obcd

Inscrit depuis le le 17/03/2008 à 14:15
2830 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers sujets de obcd :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par obcd - 2830 messages - Ouvert le 16 avril 2013
5
Par obcd - 2830 messages - Ouvert le 10 octobre 2011
9
Par obcd - 2830 messages - Ouvert le 29 août 2011
2
Par obcd - 2830 messages - Ouvert le 21 mars 2011
1
Par obcd - 2830 messages - Ouvert le 01 février 2011
6
Par obcd - 2830 messages - Ouvert le 09 novembre 2010
2
Par obcd - 2830 messages - Ouvert le 02 septembre 2010
12
Par obcd - 2830 messages - Ouvert le 25 mai 2010
8
Derniers messages de obcd :
Ce qui m'éclate aussi un peu, ce sont ces refrains : travailler, ça coûte et c'est normal d'être rémunéré. Ca, on pourrait la ressortir à tous ceux qui trouvent normal de pirater le travail des autres...

Pour une fois nous sommes d'accord:

L'évaluation de la rémunération que je doit toucher n'est pas de mon fait, mais de celui de tiers (sinon je déciderais de me payer 1M€/mois pour surfer sur le web & vous demanderais de le payer).

C'est vrai pour les artistes comme pour les salariés de LQDN.

Et dans les 2 cas, ils constatent avec amertume que la plupart des  gens _ne sont pas prêt_ à payer pour ça, même si ça ne les empêche pas de profiter du résultat.
La réponse, c'est de stopper ce travail, même si l'on est intimement persuadé de l'utilité (ou de la qualité).  C'est pas de continuer en faisant la manche.
C'est valable pour tout travail.
Parce que certains se sentent touchés dans leur orgueil ? Parfois ça ne fait pas de mal pour se réveiller, pour ma part je comprend parfaitement le ton de l'article, étant révolté par le fait que la populace (en grande majorité | je ne fais pas de généralités) ne fasse pas grand chose pour se battre contre/limiter les nombreuses injustices de toute sorte dont nous sommes témoins quotidiennement.

Chacun son appréciation de l'article.
Perso, et même en étant sensible aux idées de LQDN, je rejoins milord sur le fait que je ne donne pas à quelqu'un qui m'insulte pratiquement.

Je trouve bien plus efficace de filer mon fric à mon FAI associatif . Et de m'y impliquer, par exemple en rédigeant les réponses aux consultation ARCEP (ou encore en analysant les SDTAN, chose dont l'utilité m'apparait moins évidente à l'heure actuelle vu que le cadre national laisse très peu de liberté).
Même si, à coté de ça, je sais que l'assos en question file aussi du fric à LQDN.

Cette assos n'a pas de salarié, au passage... simple règle de "saine gestion" quand on ne sais pas de quoi demain sera fait.

L'autre problème c'est que TOUT LE MONDE demande du fric : Comme cité ci-dessous la ligue ODEBI, Act Up, mais aussi le télé-thon, Indiemedia, RSF, MSF, Greenpeace... bref , que des assos qui se battent. Alors quoi ? On donne 50c à chacune ? Ou alors , on fait des choix. Et parfois LQDN en profite, et parfois non.
Je pense aussi. C'est facile de d’auto-persuader qu'on a fait un boulot formidable.
Leur "plus gros succès", ACTA, c'était moult assos partout en EU qui ont lutté. LQDN était l'une d'entre elle, ni plus, ni moins. Ca n'enlève rien à leur travail . Mais le salariat dans une assos n'est pas un dû.
Sans aller aussi loin que toi, j'ai aussi l'impression qu'ils cherchent à culpabiliser avec une campagne très agressive (je sais aussi que ce n'est pas leur ressenti ; en tous cas c'est le mien). Et on appelle pas aux dons de manière en culpabilisant.

Moi, j'ai arrêter de donner également.
Principalement, ils justifient leurs salariés par le volume de textes de loi & autre docs qu'ils analysent toute la journée.
Le problème, c'est qu'en faisant cela , ils jouent leur jeu: Des textes , le camps d'en face peux en produire au kilomètre, Orange & bien d'autres opérateurs paient une armée de lobbyistes . C'est peine perdu, c'est tenter d'arrêter une  rivière avec des cailloux. Ca marche un peu, mais au final...

Alors, oui, il y a du boulot de fait, c'est indéniable. Mais à chaque fois qu'ils prennent le train vers Bruxelles, ils financent leurs adversaires. A chaque fois qu'ils paient une ligne ADSL à 30€/mois, ils financent leurs adversaires.
A chaque fois qu'ils paient leurs impôts aussi.

On peux pas gagner ainsi.  Et donc, pour moi, c'est jeter de l'argent pas les fenêtres.

Une assos _doit_ comprendre que sa fin doit être aussi bien préparée que sont démarrage. Or, LQDN s'est lancée et a pris des salariés essentiellement car la fondation  Georges Soros (via l'OSI)  leur a donné énormément d'argent 4 années de suite.
Petite rétrospective: http://www.numerama....inancement.html
Un pays en crise qui cherche désespérément du pognon est prêt à vendre n'importe quoi. Même une ligne dans une base de donnée . "Dire que qu'il suffirait que personne ne l'achète pour que ça ne se vende pas"....
mosquito33, le 16/12/2014 - 00:06


Ouais t'as raison Léon.
Tu as déjà vu un moteur gas oil faire de l'auto-allumage et brûler sa propre huile (clef de contact retirée, donc plus de pompe carburant active) ? Et tourner comme un moteur de formule 1 jusqu'à ce qu'il serre ?
Si un jour tu es témoin d'un truc comme ça, tu n'essaies rien : tu prends du recul (avec femme et enfants si présents) et tu attends que le moteur casse. Ca met entre 5 et 10 mn.

 
ô ! Je ne savais pas du tout que c'était possible sur un diesel !!!
T 'a une vidéo de ça quelque part ? 
Un raisonnement intéressant , qui change un peu des éternels ayatollah du droit d'auteur actuel...

Heureusement que ça ne marche pas comme ça, sinon l'informatique n'existerai tout simplement pas, et on vivrait un siècle en arrière...

Ou peut-être un siècle en avant :-)



Il est évident qu'une oeuvre ayant nécessité des moyens et des efforts doit être protégée, et cela ne me semble pas anormal qu'un investissement (production d'un film, d'une musique...) soit rentabilisé par ce que vous appelez "l'économie de la rente".

On a peut-être juste un problème de vocabulaire: rente investissement.

Ensuite, un investissement est par nature risqué, alors qu'une rente est "protégée" justement => De mon point de vue c'est *pas* parce que quelque chose (oeuvre ou autre) a nécessité des moyens & des efforts que ça doit forcément "être protégé" (Sinon on serait tous en train de creuser des trous & de les reboucher en chantant à tue-tête pour toucher notre obole).

C'est d'ailleurs toute la question: Qu'est ce qui soit être financé, et jusqu'où admettre ce financement ? On est d'accord que la paternité de l’œuvre appartient TOUJOURS à son auteur - Ce dont on parle, c'est le financement. 

Si , pour obtenir ce financement, il faut imposer des contraintes au public, c'est simple: Ca ne marchera pas. A l'heure du net & du partage, ça ne peux plus marcher.
Ca veux pas dire qu'on ne puisse pas trouver bien d'autres moyens de financements.

Et ça rejoint effectivement la réflexion de la fin :
Quant à savoir si les productions musicales actuelles méritent le status d'oeuvres lorsque ce sont toujours les mêmes recettes cuisinées dans les vieilles marmites de l'arrangement logiciel des voix, c'est un autre débat...

=> Pour moi c'est justement un seul et même débat.


A titre personnel je pense que le pré-financement peut constituer une certaine forme de réponse (que j'admets très imparfaite) notamment à ta dernière phrase:

La situation actuelle est un financement "bancaire" (avec certaines majors multipolaires) pour les artistes, qui s'appuie fortement sur un droit d'auteur très restrictif. Au final ceux qui gagnent sont ces "banques", les artistes n'étant que de la matière première.
Le préfinancement direct permettrait une *énorme* purge à ce niveau avec une grosse chute quantitative des œuvres, mais peut-être (espérons-le) une qualité en hausse .
D'autre part, actuellement il existe des conflits d'intérêt à de multiples niveau:
Les majors sont aussi les studios de productions qui louent aux artistes la réalisation des albums, mais détiennent aussi les canaux de distribution (au moins les "old-scool").
On peux espérer que le coût de production d'un album chute aussi, parce que les studios pro seront mis en concurrence et devront "attirer" les artistes.

Sans doute un vœux pieu...
Ca serait pas possible au sein d'une "simple" extension ?

Bon, ça serait pas forcément idéal (comment on fait des seedbox avec une extension firefox... ? :-) , mais ça éviterais de refaire toute la roue... :-)
Exactement !

"On ne peut demander (aux opérateurs) à la fois d’accélérer le calendrier du déploiement tout en leur imposant d’acheter des fréquences dont ils n’ont pas besoin dans l’immédiat. "

Par contre, l'état a besoin d'argent frais, et vite, hein - le pacte de responsabilité marche pas tellement bien... :-)
Faudra m'expliquer, une bonne fois pour toutes, en quoi les métiers "artistiques" devraient avoir droit à des rentrées budgétaires automatiques-obligatoires-garanties etc etc... qu'elles soient liées à la vente de certains matériels ou à l'impôt général.

Oh mais rassure-toi : Comme le dit fuckpirate ci-dessous, ce ne sont pas les artistes ni les métiers artistiques qui ont droit à ces rentrées budgétaires.
Mais bien plutôt des structures juridique ad-hoc crées spécifiquement pour l'occasion pour arroser les copains et se constituer une petite caisse noire permettant ensuite de redistribuer l'argent à qui les directeurs de ces structurent veulent (ce qui tombe bien : ces structures sont justement créées pour constituer un vivier de postes de directeurs et autres responsable apte à accueillir les députés et sénateurs qui ont eu la malchance de ne pas être réélus).

Il n'y a donc pas d'artistes qui touchent le moindre centime, mis à part 2 ou 3 tête de gondoles médiatisés.
L'honneur est sauf !
Nos opérateurs "préfèrent" se tirer dessus plutôt que d'investir dans leurs infrastructures. Ils vivent sur des acquis techniques qui sont dépassés aujourd'hui.

Et dans le cas d'Orange (même si on peux pas nier leurs investissement en FTTH aujourd'hui), ils ont longtemps profité de "l'avance française" non pas pour prévoir J+1 , mais plutôt pour aller bouffer des concurrents à l'étranger, en se servant du levier du réseau RTC français en tant que garantie...

Gouverner c'est prévoir, dit-on....
J'pense que c'est effectivement le but.

Si j'étais délinquant je me ferais pas chier: Régulièrement , avec une perceuse électrique une riveteuse, je changerais mes plaques avec celles d'un tiers.

Vous vérifiez vos plaques tous les matins vous pour voir si c'est les bonnes  ? Pas moi....

Les mecs, ils font ça 3/4 fois d'affilé, bonjour le bordel pour retrouver "sa" plaque. Et ça prends 15s.

Par contre, pour un flic & toute la clique des "gens des forces du désordre" ça sera assez simple de retracer sur des années tous les parcours... on sais jamais.

Ces UMPistes sont rusés, ils savent très bien ce qu'ils font
Gnunet n'est pas mal techniquement, mais c'est un socle: Il manque une GUI digne de ce nom, une intégration avec sites web & les communautés, .... bref, tout ce qui fait que ça pourrait être adopté. (Sans compter la difficulté de développer des applis correctement avec, et la relative lourdeur qui le rends difficile à embarquer.

Et gnunet n'a jmais vraiment été testé en terme de sécurité & résistance à la censure...
 
A la limite comme tu dis  il faudrait un gnunet avec une couche graphique Popcon-time dessus :-)

Et même ça  - bien des gens sont pas prêt à laisser tomber les forums & les pages de prez des trackers : Le choix dans popcorntime reste limité aux séries & films mainstream .
mikegyver, le 11/12/2014 - 14:36

PS: pour @obcd, tout est faux sur les pros, on sent le client pas content de ses factures, aigri.Apprends a comparer les prix et fait toi aider si tu galere,il existe enormement  d'operateurs pro, arrete de mater les pubs grand public sur TF1 et tu progresseras.


J'ai pas de facture, mais je vois celles des gens avec qui je bosse (et on me demande conseil dessus bien souvent).
Les prix sont tous à Orange-10% , sauf dans paris ou quelques grandes villes où , effectivement, les prix arrivent juste au raisonnable pour une paire de fibre activée.
On sens le pro du secteur parisien, sort au-delà du périph pour "progresser" ....


Vous etes formidable, vous avez un cas averé de magouille de Free, et vous arrivez a critiquer un autre operateur, le tout en racontant n'importe quoi, sans aucune preuve ni aucune information quelconque

D'ailleurs toi non plus tu n'a pas d'info.

Avec la description de l'article, il est impossible de savoir si c'est effectivement Free qui coupe "exprès" les abonnés Orange sur son vertical, ou bien si c'est Orange qui s'en bat les genoux de ses 4 pauv' abonnés au fin fond d'un NRO Free.
A cause des systèmes de présentations, forums, aide, ....
C'est aussi pour ça que les gens aiment le P2P.
Des logiciels de P2P , il y en a eu plein, il s'en ouvre un par jour sur github. 

Un logiciel qui , par contre, fourni ce que Emule & Bittorrent fournissent , mais de manière répartie, efficace, chiffré & anonyme, et par-dessous tout simple à utiliser, c'est *beaucoup* plus compliqué à faire.
Et plus encore à répandre pour atteindre un seuil critique d'usage permettant de "lancer le moteur".

Des idées il y en a plein : Basés sur TOR, sur Freenet, sur les idées des bitcoins & namecoins, ...
Tous ont des idées, et des inconvénients, il n'y a pas encore d'alternative claire à Bittorrent en ce qui concerne les services annexes (recherche, présentation des fichiers, forums associés, ...)

Un point qui pourrait bien changer la donne c'est le déploiement de la fibre optique : Pour un système fortement décentralisé, l'important reste un débit (et latence ) en upload correcte, ce que l'ADSL ne peux fournir.
En tout cas ça souligne les limite du système BitTorrent. Même si les échanges sont en P2P, il y a quand même centralisation au niveau des tracker ou annuaire de lien magnet

Je suis plutôt d'accord avec toi.

A l'heure actuelle on a essayé:

* La décentralisation avec Emule & le protocole Kadmelia. Pratique, relativement efficace mais sujet aux fake (qui est à mon avis LA raison majeure du détournement des gens) et l'absence d'un système de présentation des fichiers , style liens torrents.

* La centralisation avec le principe des trackers webs. Ca semble répondre aux attentes en terme d'usage et d'efficacité mais reste vulnérable aux attaques de ceux qui s'auto-proclament propriétaires de bits. 


Il faudrait capitaliser sur un système
* Décentralisé à 100% , même pour la recherche et les fiches de présentation
* Aussi efficace que bittorrent,
* Chiffré et avec du routage en oignons pour rendre difficile le blocage (notamment par DPI)

C'est loin d'être simple à concevoir, et surtout si l'on veux une logique client/serveur (ex: transmission) et une facilité d'utilisation équivalente à celle de bittorrent.

et possibilité de s'enrichir par le biais d'oeuvre dont on ne possède pas les droits.

Encore d'accord : l'enrichissement sans cause de certains me gêne énormément plus que le partage sans but lucratif des oeuvres : Pour moi un site de torrent (entre autre) doit rester petit, confidentiel et éphémère, et qu'il y en ait une véritable multitude (quitte à ce qu'ils se partagent les liens vers les fichiers) , en tant que hobby et non pour en faire un moyen de subsistance.

Il est, en parallèle possible de créer un modèle économique redistributif avec des sites bien plus gros, mais pour le moment ce genre d'initiative est complètement bloqué par les ayants-droit qui tiennent à imposer leurs DRM, du coup vu comment ça marche mal/pas , les gens s'en détournent.

Je pense que je serait pas le dernier à payer pour un tracker torrent "officiel" avec les films & séries que je souhaite, en bonne qualité, dans l'ordre, avec des prez & des labels corrects, et sans DRM bien sur sinon je peux pas les lire, et sans tracking de ce que je regarde, et ce quelque soit le studio/éditeur/producteur/ .... qui créé la release, car j'en ai RIEN à faire du studio, moi.
Quand ils auront compris ça....  (pas demain la veille... pour le moment c'est le contrôle qu'ils veulent, du pognon ils en ont, on leur file à chaque soirée resto-ciné. Même chez le coiffeur, on paie la SACEM sans le vouloir).
dekson, le 10/12/2014 - 16:02

deneb58, le 10/12/2014 - 07:49
X


Couper internet ? C'est faisable un truc comme ça ?

"couper internet" c'est ne pas avoir compris ce qu'est internet :-)
max22, le 10/12/2014 - 13:39
Travaillant chez Orange on en voit toutes les semaines des clients qui reviennent des semaines/ mois après une prise de commande sans que rien n'est pu être fait! Free bloque l'accès à Orange c'est désolant. Quand on voit un client éligible fibre avec Free pour opérateur d'immeuble ce sera la cata! 

Orange eux-même ne sont pas étranger à ce genre de chose - dans 99% des cas , les NRO sont à eux, l'horizontal est à eux (même si ils en louent une partie à d'autres opérateurs)  , et bien sur ce sont les opérateurs d'immeuble dans la majorité des cas.
Et après on s'étonne que ça marche mal .... ? hum....
La seule situation "normale" pour Orange c'est quand eux possèdent tout, gèrent tout, et à la rigueur les autres louent.
La situation présentée par lionlyon est presque "anormale" pour eux. Donc , à tout le moins, aucun effort ne sera fait, tant techniquement que commercialement. Pensez donc, Orange, louer du service à Free ! Quel outrage de lèse-majesté...
Attention, je ne dit pas que les autres opérateurs sont tout blancs: Eux aussi (et Free le 1er) aiment jouer les pleureuses auprès de l'ARCEP pour en avoir tj plus pour toujours moins, et Free Infra est connu pour avoir (à une époque) travaillé comme des cochons.
Donc bon, oui , "les gens reviennent vers Orange" , bien obligé, contraints & forcé.... C'est pas pour ça que c'est positif  (Et quand on a eu l'occasion de travailler sur l'envers du décors, que ce soit en pro ou en grand public, ben on a vite fait de voir que c'est pas mieux qu'ailleurs, pour beaucoup, beaucoup plus cher & moins efficace.
Je suis persuadé qu'Orange est l'un des freins majeurs à la progression de l'économie numérique en France:
Non seulement parce que cette société encourage allègrement la fracture numérique (dans les faits, pas dans les mots) , mais aussi & surtout car elle a des tarifs "pro" très très élevés (et régulés) , qui agissent comme un "aimant" pour les autres opérateurs (cad que les autres pratique le tarif "Orange - 10%" indépendamment de leurs coûts réels) , mais parce que bien souvent, elle est la seule à pouvoir faire certaines prestations lié notamment au génie civil, utilisation du mobilier urbain ,...  Et les autres opérateurs s'appuie sur ces offres pour leurs propres services.
(Ce qui créé une situation comme dans l'ADSL, où un opérateur est obligé de financer son cooccurrent direct, à défaut de pouvoir investir en propre).
Et avec cette masse de cash, Orange va casser les prix dans d'autres pays pour "tuer" ou racheter des opérateurs étranger, avec la bénédiction de l'état-actionnaire à 25% .
De ce fait, les entreprises se retrouvent avec le choix entre une SDSL 2Mbps à 400€/mois ou une fibre à 1500, + 50K€ de mise en service (alors qu'orange se fait un plaisir de mutualiser).
Il a manqué une séparation fonctionnelle & comptable en 1996 - Jospin a merdé sur ce coup.
Il est trop tard désormais.
bailey-, le 11/12/2014 - 09:02

Rappelons que Google a non seulement retiré les contenus de ces éditeurs de Google New, mais a également (en mesure de rétorsion) retiré ou fortement diminué leur visibilité dans le moteur de recherche principal.

L'attitude de Google, c'est "je suis le plus fort, aucune négociation, je vous emmerde et j'impose ma loi".

On est d'accord - et ça montre que tout monopole, même auto-qualifié de "don't be evil"  - est une mauvaise chose.
Numerama sur les réseaux sociaux