L'habitude de la musique gratuite a enterré la carte musique jeune

Inscrit le 16/06/2009
10411 messages publiés
Envoyer un message privé
Mindo , sujet ouvert le 31/01/2013 à 11:21

Lancée avec beaucoup d'espoir en octobre 2010, la carte musique jeune a tiré sa révérence l'automne dernier dans la plus totale indifférence. Malgré les efforts du ministère de la culture de relancer l'opération avec un nouveau dispositif, les internautes ne sont pas rués dessus. Un peu moins de 71 000 cartes ont été vendues en deux ans, alors qu'il était question de proposer jusqu'à un million de cartes par an.

Les causes de la disparition de la carte musique jeune doivent toutefois servir à nourrir la réflexion de Pierre Lescure, qui mène actuellement une mission sur l'avenir de la Hadopi et les moyens de concilier les nouvelles pratiques des Français, à travers le numérique, et la nécessité de rémunérer convenablement les créateurs et de financer la filière culturelle.

Interrogée par le député socialiste Hervé Féron, la rue de Valois rappelle d'abord quelques statistiques : entre le 28 octobre 2010, date du lancement de la carte musique jeune, et le 15 octobre 2012, date à laquelle l'opération a été stoppée, 70 736 cartes pour 90 866 codes générés ont été délivrées sur les 16 services de musique en ligne partenaires. À peine 7 % de l'objectif final, à savoir un million de cartes vendues.

Reconnaissant que le dispositif "n'a incontestablement pas rencontré le succès escompté", le ministère de la culture cherche à comprendre les raisons de ce désintérêt. Dans sa réponse écrite, relayée par Benoît Tabaka, le ministère estime que l'habitude des jeunes de se procurer de la musique gratuitement est clairement l'une des causes de l'échec de la carte musique jeune.

"Très loin des ambitions initiales", les chiffres de vente "[témoignent notamment de la difficulté à faire évoluer les habitudes de consommation gratuite de la musique solidement ancrées au fin des ans dans la population, en particulier parmi les plus jeunes".

Cette réticence n'est pas propre aux internautes français. En 2009, le cabinet d'analyse Forrester a publié une étude portant sur la consommation des contenus numériques sur le Vieux Continent. Il ressortait alors qu'environ 60 % des sondés étaient hostiles à payer pour écouter de la musique sur Internet. Depuis, le paysage a toutefois évolué, avec l'émergence des offres de streaming, très appréciées.

Pour le ministère de la culture, les déboires de la carte musique jeune doivent être "pris en considération dans le cadre de la concertation qui a été engagée sur la mission 'Acte II de l'exception culturelle'", dont les conclusions et les préconisations doivent être révélées ce printemps. En particulier, ce fiasco rappelle que l'offre légale, pour marcher, doit notamment être "accessible économiquement", écrit la rue de Valois.

"Le développement de l'offre légale suppose, entre autres actions, de donner les moyens à une pluralité d'acteurs, notamment nationaux, d'exister, pour permettre au secteur de la musique de trouver de nouveaux modèles économiques rentables reposant sur une offre suffisamment large, de qualité, diversifiée et accessible économiquement".


Lire la suite
31 réponses
Inscrit le 17/04/2009
944 messages publiés
"...consommation des contenus numériques...."

A force de les consommer, il n'en restera plus pour les autres... C'est vrai qu'une musique s'use à l'écoute, si l'on l'écoute trop intensément, elle risque même de s'enflammer!
Inscrit le 18/10/2008
1886 messages publiés
Le ministère de la culture qui parle de consommation de musique. Ca se passe de commentaires.
Inscrit le 23/09/2008
1917 messages publiés
Elle était morte-née cette carte.

Un monstre, fruit de l'union coupable de politiciens véreux et de lobbys cupides.
Inscrit le 20/11/2004
2167 messages publiés
En somme, on ne veut pas payer à l'acte.

Quand on prend du recul, il n'y avait pratiquement plus que la musique pour croire pouvoir nous faire payer pour chaque "consommation".
La télé par câble, les journaux sur abonnement, les AMAP... Il existe en réalité des centaines d'usages où l'on ne paie plus à l'unité.

Comment dire... en prenant du recul on voit qu'il n'y a PAS de dimension "révolution technologique" à cette mutation du marché de la musique.
Inscrit le 06/04/2011
4028 messages publiés
Parce que ce n 'est pas possible pour l ' instant, sinon il y a belle lurette que j 'aurais viré le superflu et fait ma compile.

Genre donc; dans votre abonnement vous prenez : ça , ça , et ça ; donc : ça fait 5 € par mois ( vu ce que je regarde , ça correspond ) , pour la tv uniquement.

Mon abo actuel tout compris - internet , tel , TV - devrait me couter 15 € et suis large.et non 33€
[message édité par dannyel le 31/01/2013 à 17:28 ]
Inscrit le 11/03/2009
1719 messages publiés
lol, je savais même pas qu'elle avait été arrêté.
Enfin déjà c'est bien, la majorité des jeunes ne savait même pas qu'elle a existé
Inscrit le 17/01/2006
3642 messages publiés
L'excuse est un peu bâteau pour expliquer cet échec quand on se rappelle que la Carte Musique Jeune a été créée spécifiquement POUR détourner les jeunes de la musique gratuite et les habituer à payer pour leur musique... donc dire "on n'a pas réussi à amener les gens à payer parce qu'ils ont l'habitude de pas payer", ça revient un peu à dire "Je suis arrivé en retard parce que j'ai pas réussi à arriver à l'heure". Moui, certes, mais encore ?
Inscrit le 07/03/2006
2123 messages publiés
si je résume, le gouvernement actuel parle de l'échec de la carte musique Jeunes comme si il avait participé et agi en faveur de cette carte, alors qu'elle a été élaborée par le gouvernement précédent... On croit rêver !

Le changement dans la continuité quoi...

Finalement, ils sont tous d'accord pour faire des usines à gaz inutiles et pour rejeter la faute sur les jeunes après...

Vive la France !:
Inscrit le 05/04/2011
579 messages publiés
Cette carte était leur dernier atout.
C'est tout le problème.
Inscrit le 04/05/2009
825 messages publiés
Avez vous déjà entendu parler de cette carte autre part que des les articles de numérama (ou autre site du genre) ?

Moi non, du coup, peut-être que s'il y avait eu une bonne promotion, ça aurait peut être déjà mieux fonctionné.

Il y a 10 ans, on a bien réussi à vendre des quantitié astronomique d'Ipod hors de prix bridé comme je ne sais pas quoi, et ayant moins de potentiel qu'un simple baladeur audio "chinois" à 5€

Donc bon, rejeter la faute encore une fois sur la "piraterie" c'est l'argument trop facile.

D'autant que niveau des clef sous la porte, y a pas grands Majors qui l'y on mis depuis un sacré bout de temps ... (même MGM qui était mal en 2009-2010 est encore là )
Inscrit le 31/01/2013
2 messages publiés
Ce sont deux expressions différentes , ne pas faire long feu signifiant effectivement ne pas durer longtemps.

Concernant la carte musique jeune , ça sentait l'échec dès le départ cette affaire!
[message édité par flow le 11/02/2013 à 11:45 ]
Inscrit le 06/04/2011
4028 messages publiés
Peut-être aussi que les gens ne voulaient pas payer une taxe déguisée aux parasites patentés .
Inscrit le 13/08/2010
8737 messages publiés
Et EMMA ?

Ou qu'elle est Emma ? Quelqu'un a vu Emma ?
Inscrit le 14/07/2004
7836 messages publiés
flow (Modérateur(rice)) le 31/01/2013 à 14:08
Elle doit encore etre dans la rue
Inscrit le 20/08/2010
992 messages publiés
Emma a terminé sa carrière dans un bouzbir à Tanger.
Inscrit le 13/08/2010
8737 messages publiés
Ohhh noooo

Image IPB


Emma, reviens ! ! ! On t'aime, on rigolait bien avec toi ! ! !
Inscrit le 06/04/2011
4028 messages publiés
Garde la, elle est collector. J 'en ai jamais vu
Inscrit le 04/09/2002
2865 messages publiés
les gens n'ont effectivement plus envie de payer pour se procurer de la musique.

donc, je pense qu'il faut la jouer différemment. pourquoi ne pas proposer des fichiers musicaux gratuits lors de l'achat sur des boutiques? charge à chaque boutique de payer la musique téléchargée?
on sait en effet que les boutiques se font bien évidemment des marges sur les produits vendus: en s'entendant avec les majors ou mieux les artistes, je pense que ça pourrait marcher, d'autant que ça pourrait s'appliquer à n'importe quelle boutique.

du genre, je fais mes courses au supermarché, et en fonction du montant de mes courses, le supermarché de donne le droit de télécharger gratuitement un certain nombre de fichiers. et ça pourrait être valable également pour les films.
idem lorsque je fais un plein d'essence, ou je ne sais quoi encore...

car franchement, je ne suis pas certain que les gens soient à quelques euros près quand ils en ont pour un montant d'achat non négligeable...

quoiqu'il en soit, le téléchargement illégal n'est pas près d'être endigué, donc les solutions restent peu nombreuses...
[message édité par mynameisfedo le 31/01/2013 à 14:32 ]
Inscrit le 09/01/2013
48 messages publiés
Bambi découvre la neige....Toujours en retard d'un train le gouvernement
Par contre pour inventer des taxes sur les taxes, ils sont sans jeu de mot les champions du monde. C'est déjà bein d'être champion du monde dans un domaine...
Inscrit le 13/08/2010
8737 messages publiés
Bref, encore une connerie sarkozyste qui fait plouf...

il nous en aura coûté du pognon, le nab'
Inscrit le 14/05/2009
495 messages publiés
je ne vois pas pourquoi les politiques font les étonnés que la carte musique jeune n'ait pas eu de succès. C'était évident dès le départ et ça montre avec éclat à quel point les politiques sont déconnectés de la réalité. Pareil pour le label "PUR". Il faut un agrégateur pour ne chercher qu'à un seul endroit. Moi, consommateur, je n'ai pas à savoir si Pierre, Paul ou Jacques est chez Machin, Bidule ou Trucmuche. Si cela n'est pas fait, le piratage a de beaux jours devant lui. De toute façon, comme le disent certains ici, il faut des abonnements et non des paiements à l'acte. En fait, il faut la licence globale. Point de salut hors de cette solution.
Inscrit le 09/07/2009
1118 messages publiés
Cette maudite "carte musique jeune", aurait éventuellement pu marcher si les majors avaient mis la main à la poche, mais comme c'est l'état qui passait à la caisse, et donc les parents des jeunes concernés qui devaient mettre la main à la poche une fois au travers des impôts, et une deuxième fois en achetant cette maudite carte, elle à fait un bide monumental, c'est normal, et c'est tant mieux.
Inscrit le 16/01/2013
38 messages publiés
C'est très bien qu'elle n'ai pas marché : Elle était payé avec nos impôts.

Ou plus exactement avec l'argent de ces "jeunes",
Puisque les dépenses de l'état c'est de la dette et que la dette c'est pour eux les jeunes.
Cette réduction de prix, elle était fictive.

L’échec annoncé de cette carte, c'est tout simplement parce qu'elle était à coté de la plaque.
On le voit dès le départ, quant sarkosy voulait mettre 200€ d'achat dessus alors que la réalité et le problème des étudiants c'est de se payer leur loyer et leurs études.

Ce qui est amusant, c'est que personne ici n'est étonné de cet échec,
Alors que tous ceux qui ont lancé cette carte le sont probablement.
Ca montre à quel point ils sont à la ramasse.
Inscrit le 30/09/2010
130 messages publiés
Ce qui est triste dans l'histoire, c'est qu'on ne va pas avoir le fameux "100% Kif" promit

Serieusement, le scandale c'est que cet echec etait annoncé; et qu'il faudrait que les responsables de l'epoque soient poursuivis, et sanctionné....
Inscrit le 09/10/2008
3240 messages publiés
15-25 ans, cherchez pas plus loin elle est la l'erreur.... séduire des gens sans pouvoir d'achat, il la penser fort celle la le Mitterrand...
Inscrit le 07/01/2009
117 messages publiés
Moi je suis jeune et j'utilise spotify ... voila pourquoi je n'ai jamais acheté cette "carte".

Bref, dès le début c'était de la merde, ils ont mit un temps fou à arrêter les frais ...
Inscrit le 28/11/2012
4 messages publiés
Moi cette carte, j'en ai entendue parler à ça sortie, j'en ai parler à des amis car la plupart n'en n'avait pas entendue parler ...
Inscrit le 13/08/2010
8737 messages publiés
Quel dommage, franchement

Image IPB
Inscrit le 05/05/2009
1192 messages publiés
La carte musique jeune et sa super communication sur les skyblogs censurée, quel souvenir!
Inscrit le 09/12/2002
1200 messages publiés
0,97 euro le kilo de bananes a carrefour aujourd’hui, et elles ont fait 8000 kms pour venir des DOM-TOM, alors leur morceau de musique copiable indéfiniment, ils peuvent se le carre ou je pense.
Inscrit le 28/11/2012
11 messages publiés
_ Chef chef la carte elle ne se vend pas !
_ Mais pourquoi donc mon ami, elle est pourtant hyper branche "djeun's" non ?
_ Oui mais c'est Serge
_ Quoi Serge ?
_ Il a oublie d'inclure le budget pub !
_ ha ... oui ... c'est embettant. Mais ce n'est pas grave
_ comment ca ?
_ he oui, maintenant les jeunes ils sont tous sur facebook et twitter. T'inquiete, notre carte va faire le buzz toute seule grace a ces petites tetes blondes. Tu me feras penser a remercier Serge...

C'est quand meme dingue, tous les gugus qui gravitent autour d'hadopiou ont une imagination debordante pour trouver de nouveaux moyens de taxer et/ou reprimander les salauds de pirates. Mais quand il s'agit de :
- mettre en place le fameux outil de securistation magique
- developer l'offre legale
- adapter le prix des oeuvres a la realite du marcher
- developer des offres credibles et varier permettant un acces a un catalogue digne de ce nom
- developer l'offre publique (c'est que l'etat possede aussi des oeuvres, et que d'autres sont maintenant dans le domaine publique)
- reformer le fonctionnement de toute cette industrie
... nous avons le droit a parfait encephalograme plat.

Pourquoi quand j'entend le terme "industrie musical" cela sonne avec un accent allemand ? (troll + point godwin reached !)
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux