SNakeGuN

Inscrit depuis le le 11/04/2004 à 16:34
543 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers sujets de SNakeGuN :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par SNakeGuN - 543 messages - Ouvert le 04 mai 2013
25
Derniers messages de SNakeGuN :
La plupart des tests comparatifs donnent VP9 et h265 égaux dans la qualité. Certains donnent même VP9 gagnant.

Donc ce qui m'apparaît kikoulol c'est la gueguerre des formats façon mac vs pc dans les années 90. C'est ridicule.

Un exemple parmis des centaines:
http://www.streaming...265-103577.aspx
Tout à fait d'accord avec toi. Je tenais surtout à différencier le cas Suisse du cas Français.
Apparemment, beaucoup de gens ici ignorent le fonctionnement du système politique Suisse.

En Suisse on élit pas seulement la "marionnette qui sera notre prochain maître" (dixit RoadRash qui résume très bien la politique française) on élit des conseils au niveau communal (ville), cantonal (département) et fédéral (pays) qui doivent travailler en consensus pour prendre des décisions. Ensuite chaque décision peut-être attaquée par un référendum (il suffit de 100'000 signatures au niveau fédéral, ~10'000 au niveau cantonal (varie selon la taille du département), et ~1'000 au niveau communal (varie selon la taille de la ville). Dans ce cas, l'ensemble des citoyens doit voter pour valider ou rejeter la décision prise par le conseil élu.

Tout citoyen peut également déposer une initiative avec le même nombre de signataires et alors pareil, l'ensemble des citoyens devra voter pour valider ou rejeter l'initiative.

Par conséquent, contrairement à la France, le vote en Suisse est réellement utile et intervient très souvent dans la vie du citoyen avec des conséquences directes sur le fonctionnement de la ville, du département et du pays dans lequel il vit.

C'est la différence entre une démocratie directe et une démocratie représentative. Le seul reproche que l'on peut adresser au système Suisse c'est la lenteur des décisions, mais cette lenteur est souvent gage de raison. C'est le système démocratique idéal.

Pour toutes ses raisons la transparence des systèmes de vote est très importante, mais le confort de vote également. En une année, un citoyen Suisse élit son conseil communal, sa municipalité, ses représentants au législatif et à l'exécutif de son canton (département) et ses représentants au législatif et à l'exécutif de son pays. En outre, il vote sur une dizaine d'objets au niveau de sa ville, une quinzaine d'objets au niveau de son canton et une vingtaine d'objets au niveau du pays. Pour ses raisons, le taux de participation est souvent proche des 50% et le vote par Internet pourrait augmenter ce taux de participation.

Maintenant, vous pouvez débattre en connaissance de cause.

Edit: Oups! Pardon Centaurien, je voulais poster en réponse à RoadRash.
Je me permets de corriger ta faute de frappe : Android étant le moins pire étant Open Source.
D'ailleurs si tu lis l'article de la FSF concernant Android, seuls les applications et les surcouches constructeur sont pointées du doigt. Android nu ne pose aucun problème. Contrairement à iOS (le pire de loin), Windows Mobile, Blackberry OS,...
Ce que tu dis est juste mais pas concernant cette phrase. "Les motivations ne sont claires." n'est pas une formulation française correcte ! On pourrait dire: "Les motivations ne sont claires pour personne." ou "Les motivations ne sont claires qu'à mes oreilles." ou encore bien sûr "Les motivations ne sont point/guère/pas claires."  ou "Les motivations ne sont ni claires ni précises."

Cependant l'ensemble des exemples que tu donnes sont, eux, corrects.

Pour comprendre la règle :
http://www.bertrandb...ploy%C3%A9_seul
Au contraire les humains n'ont rien à foutre au contrôle d'une voiture. Ils sont globalement inaptes.
Bof, Android est certes fourni avec quelques logiciels mais chaque constructeur peut les remplacer par d'autres ou en ajouter, au final il y a autant de distributions qu'il y a de constructeurs. Donc pas tellement d'accord.

En plus Android met énormément en avant les applications alternatives. Par défaut, un document pouvant être ouvert par plusieurs applications appelle un choix de l'utilisateur l'ouverture. Ce n'est pas le cas pour iOS qui en outre: -. interdit les magasins d'application alternatifs (!!!) - interdit les lecteurs de musique alternatifs - interdit les navigateurs internet alternatifs

En conclusion iOS est une prison dorée quand Android est une porte ouverte sur le monde, les deux philosophies sont opposées.
Ce que je ne m'explique pas c'est pourquoi en 2015 encore autant de gens achètent Apple? L'arnaque du système iTunes qui verrouille les données personnelles et l'arnaque du store unique ultra contrôlé avec com exorbitante ont été 100x démontrées, la supériorité des concurrents en terme de hardware comme de software est incontestable, l'absurdité des prix évidente et la seule petite avance dont Apple disposait en terme de design a été rattrapée. À présent c'est les iphone qui paraissent maladroitement dessinés, toujours dans la veine de la première série en comparaison des petites merveilles de Sony par exemple. Alors pourquoi encore autant de pigeons?! C'est complètement dingue!
Un jour, j'ai assis javascript sur mes genoux. Et je l'ai trouvé amère, et je l'ai injurié.
Voilà, tu as compris. C'est exactement ce à quoi vise la propagande néo-libérale gerbante à souhait contenue dans cet article. A amener le peuple à penser que c'est dans son intérêt de se départir gratuitement de quelque chose qui lui appartient au profit d’entités privées et fondamentalement uniquement préoccupées par le profit.

L'air qui propage ces ondes appartient au peuple français. Si l'Etat cédait ces fréquences gratuitement, il déposséderait le peuple de quelque chose qui lui appartient. Il est de son devoir de le monnayer le plus cher possible. De l'autre côté, les opérateurs feront tout leur possible pour monnayer le plus cher possible leurs biens et services aux clients. Heureusement, le jeu de la concurrence leur mettra de saines limites.
Aucun opérateur n'est contraint d'enchérir sur ces blocs de fréquence. Il n'y a pas contrainte donc il y a le "choix de lui refuser" donc il n'y a pas taxe ni impôt. 
C'est surtout un article qui promulgue un mode de pensée ultra-libéraliste gerbant à souhait. L'idée que plus on fiscalise les entreprises, plus on pénalise les clients qui sont seuls à payer la note par le biais de leurs dépenses.

Cette idée reçue entretenue par les ultra-libéraux est ABSOLUMENT FAUSSE !

Pourquoi ?

Parce que les entreprises utilisent de manière très diversifiée l'argent qui vient des clients:

- Coûts de production, taxes, main d'oeuvre, SAV, loyer(s),... 
Ca c'est les coûts qui sont réellement nécessaire à la production du bien ou du service
- Charges promotionnelles, marketing, branding, packaging,...
Ca le client s'en fout mais c'est nécessaire pour vendre. Par contre la marge de dépense est importante et l'entreprise peut facilement ajuster ces coûts selon la conjoncture
- Frais de représentation, voitures de fonction, cartes de visite, portables d'entreprise, déplacement en business class ou en first,...
Ca le client s'en fout encore plus mais ça sert à entretenir l'image de marque pour se distinguer de la concurrence et chopper des gros contrats business ou des marchés publics. Là encore, la marge budgétaire est souvent immense et peut s'adapter à la conjoncture
- LES BENEFICES
Ca c'est ce dont le client se fout le plus. Ils sont nécessaires car sans bénéfices, pas d'actionnaires donc pas d'investissement et pas de développement. Mais beaucoup d'entreprises craignent de présenter à leur CA des bénéfices stagnant ou en baisse. Pourtant les exemples récents de Google et Amazon montrent bien que les actionnaires ne se désinvestissent pas forcément d'une entreprise dont le bénéfice baisse ou stagne pour peu que le rendement des actions reste bon et/ou que les perspectives de développement futur soient intéressantes. Par conséquent la marge bénéficiaire des entreprises sur les produits et services et SURTOUT dans la télécommunication peuvent être largement réduite.

Par conséquent il est faux d'affirmer qu'un coût supplémentaire pour l'entreprise se répercutera automatiquement sur le client. Surtout que l'achat d'une bande de fréquence n'est PAS une charge sur le plan comptable mais un investissement qui sera ACTIVÉ au bilan.

La seule condition pour que l'entreprise ne répercute pas un coût sur ses clients c'est qu'elle évolue dans un marché sain et concurrentiel. Ce qui est à présent le cas en France dans la téléphonie mobile (depuis qu'il y a quatre acteurs).

L'idée qu'un coût se répercute toujours sur le client est un morceau de la propagande ultra-libérale qui vise à la défiscalisation complète des entreprises et par conséquent à une perte totale des acquis sociaux qui ont permis la construction de la société moderne et de son confort (certes relatif, mais néanmoins bien meilleur qu'en 1900). 

Ce type de mensonge a pour but d'effrayer le petit peuple qui se sent déjà écrasé de toute part par les charges et n'a souvent pas la disponibilité d'esprit nécessaire pour réfléchir plus loin que le bout de son nez. 
Heureusement que les artistes riches ne représentent que 0,01% des artistes...
Non, lui il traduit bien par perpétuer et non par perpétrer. La faute vient d'ailleurs.
Je cherche, je cherche et je ne vois pas de qui tu parles ? De Spotify ou Deezer ? C'est cruel, ils font un vrai travail éditorial, sans compter toute la partie technique et personne ne s'y enrichit déraisonnablement.

Des pirates ? Je ne vois pas où ils gagnent de l'argent.

Des maisons de disques ? Elles font quand même plus que de distribuer des fichiers et elles s'enrichissaient beaucoup trop dans les années 80-90 mais maintenant c'est en train de revenir à la normal.

DE QUI TU PARLES ?!
En France, des groupes comme  Peugeot  et  Renault-Nissan  ont l'intention de proposer des modèles semi-autonomes permettant de laisser le volant au véhicule lorsque celui-ci est pris dans les embouteillages. Ces automobiles devraient apparaître entre 2016 et 2018.
Ça viendra quand la Russie sera un pays libre...
Non car l'application est toujours disponible sur Google Play, car Google n'a pratiquement jamais pratiqué cette censure pudibonde et que de toute manière, contrairement à Apple, Google autorise les magasins d'applications alternatifs. Certains magasins d'application sont même directement destinés aux porn adicts.

Donc c'est bien Apple le problème et le boycott de tous leurs produits la solution. Pas d'autres.

Soit dit en passant ça fait depuis la sortie d'iOS et de sa politique scandaleuse du magasin d'application unique contrôlé par le fabriquant que toute personne sensible aux questions d'éthiques commerciales et un tant soit peu capable de comprendre ce qu'est un smartphone se doit de boycotter Apple. Imaginez si Microsoft s'était permis de faire ça avec Windows ? Mais quand Apple l'a fait aucun connard de la presse grand public n'a trouvé bon de le pointer du doigt et les moutons se sont précipités pour acheter. Aujourd'hui encore ça m'échappe que le monde ait pu être aussi con.

Vous avez un iPhone ? Essayez de réfléchir un peu à cela. Ça fait mal aux neurones ? C'est normal...
Numerama sur les réseaux sociaux