jiang

Inscrit depuis le le 17/05/2008 à 19:28
1338 messages publiés
Envoyer un message privé

[Image IPB


Cliquez sur le bouton !
Derniers sujets de jiang :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par jiang - 1338 messages - Ouvert le 24 septembre 2014
4
Par jiang - 1338 messages - Ouvert le 17 septembre 2014
0
Par jiang - 1338 messages - Ouvert le 17 septembre 2014
0
Par jiang - 1338 messages - Ouvert le 05 septembre 2014
1
Par jiang - 1338 messages - Ouvert le 04 juillet 2014
8
Par jiang - 1338 messages - Ouvert le 29 juin 2014
0
Par jiang - 1338 messages - Ouvert le 26 juin 2014
6
Par jiang - 1338 messages - Ouvert le 30 mai 2014
1
Par jiang - 1338 messages - Ouvert le 21 mai 2014
4
Par jiang - 1338 messages - Ouvert le 15 mai 2014
0
Derniers messages de jiang :

L'éco taxe est partie du même principe : On calcule le nombre de kilomètres effectué par les poids lourds sur les routes françaises,


Ca n'a rien à voir.

Les internautes paient déjà (leur abonnement FAI) pour utiliser les "routes numériques". Les transporteurs routiers, eux ne paient rien pour les routes (hors autorourtes) qu'ils empruntent, alors même que l'usage qu'ils en font contribuent le plus à la dégradation du réseau, qui doit ensuite être entretenu sur les deniers de la collectivité. Une taxe telle que l'écotaxe était parfaitement cohérente, conforme au principe "pollueur payeur". (ce qui ne veut pas dire qure sa mise en oeuvre telle qu'elle était prévue soit exempte de tout reproche).
@sanitarium026

La liste des proxies est intéressante, mais tu penses bien que cette liste n'est pas connu que de toi. "Ils" la connaissent aussi, et "ils" peuvent aussi bien bloquer l'accès à chacun des proxies de la liste.

N'oublie pas que le PAC Immunicity ne fonctionne plus, celui qui l'a développé ayant eu récemment des ennuis avec la police de Londres: Le fait dce proposer un proxy permettant d'échapper à un blocage est considéré comme un délit en UK.

Le plus sûr reste encore l'adresse en .onion. Mais il faudrait beaucoup plus de miroirs en .onion.

Quoi qu'il en soit, TPB est devenu un noeud trop important et cette importance est devenue, malgré a résilience du site, une faiblesse. Il serait bien de pouvoir lancer une recherche vraiment décentraliser sur la DHT, un peu comme Kad le permet avec eMule.

Maintenant, il suffit d'installer peerblock pour être tranquille, les serveurs de hadopi / sacem / tmg sont dans les listes noires.



Extrêmement naïf.

En matière de lutte anti terroriste, il n'y a pas de place pour le "droit de l'hommisme bellant ".
Tout est légitime,


Combat ton ennemi. Ne deviens pas ton ennemi.
C'est intéressant comme nouvelle, et plutôt plaisant comme idée. Mais je vois mal Mme Michu se servir de Tor en comprenant bien de quoi il retourne (éviter java, flash etc, attention à l'exit node qui est susceptible de tout sniffer...).

En même temps si on y regarde bien, faire attention à flash, java, et avoir en tête que le FAI peut tot sniffer, ce devrait déjà être une préoccupation habituelle lors du surf normal... Mais quand même, utiliser Tor et lancer depuis son navigateur une application qui désanonymise tout, c'est gâcher.
Je me pose la même question pour les tablettes et les mobiles. 
L'expérience (Vista, 8) prouve qu'il ne faut rien attendre de bon des versions paires de windows.
Le site KrebsOnSecurity vient de découvrir il y a quelques jours que des données médicales et bancaires de clients d'une compagnie d'assurance US étaient proposées à la vente, quasiment pour une misère (6 à 8$ par fichier personnel).

Selon ce dont le vendeur, ImperialRussia, se vante:

“Most of the fullz come with EXTRA FREEBIES inside as additional policyholders. All of the information is accurate and confirmed. Clients are from an insurance company database with GOOD to EXCELLENT credit score! I, myself was able to apply for credit cards valued from $2,000 – $10,000 with my fullz. Info can be used to apply for loans, credit cards, lines of credit, bank withdrawal, assume identity, account takeover.”


Ce qui donne, du côté des "assurés"-victimes:


Jessica Johnson, a Washington state resident whose records were among those sold by ImperialRussia, said in a phone interview that she received a call from a credit bureau this week after identity thieves tried to open two new lines of credit in her name.
“It’s been a nightmare,” she said. “Yesterday, I had all these phone calls from the credit bureau because someone tried to open two new credit cards in my name. And the only reason they called me was because I already had a credit card with that company and the company thought it was weird, I guess.”


https://krebsonsecur...insurance-firm/
C'est quand même pas pareil "quand on sait qu'il est mort" (post mortem) et "quand on ne sait pas s'il est encore vivant" (le service). Ca n'a pas tout à fait le même usage.

Ne soyons pas parano. Seulement en cas de guerre "ils" pourraient penser à ce genre d'usage pour un supercalculateur. Oh wait... - lol


A priori aucun risque, théoriquement du moins. Je me souviens être tombé sur un article e Schneier qui expliquait, sur la base de considérations thermodynamiques, qu'il faudrait, pour "bruteforcer" par exemple l'AES 256 avec un calculateur "parfait" (ie à consommation énergétique minimale, c'était le sens), pomper toute l'énergie de, pouf, beaucoup... plusieurs centaines de milliards de Soleils.

Je n'ai plus la référence, donc si un d'entre vous la connaît....

Mais tout ça reste très théorique. En pratique, il faut tenir compte de la paresse des utilisateurs. Qui par exemple sélectionnent leurs mots de passe, non pas à l'interrieur de de tout l'espace des clefs disponible, mais uniquement à l'intérieur d'un espace beaucoup plus petit: En patique, au mieux 12 caractères composés de majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux disponibles sur un clavier standart, soit 12 carractères parmi grosso-modo 70/75 choix possibles. Ca réduit dramatiquement la complexité.

Le CEA n'est pas dans la météorologie.


En même temps, la météorologie, ça permet de faire du prévisionnel sur les productions des champs d'eoliennes, de panneaux photovoltaiques ou des centrales thermodynamiques.

Effectivement, le budget (initial ?) semble faible par rapport aux ambitions.


Effectivement.

Mais qui sait ? Ca pourrait peut-être (partiellement) s'autofinancer s'ils s'en servaient pour miner du cryptocoin.

Mais y penseront-ils ?
Ce serait pas plus mal non plus de rappeler au vulgaire éventuellement un peu perdu dans les puissances de 10 que "peta" = 10^15.

Moyen mnémotechnique: peta penta 5 1000^5 = 10^15.

ça reviendrais à enfreindre le droit d'auteur en diffusant en dehors du cercle familial nune œuvre protégée par le droit d'auteur.


C'est tout à fait exact, au sens d'un règlement en vigueur au temps T, qui est une simple convention et qui n'a pas en lui même vocation à une éternité particulière.

Mais quid si j'ai une grande famille ? Mon père peut avoir été un chaud lapin ayant dissiminé frères et soeurs, demi frères et demi soeur par dizaines, un peu partout suir la planète.

Du reste on parle de duplication. Quid alors si l'on me clone ?

J'espère quand même que La Règlementation acceptera de considérer que mes autres moi et moi même faisons partie de la même famille, car tout de même, les liens du sang sont étroits.

Du reste, je suis d'une religion qui considère que nous somme tous frères. J'entends pouvoir exercer ma liberté de culte sans être entravé par une norme inférieure.

Donc tu pars du principe que si le coût marginal de production est faible, alors toutes les unités produites devraient être gratuites ?


 Pas primairement parce qu'elles le "devraient", mais parce qu'elles le pourraient, et secondairement donc, parce que le pouvant, il est collectivement plus dommageable qu'elles en soient privées, plutôt qu'elles ne s'en soient pas.

    Comme tu le sais, sans que ce soit manifestement le cas de tout le monde ici donc je précise, le coût marginal de production, d'un bien ou d'un service, se définit comme l'exact coût de production d'une unité supplémentaire de ce bien ou de ce service. Le coût marginal d'un accès à un train de la SNCF pour un certain trajet, c'est précisément l'augmentation de coût auquel doit faire face la SNCF lorsque tu accèdes à ce train, pour ce trajet.

    Une fois amorti le coût de mise à disposition du service (voies, rame....), le coût marginal ne doit pas être très superieur à celui de la dépense énergétique supplémentaire que doit engager la SNCF pour transporter ton poids (auquel on peut ajouter ta part personnelle dans l'usure du matériel... quelques micromètres de matière arrachés de cà, de là).

    Bref, une fois la période d'amortissement achevée, ce que tu coûtes réellement à la SNCF sur un certain trajet se limite au coût marginal.

    Pourquoi considères-tu comme approprié de payer quasi systématiquement bien au delà de ce coût ?

"U2 n'a guère subit de réel préjudice,"
FAUX , Bono arrete pas de dire le contraire, et je pense qu'on peut le croire sur le coup


Disons que manifestement M. Bono a été vexé.

Quant à avoir subi un réel préjudice, ce n'est pas parce qu'il le prétend que c'est vrai. Rien n'a été chiffré ni démontré. Du reste, il y a beaucoup d'illusions et de biais sur ce que les gens considèrent être un "préjudice" qu'ils subiraient. Récemment un ami m'entonnait la sirène classique selon laquelle il payait vraiment trop d'impôts. Je lui ai souligné que ces impôts, il ne les payait pas à un Etat qui régirait une immense steppe aride et vide, mais à un Etat qui offrait en contrepartie moult services et infrastructures (services d'ailleurs, et pour revenir au sujet, si vastes, multiples et divers, qu'on pourrait ajouter à leur liste une licence globale sans que le cout total n'en soit augmenté de manière significative.)

Il se trouve que cet ami a subi un triple pontage l'an dernier. après la pose d'un stent 2 ans avant. Je lui ai demandé de chiffrer les coûts relatifs aux interventions des équipes chirurgicales, aux formations de celle-ci, à la construction et à  l'entretien des hôpitaux où il avait été admis, à ses jours de présence au sein des services (une trentaine) et aux soins ultérieurs dont il bénéficie, le tout sans payer le moindre sou puisque du fait d'un classement en "longue maladie", tout est pris en charge à 100% par la sécurité sociale. Je lui ai demandé de comparer celà au montant cumulé des impôts qu'il avait payé jusque là durant toute sa vie, et d'accepter de considérer que, si le premier montant s'avérait supérieur au second, il devait être considéré lui-même comme un "profiteur", au sens qu'il venait de donner à ce mot quelques instants avants dans notre discussion.

Ca l'a calmé, provisoirement.



"les partages ont fait sans doute des milliers d'heureux."

PAS SUR. de nos jours, on "pirate" tout et n'importe quoi, apres faut etre fan de U2, et de plus la qualité d'un album a l'autre varie, donc pas forcé que le partage ait fait des heureux.


On peut considérer  sans être excessivement déraisonnable que quelqu'un qui téléchange du U2 a tendance a priori a apprécier U2. Si d'autre part la qualité d'une release ne leur a pas plu, au moins les téléchangeurs ont-ils pu se rabattre sur une autre.  Enfin, lorsqu'un individu décide souverainement de s'engager dans un certain type d'actions, c'est qu'il en retire une certaine utilité, sans quoi il arbitrerait pour autre chose.

Sans oublier tous les techniciens et employés divers et variés.


Excellente remarque. Les "techniciens et employés divers et variés" dont tu parles avec un soupçon de condescendance, ne réclament eux au moins à être payés qu'une fois pour toute. Ils ne prétendent nullement à une rétribution éternelle pour le simple travail d'un moment...

Non la musique c'est pas pas que du vent ! La musique c'est du travail, des années de pratique, de l'émotion, de l'imagination, de la composition, des répétitions, de l'histoire, du plaisir, de la recherche, des hommes et des femmes et j'en passe[1].


Mais ça ne justifie aucune taxe. Aucun droit particulier ne devrait être attaché à cela, si ce n'est le droit d'être reconnu auteur. Par essence dès que la musique est publiée, elle devient... publique. Et elle échappe à ceux qui l'ont publiée, déjà stockée qu'elle est sous forme biochimique dans les neurones de ceux qui l'ont entendue. Dès qu'un auteur rend publique sa musique, elle ne lui appartient plus.
Effectivement, tu n'es pas une major.

Et manifestement, dans ces affaires, U2 n'a guère subit de réel préjudice, alors que les partages ont fait sans doute des milliers d'heureux.

Le bilan des 'opérations est donc collectivement strictement positif.

Et tu voudrais que les gens s'en privent ?
Numerama sur les réseaux sociaux