de dire "c'est leur boutique ils font ce qu'ils veulent". Il doit par exemple être au moins possible d'arguer d'un abus de position dominante contribuant à créér une censure de fait au nom de conceptions discrétionnaires, arbitraires et médiévales..

 La liberté d'expression est me semble-t-il un droit constitutionnellement garanti. Toute entrave à ce droit ne peut donc en principe n'être le fait que d'un juge. Et toute entrave à un droit constitutionnel qui n'est pas ordonnée par un juge peut donc être vue comme constituant une voie de fait et, en cas de voie de fait répétée et généralisée, comme un trouble à l'ordre public.

En conséquence, on doit pouvoir soutenir qu'Apple abuse de sa position dominante pour commettre des délits.

De surcroit, en tant que consommateur, il m'est peut-être possible de soutenir qu'il y a de la part d'Apple un refus de vente sur des bases juridiques pour le moins fragiles.
Bon, un coup pour rien: Numerama en a déjà parlé ici .
mais, espérons-le, peut-être plus pour très longtemps:
http://bigbrowser.bl...anson-du-monde/

La justice new-yorkaise a annoncé mardi la mise en accusation de l'émetteur de monnaie numérique Liberty Reserve et de sept de ses responsables, accusés d'avoir blanchi six milliards de dollars, à l'issue de ce qui pourrait être la plus vaste enquête internationale jamais menée en matière de blanchiment d'argent.
Installée au Costa Rica , Liberty Reserve, créée en 2006, était une plateforme de paiement électronique utilisant la monnaie numérique du même nom (LR), permettant à tout individu ayant accès à internet d'envoyer et de recevoir de l'argent de/à n'importe qui, n'importe où dans le monde, en dehors de toute réglementation(...)




http://www.lepoint.f...-1673128_24.php
http://bigbrowser.bl...-imprimante-3d/

La balance bénéfices/risques de ces engins s'annonce plus délicate à établir que prévu.
Numerama sur les réseaux sociaux