obcd

Inscrit depuis le le 17/03/2008 à 14:15
3028 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers sujets de obcd :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par obcd - 3028 messages - Ouvert le 16 avril 2013
5
Par obcd - 3028 messages - Ouvert le 10 octobre 2011
9
Par obcd - 3028 messages - Ouvert le 29 août 2011
2
Par obcd - 3028 messages - Ouvert le 21 mars 2011
1
Par obcd - 3028 messages - Ouvert le 01 février 2011
6
Par obcd - 3028 messages - Ouvert le 09 novembre 2010
2
Par obcd - 3028 messages - Ouvert le 02 septembre 2010
12
Par obcd - 3028 messages - Ouvert le 25 mai 2010
8
Derniers messages de obcd :
Oh bah leur réaction sera simple:

Ils feront des options "premium" à laquelle tu pourras souscrire , qui fera passer tes paquets devant ceux des autres, et ce dès le départ du NRO. Ceux qui n'ont pas d'accès premium seront à la traine, et verront leur débit disponible chuter. 
N'oublie pas que même en fibre optique, le débit des offres n'est en aucun cas garanti , et encore moins sur internet globalement (au pire t'aura bien 500M comme souscrit....entre chez toi & le NRO. Après , bah ça saturera).

Ensuite ils feront une option "super-premium" qui fera passer les paquets devant ceux qui sont en "premium".

Et etc....

Et si on leur reproche quoique ce soit ils auront beau jeu d'accuser Netflix et le P2P.

A ce jeu-là je suis pas sur que ce soit le client qui y gagne, du moins financièrement.
Parce que Netflix est légal et donc finance l'industrie du cinéma ?


Pour moi, c'est surtout qu'ils ont - enfin - écouté ce que les gens voulaient & étaient prêt à payer : La simplicité d'installation (via une box, une appli sur les smartphones/tablettes) , la reprise là où l'on en était, proposer des œuvres similaires à celles qu'on a regardé voire appréciée... et, effectivement, pour un prix psychologiquement acceptable.

Ca fait toute la différence avec les "services de VOD" à la française, qui eux aussi "financent l'industrie du cinéma" en tentant d'imposer leur vision du service à des consommateurs dont ils sont persuadé de connaitre les besoins.

Ceci dit même Netflix galère à contractualiser avec les ayants-droit, d'où d'ailleurs le fait qu'ils se mettent à produire leurs propres séries.

C'est simplement la base du commerce : Fournir aux gens ce qu'ils veulent. 

Quand on essaie de créer une demande à son idée, ya beaucoup de chances de se planter. Après soit on accepte et on essaie autre chose, soit on vient chouiner auprès d'un gouvernement servile pour se faire voter des lois sur mesure. Mais le public est coriace...

Le P2P reste difficile a appréhender pour de nombreuses personnes, même avec Popcorn.
un éléctronicien pouvais dessiner et fabriquer une carte mere ou un décodeur C+ de tête ( celle avec avec les lignes de retard )

Rooohhh tu te souvient de çà ? J'en ai fait un j'avais ~12 ans à l'époque avec l'aide d'un oncle électronicien & d'une boutique de détail de composants électronique (des boutiques qu'on ne voit plus guère désormais...)


/mode vieux nostalgique off

dépendant d'autres trucs en boite noire

C'est vrai.
Mais il y a un moment où le signal doit bien aller sortir sur l'écran.

regarde, pour $250 sur amazon tu trouves ça :
http://www.tbsdtv.co...ide-tbs2216.pdf
(Et ça supporte le HDCP, en bonus).

Et il suffit de _UNE_ personne , sur tout le net , qui pousse ce stream, et derrière avec genre peercast, tlm peux l'avoir...

A l'époque de canal+ , c'était pas comme ça du tout.

C'est pour ça que c'est complètement vain, leur protection DRM, au moins pour la protection anti-copie.

Comme je l'ai mis plus bas, par contre, le DRM ça permet des business-model différent (où les ayants-droits vendent plus directement les films, mais des licences sur des softs et des prestations de labellisation) , avec l'obligation pour les fabriquant de matos de raquer, sinon pas de contenus depuis les mêmes ayants-droits (légalement parlant, bien sur).
Du coup les ayants-droits parlent à de grosses sociétés solvable , "justiciable" et contractualisable plutôt qu'une flopée de particuliers qui sont à la fois leurs clients & leurs ennemis.


Moi je reste sur ma guerre d'usure :

A une époque, la court suprême américaine avait considéré , contre l'avis très très important de tout le business des média , que oui, les magnétoscopes & les K7 étaient légitime. Et les business models se sont adaptés, ont fleuri (et d'autre sont mort).

Là, on a une situation politique radicalement différence, où les politiques (et les juges de la cours suprême :-) ) représentent moins les citoyens et plus les grandes boites (surtout quand elles ont du pognon), et donc les grandes sociétés de média (j'englobe dans ça non seulement les producteurs, les studios, les revendeurs, mais aussi Comcast et autre FAI "mixte") disposent d'une oreille attentive et complaisante :
Ils ont encore l'espoir de "revenir en arrière" , et de forcer leur public à moutonner comme avant.

Cette situation tiendra un moment, jusqu'à ce qu'une décision de justice , un accord ou je ne sais quoi provoque un coup de tonnerre, ou bien qu'un business model arrive à percer et éclipse les vieilles industrie.

Ce que fait netflix est intéressant - ils ont montré que _même_ avec du piratage massif et omniprésent, yavais encore une majorité de gens prêt à payer $10/mois pour "juste" du confort d'utilisation. Et leur propre série, House of Cards, est très loin d'être la moins piratée !!!

Pour le moment, Netflix peux pas faire ce qu'il veulent à cause de ces abrutis d'ayants-droit.
Mais un jour je les voit très bien proposer un tracker Bittorrent a eux, avec leurs propre série en SD "gratuitement" (et, bien sur, très intégré à leur box) et avec une offre HD en premium pour quelques $ de plus à l'unité ou par abonnement. Pour moi ça fait juste aucun doute que ce genre de modèle arrivera, et ça fait aucun doute que beaucoup de gens prendront l'offre premium , surtout si il y a des offres commerciales bien menées autour (genre "privilège prime-time, effet de "club privé" , ...) . Comme ils ont moins de couts de structure que les vieux croutons, ça sera très vite très rentable. Et ça gardera quand même ceux qui veulent pas _du tout_ payer dans le "giron netflix"  - éventuellement avec de la pub - via l'offre en SD....

Pirater une série en HD alors qu'elle est dispo en SD, bien des gens se feront pas chier !
Article intéressant :

https://plus.google....sts/iPmatxBYuj2

En (très) gros, ça dit que les DRM ne servent pas *réellement* à empêcher le piratage (vu que c'est fondamentalement impossible: Les DRM compliquent les choses, mais tu peux pas à la fois autoriser un player à lire la vidéo et empêcher toute copie du flux déchiffré).

Ce que les DRM font par contre, c'est changer la chaine de valeur, pour créer un marché captif: En gros les studios ("content provider") s'associent pour créer un modèle de DRM , et ensuite "vendent" des certifications/labellisation/licence/.... aux players , qui *doivent* acheter sous peine de ne pas avoir *le droit* d'avoir les contenus.

Ainsi , les content providers peuvent décider de la vie ou de la mort des sociétés qui fabriquent les lecteurs (lecteurs tant logiciels que matériel), voire même des diffuseurs : Plus de licence, plus de contenu. 

L'impact sur les téléspectateur reste le cout de ces licences artificielles (qui s'ajoute donc au cout du film en cas de VOD par ex, même si c'est évidemment inclus dedans du point de vue utilisateur), mais aussi , en dehors même de la protection contre la copie "facile" , le problème des restrictions d'usages , que seul le content-provider peux autoriser ou interdire. Par exemple

* Autorisation d'enregistrement (par exemple , sur une box) mais uniquement chiffré , uniquement sur un seul player, uniquement jusqu'a une certaine date.
* Impossible de passer les pubs
* Impossible de faire du multi-device si le content-provider ne l'a pas explicitement autorisé
* Obligation de racheter si on change de support, de PC, de box, de tablette si la licence est attachée à l'appareil

etc...

Bref, à mon sens on est sur une perte de maitrise d'usage par rapport au bon vieux magnétoscope de papa (Dont l'usage , après une épique bataille, c'était vu explicitement autorisé par la  court suprême US à l'époque).



Mais à mon avis , le problème des restrictions d'usage est "faible" , simplement parce que l'alternative existe: Bittorrent. Si les restrictions d'usages deviennent vraiment une entrave à l'usage, c'est pas compliqué : Les gens iront sur popcorntimetv & autres solutions qui ne présentent pas ces restrictions, notamment grâce à des programmes & une intégration de plus en plus poussée.

Et il suffit d'une seule personne *au monde* qui met le contenu non chiffré sur le net (par exemple car lui l'a payé & a réussi à le déchiffrer, même en passer par le HDMI si il le faut) et hop ! Tout le monde l'a, problème réglé. 
Il n'y a qu'a voir GoT S05.

Par contre, le parasitage via les DRM des lecteurs de contenus ça, c'est gênant. Parce qu'il ne faudrait pas que ce genre de restriction deviennent "naturelle" chez les gens, cad que les gens "lambda" pense qu'il est impossible de faire autrement, que c'est "normal" de subir 20mn de pub par heure de visionnage, ou qu'il soit impossible de regarder un contenu à la fois sur tablette et sur TV.
Ca va encore être une partie de chat & de souris :

On va voir une extension qui permettra de capturer la sortie vidéo + audio du plugin, puis le plugin évoluera pour introduire des artefact de rendu dedans, puis l'extension évoluera pour virer ces artefacts, ....


Et nous, on continuera a aller plutôt sur bittorrent pour chopper ce qu'on veux regarder, en toute tranquillité.


C'est une guerre d'usure, mais on est plus nombreux, plus patient, et plus motivés.
Beaucoup des logiciels indiqués sont proprio. Du coup , on ne peux se baser que sur les promesses de leurs éditeur, et encore, à la version N. (Sur les appareils Apple ou Android, les versions sont souvent mise à jour, avec à peine une confirmation).


D'autre sont chiffré mais avec des faiblesses de crypto reconnues (Telegram), qui ouvriraient la voie à des attaques ciblées, même offline.



La liste reste intéressante néanmoins.

Un manque notoire dans la liste est "Firefox Hello" , basé sur WebRTC.
l'accomplissement de soi et le sentiment d'utilité est fondamental chez la majorité.

J'en suis pas aussi convaincu que toi:

* Avant d'avoir ces 2 choses, il faut déjà avoir un toit & de la bouffe.
Après, oui, on peux penser à l'accomplissement de soi & au sentiment d'utilité.

* En plus, ces 2 sentiments arrivent "plus tard" , dans la vie - quand tu commence ça sentir le sapin qui se rapproche, quoi. Quand t'est jeune, voir très jeune, ces notions sont un peu "lointaines", pour une bonne partie de la population. Or, le gros du peleton de chômeurs ce sont bien les jeunes, et aussi les moins jeune qui n'ont pas anticipé.

* Enfin, il est très possible d'acquérir ces sentiments dans un domaine non professionnel : L'art, le sport, sont les exemple qui me viennent mais il y a aussi des trucs plus personnel comme la déduction de la nature ou de la mer, .... bref, tout ce qui pourrait être considéré comme un hobby, et qui donc nécessite de l'argent pour être réalisé plutôt que d'en gagner avec.

(En théorie l'argent est essentiellement un moyen pour les autres de "payer ton temps" - donc si les autres pensent que ton activité sert à rien, t'est pas censé toucher de pognon . Heureusement que c'est pas tout a fait ça en réalité)

en plus du revenu universel, il faudra ré-apprendre aux gens l'accomplissement de soi hors salariat.

Je suis assez d'accord, pour moi c'est même pire que ça : il faut réapprendre a certain l'accomplissement de soi, tout cours.
quand je croise quelqu'un qui me dit piteusement qu'il est au chomage, je lui revois pas sa mine, je lui dis avec un grand sourire que c'est cool il a plein de temps pour bouquiner au soleil ...

le message a beaucoup de mal à passer... au point qu'il croit que je me fous de sa gueule parfois 



« A la télé ils disent tous les jours: ‘Y a trois millions de personnes qui veulent du travail.’ C’est pas vrai: de l’argent leur suffirait. »

Coluche

Et même : Le problème, c'est même pas l'argent qu'on gagne, c'est celui qui repart : Loyer, crédit, quotidien, impôts (notamment quand t'a bossé & que tu bosse plus, bah la douloureuse elle arrive 1 an plus tard, pas immédiatement... t'a intérêt à avoir anticipé)...

Limite je m'en fout de finir le mois avec 0 une fois que t'a viré tous les frais fixe (+ les frais exceptionnels, genre réparation de bagnole). C'est quand t'est à -1 que les problèmes commencent.
Admettons qu'on fasse ça, qu'on supprime le RSA, et donc mécaniquement:

* Foute des milliers de gens à la rue qui paient leur loyer avec (impact sur le prix de l'immobilier, par ailleurs une bonne locomotive à PIB)

* Ecroule la consommation de ces gens (un SDF fait rarement des courses à Carrefour, sauf ptet des 1664 en canette) .

Tu penses que toi, tu vivrais mieux ? Tu penses que ton entreprise pourrait te garder si, par effet boule de neige, elle vends plus rien ?
Tu finira au chômage... a non, yen a plus. Ben à la rue alors.

J'vois pas l'intérêt qu'on les gens à vouloir que tlm crève sauf eux.


Sinon, je suis assez d'accord avec le fait qu'a un moment on stoppe de s'arrêter sur le "chômage" - qui devra, nécessairement, faire partie d'une vie, tout autant qu'une activité professionnelle (peut-être moins aliénante et avec une transition entre les 2 plus douce).

Vu ce que j'entends sur les émissions économiques on en est très très loin.
La question est de savoir quels clients sont partis : Est-ce que c'est ceux qui rapportaient le moins (ie les "volages" qui cherchent tj les prix les plus bas ? )

Si oui c'est plutôt une bonne manœuvre, car ça refourgue ces clients peu ou pas rentables dans les pattes des concurrents. D'autant plus que ces "volages" reviendront à l'occasion d'une bonne promo bien timée, ce qui permettra de les ré-acquérir plus tard pour faire monter le cours de bourse.

A mettre aussi en corrélation avec les fixes , où ils perdent aussi pas mal de clients, à la fois parce que bouygues dégroupe à tours de bras & est très aggressif, et à la fois car ils sont objectivement en chute libre en terme de qualité.

SFR-Numericable enregistre une hausse de son résultat net (132 millions d'euros).

En même temps quand on paie pas ses fournisseurs c'est tout de suite plus facile d'avoir des résultats en hausse.
Pas sur que ça soit durable comme méthode.
C'est un problème de répartition:

Si un robot fait ce que que faisait 100 ouvrier, la valeur produite reste là.

Dans ce cas, est-ce qu'il faut que la valeur produite aille dans les mains d'un seul (le proprio du robot), ou soit redistribuée aux 100 personnes (même si elles ne foutent plus rien, du coup).

C'est bien ce qui se passe lorsqu'on parle de "concentration des richesses dans les mains de 1%".
Le problème n'est pas productivste, mais redistributif.

Si on pousse l'imagination un peu loin, à la fin , tout travail pénible sera fait par des robots, et il restera 1 seul humain, propriétaire de tout, richissime à milliard et le reste du monde de crève-la-faim.

Le progrès ne sert à rien si il ne profite pas à tous, en particulier car le produit de cette redistribution permet aussi d'acheter ces biens & services.

En pratique, les allocs, le RSA, .... c'est une certaine forme de redistribution , qui permet elle aussi à la société de tourner.
Tout a fait d'accord.

Ya un truc qui existait avant les GPS, c'est les gyroscopes. Yen a dans tous les quadcopter & hélico, ils sont indispensable pour la stabilisation du vol. (actuellement basés sur des MEMS plutôt que sur des éléments tournants)

C'est pas 100% fiable sur la durée, mais sur 350m (voire qq km) ça va suffire pour taper dans la cible sans avoir besoin du GPS....

Bref, à mon avis on a pas fini de les regarder chier dans leur froc pour des quad de 2kg.
"L'origine du piratage est aujourd'hui le fait d’une délinquance organisée, souvent à caractère international, dont le seul but est la recherche de profit. [...] Il est regrettable que les internautes ne se rendent pas compte qu’en utilisant les services de ces sites web, ils contribuent à financer ces réseaux de délinquants", déplore Frédéric Delacroix, délégué général de l'ALPA.


.... ou alors c'est aussi le fait d'étudiants qui ont monté un tracker, ou de personnes passionnées & qui ont un boulot a coté.

Je ne doute pas que la mafia russe se soit penché sur la question, mais curieusement, les affaires "levées" ces derniers temps par les problèmes judiciaire, c'est plus souvent des amateurs éclairés & passionnés que des organisations "internationales" à la recherche de profit....
C'est sans doute aussi que ces amateurs sont plus facile à trouver & à menacer que des malabars tchetchènes...

Plus généralement, l'association de lutte contre la piraterie audiovisuelle n'est a priori pas opposée à ce que la Hadopi concentre ses efforts sur les internautes les plus actifs en matière de piratage, quitte à laisser de côté le menu fretin. L'ALPA estime que cela aurait pour effet de "faire baisser le piratage sur les réseaux P2P", dans un contexte de contrainte budgétaire pour la Haute Autorité.

Les "plus gros poissons" sont aussi ceux qui savent le plus éviter de tomber dans le filet à grosse maille & gyrophare de HADOPI.
Cette dernière a justement été créée spécialement pour le menu fretin - et n'a _jamais_ empêché l'alpa, & autres, de cibler judiciairement les gros poissons ... à condition de les trouver.
Là,l'ALPA aimerais simplement transférer ses couts judiciaires sur l'HADOPI, reconnaissait ainsi implicitement que l'HADOPI a échoué (Le nombre de partageurs à but non lucratif n'a jamais été aussi haut, comme le nombre de lettre envoyés)

A mon avis le point de rupture est très proche.
Quant à la légitimité "populaire", pour l'instant, seule une minorité de la population est contre cette loi (si on en croit les sondages). Ce n'est pas parce que quelques uns crient très fort qu'ils sont légitimes : même s'ils sont connus ou médiatiques.

Moi c'est ce genre de raisonnement qui me fait peur.

Le problème, c'est que les lobby, qui travaillent quotidiennement ou presque au coté des députés, eux, représentent aussi des intérêt minoritaire (les leurs) , mais par contre, là , les lois plus facilement adoptées.


Il "suffit" d'un sondage pour stopper toute réflexion. La mobilisation a été forte.... dans un petit cercle.

Tu me connais, moi je suis plus attaché à la technique qu'a la politique, d'où d'ailleurs mon désaccord persistant avec la Quadrature, même si dans le fond les buts sont les même (ie. pour moi il faut que la technique rende l'espionnage tellement couteux & inutile qu'a un moment, le coût d’acquisition de l'information d'espionnage devient économiquement insoutenable - même si du coup oui, ça implique que les "méchants" du moment soient plus difficile à dénicher - le parallèle avec le P2P est tentant...)

Mais pour moi c'est simple: Le contrôle des média ( par "contrôle" j'entends un truc plus subtil que la méthode poutine/sarko) est plus important que la réflexion : Si les soit-disant "sondages" donnent une "majorité" (cad la majorité des 1000 sondés "représentatif" en France sur le sujet) pour la loi, alors les élus la voteront.

Donc le vrai pouvoir, il est dans l'influence d'une population. Et ça, les gens sont pas élus...

A la limite, on a pratiquement pas besoin des élus - un greffier suffirait (3 "sondages" positifs => Loi adoptée).
Ca serait tout autant démocratique qu'actuellement.

Il y a aussi autre chose :

Un sondage (et son institut derrière) a plus de poids qu'une multitude de citoyens qui envoient des tonnes de lettre à leurs députés (J'ai pas entendu d'appel à envoyer des lettres aux députés leur demandant de voter *pour* la loi) , alors que les gens contre se sont mobilisés activement (courrier - papier , téléphone, ...)

Seule Hadopi avait également mobilisé les troupes, et elle avait été voté quand même , et là, dur de dire que la population était pour, même avec des sondages bidonnés....


Bref, je suis plus prêt de me déplacer un dimanche dans les écoles - ni pour voter, ni pour dépouiller.

Je ne veux plus entendre de longue tirade sur l'abstention à l'avenir - les députés font tout pour la favoriser.
La raison pour laquelle la France veux pas livrer les bateaux c'est soit-disant pour que la russie aille pas taper sur l'ukraine avec.

Dans l'article, ils disent que si on livre pas les bateaux, on devra leur rendre plus d'un milliard d'euros.

=> Qu'est ce qu'il croit , hollande, que Poutine va faire avec 1 milliard d'euros en cash ? Améliorer la qualité de vie de sa population, ou bien acheter ce dont il a besoin pour produite des armes, des munitions, des chars, des missiles, .... et financer la recherche sur ces éléments.

Au final on ferait mieux de leur filer, ces bateaux, et de les couler dès que les papiers sont signés...
(Au pire on demande aux ricains - nos barbouzes ont déjà du mal à couler un chalutier sans se faire chopper https://fr.wikipedia...Rainbow_Warrior )

Alors, oui, forcément, ça risque de faire un peu "flag". Mais bon, comme Hollande est grillé de toute façon... :-)
Finalement, ça sert à quoi exactement d'élire qui que ce soit ?

Non parce que bon, vu que TOUT ce que fait le gvmt est "bien", et que personne, jamais , a son mot à dire....

Dans la liste des "Moi Je" de Hollande en 2012, j'avais pas entendu le "Moi Je mettrait toute la population sous surveillance et entérinerais des pratiques illégales", curieusement. Sinon , sa tirade aurait eu moins d'impact...
C'est le problème de ce type de courrier :

Le courrier est très ambiguë, voire carrément faux dans le cas que tu cites. Bien souvent, c'est "simplement" une histoire d'interprétation des termes . Urovas pourrait très bien par exemple te répondre que comme c'est anonyme, c'est pas de la "surveillance" de masse. Qu'est-ce que tu veux lui répondre ? Que t'est pas d'accord ?

Bah oui mais lui est d'accord avec lui-même, et c'est lui qui présente & a pour chalenge de faire voter ce machin aux autres, pas toi.

D'autant qu'il est certain qu'au début, ces machins seront assez peu utilisés - par manque de moyens, manque d'universalité, et parce que les terroriste si con soient-ils, apprendront vite comment s'en prémunir.

Par contre, une fois le budget débloqué, les contrats de maintenance/évolution passé avec les sociétés (privée) qui fournissent le matos, et que tout ceci sera fait trèèèès discrètement, habituellement, ..... ben là, on pourra serrer la vis. Discrètement la aussi.

C'est comme l'ARJEL, HADOPI, et autre: Le problème c'est pas cette loi. Le problème c'est le pied dans la porte.

Un jour il n'y aura plus de manif , car les responsables qui prépareront / organiseront les manifs seront mis en taule "préventivement", sous n'importe quel prétexte, et mettrons des mois à en sortir.
Il n'y aura plus de fauchage d'OGM, car là aussi , un député bien payé réussira un jour à faire passer que le fauchage d'OGM c'est du terrorisme. Il n'y aura plus de lancé d'alerte, car les gens seront identifiés avant de pouvoir passer à l'action et leurs infos détournées. 

Par contre, il y aura encore du chômage, encore des SDF et des précaires, et encore de l'évasion/optimisation fiscale, là vous faites pas de souci.

C'est ça qui m'ennuie, moi : Une société qui permet le blocage par une poignée de ses élites toute contestation, plus encore publique, c'est une société qui régresse et retourne à la féodalité. Et moi j'ai pas fait des gamins pour qu'ils vivent comme des serfs sous l'autorité de multinationales inhumaines & toute puissantes.
s'il faut investir  dans l'infrastructure, payer les fréquences et baisser les prix, il y a un moment où ça va craquer.


Payer les fréquences, c'est l'état qui vends très très cher un bien commun, hein. C'est un choix de l'état de plomber ainsi les finances des opérateurs télécom, par une enchère en plus.

L'état pourrait très bien ré-affecter ces sommes dans le fibrage , ou bien au contraire donner ces fréquences "gratuitement" contre les promesses d'investissement des opérateurs.

Il n'en fait rien, ces sommes sont rentrées dans le budget général. On peux pas tout avoir.

Pour les infrastructures, là c'est différent effectivement : Il faut bien poser les équipements réseau, et envoyer les techniciens (donc: Les former avant) les installer.

la stratégie du coucou, je ne pense pas que cela soit viable à long terme.

A tout hasard, je te rappelle que quand un opérateur vient sur les infrastructure d'un autre, il le fait _PAS_ de manière gratuite & à son insu : Il paie pour ça, il loue ces infrastructures. 

Est-ce qu'on peux dire qu'un locataire est un coucou ?

D'autre part, il y a une pénalité : La location d'infrastructure c'est une charge, alors que l'investissement nécessaire pour fibrer, ça rentre dans le bilan comptable comme une immobilisation (ce qui peux aider, par exemple, en cas de prêts , ou pour résister, via la masse de capital, à un rachat hostile).
Donc oui, c'est du cash à sortir. Mais sur le long terme ce sont des revenus locatif - _beaucoup_ de revenus.
Comme l'a dit je sais plus qui , "c'est quand la mer se retire que l'on voit qui se baigne sans maillot"....

Le fait pour un opérateur de louer les infra d'orange en FTTH c'est bénéfique pour les 2 opérateurs : Orange prends pas loin de 18€/mois pour cette location , et récupère un client qui, si il n'était pas passé chez Orange avant, c'est qu'il n'y serais pas allé de toute façon (par exemple car le service ou le support ne lui conviennent pas, sans compter la haine féroce de certains clients envers Orange que cette dernière a réussie à fabriquer avec le temps).
Oublie pas qu'en zone dense, il y a 10% des lignes FTTH raccordables qui sont effectivement raccordées... Alors oui il y a des problèmes techniques, mais dans près de 80% des cas, la raison c'est que dans les villes, en FTTH, à quelques exceptions près c'est soit Orange soit SFR, et que certains client ne veulent plus entendre parler de ces 2 margoulins , et restent donc en ADSL.
Ta pas totalement tort suffit d'aller visiter le relais de la centrale téléphonique de son village ou de sa ville pour le comprendre en dire plus je ne pense pas en avoir le droit , c'est peu être pour cela qu'il et préférable de crée son propre réseaux internet du style des pirates box et de le développer, ainsi c'est sur que ce seras totalement incontrôlable, totalement libre et appartiendras a 100%  a son utilisateur.

C'est là d'ailleurs tout le "problème" de la pose du FTTH en France.

Je sais que ça parait monomaniaque de ma part, mais justement, le fait que là, en 2015, on *pose* un nouveau réseau, avec de nouveaux NRO , de nouvelles armoires, .... pose la question d'a qui appartient ces infrastructure.

Dans les zones dense (villes) , c'est plié: Les infrastructures sont posés par les opérateurs, donc ça leur appartient : Impossible aux citoyens de les utiliser, là c'est clair & net.
La question est moins tranchée pour les zones non dense, les "RIP" , qui sont financés directement par les collectivités.
Là, étant donné que c'est les impôts locaux qui financent, en théorie les citoyens devraient avoir accès à ces infrastructures. Sauf que bien souvent la personne publique est +/- forcée de se plier aux exigences des opérateurs privés nationaux (sous peine de procès-fleuve) , exigences qui impliquent systématiquement un monopole d'usage (quand c'est pas carrément un transfert de propriété à titre gratuit) pour bénéficier de leur auguste présence, ce qui là aussi, dans ce cas, interdirait de fait toute utilisation de ces infrastructures par les collectivités locales & les citoyens qui les ont payées.

Pour moi cette affaire est très très mal engagée, et on est en train de se refabriquer un réseau téléphonique en verre, alors que d'autres organisations étaient possible , et ont déjà été faites (notamment dans les pays nordique).
Ce que tu dis est contradictoire.


Le dégroupage implique que les opérateurs tiers viennent installer des équipements dans ton NRA. Ca coute *cher* : Compter à minimal 50.000 euros + l'elec + la liaison de collecte vers un backbone (il est possible de louer cette partie aussi à FT , pour un prix exorbitant mais une qualité somme toute assez bonne, ce qui pousse Free, par exemple, à privilégier cette solution).

Or, les opérateurs sont pas idiots: Ils dégroupent là où il y a le maximum de personnes susceptibles de migrer, donc de profiter de leurs services à valeur ajouté (TV en particulier). Donc sur un petit NRA avec une bonne partie des gens au débit pourri, ça ne paiera pas - peu de monde vont migrer (quel intérêt, sans TV ?)

Donc la *seule* solution pour que t'aille plus vite c'est que ta commune paie entre 35k et 250k pour que Orange concède à installer une armoire NRA-MED (montée en débit). Sauf que ces armoires, à 90% sont pas dégroupées : Trop petites, trop peu de gens desservis, d'autant que le dégroupage n'est techniquement possible QUE si le NRA d'origine est déjà dégroupé.  Les seuls endroits où les opérateurs tiers dégroupent ces armoires sont les banlieue des villes avec un fort pourcentage de CSP+ , susceptible d'être intéressant au point de vue revenu mensuel.

A l'heure actuelle, le seul opérateur qui continue à dégrouper très activement des NRA c'est bouygues, et qui vient là où il y a déjà Free & SFR (car le but est de leur prendre des part de marché), mais fait bien attention d'éviter les endroits où seul Orange est présent (car en général, c'est les endroits non rentable , d'ailleurs Orange touche de fortes subventions à travers le Service Universel pour garder ces zones équipées).
Numerama sur les réseaux sociaux