A méditer....

Inscrit le 27/09/2011
337 messages publiés
Envoyer un message privé
hadrien132 , sujet ouvert le 29/09/2013 à 15:22

Tout va très bien pour les riches dans ce pays, nous n'avons jamais été aussi prospères. C'est une guerre de classes, et c'est ma classe qui est en train de gagner.




Quand des gens intelligents expliquent leurs idées à un orang-outang, cela améliore la qualité de leur prise de décision.


Dans la tête de ce truand, vous imaginez trés bien de qui il parle...


Le système des impôts a complètement dévié en faveur des riches aux dépens des classes moyennes.


Waren Buffet

A bon entendeur!


Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées.

Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif. Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser.

On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté.

Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur. L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu.

Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutienne devront ensuite être traités comme tels. On observe cependant, qu’il est très facile de corrompre un individu subversif : il suffit de lui proposer de l’argent et du pouvoir.

Meilleur des mondes, d' Aldous Huxley


Je ne cesse de lire, et relire, ce magnifique extrait, et je ne peux m'empêcher de penser à nos médias, pas seuleument TF1, France Television, -ils affichent tous la couleur- mais surtout à la chaine des faux-culs, la principale.....Canal+.
8 réponses
-->
Inscrit le 10/07/2009
230 messages publiés
Envoyer un message privé
"Ils ne se révolteront que lorsqu'ils seront devenus conscients et ils ne pourront devenir conscient qu'après s'être révolté"

G. Orwell "1984"
Inscrit le 27/09/2011
337 messages publiés
Envoyer un message privé
@Dyonis

Merci.
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
Envoyer un message privé
"Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s'y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d'Hitler sont dépassées."
Un livre écrit en 1931 qui parle des "méthodes" d'Hitler pour étouffer les révoltes, alors qu'il n'est même pas encore au pouvoir ?
Inscrit le 27/09/2011
337 messages publiés
Envoyer un message privé
DemosAway, le 30/09/2013 - 14:28

Définir rigidement la perfection en politique quand c'est combiné avec la volonté de la mettre en place, c'est dangereux, ça mène irrémédiablement au totalitarisme.

Par contre, mesurer le gouffre entre l'idéal et le réel, regarder froidement aussi les tendances qui montrent que ce gouffre s'agrandit et devient un abime (la situation actuelle est proche à présent d'un abime), c'est important.

Après, il faut traduire cela en pensée et en projetS pour combler l'abime, sans rentrer dans un cadre idéalisé et rigide.

Non Hadrien?


Mon pauvre Demos, tu me poses à moi ce genre de question.
Que suis je ? On a jamais compté dans l'histoire en France, nos arrières-arrières grand parents, se sont fait trépanés quand ils ont essayé, je dis bien essayé de faire un semblant de gouvernement populaire, mais les sbires de Thiers, et autres Ferry, les ont massacré.

Pour les punir de cet immonde crime -de s'être révolté contre l'odre bourgeois-, ils ont envoyé leurs enfants -nos arrières grands parents- crever dans les tranchées, crever à coups d'armes blanches, parce que leur représentants ont osé évoqué, l'impot sur le fortune.

20 ans plus ils remettent ça avec Hitler, nos grands parents n'ont pas fait long feu contre la dissiplinée Werhmarcht.

Aujourd'hui ils nous remettent ça au nom de la mondialisation. Avec à la prime, la destruction du modele de la famille, au nom de ce qu'ils appellent, le "Mariage pour tous". Nos gamins pourront choisir de changer de sexe, ils appellent ça un progrés. Ils ont dréssé nos femmes contre nous, nos enfants contre leur parents.
On est bon qu'à payer. Ils appellent ça "droit des femmes", "droits des enfants".
C'est bien d'être conscient de l'injustice du monde, mais il faut savoir que l'on ne decide de rien. C'est les autres -l'oligarchie- qui décident pour nous, qu'on le veuille où non, et pour eux, on est vivant, et c'est déjà beaucoup, comparé à nos pauvres ancêtres.

Alors ces questions philosophique, mouais, ....sauf qu' on a pas notre mot à dire. Ce genre de question c'est bon pour animer les séances d'amphi, fac de lettre, devant les beauté féminine, quand on est étudiant, une fois que tu bosses c'est fini tout ça, on ne tarde pas à te le montrer, on te fait rapidement comprendre qui est le maitre.
Tu bosses, et tu craches l'oseille, point barre, sinon....tu connais la suite.
Encore une fois je ne fais pas du Besancenot, et encore moins du Melenchon.

Les idées de Besancenot et Melenchon, c'est des trucs de gamins même pas sevrés. La seule chose que l'on puisse espérer, c'est une prise de conscience de nos élites.
[message édité par hadrien132 le 30/09/2013 à 17:14 ]
Inscrit le 30/09/2013
3 messages publiés
Envoyer un message privé
Il s'agit du Retour sur le meilleur des mondes d'Aldous Huxley (écrit beaucoup plus tard en 1958, qui est un essai dans lequel il analyse si le monde s'est rapproché de son Meilleur des mondes, ou s'il s'en est éloigné, et non du Meilleur des mondes.
[message édité par deepdelver le 30/09/2013 à 18:00 ]
Inscrit le 16/10/2011
2490 messages publiés
Envoyer un message privé
milord, le 30/09/2013 - 14:53
"Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s'y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d'Hitler sont dépassées."
Un livre écrit en 1931 qui parle des "méthodes" d'Hitler pour étouffer les révoltes, alors qu'il n'est même pas encore au pouvoir ?

Apparemment, ce texte serait plutôt une réflexion sur le Meilleur des Mondes par Günther Anders, en 1956.
Et si j'en crois google, tout le monde ou presque a fait l'amalgame.

Ceci-dit "Le meilleur des mondes" fait bien référence au nazisme montant de l'époque, ainsi qu'à tous les autres grands mouvements : communisme, capitalisme, religions, industrialisation, surpopulation...
Même s'il n'était pas encore au pouvoir, Hitler avait déjà fait parler de lui : le putsch, mein kampf, le NDSAP, les jeunesses hitleriennes...
Huxley savait déjà à quoi s'attendre avec lui.
Sur bien des plans ce livre était étonnamement juste.
Inscrit le 30/09/2013
3 messages publiés
Envoyer un message privé
liolfil, le 30/09/2013 - 18:13

Apparemment, ce texte serait plutôt une réflexion sur le Meilleur des Mondes par Günther Anders, en 1956.
Et si j'en crois google, tout le monde ou presque a fait l'amalgame.

Ceci-dit "Le meilleur des mondes" fait bien référence au nazisme montant de l'époque, ainsi qu'à tous les autres grands mouvements : communisme, capitalisme, religions, industrialisation, surpopulation...
Même s'il n'était pas encore au pouvoir, Hitler avait déjà fait parler de lui : le putsch, mein kampf, le NDSAP, les jeunesses hitleriennes...
Huxley savait déjà à quoi s'attendre avec lui.
Sur bien des plans ce livre était étonnamement juste.

Félicitation tu viens de te faire créditer d'un point Godwin attribué par Mister sebk
Pour plus d'information à ce sujet cf ce topic et celui là
En effet celui-çi te dicernes un point Godwin, par le biais de juste mentionner un fait historique ayant une correllation avec Hitler dedans...
Inscrit le
messages publiés
Envoyer un message privé

Car la médiocrité et les corruptions des responsables actuels font que plus cette rupture et cette création tardent car la société n'est pas prête, plus le risque totalitaire augmente.

Totalitaire ? augmente ?
Tu crois qu'on est dans quoi ? T'as dit oui au traité de Lisbonne ? Tu as dit oui à la mondialisation ? Tu as dit à la baisse de ton niveau de vie ? Tu as dit oui à Hadopi et au CSA ?

Cet article de numerama suffit à lui seul pour démontrer la nature du régime en France. Amazon ne perdra pas un rond, ni Fnac -grand copain de parti socialiste-, ni carrefour, encore moins Leclerc. Quand aux editeurs Eyrolles, Dunod, PUF, ENI, Schaums, Calman Levy, etc...ils se frottent les mains.
Les seuls qui vont perdre c'est toi et moi, grace à la gôche et la drouate unis, pour défendre comme à leur habitude les lobbys.
Je peux te garantir, que si la plèbe aura la mauvaise idée un jour d'élire, de soutenir un Allende, ils n'hésiteront pas à tirer dans le temps, où/et faire un coup d'état militaire.



Cette extrême droite qui relève la tête, ces gauches radicales et stupides qui leur répondent comme répondaient ceux du KPD à ceux du NSDAP, sont inquiétants.

Extrême droite ? Et ceux qui sont au pouvoir qui appauvrissent les classes laborieuses tu les appelles comment ?




Ce qui se passe en Grèce, pays qui subit le plus la "crise", est inquiétant, et pas seulement en raison de l'existence de Aube Dorée - NSDAP : Siritza-KPD son pendant, et la réaction de ce gouvernement infiltré par les financiers les plus anti démocratiques qui soient, sont inquiétants.


Pour la petite histoire, si mes souvenirs sont bons Ron Paul, au lendemain du Baillout, une directive comme quoi, si ça ne passait pas, on aurait aux US un état d'urgence.
De toute façon depuis 2000, et l'election de Bush, on le voit comment le système US réagit contre la plèbe.
Alors.... de dictature.....un mot qui me fait rire.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux