Nous, acteurs du numérique, sommes contre la surveillance généralis

Inscrit le 09/08/2010
633 messages publiés
Envoyer un message privé
crasic , sujet ouvert le 15/04/2015 à 11:03
Pendant que le gouvernement continue à faire le sourde oreille : http://ni-pigeons-ni-espions.fr/
20 réponses
-->
Inscrit le 13/08/2010
11500 messages publiés
Envoyer un message privé
Très belle liste de sociétés et organismes professionnels, responsables et citoyens.
Inscrit le 23/02/2006
11386 messages publiés
Envoyer un message privé
Twitté !
Inscrit le 20/09/2009
7355 messages publiés
Envoyer un message privé
Très bon lien... mais le problème n'est pas une question de "surdité" du gouvernement et des godillots. C'est une question de corruption du pouvoir qui ne travaille plus dans l'intérêt général mais exclusivement dans l'intérêt d'un petit nombre. C'est aussi une question d'inculture et d'incompétence chez un grand nombre de nos élus qui préfèrent ne pas savoir et se comporter en godillots.
Inscrit le 10/07/2008
4585 messages publiés
Envoyer un message privé
Ca ne sert à rien, il n'y a plus de démocratie. Manif "pour tous" : 700 000 personnes dans la rue -> rien. Charlie : 4 millions  de personnes dans la rue -> effet contraire (restriction des libertés). Ils sont en mode "cause toujours" et se torchent avec l'avis du peuple. Ca a commencé avec le référendum de 2005, depuis ils ont compris qu'ils peuvent tout se permettre. Seule la violence les fait bouger : Clichy, Montfermeil ...
Inscrit le 10/06/2005
8358 messages publiés
Envoyer un message privé
Ca a toujours été comme ca depuis que le monde est monde. Les plus forts font ce qui leur plait. C'est pas "2005" qui change quelque chose à l'affaire. Si tu crois qu'on était écoutés avant tu te fourres le doigt dans l’œil jusqu’à l’épaule. quant à Clichy ou Montfermeil, ca n'a eu aucun effet concret. une peu de poudre aux yeux tout au plus.

Tu crois que dans les années 80, passer en quelques années du plein emploi au chômage de masse et a la baisse généralisée des salaires c’était le souhait des gens?
[message édité par ze_katt le 15/04/2015 à 13:37 ]
Inscrit le 04/06/2010
6584 messages publiés
Envoyer un message privé
MdMax, le 15/04/2015 - 12:44
Très bon lien... mais le problème n'est pas une question de "surdité" du gouvernement et des godillots. C'est une question de corruption du pouvoir qui ne travaille plus dans l'intérêt général mais exclusivement dans l'intérêt d'un petit nombre. C'est aussi une question d'inculture et d'incompétence chez un grand nombre de nos élus qui préfèrent ne pas savoir et se comporter en godillots.

explique moi comment les congés payés, la sécurité sociale, la CMU, la loi SRU (quelques trucs au pif) sont dans l'interet d'un petit nombre ?
faudrait arrêter la piccole et la beuh, les gars ....
Inscrit le 18/06/2014
612 messages publiés
Envoyer un message privé
C'est bizarre. Alors que "ni pigeons, ni espions" commence par citer Orwell, on pourrait s'attendre à ce que l'argumentaire soit centré sur la liberté. Or, il est surtout composé de considérations économiques.
Mais bon, il y a le mot clef "algorithme", mot nouveau pour les média qui commencent à s'en emparer avant d'en changer le sens. Il y a déjà eu "phobie", peur irraisonnée, qui a maintenant le sens de rejet catégorique, et "hacker", "petit génie de l'informatique", qui signifie maintenant pirate informatique.
Dans les arguments contre cette loi défendue par Manuel "Franco" Valls, on pourrait rappeler que la flicaille française avait tous les renseignements suffisants concernant les Mérah, Kouachi et Coulibaly pour les surveiller au plus près mais qu'elle n'en a rien fait par faute de moyens. Ce n'est donc pas en augmentant la quantité d'information que la sécurité des Français va augmenter, mais bien en augmentant les moyens de traiter cette information.
Dans ce cas précis, soit nous sommes gouvernés par des incapables complétement dépassés par les événements, qui jouent la posture de l'inflexibilité pour se donner une contenance, soit la lutte contre le terrorisme n'est qu'un prétexte et que nous sommes bel et bien déjà en dictature.
Inscrit le 10/08/2014
151 messages publiés
Envoyer un message privé
marinebis, le 15/04/2015 - 13:43

MdMax, le 15/04/2015 - 12:44
Très bon lien... mais le problème n'est pas une question de "surdité" du gouvernement et des godillots. C'est une question de corruption du pouvoir qui ne travaille plus dans l'intérêt général mais exclusivement dans l'intérêt d'un petit nombre. C'est aussi une question d'inculture et d'incompétence chez un grand nombre de nos élus qui préfèrent ne pas savoir et se comporter en godillots.


explique moi comment les congés payés, la sécurité sociale, la CMU, la loi SRU (quelques trucs au pif) sont dans l'interet d'un petit nombre ?
faudrait arrêter la piccole et la beuh, les gars ....

Vous pouviez rajouter la retraite par répartition, mais évidemment on se serait rendu compte que tous vos jolis exemples partent les uns après les autres à vaut l'eau. Je n'aimerais pas avoir vos doses de narcoleptiques,  Êtes-vous en phase terminale ?
Inscrit le 10/07/2008
4585 messages publiés
Envoyer un message privé
ze_katt, le 15/04/2015 - 13:34
Ca a toujours été comme ca depuis que le monde est monde.


Novembre 1686 : manifestations contre la loi Devaquet -> Mitterrand plie, la loi est retirée.
Juin 1984 : manifestations contre la loi Savary -> loi retirée, démission de deux ministres.
Janvier 1994 : manifestation contre la loi Bourg-Broc -> invalidée par le Conseil constitutionnel.
Mai 68 -> .....

Non, ça n'a pas toujours été comme ça.
[message édité par /dev/tty le 15/04/2015 à 15:33 ]
Inscrit le 10/08/2014
151 messages publiés
Envoyer un message privé
ze_katt, le 15/04/2015 - 13:34
...
Tu crois que dans les années 80, passer en quelques années du plein emploi au chômage de masse et a la baisse généralisée des salaires c’était le souhait des gens?


En fait, ayant élu VGE, la décénie précédente, l'artisan de la désindustrialisation et du règne du capital, on peut réellement se poser la question.

Personnellement, je l'ai vu venir, fin des années 70... "Demain, on rase gratis" était dans l'air du temps.
[message édité par gladiatox le 15/04/2015 à 16:08 ]
Inscrit le 10/06/2005
8358 messages publiés
Envoyer un message privé
Et ca a changé quoi au final ? De la poudre aux yeux. Les soi disant révolutionnaires de mai 68, un fois leur crise d'adolescence passée, sont devenus pires que leur parents.
Inscrit le 10/08/2014
151 messages publiés
Envoyer un message privé
ze_katt, le 15/04/2015 - 16:10
Et ca a changé quoi au final ? ...

La dette, ze_katt, la dette.
Inscrit le 03/10/2011
9233 messages publiés
Envoyer un message privé
Et puis la possibilité pour les États d'emprunter à taux négatif .
Faut lire le Canard. La Suisse est le premier État au monde à emprunter négativement sur 10 ans.
J'aimerais bien voir la gueule de mon banquier si je lui réclamait un emprunt à -10% sur 10 ans, sans compter l'inflation.
Inscrit le 10/06/2005
8358 messages publiés
Envoyer un message privé
Exactement, la dette qui permet de nous ramener tout doucement verts une nouvelle forme d'esclavage. Je doute qu'on puisse prendre ca pour un progrès.
Inscrit le 13/08/2010
11500 messages publiés
Envoyer un message privé
Centaurien, le 15/04/2015 - 18:35
Et puis la possibilité pour les États d'emprunter à taux négatif .
Faut lire le Canard. La Suisse est le premier État au monde à emprunter négativement sur 10 ans.
J'aimerais bien voir la gueule de mon banquier si je lui réclamait un emprunt à -10% sur 10 ans, sans compter l'inflation.

Sujet intéressant, et même symptomatique à certains égards de la période actuelle.
Je n'ai pas voulu (osé) aborder ce sujet ici, le public n'étant pas forcément réceptif ni orienté sur la chose.
Ceci dit, la Suisse n'est pas la 1ère, l'Allemagne l'a fait avant (il y a quelques temps). Tu voulais peut-être dire sur la durée : 10 ans ?
Il y a des effets pervers sur ce principe, même s'il semble "rigolo" à première vue...
Inscrit le 03/10/2011
9233 messages publiés
Envoyer un message privé
Oui, la France 4 ans, l'Allemagne 7, et maintenant la Suisse 10.
Prêter de l'argent en sachant que tu vas en perdre une partie, c'est quand même puissant.
Après, ça me gène moins que les mecs qui veulent récupérer 10% par an.
Inscrit le 13/05/2009
37 messages publiés
Envoyer un message privé
Je tente d'informer le public de l'existence d'un coup d'Etat fasciste de la part de Sarkozy-Hollande depuis plusieurs années.
Ce qu'on vient d'apprendre concernant l'espionnage de dictature totalitaire PNCD n'est qu'un élément du plan visant à mettre en place un système néofasciste privant l'ensemble des citoyens de toute vie privée et donc de toute possibilité de mettre hors d'état de nuire les criminels de la bancocratie et de la bourgeoisie esclavagiste.
Ce coup d'Etat - même s'il était le régime ordinaire en Afrique depuis des années, même si les assasinats commencés par celui de Sylvanue Olympio, premier président africain en janvier 1963, continué par celui de Thomas Sankara le 15 octobre 1987, puis la tentative de renversement du président Gbagbo en novembre 2004 - vient de prendre une nouvelle caractéristique : Le fascisme n'est plus seulement le régime ordinaire pour les Africains. Il devient actuellement le régime ordinaire pour la métropole impérialiste elle-même.

La Franceàfric a décidé de supprimer la totalité des libertés à l'intérieur même des frontières françaises.
6 dates sont significatives
16 décembre 2010 attaque de la RTI ) Abidjan,
19 mars 2011 attaque de la Libye,
11 avril 2011 renversement du président Gbagbo,
20 octobre 2011, assassinat de Mouammar Kadhafi pour l'empêcher de révéler les 50 millions versés à Nicolas Sarkozy
17 janvier 2012 attaque terroriste MNLA-Ansar Eddine du Mali sur demande de Sarkozy,
11 janvier 2013 invasion du Mali par F. Hollande avec l'aide des terroristes MNLA comme troupes auxilaires de l'invasion (le chef terroriste de Ansar Eddine est lui hébergé par Blaise Compaoré) au Burkina Faso.

 
Ce coup d'Etat néofasciste a donc commencé le 16 décembre 2010 par l'attaque criminelle de la RTI ivoirienne à Abidjan (faisant 10 morts parmi les policiers loyalistes) menée par des terroristes Soro soutenus par l'ONUCI (en particulier un policier français Jean-Marie Bourry chef de la police des troupes d'occupation.
Cette attaque était - prétendaient-ils - légitimée par les résultats (truqués par la France et ses mercenaires) des élections présidentielles de novembre 2010.
Ce coup d'Etat a continué par les tirs de l'ONU contre des civils le 29 décembre 2010.
Dans la période qui ira jusqu'au 11 avril 2011 et le renversement du président légitime de Côte d'Ivoire, les terroristes fascistes au service de la Franceàfric commettront des centaines de crimes contre l'humanité.
Au même moment, dans le but de saboter la révolution lybienne, Nicola Sarkozy lança deux plans simultanés : une attaque impérialiste de la Libye dépourvue de tout fondement juridique , accompagnée du soutien et de l'appui à des terroristes islamofascistes promus au rang de "libérateurs" révolutionnaires. Mais dont le rôle exact consistait à infiltrer une révolution véritable pour en prendre le contrôle.
A ces deux plans s'ajouta un plan d'assassinat "homo" visant à exécuter purement et simplement le corrupteur Mouammar Kadhafi pour l'empêcher de réveler le montant (au moins 50 millions d'euros) de son financement de la victoire électorale de Sarkozy
La même méthode sera utilisée par les USA et les mêmes protagonistes pour saboter la révolution promue par Omar Aziz en Syrie - un révolutionnaire partisan des thèses de Rosa Luxembourg et ayant réussi pendant plusieurs mois à convaincre le peuple de désigner des délégués révocables dans des comités populaires : la même clique criminelle française et étasunienne vont faire financer par le Qatar et l'Arabie Saoudite des groupes fascistes se présentant sous le drapeau d'un islam fabriqué par des faux musulmans corrompus par leurs soins.
A ces plans de financement et de soutien aux terroristes, viendra s'ajouter un autre plan : l'attaque criminelle du Mali.
En janvier dernier, un des principaux leaders du groupe narco-terroriste MNLA dévoilait tout le pot aux roses
++2° (on sait depuis janvier que) L'invasion du Mali en janvier 2012 a été faite sur demande de Sarkozy (la source est l'aveu d'un de principaux coupables, dirigeant du MNLA   Hama Ag Mahmoud  (Beau fils de Mohamed Ali Ag Attaher, l'Amenokal des Kal-Ansar,)
"La France a demandé au MNLA de l’aider à faire déserter tous les combattants de l’Azawad qui étaient dans l’armée libyenne, pendant la guerre de Libye. (...)  Et en contrepartie, elle nous avait donné son feu vert pour l’indépendance de l’Azawad. C’est l’accord qui a été conclu avant la guerre entre le MNLA et la France. Et immédiatement la guerre gagnée par le MNLA, la France a changé complètement de politique."








Je suis bien placé pour le savoir : depuis 2011 des acteurs de ce putsch me harcèlent en refusant de respecter la légalité.
C'est la fabrication de faux en écritures multiples validés et même fabriqués par un flic français chef de la police de l'ONU qui m'ont valu une condamnation à 31000 euros ..
Ne riez pas ... pour "atteinte à la vie privée"
Mais Google braque les projecteurs sur ces "juges voyous" et refuse de leur OBEIR en censurant mes articles et ma vidéo !!
[message édité par ze_katt le 21/04/2015 à 16:28 ]
Inscrit le 10/06/2005
8358 messages publiés
Envoyer un message privé
YanickToutain, le 17/04/2015 - 18:48


La Franceàfric a décidé de supprimer la totalité des libertés à l'intérieur même des frontières françaises.
6 dates sont significatives
16 décembre 2010 attaque de la RTI ) Abidjan,
19 mars 2011 attaque de la Libye,
11 avril 2011 renversement du président Gbagbo,
20 octobre 2011, assassinat de Mouammar Kadhafi pour l'empêcher de révéler les 50 millions versés à Nicolas Sarkozy
17 janvier 2012 attaque terroriste MNLA-Ansar Eddine du Mali sur demande de Sarkozy,
11 janvier 2013 invasion du Mali par F. Hollande avec l'aide des terroristes MNLA comme troupes auxilaires de l'invasion (le chef terroriste de Ansar Eddine est lui hébergé par Blaise Compaoré) au Burkina Faso.

J'ai pas souvenir que les frontières françaises s’étendent aussi loin.
Inscrit le 13/05/2009
37 messages publiés
Envoyer un message privé
@ ze_katt (Modérateur(rice))  il y a 3 jours
B
Onne remarque...

je n'avais pas eu le temps de finir mon commentaire.... et risquais de le perdre
(j'avais coupé la fin inachevée et conservé la copie ailleurs
La voici donc
(une partie des arguments que j'avais écrit - et déposé sur un ordi inaccessible le week-end - je les ai réintégré dans d'autres commentaires hier et aujourd'hui)
FIN DU COMMENTAIRE DU 17/4



Ce coup d'Etat néofasciste a donc commencé le 16 décembre 2010 par l'attaque criminelle de la RTI ivoirienne à Abidjan (faisant 10 morts parmi les policiers loyalistes) menée par des terroristes Soro soutenus par l'ONUCI (en particulier un policier français Jean-Marie Bourry chef de la police des troupes d'occupation.
Cette attaque était - prétendaient-ils - légitimée par les résultats (truqués par la France et ses mercenaires) des élections présidentielles de novembre 2010.
Ce coup d'Etat a continué par les tirs de l'ONU contre des civils le 29 décembre 2010.
Dans la période qui ira jusqu'au 11 avril 2011 et le renversement du président légitime de Côte d'Ivoire, les terroristes fascistes au service de la Franceàfric commettront des centaines de crimes contre l'humanité.
Au même moment, dans le but de saboter la révolution lybienne, Nicola Sarkozy lança deux plans simultanés : une attaque impérialiste de la Libye dépourvue de tout fondement juridique , accompagnée du soutien et de l'appui à des terroristes islamofascistes promus au rang de "libérateurs" révolutionnaires. Mais dont le rôle exact consistait à infiltrer une révolution véritable pour en prendre le contrôle.
A ces deux plans s'ajouta un plan d'assassinat "homo" visant à exécuter purement et simplement le corrupteur Mouammar Kadhafi pour l'empêcher de réveler le montant (au moins 50 millions d'euros) de son financement de la victoire électorale de Sarkozy
La même méthode sera utilisée par les USA et les mêmes protagonistes pour saboter la révolution promue par Omar Aziz en Syrie - un révolutionnaire partisan des thèses de Rosa Luxembourg et ayant réussi pendant plusieurs mois à convaincre le peuple de désigner des délégués révocables dans des comités populaires : la même clique criminelle française et étasunienne vont faire financer par le Qatar et l'Arabie Saoudite des groupes fascistes se présentant sous le drapeau d'un islam fabriqué par des faux musulmans corrompus par leurs soins.
A ces plans de financement et de soutien aux terroristes, viendra s'ajouter un autre plan : l'attaque criminelle du Mali.
En janvier dernier, un des principaux leaders du groupe narco-terroriste MNLA dévoilait tout le pot aux roses

++

2° (on sait depuis janvier que) L'invasion du Mali en janvier 2012 a été faite sur demande de Sarkozy (la source est l'aveu d'un de principaux coupables, dirigeant du MNLA   Hama Ag Mahmoud  (Beau fils de Mohamed Ali Ag Attaher, l'Amenokal des Kal-Ansar,)
"La France a demandé au MNLA de l’aider à faire déserter tous les combattants de l’Azawad qui étaient dans l’armée libyenne, pendant la guerre de Libye. (...)  Et en contrepartie, elle nous avait donné son feu vert pour l’indépendance de l’Azawad. C’est l’accord qui a été conclu avant la guerre entre le MNLA et la France. Et immédiatement la guerre gagnée par le MNLA, la France a changé complètement de politique."








Je suis bien placé pour le savoir : depuis 2011 des acteurs de ce putsch me harcèlent en refusant de respecter la légalité.
[message édité par ze_katt le 21/04/2015 à 16:22 ]
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux