jiang

Inscrit depuis le le 17/05/2008 à 19:28
1396 messages publiés
Envoyer un message privé

[Image IPB


Cliquez sur le bouton !
Derniers sujets de jiang :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par jiang - 1396 messages - Ouvert le 19 mars 2015
3
Par jiang - 1396 messages - Ouvert le 18 mars 2015
1
Par jiang - 1396 messages - Ouvert le 05 mars 2015
2
Par jiang - 1396 messages - Ouvert le 21 mai 2014
7
Par jiang - 1396 messages - Ouvert le 06 février 2015
3
Par jiang - 1396 messages - Ouvert le 17 décembre 2014
1
Par jiang - 1396 messages - Ouvert le 09 décembre 2014
26
Par jiang - 1396 messages - Ouvert le 09 novembre 2014
4
Par jiang - 1396 messages - Ouvert le 24 septembre 2014
4
Par jiang - 1396 messages - Ouvert le 17 septembre 2014
0
Derniers messages de jiang :
"Si c'est gratuit c'est toi le produit".
Google (qui est une régie publicitaire au fond) semble vouloir désormais dissuader l'installation de bloqueurs de pub sur Android.

Les extensions devront êtree téléchargées ailleurs, dans le meilleur des cas depuis les sites de ces extensions.


http://www.businessw...id#.VQrxOY6G98E
Une nouvelle mise à jour d'OPENSSL sera effectuée demain. Elle est censée corriger plusieurs nouvelles failles, dont une critique. Pas d'info particulière à ce jour sur la nature de ces vulnérabilités.

http://www.cso.com.a...lease-thursday/
https://mta.openssl....rch/000020.html
Le plus sécurisé c'est encore une boite email publique, sans aucun code que ce soit, où chacun envoit et reçoit des messages (possiblement d'ailleurs à la même boite) asymétriquement cryptés. En plus, ça fait bien ch... la NSA.
Il y avait bien "contamination" au sens où du blé OGM se retrouvait avec du blé bio, faisant courir le risque à l''agriculteur bio de perdre son label. Les cultivateurs d'OGM devraient avoir à intégrer dans le calcul de la rentabilité de leur culture, le coût de l'indemnisation de tout voisin qui se retrouverait lésé patr leur choix de cultiver des OGM. Le mieux -et le plus logique- serait en fait d'obliger les cultivateurs d'OGM à souscrire une assurance chargée de les couvrir contre tout dommage que leur culture ferait subir à des tiers. Charge ensuite au cultivateur d'OGM d'estimer compte tenu de la prime d'assurance si l'utilisation de semences OGM est économiquement pertinente pour eux, ou pas...

Quand à la reductio ad Hitlerum, outre qu'elle est aussi grotesque qu'absurde, elle est inopérante, puisque le contraire pourrait tout autant être soutenu: bien des semences traditionnelles sont interdites faute justement d'être aux yeux des autorités suffisamment "normées"... Et ce quand bien même elles conduisent à des plants largements plus robustes, et à une récolte de bien meilleure qualité. cf Kokopelli, ou encore l'article suivant:
http://rue89.nouvelo...logistes-257958
Le TGI de Paris vient de s'estimer compétent pour juger d'un litige entre Facebook et l'un de ses utilisateurs français, et ce, en dépit de CGU stipulant que tout litige ne peut-être résolu que devant un tribunal US.

Le TGI pourra donc se prononcer sur le fond, et l'affaire n'en prend que plus d'intérêt: L'utilisateur français attaque en effet Facebook pour avoir suspendu son compte après qu'il ait posté une reproduction de "l'origine du monde" de Courbet.

http://www.lemonde.f...76_4408996.html
dans [Dettes]
getafix, le 23/02/2015 - 19:01

jiang, le 23/02/2015 - 16:17
X



Ben voyons.
C'est  purement ton affirmation personnelle.


Pas tout à fait uniquement personnelle, car je ne suis pas Prix Nobel d'Economie (décerné par la Banque de Suède en l'honneur d'Alfred Nobel). Cf "L'art de ne rien comprendre à la dette publique" de Krugman



Et tu remarqueras que pour garder stable ses remboursements avec un budget en déficit, il faut emprunter de manière exponentielle (c'est des maths, regarde sur Excel)
PS pour les non matheux : exponentiel, cela veut dire que cela croît très très très vite.


Excel enseigne que les exponentielles croissent très vite, mais peuvent diminuer aussi, au même rythme ultra rapide. Avec un budget en déficit, la dette s'accroit, mais en une unité dont la valeur décroit exponentiellement au cours du temps (inflation).

C'est un point de première importance, dont tu ne tiens manifestement pas compte. Avec ne serait-ce que 2% d'inflation par an, tout capital voit sa valeur rongée de moitié tous les 35 ans. Ca fait long pour toi ou moi, mais c'est peanuts à l'échelle d'un état.

De même il faut faire intervenir le taux de croissance pour évaluer la soutenabilité d'un endettement. Si tu contractes un emprunt supplémentaire de 100€/mois et que dans le même temps, tes revenus nets après impôts augmentent de 100€/mois, cet accroissement d'endettement ne pèse rien (indépendamment de toute inflation).
L'indicateur pertinent, c'est la comparaison du déficit budgétaire en % du PIB, à la somme des taux d'inflation et de croissance....


Et nous sommes en période de faible taux d'intérêts (Euribor 1 an à 0,25%). Que se passe-t-il si les taux remontent


Si les taux remontent, c'est que l'inflation aura remonté aussi, érodant année après années encore plus vite la valeur de la dette.  A moins bien sûr que la BCE ne remonte les taux en période d'atonie ou de crise économique. Ce qui en soit n'est pas complètement impossible, puisque c'est ce qui avait était fait par l'éveillé Trichet en 2008 (l'€ avait aussitôt atteint des sommets, du genre 1.6$), mais il semble que depuis, ils ont (un peu) compris.



Ben oui. D'ailleurs, c'est la définition de la charge de la dette.
Tu as encore quelques informations extraordinaires de ce type ?


L'information qui t'auras échappée là dedans, c'est que le remboursement du capital des emprunts arrivés à échéance, lui,  ne figure pas dans la "charge de la dette"...



Oui, je crois que tu as finalement bien compris le point que voulait mettre en relief le premier intervenant. Il y a comme un problème.


Il n'y a pas vraiment de problème lorsqu''on emprunte in fine  à une échéance suffisamment longue et qu'il y a de l'inflation. Et le fait d'emprunter in fine à 10 ans et de rouler chaque fois à l'échéance revient à simuler ce processus.

Suppose par exemple que ton trisaïeul ait accordé au mien en 1910 un prêt de 100F de l'époque (franc-germinal) au taux, allez ne lésinons pas, de 10% '(absolument usuraire pour l'époque), et d'échéance 2015.  Au début, ça fait 10 F germinal à payer chaque année, ce qui est une somme non négligéable (l'équivalent de 3800€ aujourd'hui). Mais plus te temps passe, et plus le capital est rongé par l'inflation, et donc aussi les intérêts qui sont calculés dessus. Si bien qu'aujourd'hui en 2015, les 10F de 1910 sont devenus environ 1.5€ et le capital est devenu 15€, soit 16.5€ en tout, que je te donnes de bon coeur...
http://france-inflat...r_inflation.php

En fait, personne ne va demander à la France ou n'importe quel autre pays de rembourser du jour au lendemain  toutes ses dettes. Les dettes, les Etats ne les remboursent pas, ils les roulent et en paient des intérêts, et les marchés évaluent les capacité des Etats à faire face au paiement de ces intérêts. Le véritable coût qui est assumé par l'Etat, donc le contribuable, ce sont les intérêts et rien d'autre.
C'est pourquoi le ratio dette/nombre d'habitants par exemple n'a pas beaucoup de sens.

On a beaucoup fait peur aux gens récemment en leur disant que si la France annulait 40 milliards d'€ de dette grecque, cela "coûterait 600€/français", afin de dresser le contribuable contre la Grèce (il fallait surtout éviter que l'idée de la faisabilité d'une annulation de dette ne fasse son chemin dans les esprits).  En fait, le coût réel annuel par ménage de 2 enfants serait de l'ordre d'une quarantaine d'€...

Ceci étant, si tu aimes avoir peur, je vais même t'éffrayer encore plus: Calcule l'endettement total public (environ 10000 milliards €) et privé dans l'eurozone, et compare le à la masse monétaire M3 en €. Tu verras que la dette totale dépasse la quantité d'€ actuellement disponible....


On fait beaucoup peur aux gens avec la dette, car présenter sa réduction comme une urgente et impérieuse nécessité permet de justifier tous les sacrifices, et de mener une politique économique avant tout favorable aux rentiers. Les gens (la majorité) qui n'ont aucun intérêt à cette politique tombent alors dans le panneau et votent contre eux-mêmes.
dans [Dettes]
SIDI, le 22/02/2015 - 19:13
En même temps, qu'on ai à rembourser une dette phénoménale à cause d'une mauvaise gestion de dirigeants qui touchent malgré tout des retraites conséquentes, sans parler des frais dus aux anciens présidents ( 1 millions en moyenne, pour VJE ça doit commencer à faire..), c'est un poil scandaleux.

Surtout quant ce sont des remboursements dues à des magouilles financières dont les responsables n'ont eut que du sursis et aucune amende:  http://fr.wikipedia....an-Yves_Haberer , entre autres mais c'est pas le seul.

Je suis assez d'accord avec ton post (mais il me semble que VGE et Sarkozy coûtent encore plus qu'1m€/an),  sauf lorsqu'il parle d'une "dette phénoménale" qu'il conviendrait aux français de "rembourser".
Les Etats ne remboursent pas réellement leurs dettes. Ils se contente de la rouler (c'est à dire d'en reporter l'échéance), et d'en payer les intérêts.  Il faut imaginer la situation de l'Etat comme celle d'un rentier ayant une espérancede vie de plusieurs siècles. Celui là pourrait contracter un prêt in fine de 10 ans, de payer des intérêts pendant 10 ans et, au bout de 10 ans, rembourser le capital arrivant à échéance par un crédit in fine du même montant, d'échéance 10 ans, et ainsi de suite.
Du reste, comptablement, la "charge de la dette" inscrite au budget ce sont les intérêts, et rien d'autre.
S'il prenait l'idée saugrenue au ministère des finances de procéder à un remboursement net d'une partie de la dette (par ex. les 600 milliards supplémentaires que l'Etat a emprunté entre 2007 et 2012), tu verrais tes impôts décupler.
marinebis, le 19/02/2015 - 22:18

jiang, le 19/02/2015 - 16:38
X


c'est très simple la Terre continue de tourner sur elle même et file en ligne droite avec le vecteur vitesse V de l'instant où tous les astres ont disparu...
par contre ça va faire un sacré raz de marée si lune et soleil disparaissent d'un coup.

La Terre (ou plus précisément son centre de masse)  file avec le vecteur vitesse du mouvement rectiligne uniforme tangent à celui de la Terre au moment de la Grande Disparition, on peut penser ça. Mais mouvement rectiligne uniforme par rapport à quoi? 
Et si on arrive à définir un référentiel Galiéen subtil par rapport auquel on peut dire que le centre de masse de la Terre  Terre est en mouvement rectiligne uniforme, pourquoi ne pas tout simplement considérer que celui-ci est immobile, puisque c'est ce qui se passe dans un référentiel lié à la Terre, et qu'un tel référentiel est alors galiléen?
Concernant le fait que la Terre tourne sur elle-même, ou pourquoi pas, mais là encore, par rapport à quel référentiel? On peut imaginer que l'origine de ce référentiel soit ler centre de masse de la Terre. Mais les axes??
Croux, le 19/02/2015 - 17:14

jiang, le 19/02/2015 - 16:26
X


Pour faire simple, si on se place devant un globe terrestre qui tourne sur lui même et que l'on veuille aller du pôle sud au pôle nord il est très difficile voire impossible d'éviter de passer sur la Chine dès lors que la vitesse de déplacement est suffisamment faible par rapport à la vitesse de rotation du globe.
Autrement dit, plus la vitesse de rotation d'un tour à bois est importante plus il est difficile d'éviter un noeud lorsque l'on traverse la pièce en bois d'un bout à l'autre.


Tu ne réponds pas vraiment à ma question...
En fait, tu reproduis toi aussi une des erreurs des contradicteurs de Galilée. L'un des arguments avancé à l'époque pour réfuter l'hypothèse de rotation de la Terre sur elle-même était que, si cette rotation avait lieu, îl y aurait une grande différence de portée selon qu'un boulet de canon est tiré vers l'est ou vers l'ouest.
SIDI, le 19/02/2015 - 16:28
D'où la fameuse question, un avion de chasse qui vole plus vite que la rotation de la terre, si il va à contre rotation, il remonte le temps?


Si il franchit dans le bon sens la ligne de changement de date, en un sens, oui.....

Mais un avion de chasse n'est pas nécessaire, un bateau à voile suffit.

https://fr.wikipedia...ngement_de_date

La vitesse de l'avion de chasse en elle-même tend à avoir l'éffet contraire "d'accélérer vers le futur": Du fait de la vitesse, le temps propre à bord de l'avion "s'écoule plus lentement" que dans un référentiel lié à la Terre (relativité restreinte). Donc, à sa sortie du cockpit, le pilote trouvera un monde qui aura vieilli plus rapidement que lui, ce qui équivaut à un bond dans le futur de quelques nanosecondes (relativité restreinte).

C'esr le principe. Dans le détail la relativité  restreinte ne s'applique pas vraiment, car l'avion en principe n'a pas eu un mouvement rectiligne uniforme par rapport à un référentiel galiléen.
getafix, le 19/02/2015 - 14:46

bailey-, le 18/02/2015 - 21:26
X



Absolument. Attention cependant à la notion de référentiel Galiléen. Ne pas oublier cependant que dans certains référentiels, comme la Terre, par exemple, il faut utiliser des forces annexes pour expliquer certains phénomènes.
Si la Terre est utilisée comme référentiel, il faut utiliser une force externe pour expliquer Coriolis.
Dans une voiture dans un virage, dans le référentiel de la voiture, il faut faire intervenir une force, la force centrifuge, pour expliquer pourquoi l'on est attiré par l'extérieur.

Edit : oups, j'avais pas tout lu. Croux a raison.


Tu as raison, mais ça me fait penser au paradoxe suivant:
Que se passerait-il si' d'un coup, Dieu retirait tous les astres et corps célestes de l'univers, sauf la Terre?
On peut penser que le mouvement de révolution de la tere serait modifiée (disparition du soleil), mais quid du mouvement de rotation de la Terre sur elle-même ? La Terre tournerait-elle encore?
Et par rapport à quoi??
Croux, le 19/02/2015 - 01:16

bailey-, le 18/02/2015 - 21:26
X



Si dans le sens où c'est la Chine qui rattraperait l'avion...



Donc, tu es persuiadé que si l'avion vole dans l'autre sens, il ne pourra jamais atteinde la Chine?
On peut se servir de son smartphone pour regarder ds films de vacances  4k, qu'il faut bien télécharger...
SIDI, le 19/02/2015 - 02:33
Pou
jiang, le 19/02/2015 - 02:28
X


Il y avait des avions du temps de Galilée?

Non, mais il y avait des boulets de canon...
SIDI, le 18/02/2015 - 22:46
Bah si on prends les chiffres il n'a pas tort dans un sens. La vitesse de rotation de la terre est de 1600 km/h environ ( à l'équateur), et un avion de ligne dépasse rarement les 1000 km/h.

C'est peut-être ça qu'ils prends comme référence, mais c'est oublier que les avions ne volent pas qu'à l'équateur.

Mais sinon effectivement, il faut plus de temps pour atteindre une destination en allant contre la rotation. Par exemple il y a 7h de décalage avec la Corée du Sud mais il faut au moins 11h d'avion pour y aller.



Tu es en train de commettre la même erreur que les contradicteurs de Galilée
bailey-, le 18/02/2015 - 21:26






Ils ont peut-être autre chose à foutre que de répondre à chacun des illuminés de la planète.

Cela dit son argument sur la non atteignabilité de la Cine n'est pas faux : un avion qui irait moins vite que la rotation de la Terre ne pourrait jamais atteindre la Chine.



Pardon ?
Le rayon de la Terre est environ 6400 km. Pekin est à une latitude approximative de 45°. DE sorte que le rayon du cercle formé par l'intersection de la sphère terrestre avecle plan orthogonal à l'axe terrestre et passant par Pekin est de 6400**cos(45°)=4524km.
Le périmètre de ce cercle est environ de 4524*6.25=28415km.
Dans la rotation de la Terre surelle même, Pékin parcourt donc cete distance en 1 journée, ce qui fait une vitesse de 28415/24=1184km/h. Vitesse que l'on peut aussi, et plus rapidement, obtenir en multipliant la vitesse à l'équateur de 1666km/h par 0.707 (on trouve alors 1177 km/h).

Tu es donc en train de nous dire qu'on ne peut pas aller de Bordeau à Pekin à l'aide d'un avion autre qu'un avion de chasse militaire (les avions civils ayant une vitesse subsonique, depuis la mise au rencard du Concorde).

Il doit y avoir une érreur dans ton raisonnement, non ?

Ou alors, l'avion décollant de Bordeaux pour atteindre Pékin ne peut le faire qu'en passant "de l'autre côté",  par la Californie??

Autre paradoxe: La Terre tournant dans l'hémisphère nord de l'Ouest vers l'Est (raison pour laquelle le Soleil se lève à l'Est), j'en déduit que si, dans une classe de Bordeaux, , Toto lance un avion en papier vers son prof situé à son Est, l'avion n'ateindra jamais le prof (à moins queToto s'appelle  Hulk et lance l'avion vraiment très fort) ?

Et que, si Toto envahi par des idées de meurtre suite à son 0/20 en Physique, lance l'avion en papier dans la direction convenable en se plaçant du bon côté par rapport au prof, la vitesse propre de l'avion s'ajoutera à celle de la terre et que le prof sera complètement dégommé par un projectile lui fondant dessus à la vitesse d'un missile??

Ceci étant, tout à fait d'accord avec toi concenant les référentiels, et le fait que tout mouvement n'a de sens que relativement à l'un d'eux, ce qui fait que dire que la Terre est immobile peut avoir du sens.
En soit ce n'est pas complètement idiot de dire  que la Terre ne tourne pas (par exemple par rapport au Soleil) puisqu'il n'y a pas de "mouvement absolu", et que tout mouvement doit se comprendre relativement à un référentiel donné.
Dans le référentiel lié à la Kaaba de la Mecque, c'est bien le Soleil qui tourne autour de la Terre. D'ailleurs, c'est ce qu'on voit.
Ouaip... La question que je me pose est: qu'est-ce qu'un "lien clicable" au sens de cet article. Et,  si on considère qu'est un "lien clicable" une "zone graphique" qui permet lorsqu'on clique dessus de lancer l'exécution d'un un logiciel qui va ensuite envoyer sur un réseau des requêtes permettant à ceux disposant du fichier correspondant à un certain hash de se faire connaitre au sein du réseau, que se passe-t-il si en lieu et place du "lien clicable", n'est fourni qu'un simple hash, à savoir une suite de caractères pas clicables du tout, et qu'il faut recopier dans le champ recherche e2dk de la mule pour lancer une requête permettant à ceux qui disposent du fichier correspondant d'entrer en contact s'ils le désirent avec celui qui a envoyé la requête?

Du reste, le simple fait d'obtenir une réponse à la question de savoir qui, sur un réseau, affirme détenir un fichier correspondant à un certain hash, constitue-t-il en lui même un délit lorsque le fichier en question est protégé, alors même qu'à ce stade il n'y a encore ni téléchargement ni téléversement?

En d'autres termes, si je demande à un groupe de personnes autour de moi qui parmis elles prétendent posséder TheLastBlockBuster.avi, cette simple demande constitue-t-elle en elle-même une infraction ou pas ?

Et accessoirement, l'amendement Vivendi à-t-il déjà été invoqué dans un procès ou s'agit-il d'une première?

Ce devait être un des événements phare du Festival de domaine public qui se déroulait du 16 au 31 janvier à Paris ( lire Libération du 17 janvier ). Le 30 janvier, à la Gaîté lyrique, devait avoir lieu «Fantômas V2.0», ciné-concert mêlant projection des films de Louis Feuillade remontés et colorisés par le vidéaste Arnold Boudin et performance electro jouée en live par Shoï Lorillard. La date a dû être annulée au dernier moment pour triple atteinte au droit patrimonial, au droit moral et au droit des marques , après mises en demeure de la SACD, de Gaumont et de Fantômas SARL (...)


La suite:
http://www.liberatio...antomas_1194214
Numerama sur les réseaux sociaux