Diminuer le budget de l'écologie, c'est bien, et c'est logique

Inscrit le 08/01/2010
117 messages publiés
Envoyer un message privé
Anthologie , sujet ouvert le 02/07/2013 à 20:30
Au micro de RTL ce matin, Delphine Batho, alors ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, a déclaré au sujet du budget prévu pour 2014 "c'est vrai que c'est un mauvais budget". Et pour cause, les crédits alloués à son ministère sont en baisse de 7%, soit le recul le plus important. François Hollande a donc décidé de mettre fin à ses fonctions de ministre. Comme quoi, c'est plus grave de dire que l'écologie devrait être une priorité que d'être accusé de fraude fiscale.

Pour le gouvernement, diminuer le budget de l’écologie, c’est bien, et c’est logique en plus .
6 réponses
Cliquez ici pour répondre
Inscrit le 02/07/2011
477 messages publiés
Envoyer un message privé
Rappelons que la crise mondiale actuelle est aussi si ce n'est avant tout, un monstrueux choc pétrolier qui hélas ne fait que commencer, dernière synthèse Laherrère (ASPO France) :
Image IPB
http://goo.gl/LzmGp
Ce qui amène à :
Image IPB
http://iiscn.files.w...-price-2013.jpg

Et que l'on soit quasi incapable de simplement nommer la chose (en préférant la valse des étiquettes financières) n'y change rien.
Un sérieux rééquilibrage entre taxer les carburants fossiles et le travail serait une vraie mesure.
La qualifier d'écologique, même si on peut considérer que c'est le cas, est aussi un symptôme de l'incapacité à montrer la situation actuelle.
De fait on "paye" aussi aujourd'hui la com uniquement axée sur les aspects CO2, alors que les mesures possibles sont tout simplement les -MEMES- pour les deux aspects .
(diminution de la dépendance aux carburants fossiles et déficit commercial associé d'une part, émissions de CO2 d'autre part).

On remarquera aussi dans le graphique prix du baril ci dessus la légende classique : «premier choc pétrolier = Yom Kippour/embargo Arabe = évènement géopolitique = rien à voir avec les contraintes géologiques». Alors que le premier choc était surtout la conséquence directe du pic de production des Etats-Unis ayant eu lieu en **1970**.
Il serait peut-être temps d'être au courant, non ?
Résumé en fin de post :
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/06/bataille-et-lenergie/
Voir en particulier les interviews d'Akins (ambassadeur US en Arabie Saoudite à l'époque) dans «la face cachée du pétrole» partie 2 à partir de 18:00 pour le premier choc.
[message édité par yt75 le 02/07/2013 à 20:47 ]
Inscrit le
messages publiés
Envoyer un message privé
Jamais content....
Inscrit le 08/01/2010
117 messages publiés
Envoyer un message privé
Très bonnes précisions yt75 ! Quand on parle de développement durable ça inclut l'environnement, le social et l'économique. Donc le ministère en question devrait avoir des pouvoirs bien plus importants, comme il a déjà été dit - et juste "dit", malheureusement.

Quant à l'aspect écologique seulement, il est nécessaire d'investir, quoiqu'il en soit, dans les énergies alternatives aux énergies fossiles. Et je ne parle pas de favoriser l'import de panneaux solaires chinois, et le bilan carbone qui va avec.

@WickedFaith : Le fait que tu réagisses ainsi ne fait qu'illustrer mes propos. Aller, bon troll à toi et à plus
[message édité par Anthologie le 02/07/2013 à 21:02 ]
Inscrit le 03/10/2011
6082 messages publiés
Envoyer un message privé
Le principe d'un ministère de l'écologie est un peu bancal puisque l'écologie touche tous les domaines des autres ministères, à commencer par le fait d'imprimer tout.
Inscrit le 02/07/2011
477 messages publiés
Envoyer un message privé
Anthologie, le 02/07/2013 - 21:01
Très bonnes précisions yt75 ! Quand on parle de développement durable ça inclut l'environnement, le social et l'économique. Donc le ministère en question devrait avoir des pouvoirs bien plus importants, comme il a déjà été dit - et juste "dit", malheureusement.

Quant à l'aspect écologique seulement, il est nécessaire d'investir, quoiqu'il en soit, dans les énergies alternatives aux énergies fossiles. Et je ne parle pas de favoriser l'import de panneaux solaires chinois, et le bilan carbone qui va avec.


Oui, même si il y a aussi "énergie" dans l'intitulé du ministère, ce qui fait déjà un gros morceau.
Mais c'est sur que les mesures à prendre c'est des choses qui impactent tout ou beaucoup.
Et à ce sujet je ne sais pas ce que représente exactement le budget du ministère, mais cela n'inclue certainement pas beaucoup de choses découlant des mesures "écologiques" (les subventions de rachat photovoltaïque par exemple), ou aides éventuelles à l'isolation.
Et à propos de mesures, à noter qu'une première version du rapport "transition énergétique" a été "censuré" :
http://petrole.blog....on-energetique/
Qui allait clairement dans le bon sens, je ne sais pas dans quelle mesure c'est lié à un certain "énervement" de Batho.
Inscrit le 25/05/2009
283 messages publiés
Envoyer un message privé
Centaurien, le 02/07/2013 - 23:25
Le principe d'un ministère de l'écologie est un peu bancal puisque l'écologie touche tous les domaines des autres ministères, à commencer par le fait d'imprimer tout.

Évidemment, l'écologie touche tous les domaines, mais quand on veut, comme Hollande le clamait il n'y a pas si longtemps, faire de la France la "nation de l'excellence environnementale", ça peut être intéressant d'avoir un ministère pour fixer les caps, coordonner les actions, et faire les investissements nécessaires. La, pour les investissements, c'est clairement très mal barré.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux