Elisheva

Inscrit depuis le le 28/08/2004 à 13:41
7101 messages publiés
Musique en tous genres, dessin, peinture, sciences, nature, cultures de différents pays du monde, Heroic-fantasy, info(rmatique), ésotérisme...et mon Nounours!
Envoyer un message privé
"Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve." Antoine de Saint-Exupéry
Derniers sujets de Elisheva :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par Elisheva - 7101 messages - Ouvert le 11 juillet 2008
22
Par Elisheva - 7101 messages - Ouvert le 25 mars 2013
2
Par Elisheva - 7101 messages - Ouvert le 21 octobre 2012
4
Par Elisheva - 7101 messages - Ouvert le 19 août 2012
10
Par Elisheva - 7101 messages - Ouvert le 24 décembre 2011
9
Par Elisheva - 7101 messages - Ouvert le 26 octobre 2011
15
Par Elisheva - 7101 messages - Ouvert le 28 juin 2011
10
Par Elisheva - 7101 messages - Ouvert le 30 janvier 2009
0
Par Elisheva - 7101 messages - Ouvert le 06 décembre 2008
8
Par Elisheva - 7101 messages - Ouvert le 04 mars 2008
5
Derniers messages de Elisheva :
mosquito33, le 20/05/2015 - 23:17
"Quand nous serons unis, ça va faire mal..."


Concert au Zenith Paris 2008 ici

Perso, j'aurais mis 'ils ont partagé le monde" (du même album "Coup de gueule", que je recommande au passage) car plus en phase avec la réalité actuelle. Le réveil de l'Afrique, oui, mais vu la corruption et les déchirements ethniques qui perdurent, on va encore attendre.
.
Sinon, je ne suis pas dupe:  Zuckerberg fait d'une pierre trois coups. Un service utile, une bon coup de comm' pour son image de marque et de futurs revenus via les nouveaux adhérents. En tant que patron, c'est bien joué.
phlorie, le 21/05/2015 - 09:02
L'objectif de mon article était bel et bien de seulement expliquer mon point de vue, je ne suis pas journaliste, je n'ai jamais eu vocation à l'être et je ne cherche pas à dire que la France c'est nul et l'Australie c'est bien. Je voulais seulement partager mon expérience, sans analyse. 

Mais on me prend de haut, sans plus de chiffres et on dit que si je suis partie c'est parce que je suis moche. 
Je ne cherche à convaincre personne, seulement à partager. Face à de telles réactions, ça donne envie de continuer. 

Je comprends ta réaction devant certains posts désolants, mais stp ne mets pas dans le même sac des gens qui veulent discuter le pour et le contre d'une migration, et ceux qui se contentent d'insultes gratuites.
.
Et effectivement, c'est une question de ressenti: j'ai connu des gens ayant migré dans différents pays, de divers ages et profils, et il faut bien dire que la plupart ont été déçus. Peut-être un simple hasard car ils n'étaient pas casaniers mais cela m'a fait réfléchir quand on m'a proposé ce genre d'opportunité (pour le Japon).
.
Bref, question de paramètres propres à chacun.
Il a du cran...dire qu'il faut se battre même quand on est dans son bon droit, quelle époque!
ze_katt, le 11/05/2015 - 14:53
Un gamin qui mange pas de porc 4 repas par semaine il s'en rendra même pas compte. Ce qui ramène la religion à l’école c’est tous ces débats sans fin. Ca leur fait prendre conscience de quelque chose qui leur serait passé au dessus de la tête autrement.

Sans doute. Mais qu'on n'en parle pas n'y changerait rien: pourquoi s'adapter à une considération particulière dans un espace où elle est inapplicable, et ce, dans un but égalitaire?
Si en parler pouvait au moins rappeler à tous la règle, ce ne serait pas plus mal. Cantine publique = pas de repas choisis sur des critères religieux.
ze_katt, le 11/05/2015 - 14:27
Si tes enfants ne mangent pas de porc parce que c'est trop cher ou parce que c’est impossible a conserver correctement, ca te dérange pas, mais si c'est pour de causes religieuses ca t'importe?


Entre un choix purement pratique et justifié pour tous les élèves (réduire le prix de la cantine), et une décision basée sur la demande religieuse de CERTAINS parents (motif théoriquement inapplicable à la cantine), ce n'est pas la même chose.

Que cela n'en gêne pas certains, soit, mais AMHA, qu'on autorise la distinction religieuse à la cantine est contraire à la laïcité et l'égalité entre les élèves.
"Les repas sont facturés pas offert."
Fournir une cantine n'est pas une obligation de la mairie, rien à voir avec les tarifs.
.
"Donc toi qui est végétarienne, je peux en déduire que tu donneras de la viande à tes enfants et les laissera décider une fois adulte s'ils veulent ou non être végétarien sans les influencer ?"
Je le fais déjà, merci pour eux. On explique, mais on n'impose pas.
.
"Y'a plein de choses dont ils pourraient se passer jusqu'au soir : l'affection, l'attention, le respect."
On parle d'aliments, rien à voir. Arrête donc de contredire pour contredire.
.
"T'as bien conscience que ce sont pas les parents qui manqueront une partie du repas hein ? C'est bien joli comme raisonnement mais tu demandes aux enfants d'assumer non seulement les décisions des parents mais aussi les tiennes."
Ce sont donc bien les parents les coupables puisqu'ils l'imposent aux enfants en sachant qu'ils font une demande (religieuse) dans un contexte où elle est irrecevable. C'est triste pour les enfants, de même que leur imposer des principes sur lesquels ils sont trop jeunes pour se prononcer en toute liberté de conscience.
.
Je reprends ta définition au passage:
"Caractère de ce qui est laïque, indépendant des conceptions religieuses ou partisanes"
Donc une considération religieuse n'est pas adaptée à une cantine laïque. CQFD.
.
"Un enfant "laïc" peut parfaitement se passer de manger du porc pendant toute sa vie sans que ca n'aie la moindre influence néfaste sur sa santé physique ou psychique."
En effet, et?  Je me fiche que mes enfants ne mangent pas de porc, mais je ne veux pas qu'on leur dise qu'ils n'en auront pas parce que le voisin - ou plutôt ses parents - veulent que leur religion soit prise en compte dans une cantine publique.
.
"La laïcité, c'est la tolérance, ce n'est pas l'exclusion. Et je vois bien peu de laïcs sur ce forum...."
Demander le même traitement pour tous et refuser la moindre conception religieuse dans une cantine publique afin d'effacer les différences, c'est intolérant? Libre à toi de le penser.
.
@Bailey:
On n'est certes plus en 1850, d'ailleurs la loi de 1905 est passée par là. Il n'empêche qu'une bonne part de nos repères socio-culturels sont encore cathos -même si on n'y pense plus en les utilisant.
En revanche, je suis d'accord sur l'apprentissage de l'arabe: confondre une langue, une religion, les travers supposément religieux qu'on y appose, et l'intégrisme, c'est très c**.
Elric, le 11/05/2015 - 11:35

Elisheva, le 11/05/2015 - 10:13
X

Non la règle c'est le bien être des enfants.
C'est pour ça que les jours où il y a du porc les enfants qui n'en mangent pas ne finissent pas le ventre vide.


La cantine est un service rendu par la mairie, pas une obligation.
Quant au bien-être des enfants, indispensable, il n'a rien à voir avec les choix religieux des parents. Manger ou pas du porc ou du bœuf n'en tuerait aucun, manquer de poisson le vendredi non plus.
D'ailleurs, beaucoup d'enfants zappent des plats parce que le goût ne leur plaît pas. Et avec le reste du repas, ils peuvent très bien tenir jusqu'au soir.
.
Si des parents y tiennent vraiment, c'est LEUR choix donc ils assument. S'adapter à eux serait autoriser un choix religieux, incompatible avec la laïcité du lieu.
Ca tourne au dialogue de sourds…
.
Je me permets donc certaines précisions car tu te méprends sur mon propos. Il y a deux aspects différents dans cette controverse :
.
1) La Loi et son application. Dans une cantine, la règle est la laïcité donc aucune considération religieuse ne doit entrer. Les menus doivent être standards ce qui contribue à l’égalité républicaine entre élèves.
.
2) La société civile et ses références culturelles qui elles ne se décrètent pas. On ne va pas effacer les 7 jours de la semaine ou le calcul des années après JC. La laïcité ne doit pas devenir un bulldozer qui efface tout. Qui plus, cela pose d’autres questions : si on veut prendre en compte les autres religions comme tu le proposes, où placer la barrière ? Tu voudrais 1/4 à certaines religions, soit, mais quid des autres? Et si les athées veulent toute suppression, comment fait-on ?
Tu vois, le problème est plus complexe que blanc ou noir.
.
"Ta réflexion montre que tu n'as STRICTEMENT rien compris à la laïcité : la laïcité, ce n'est pas l'interdiction des religions, c'est ne pas privilégier une religion."
Justement, c’est ce que je soulignais. On ne privilégie personne dans des secteurs publics (administrations,  écoles...), la religion reste à la porte. Même pour les catholiques, si c'est un supposé favoritisme qui te gêne.
.
"Ben oui. Sauf que tu demandes aux musulmans de respecter des règles alors que tu acceptes que ces mêmes règles ne sont pas respectées par les catholiques."
En quoi demander une cantine laïque (pour tous, cathos compris!) serait discriminatoire? N’est-ce pas plutôt l’inverse ?
Mais oui. Sauf qu'un catholique pratiquant n'aura pas de jour de congé à prendre s'il veut aller prier à Pâques, à l'Ascension, à la Pentecôte, à l'Assomption, à la Toussaint, .... C'est quand même un sacré avantage, non ?


Je répète: TOUT LE MONDE en profite. Est-ce qu'un non catholique est obligé de bosser ce jour-là? Non.
Il peut même légalement prendre un jour de congé lors d'une fête religieuse qui lui est propre, on ne peut pas lui refuser.
Où est le souci? Ah oui, les athées sont favorisés, c'est ballot.
.
La rue n'est pas un espace laïque ??? C'est quoi alors ?


Les croix et autres signes religieux (ou supposés) y sont interdits? On te met une amende si tu chantes du gospel ou lis la Torah? On a déjà arrêté des témoins de Jéhova avec leurs pancartes invitant à parler de la Bible?

.
La rue est un espace public, et seuls les troubles à l'ordre public sont interdits, pas l'affichage religieux.
.
Eh oui, quand ce sont les us et coutumes des français catholiques, il faut les respecter.
Mais quand ce sont les us et coutumes des français musulmans, il faut s'asseoir dessus.


La France est un pays catholique depuis combien de temps? Il faudrait donc nier notre pays et sa culture pour ne pas en froisser certains? J'ai beau défendre l'Islam (le vrai, pas les bêtises moyen-ageuses), je ne vois pas pourquoi un pays devrait s'adapter à une minorité et non l'inverse. A Rome, faisons comme les Romains.
.
Et je le répète: NON, ce n'est pas attaquer les musulmans que de dire qu'il y a des règles à respecter, comme la laïcité, et que leurs convictions n'ont pas leur place à l'école (revenons au débat de base). La même chose pour tous, croyants ou non, l'égalité républicaine...cela me semble un bon deal, c'est même la base de la vie en communauté, à mes yeux.

EDIT: ma cousine s'appelle Nadia, avec un nom de famille bien français. Elle a épousé un marocain, et tout le monde la croit marocaine...elle ne s'en offusque pas, elle. Ne pas confondre ignorance culturelle et vrai racisme SVP!
Ces susceptibilités permanentes sont la première cause de rejet: tu dis un mot contre moi? Tu es un méchant raciste/nazi/etc. Voilà qui fait bien avancer le schmilblick...
Mais encore une fois, ras le cul de ceux qui se cachent derrière la laïcité pour masquer leur haine des musulmans. La République n'est pas en danger à cause de quelques tranches de jambon.

Tu es dans la tête de tous ceux qui trouvent ces exceptions déplacées? Si on critique une minorité, on est forcément intolérants? C'est cette éternelle susceptibilité qui explique le rejet dont tu parles.
.
Du reste, on a le droit de donner un avis, de trouver à redire à des traditions/pratiques religieuses (ou énoncées comme telles)/habitudes qu'elles soient d'ici ou d'ailleurs. L'égalité c'est aussi de se confronter à la critique comme les autres.
.
Du reste, qui nous oblige à aimer notre voisin si on ne partage pas ses convictions? Il peut vivre tranquille mais n'a rien à imposer à la communauté (comme cette exception religieuse dans un système laïque: on ne lui impose rien chez lui).
.
Toi qui te dis croyante, es tu prête à soutenir les initiatives suivantes

Déjà, croyante et affiliée à une religion précise sont deux choses différentes. Je suis plutôt syncrétiste donc pas attachée aux rites.
.
Ensuite, pour te répondre: non, on ne devrait pas subventionner des organismes religieux ni la moindre action religieuse. Maintenant, il faut distinguer le religieux des us et coutumes, de l'Histoire, et du patrimoine car les anti-religieux jouent beaucoup sur cette confusion. On entretient les églises pour l'aspect patrimonial, pas pour faire plaisir au Pape (beaucoup ne servent plus, et certaines servent à des activités non religieuses, notamment des concerts pour leur sonorité sans égal).
Concernant les œuvres caritatives, il faut savoir si elles sont subventionnées en tant que religieuses ou en tant que caritatives. Dans la seconde hypothèse, je ne trouve pas à redire tant qu'elles ne font aucune discrimination.
.
Les jours fériés: l'usage les explique. Laïcité ne veut pas dire effacement total de l'Histoire et de la culture d'un pays, qui reste catholique pour une grande partie. D'autant que les autres religions - et les athées - en bénéficient sans distinction.
.
Les célébrations religieuses sont là encore un aspect culturel du pays. Je comprends que tu trouves à y redire, elles empiètent sur la vie publique, mais sont centenaires pour beaucoup, prétexte à des fêtes populaires et économiquement rentables. Et dans la continuité de l'Histoire de ce pays, comme les nombreuses fêtes non religieuses. Accessoirement, la rue n'est pas un espace laïque.
.
Quant aux écoles, elles sont un souci pour moi aussi, mais comment intervenir dans le choix d'une famille? Les interdire serait nier la liberté de choix des parents (l'école n'est pas obligatoire, l'instruction l'est)? Je veux dire, en pratique, sans provoquer un tollé?
Pourquoi ?
Est-ce que l'école doit être une fabrique de robots avec des gamins qui sortent tous du même moule ?


Ils ne le seront de toute façon jamais, chacun a son histoire, sa culture, son éducation...
.
Qu'il y ait un espace où l'enfant laisse à la porte des conceptions de vie/principes moraux ou religieux qui le différencient du voisin, je trouve cela intéressant. On ne l'oblige pas à penser comme lui, mais à vivre comme lui le temps de l'école. Et pour construire une véritable égalité républicaine, j'y suis favorable.
.
Concernant le porc: pourquoi demander si les enfants en mangent alors qu'on ne le fait pas pour d'autres aliments (sauf raison médicale)? On sait que c'est religieux donc incompatible avec la laïcité en vigueur. Les mécontents n'ont qu'à donner un panier repas aux enfants ou les faire rentrer pour midi.
Je suis végétarienne, et il ne me viendrait pas une seconde à l'esprit de râler "parce qu'on ne pense pas à ma petite personne"...je me débrouille, point barre!
.
[modetroll] Accessoirement, se plier aux lois, us et coutumes du pays où l'on réside est explicitement demandé dans le Coran... [/modetroll]


EDIT: je me doutais que pour un sujet pareil, il y aurait des tonnes de posts. Combien avant que Neuro ne ferme le topic, on prend les paris?
ze_katt, le 04/05/2015 - 13:38
Les héritiers disent qu'un collectionneur les possède, ce qui fait au moins 2 personnes, comme des milliers voire des millions d’œuvres d'art. Même s’il y avait mis le feu lui même, les droits ne seraient pas révolus.

Il me semble que certains droits (à vérifier, c'est de mémoire) disparaissent quand l’œuvre "physique" (non immatérielle comme un texte) est détruite.
.
Les héritiers, au passage, disent ce qu'ils veulent. S'ils sont capables de refuser une "copie" qui ne menace nullement l'original (et même le fait connaître), un mensonge dans leur intérêt est plausible.
Simple supposition de ma part, je le précise.
ze_katt, le 04/05/2015 - 12:22
Ca m'avait échappé. Ceci dit cette œuvre n'est pas "disparue" pour tout le monde puisqu'elle est chez un collectionneur.

Sauf que personne ne sait exactement où, ce qui est bien commode.
Tout cela ressemble fort à une tentative de s'approprier l'image d'un objet effectivement détruit, pour maintenir des droits peut-être révolus si l'objet n'existe plus.
"Queen"...? Hmm, elle a peu de chance de le devenir, seconde de la famille.
.
Espérons qu'elle sera à la hauteur de son illustre et très bienveillante grand-mère (Diana), parce que son arriviste de mère, bof! [/mode provoc]
Neuro, le 03/05/2015 - 15:35
Image IPB

Tant que nous permettons aux enfants d'être endoctrinés avec la religion, la psychose de masse ne cessera jamais. Je ne vois pas de meilleure solution que d'interdire littéralement l'endoctrinement des enfants. Voilà comment nous pouvons laver le monde propre de la religion une fois pour toutes. Nous devons penser aux enfants. Il est pas juste pour eux.

As long as we allow children to be indoctrinated with religion, the mass psychosis will never stop. I can think of no better solution than to literally OUTLAW child indoctrination. This is how we can wash the world clean of religion once and for all. We must think about the children. It's not fair to them.


Bien que croyante, j'adhère totalement...surtout devant l'image hélas véridique d'enfants contraints de se vêtir de façon "convenable" selon certains "religieux", signe extérieur d'un cloisonnement sexué de la population. La religion a d'ailleurs bon dos pour défendre cet esprit arriéré.
.
La religion est une manifestation de la foi, qui elle est personnelle et ne peut être contrainte - même le Coran le dit!. Il faudrait attendre que l'enfant devienne un adulte capable de réflexion, mais comme les parents sont persuadés/contraints socialement/légalement de "bien faire", c'est un combat difficile.
Chitzitoune, le 02/05/2015 - 17:54
Le choix est déja fait:

Quand on vend des armes, on a déjà choisis de mettre de coté sa sensibilité sur ce que les clients en feront ou pas.
Si vraiment la France avait une "position" contre la guerre, peu importe où dans le monde, elle ne fabriquerais ni ne vendrais d'arme.

Donc faut logiquement les fournir, ou alors interdire la fabrication / vente d'arme, pour tous.

Sans doute, mais je voulais dire par là qu'on peut être bien surpris quand l'attitude d'un pays change drastiquement entre la commande et la livraison. On sait ce que vaut la Russie de Poutine, on le savait en signant. Sauf que bien peu de gens auraient imaginé qu'ils iraient jusqu'à annexer une part du pays voisin. Garder sous son giron par des pression économiques (ou énergétiques), ils le faisaient déjà, mais on a franchi une étape.
.
Après, je suis d'accord sur le principe: si on vend, on sait à quoi ça sert donc il faut assumer. Oui, il y a une bonne part d'hypocrisie, mais sait-on seulement les vraies raisons de ce revirement? Je m'interroge, n'est-ce pas un prétexte pour autre chose de moins avouable...?
ze_katt, le 04/05/2015 - 09:18
Quel est le rapport entre ce lien et le droit d'auteur qu'on appliquerait pour refuser aux mal voyants de profiter d'une impression 3d?

Il me semble qu'il y a déjà des actions contre l'impression 3D de produits/œuvres sous droit d'auteur, y compris une œuvre d'art aujourd'hui disparue...
.
Et comme disait Audiard, les cons osent tout, donc une action contre cette belle initiative est probable. Bon, pas contre la Vénus de Milo, on s'en doute.
Situation difficile...en prenant une décision pareille, la France montre qu'elle laisse ses positions influer sur le respect ou non de ses accords et autres contrats. Bref, qu'elle n'est pas super fiable.Mais comment rester sourds aux souffrance d'un peuple?
.
Finalement, je plains ceux qui se retrouvent devant un tel choix.
Centaurien, le 27/04/2015 - 11:01
"il a conscience de l'impact de son action à grande échelle"


Il a surtout conscience de ses actions sur son portefeuille.

Noyer le poisson dans de l'humour à deux sous, quelle argumentation de qualité.
.
Mais bon, vouloir parler d'un sujet sérieux sur Numérama, quelle idée!
"Dans la nature, ceux qui sont chez eux, c'est ceux qui chassent les autres. Aucun animal n'a plus sa place qu'un autre: c'est le plus fort qui reste."

Remarque peu pertinente puisque l'homme est un cas à part: il peut techniquement tout détruire mais 1) ce serait sa propre fin et 2) il a conscience de l'impact de son action à grande échelle, rien à voir avec un animal isolé qui se bat pour sa propre survie.
.
Ce sont d'ailleurs ces raisons qui font qu'on publie une telle affiche. Pour rappeler que les animaux mêmes dangereux pour nous ont leur place. Notre sécurité doit être instaurée autrement qu'en tuant tout sans distinction.
Numerama sur les réseaux sociaux