Martin Luther King

Inscrit le 29/10/2009
34 messages publiés
Envoyer un message privé
aegirsson , sujet ouvert le 22/01/2013 à 05:25
je ne sais pas si on n'en a deja parlé ici, mais j'ai vu l'info suivante sur

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/01/21/freedom-day-interdiction-de-diffuser-le-discours-i-have-a-dream-sur-internet/



Le discours de Martin Luther King, I have a dream , prononcé le 28 août 1963 sur les marches du Lincoln Memorial, à Washington, est sous copyright desormais, car les héritiers de Martin Luther King ont cédé en 2009 la gestion des biens du révérend à EMI Publishing
5 réponses
Cliquez ici pour répondre
Inscrit le 23/07/2011
499 messages publiés
Envoyer un message privé
ARGENT !
Inscrit le 11/03/2009
3539 messages publiés
Envoyer un message privé
à downloader massivement , juste pour le principe . https://www.__youtub...h?v=fIshI_qxxew


Vouloir se faire du pognon sans trop se fouler en reeditant du Elvis , du Beatles ,artistes qui en leurs temps n'ont peu etre pas assez rentabilisé l'investissement c'est possible venant d'eux , rien ne me surprends .
En revanche lorsque MLK a prononcé ce discours je ne pense pas qu'il aurait pu imaginer un seul instant la mercantile récupération dudit discours .
à gerber
[message édité par speed le 22/01/2013 à 08:40 ]
Inscrit le 20/09/2009
6090 messages publiés
Envoyer un message privé
"I have a dream" est un discours politique qui date d'il y a 50 ans. Que EMI et tous les terroristes du copyright aillent se faire foutre.
Inscrit le 20/09/2012
953 messages publiés
Envoyer un message privé
Il va de soi que sur un cas pareil, tellement évident, c'est un devoir que de pirater diffuser ce discours, voire cyber-punir les malades qui souhaiteraient s'opposer à cela.

La coupe est pleine.
Les "ayants droit$" sont des hors la Loi protégés par des valets mal élus, qu'ils le payent et cher.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux