De Monetae Mutatione

Inscrit le 17/08/2010
330 messages publiés
Envoyer un message privé
Fr33Net , sujet ouvert le 29/10/2015 à 23:54
« .. Il ne servirait à rien de retrouver des marges de manœuvre de politique économique en demandant des contributions lourdes aux classes moyennes, aisées et riches si les perspectives économiques restaient sous l’épée de Damoclès de la finance casino, menaçant à tout moment d’imploser et de s’effondrer sur elle-même, entrainant à nouveau l’économie réelle dans sa chute.
Image IPB
Car l’embrasement financier est hautement probable. Les allumettes ne manquent pas : dettes souveraines périphériques, subprimes automobiles aux Etats-Unis, bulle immobilière chinoise et britannique, dettes pétrolières aux Etats-Unis (pétrole et gaz de schiste), banques européennes en difficulté… Les mécanismes de transmission sont en place, entre les algorithmes fous de la finance à la milliseconde et les produits dérivés à l’imagination foisonnante. Ensuite, une fois l’embrasement commencé tout dépendra des pare-feux : en matière d’indice boursiers, il est toujours possible d’arrêter le massacre en stoppant les transactions (en cachant le thermomètre dans le placard) mais en matière de contreparties sur les produits dérivés, le seul pare feu c’est la faillite et dès que la gangrène sera installée dans le système financier… les amputations seront douloureuses.



La Grande Trouille de 2009 n’a pas été mise à profit pour remettre la Finance au pas, au service de l’économie réelle au lieu qu’elle ne se serve de l’économie réelle pour pomper une part toujours croissante de la valeur ajoutée, distribuée notamment sous forme de sur-salaires aux dirigeants. Bien au contraire, le chantage des lobbys bancaires et financiers (c’est nous ou le chaos) a imposé les montages qu’ils voulaient, empêché de revenir à une séparation nette entre banques de dépôts et de crédit, d’une part, et banques d’investissement, d’autre part. Ce chantage, bien sûr, a coupé court au grand débat fondamental initié dès les années 30 par le Plan de Chicago.



La question centrale de ce débat est : qui doit avoir le droit de créer de la monnaie ? Actuellement nous sommes dans un système mixte qui donne le droit de créer de la monnaie à la fois à la banque centrale (une monnaie d’essence supérieure, associée à la souveraineté de l’Etat) et aux banques commerciales. Cette deuxième monnaie est moins crédible dès qu’il y a un doute sur la solidité d’un établissement : ce doute va alors entraîner des bank run d’autant plus inévitables que les Etats se désengagent de toute garantie aux banques commerciales, en instaurant des mécanismes de bail in (renflouement de la banque en interne, jusqu’aux déposants en dernier recours). Outre la question morale et politique du seigneuriage accordé à des entités privées – à l’origine, le droit de battre monnaie et d’empocher la différence entre le coût de fabrication et la valeur faciale légale de la monnaie émise – (débat que je n’ouvrirai pas ici dans ce numéro), un système 100% monnaie banque centrale aurait l’avantage de résoudre ipso facto le problème des bank run, puisque toute la monnaie en circulation serait de la monnaie banque centrale. La vraie réforme monétaire à entreprendre n’est donc pas l’interdiction du cash mais bien le passage au 100% monnaie banque centrale, comme l’envisage l’Islande : expérience à suivre, même si la taille du pays n’en fera pas forcément un cas aisément transposable.

Image IPB

Mais rien de tout cela ne sera entrepris à grande échelle avant le grand plongeon. Les forces de la cupidité ont trop intérêt à prolonger le statu quo jusqu’à l’effondrement final : il reste encore un peu viande à gratter sur l’os ! On restera donc dans le marécage des politiques conjoncturelles routinières, impuissantes par gros temps. Il ne restera plus qu’à reconstruire avec de nouvelles structures… une fois l’effondrement acté.  »

Image IPB

L’intégrale de ce petit traité de la nouvelle cuisine monétaire
3 réponses
-->
Inscrit le 23/02/2006
11386 messages publiés
Envoyer un message privé
Emparez vous du nouveau forum : http://www.numerama.com/discussions/
Inscrit le 09/07/2008
248 messages publiés
Envoyer un message privé
J'appelle pas ça un forum perso mais bon ...

Toujours le même problème de compte que je n'arrive pas à récupérer et toujours aucune réponse à mon email !
Inscrit le 23/02/2006
11386 messages publiés
Envoyer un message privé
Il faut patienter je pense. Je vais toutefois prévenir les admins.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux