bourgpat

Inscrit depuis le le 24/02/2006 à 21:56
5722 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers sujets de bourgpat :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par bourgpat - 5722 messages - Ouvert le 08 juillet 2014
6
Par bourgpat - 5722 messages - Ouvert le 16 septembre 2014
5
Par bourgpat - 5722 messages - Ouvert le 12 septembre 2014
3
Par bourgpat - 5722 messages - Ouvert le 19 mars 2010
1
Par bourgpat - 5722 messages - Ouvert le 29 mai 2013
4
Par bourgpat - 5722 messages - Ouvert le 26 février 2010
12
Par bourgpat - 5722 messages - Ouvert le 20 janvier 2013
2
Par bourgpat - 5722 messages - Ouvert le 14 novembre 2012
1
Par bourgpat - 5722 messages - Ouvert le 17 octobre 2012
12
Par bourgpat - 5722 messages - Ouvert le 14 septembre 2012
5
Derniers messages de bourgpat :
SIDI, le 25/08/2015 - 10:49

En même temps se retrouver au tribunal ne signifie pas forcement être puni. C'est un peu comme les politiques qui sont mis en examen tous les 2 mois mais qui ont toujours des non lieu au final.
Après sinon pour revenir sur cette actualité je trouve un peu gonflé de la part du gouvernement de demander à tout le monde d'agir comme ils ont fait. Ou alors faut donner des cours d'art martiaux et de tir dans les écoles.
Surtout que bon là ce sont des héros car ils ont réussi à le maîtriser. Mais si ils avaient raté leur coup et que cela avait finis en bain de sang, on les aurait traité de connards qui ont voulu jouer aux héros, pourtant l'intention de départ aurait été la même.


Tu as la technique du rouleau compresseur qui ne fonctionne que si tu as un groupe unis qui accepte de passer sur les cadavres de ses camarades. Ce qui compte, c'est la notion de groupe, contre un autre groupe ou des individus. Un groupe qui avance de manière coordonnée est supérieur à la somme des individualités.
Après, il y a eut pas mal d’opportunités liées au l’inexpérience de l'agresseur qui ont permis un tel résultat. En premier lieux qu'il ai à faire à un groupe soudé qui auraient continué à avancer même si un de ses membres était mortellement touché.
Il est amusant de limiter les robots à de machines seulement anthropomorphes. Tu as pleins de robots dans les usines mais au ciné androïdes.  A ce moment,  on peut en partie considérer certains sextoy comme des robots spécialisés voir aujourd'hui en partie connectés.
En fin il y a la question du déséquilibre entre hommes et femmes qui existe en Inde et dans d'autres pays asiatiques avec un manque de femmes suite aux politiques d'enfants unique et de leur devoyement.
Les poupées en silicone sexuelles ou les tenga existent déjà.  De même qu'il y a déjà eut au Japon une volonté de mariage avec un personnage virtuel d'un jeux de drague sur console portable.
Un Android complet avec une ai est compliqué,  mais une poupée en silicone en partie automatisée avec un casque de réalité virtuelle est possible à assez court terme.
Sachant que le métier de google c'est de vendre des informations sur toi pour financer ses services, la question de la vie privée va se poser avec les possibilités de recoupement des données.

Sous couvert d'adapter la playlist de la radio pendant le trajet, google va pouvoir vendre  ces données aux annonceur qui pourront modifier les publicités à la radio pour pouvoir les adapter. car si lors de la pub tele, tu peux aller aux toilettes, les transports sont encore un temps contraint ou tu ne peux rien faire d'autre.

Il y a plein de données publicitaires à vendre depuis la google car en fonction des personnes que tu va voir, des lieux que tu va fréquenter, de ton status sociaux professionnel et des possibilité d'utiliser ces données pour mettre en avant des services tiers qui devront payer pour être référencés.
Tu n'as pas une égalité devant l'usage et la programmation. Tu auras des personnes qui auront une capacité à contrôler les machines et des personnes qui les subiront.
Les possibilités sont plus importante qu'avec la rc. Rien qu'avec les possibilités d'immersion avec la vidéo.Enfin la ou un explosif imposé d'aller au contact, une munition de 22LR est mortelle au delà d'un km. Si, ils arrivent à gérer la compensation du tir, ça ouvre la création de nouveaux points de tir en dehors des zones protégée contre les snipers et en dehors des zones où est appliquée un brouillage.
Pour la science faire une étude cas témoin avec un seul paramètre qui change ne pose pas de problèmes.Pour la médecine faire une etude cas témoin sur des femmes enceintes en nombre suffisant avec un seul paramètre qui change pose des problèmes déontologiques et pratiques. Après les nazi avaient créés les structures permettant la réalisation d'études cliniques cas témoin sur l'homme à large échelle.
Tu es contre les droits sociaux, OK.

Mais alors il faut aussi aller jusqu'au bout de la logique est être contre l'assurance chômage, la caf, hôpital publique, les retraités, .......................

Les français veulent bénéficier d'un etat social. Cela a un cout.

Après si tu es indépendant rien ne t’empêche de travailler même sans uberpop.

Il y a un pays en Europe ou pas mal de fonctionnaires faisaient le taxi après leur travail.  Ca n'as pas aidé la Grèce à sortir du marasme.
Le status d'auto entrepreneur est un status transitoire.

Je suis indépendant et pourtant je suis contre uberpop qui joue sur les status et risque au final de me faire payer plus cher les charges que eux ne paieront pas.
Et alors je serais bien obligé d'augmenter mes tarifs pour suivre l'augmentation des charges.
Si tu es indépendant. En quoi la fermeture d'uber pop est elle une gêne puisque tu es indépendant. Si tu travailles pour uber sous la supervision exclusive d'uber au tarif imposé par uber, en quoi est tu indépendant.
http://siliconvalley.../#xtor=RSS-3208

"..............


Malgré son succès, Uber n'a donc pas encore démontré la viabilité de son modèle économique. Mais M. Kalanick veut aller très vite, estimant que les positions acquises aujourd'hui seront difficiles à remettre en cause. Une fois bien implantée face à ses concurrents et aux taxis, l'entreprise ne serait alors plus contrainte de dépenser autant. Cela lui ouvrirait ainsi la voie de la rentabilité. Mais ce chemin tout tracé pourrait cependant être contrarié par une récente décision des autorités californiennes.


Saisie par une ancienne conductrice, celles-ci ont en effet estimé que les chauffeurs du service doivent être considérés comme des salariés, et non comme des travailleurs indépendants. Ce statut permet de limiter les coûts de l'entreprise. Mais si ses chauffeurs américains doivent être salariés, elle devra leur garantir un salaire minimum, cotiser pour leur retraite et leur couverture santé, et les indemniser pour les frais d'essence, d'assurance et de maintenance de leur véhicule. Cela ferait s'envoler ses coûts.

..............."
Pour les franchises Mac do ne donne pas des franchises à des particulier qui font du Mac do dans la cuisine de leur appartement.

Uber fait du VTC vrais mais est dans l’illégalité avec uberpop.

Pour Mac Do, ca reviendrait à faire travailler tous les salariés des franchises en auto-entreprenneur . Cela serait très rentable pour Mac Do, puisque tout le code du travail ne s'appliquerait pas. Possibilité de virer sans risques, possibilité de dépasser la durée légale du travail sans risque, possibilité d'imposer des horaires selon les besoins des franchises, travail du dimanche sans majoration ni nécessité de prévoir un jour de repos compensateur, possibilité de noter les auto-entreprenneurs comme on le faisait avec les ouvriers il y a 100 ans pour exclure du travail la  mauvaise graine et sélectionner les plus malléables ce qui est interdit avec des salariés, .............
http://www.arretsuri...illeurs-id19025

"...............


Reste que ce trou dans les comptes apparaît bel et bien en France. Et pour cause : selon le site BFM Business, Uber a mis en place un montage d’optimisation fiscale pour lui permettre d’échapper à l’’impôt. Si le VTC possède bien une filiale en France, cette dernière est uniquement chargée de la relation avec les chauffeurs, de la promotion de la marque et du support marketing. Les courses sont facturées par une filiale néerlandaise qui reverse ensuite 80% de la somme aux chauffeurs… lesquels sont censés ensuite payer charges et impôts en France. Les 20% restants sont donc délocalisés d’abord aux Pays-Bas avant de rejoindre des contrées plus chaudes, en l’occurrence les Bermudes. En effet, souligne BFM Business, "la filiale néerlandaise paye une gigantesque redevance pour avoir le droit d'utiliser les brevets d'Uber […]. Cette redevance est envoyée vers une autre filiale d'Uber, visiblement la filiale immatriculée aux Bermudes. Intérêt : cette gigantesque redevance n'est pas imposée aux Bermudes, mais n'est pas imposée non plus aux Pays-Bas, grâce à une niche fiscale néerlandaise". Seul lot de consolation pour la France: Uber n’est pas dispensé de TVA.

Pour autant, rien de surprenant. Ces montages sont un grand classique dans le monde des barbares. L’an dernier, BFM Business avait déjà révélé les entourloupes d’Airbnb, plateforme de locations d’appartement entre particuliers, pour échapper au fisc grâce à ses filiales domiciliées dans des paradis fiscaux

................"
Uberpop se présente comme du covoiturage, cible un publique salarié qui fait cette activité en plus et qui n'as pas l'habitude de la gestion des charges sociales. Surtout quand on lui fait croire que ce qu'elle fait, c'est du covoiturage avec des durées de travail au final courte chaque mois. Tout indépendant à des charges fixes et des charges variables qui en dessous d'un certaine durée de travail lui feront faire du travail à perte. Là les "auto-entreprenneurs" Uber sont totalement dépendant de la plateforme donneur d'ordre.

Tu est indépendant, mais tu ne dépend pas totalement d'une seule plateforme. Rien ne t'interdit de travailler en direct avec un client avec lequel tu as deja travaillé, rien ne t'interdit de travailler avec plusieurs plateformes différentes. Tu est indépendant réellement.

Enfin, en faisant du micropaiement vers ses "auto-entrepreneurs" maison, uber passe en dessous des 5000 euros HT ou il est obligé de prouver son devoir de vigilance envers ses sous traitants et leurs éventuels salariés.
Uber has not responded to requests from Business Insider. We'll update this story if we hear back.

Non, l'article est posé et parle bien des doutes par rapport à ces chiffres. Il est bien moins une campagne de diffamation reposant sur des rumeurs comme celle qui se développe sur les taxis à longueur de post par ailleurs.

L’exploitation par uber d’autoentrepreneur pour uberpop pose pas mal de problème en France ou c'est les employeurs qui payent la protection sociale par rapport à d'autres pays ou celle ci est prise par les employés eux même.

Si Mac do ou amazon avaient fait cette même utilisation des auto-entrepreneurs à la place de salariés alors que dejà les exonérations de charges sociales sont les plus importantes sur les bas salaires, on leur serait tombés dessus sans aucuns problème. Mais uber avec uberpop semble avoir le droit de détruire le droit social sans que cela gêne le moins du monde les commentateurs.

Enfin, alors que le carnet rouge que devait avoir les salarié à été interdit depuis plus de cent ans, personne ne semble s'indigner de son retour pour les indépendants sous forme numérique.
Le rattrapage d'URSSAF est la troisième année. Pendant deux ans, tu a l'impression que tout va bien et tu te réveille la troisième année avec une jolie somme à sortir pour payer l'urssaf.
Donc tu va te trouver toujours avec de nouveaux arrivant qui seront très content et bcp de pression sur les chauffeurs actuels qui vont avoir une grosse somme à payer à l'Urssaf et la porte comme seule issue si ils ne sont pas d'accord avec les conditions imposées par uber.
Enseigner, c'est aussi montrer les choses. Comme pour le sodium avec l'eau, c'est une expérience qui a été montrée. La refaire n'était pas impossible.Par contre, cela permettait de parler des risques.
ASI asi


les contenus sont supprimés si on en crois le président de l'association d'air sort.
Il vaudrait mieux privilégier au contraire la publication de contenus qui exposé correctement les risques et qui si ils sont de bonne qualité seront bien référencés.
On va arrêter avec les délires, sinon je vais être obligé de répliquer sur le même thème.

Pour éviter que l'on tombe sur ces contenus, il est bien proposé de les supprimer. Et non, un jeune ne recherchera pas les mooc de chimie d'une université. Par contre des blog comme Make font de la vulgarisation qui est bcp plus accessible qu'mooc.

Et oui, si on était pas à essayer de cacher ces contenu, on aurait bcp plus de blog type Make que des conneries d'ado sur youtube avec les contenus de qualité qui seraient mieux visible et mieux référencés.
Au lieux de vouloir faire supprimer tout contenus, ce qui est globalement impossible, il vaut mieux privilégier les contenus de qualité. Car en cherchant à supprimer tous les contenus, au final il risque de ne rester que le téléphone arabe qui n'est pas un signe de qualité.

Lorsque l'on regarde Make par exemple, ils te montrent comment faire un patator et un jeune makeur avait été invité à la maison blanche pour la qualité de son travail sur un patator.

En France, on cherche à supprimer les contenus et au final il ne restera que la mauvaise herbe.
Le tir à l'arc à l’école est un bon exemple des règles de sécurité à faire en utilisant une arme quelconque. Les règles de sécurité que tu apprend au tir à l'arc sont valable partout ailleurs. Et pour apprendre ces règles de sécurité, il faut à un moment faire pratiquer une discipline de tir.
Numerama sur les réseaux sociaux