Le Figaro exige que Mme Figaro n'utilise plus son vrai nom sur son blo

Inscrit le 13/08/2002
26334 messages publiés
Envoyer un message privé
Guillaume Champeau , sujet ouvert le 27/06/2012 à 18:25



Comme on dit chez nous, il y a vraiment des claques qui se perdent. Rue 89 raconte qu'une enseignante, dont le nom de famille est Figaro et que les élèves appellent "Mme Figaro", a ouvert son blog qu'elle a appelé tout simplement : "la classe de Mme Figaro". Et voilà que Le Figaro, le groupe de médias qui possède notamment le magazine "Madame Figaro", envoie ses avocats pour impressionner l'institutrice et l'obliger à changer le nom de son blog, à défaut de pouvoir changer son propre nom :


"Vous utilisez la marque "MADAME FIGARO" pour des services d'édition et de publication sur Internet, sans l'autorisation de notre cliente (...) L'usage de "La classe de Mme Figaro" crée ainsi un risque de confusion évident avec les marques antérieures "Madame Figaro" dans la mesure où l'expression est utilisée pour des services similaires. Le public est donc amené à croire que ces deux signes ont une origine commune et que "la classe de Mme Figaro" (serait) une déclinaison de la marque antérieure "MADAME FIGARO", quand bien même il s'agirait de votre nom patronymique, ce qu'il vous appartient néanmoins de justifier

(...)

Cette utilisation est susceptible d'être sanctionnée par les tribunaux notamment sur le fondement de la contrefaçon de marque (qui) peut faire l'objet d'une action civile pouvant donner ainsi donner lieu à la condamnation au paiement de dommages-intérêts, à la publication de la condamnation sur le blog, et à l'exécution provisoire, comme d'une action pénale, les sanctions pouvant atteindre 3 ans d'emprisonnement et 300.000 Euros d'amende, les condamnations étant alors inscrites au casier judiciaire".


On croit rêver. D'autant que le droit est contre Le Figaro. "L'enregistrement d'une marque ne fait pas obstacle à l'utilisation du même signe ou d'un signe similaire (...) lorsque cette utilisation est le fait d'un tiers de bonne foi employant son nom patronymique", dispose l'article 713-6 du code la propriété intellectuelle.

Le groupe a demandé à Mme Figaro de mettre son prénom pour diminuer les risques de confusion. Ce qu'elle a refusé. L'institutrice a néanmoins cédé - et on peut la comprendre, malgré le caractère totalement aberrant de la demande. Elle a renommé son blog "Les Chantiers de l'apprentissage".

Comme quoi l'intimidation paie, aussi grotesque soit-elle. Mais à part une mauvaise campagne de pub, on ne voit pas ce que Le Figaro a gagné à faire ainsi renommer un blog qui ne recevait que quelques dizaines de visites par jour.

Lire la suite
57 réponses
Inscrit le 27/06/2012
1 messages publiés
Vivement que le Monde attaque la planète pour usurpation d'identité et exploitation abusive de sa marque.
Inscrit le 24/03/2009
919 messages publiés
Comme quoi l'intimidation paie, aussi grotesque soit-elle. Mais à part une mauvaise campagne de pub, on ne voit pas ce que Le Figaro a gagné à faire ainsi renommer un blog qui ne recevait que quelques dizaines de visites par jour.


Faut bien offrir un os à ronger aux juristes payés de jolies sommes pour ne faire que ça de leurs journées.

Les pauvres. Ils doivent s'ennuyer sinon.


Edit : Bon ok, je continue.

Le Figaro dit que les deux noms peuvent porter à confusion, car ils sont dans le même domaine. Et ça, c'est complètement faux. D'un côté on a une institutrice racontant ses histoires éducatives, et de l'autre une sorte de site people/féminin causant de la mode et des défilés.
Le public peut alors tout à fait faire la différence.

Aussi, le style graphique très différent des deux sites contribue à marquer cette distinction.
Je me souviens du cas de "Madame Milka" qui avait utilisé son nom pour son commerce, mais aussi la couleur violette propre à Milka pour son site. Le tribunal a donné raison à la marque de chocolat sur cet argument de la couleur.
Mais là, ce n'est pas le cas.

Ensuite, le nom du blog n'est pas "Madame Figaro" mais "La classe de Madame Figaro" (accentuant encore la distinction de domaine). La propriétaire a même proposé de le renommer "La classe de Mme Figaro", ce que le journal a refusé.

Selon moi et mes maigres années de droit, ce cas aurait eu toutes les chances de donner raison à Madame Figaro s'il avait été porté au tribunal.
[message édité par Warp le 27/06/2012 à 18:47 ]
Inscrit le 27/06/2008
707 messages publiés
RDA, le 27/06/2012 - 18:35
Vivement que le Monde attaque la planète pour usurpation d'identité et exploitation abusive de sa marque.


Et Universal tout l'univers tant qu'on y est !

Allez, la galaxie d'Andromède, vous êtes en violation des lois sur la propriété intellectuelle...
Inscrit le 01/10/2004
1619 messages publiés
Le Figaro a gagné que ce blog est maintenant connu de millions de gens. Effet Streisand ?
Inscrit le 02/10/2006
210 messages publiés
Ca me rappel l'affaire milka tiens... :/
Inscrit le 25/09/2007
93 messages publiés
Bon sang, mais quels débiles. Mais quels débiles ! Je ne trouve pas d'adresse de contact sur leur site, il n'y a pas un endroit sur lequel on peut leur expliquer en quoi ce sont des tocards ?
[message édité par Vlavv le 27/06/2012 à 18:43 ]
Inscrit le 19/10/2009
7268 messages publiés
Sont payés à l'année, les juristes, faut bien les occuper...

La barbière de séville fait dans l'éducation, elle aussi ?

Ah non, pardon, elle fait dans la lobotomie et le consumérisme...

Pas de conflit.

A sa place, je renommerai mon blog " la classe de la barbière qui ne rase pas l'oligarchie gratis "
Inscrit le 09/10/2008
3243 messages publiés
mdr là.. et si Mme Figaro faisait la même au Figaro ? sont cons ou quoi...
Inscrit le 25/09/2007
93 messages publiés
Vlavv, le 27/06/2012 - 18:43
Bon sang, mais quels débiles. Mais quels débiles ! Je ne trouve pas d'adresse de contact sur leur site, il n'y a pas un endroit sur lequel on peut leur expliquer en quoi ce sont des tocards ?

Je me réponds à moi-même, mais j'ai trouvé : http://www.lefigaro.fr/contact/
On peut préciser que la remarque s'adresse à Madame Figaro.
Inscrit le 02/09/2010
201 messages publiés
Le Figaro... Ce torchon réactionnaire qui appartient à... Dassault.

Le fondateur de ce journal aurait dû l'appeler Ducon,personne n'aurait osé utiliser ce nom pour un site WEB et ils auraient étés tranquilles.

Par contre, ce type d'info est complètement nul quand on pense à ce qui se passe ailleurs dans le monde, en Syrie en particulier avec la planification par les USA et l'OTAN d'une attaque "pour raison humanitaire"....

Quand on voit le résultat des "?uvres humanitaires" de l'OTAN et de ce cher Bernard-Henry (je tairai son nom pour ne pas être poursuivi par la LICRA cf article plus ancien sur Numerama) en ex-Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak, en Libye, on se dit que les Syriens feraient mieux de garder leur "dictateur sanguinaire"...
N'oubliez surtout pas que les fameux "rebelles" de Benghazi étaient en fait pour partie des gros porcs racistes qui ont massacrés des libyens "du sud" à la peau noire, et pour autre partie des mercenaires d'Al Qaïda payés et armés par les occidentaux.
Et ce sont les mêmes mercenaires islamistes financés par les monarchies extrémistes du golfe qui sont en train "d'égorgeter" les mécréants laïcs Syriens.

Pour être informés, allez entre autres sur Agoravox ( http://www.agoravox.fr ), vous ne serez pas déçus et vous en repartirez moins bêtes. C'est un très bon complément de Numerama.Tout aussi indépendant, mais plus orienté "Politique".

Il y a aussi d'autres sites d'infos objectives ( http://www.atterres.org/ http://www.jovanovic.com/blog.htm http://www.michelcollon.info/ http://mondialisation.ca/ http://www.voltairenet.org/ http://www.acrimed.org/ ) etc...
Sortez "de votre chambre"... Bons quelquefois vous aurez un peu la nausée, mais c'est aussi ça la vraie vie.
Inscrit le 11/03/2009
1998 messages publiés
Trous du cul (au pluriel car il y en a plusieurs)
Inscrit le 02/09/2010
201 messages publiés
P.S. Recoupez TOUJOURS vos sources. Une seule source d'information n'est JAMAIS FIABLE, hormis pour les "chiens écrasés"...
Inscrit le 16/06/2009
706 messages publiés
Encore des avocats qui pour justifier leur tarifs n'hésitent pas à piéter le droit et employer la menace sur un particulier pourtant dans son bon droit afin de montrer à leur client fortuné qu'ils méritent leur salaire.

La réponse la plus simple : tweet, post facebook et harcellement auprès du service de Presse du Figaro pour leur demander qu'ils s'expliquent et donnent leur avis sur l'emploi d'une menace pourtant totalement fantome (et dont on peut estimer qu'un cabinet d'avocat spécialisé dans la protection des marques est censé savoir qu'elle est contraire au droit et donc est de mauvaise fois !) pour impressionner une personne qui ne porte aucun préjudice à leur marque.

Ensuite, et pouir faire bonne mesure, contacter le barreau pour demander quelle suite peut-être donnée à ce qui semble une menace juridique illégale, de mauvaise fois. Ce n'est pas parce que c'est un cabinet d'avocat qu'ils peuvent violer la loi ainsi et s'en servir pour justifier leur tarif auprès de leurs clients. J'aurai même tendance à penser "au contraire" !

Hors on a vu des avocats rayés du barreau après avoir clairement et délibérement utiliser ainsi des menaces de manière falacieuse. Un rappel à la loi du cabinet concerné par le barreau lui ferait probablement le plus grand bien...
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
D'autant que le droit est contre Le Figaro. "L'enregistrement d'une marque ne fait pas obstacle à l'utilisation du même signe ou d'un signe similaire (...) lorsque cette utilisation est le fait d'un tiers de bonne foi employant son nom patronymique", dispose l'article 713-6 du code la propriété intellectuelle.

Quand on cite un article de loi, il ne faut pas juste prendre la partie qui t'intéresse et laisser le reste.

L'enregistrement d'une marque ne fait pas obstacle à l'utilisation du même signe ou d'un signe similaire comme :

a) Dénomination sociale, nom commercial ou enseigne, lorsque cette utilisation est soit antérieure à l'enregistrement, soit le fait d'un tiers de bonne foi employant son nom patronymique ;

B) Référence nécessaire pour indiquer la destination d'un produit ou d'un service, notamment en tant qu'accessoire ou pièce détachée, à condition qu'il n'y ait pas de confusion dans leur origine.

Toutefois, si cette utilisation porte atteinte à ses droits, le titulaire de l'enregistrement peut demander qu'elle soit limitée ou interdite.

La dernière phrase modifie grandement le sens de l'article de loi, non ?
Inscrit le 03/10/2011
9233 messages publiés
Dommage qu'elle ne soit pas prof de musique "Figaro si, Figaro la".
Notons qu'en utilisant un nom commun (coiffeur) pour nommer leur "journal", ils n'ont absolument aucun recours concernant l'usage de ce nom par une tierce personne même si celle-ci s'appelle Dugenoux. Si il voulait protéger leur marque, ils auraient dû appeler leur "journal", "Groconno" ou un truc du genre.
Inscrit le 28/05/2003
548 messages publiés
En même temps, il possède la marque "Madame Figaro", donc "le blog de Mme Figaro" peut s'apparenter au groupe Figaro...

Centaurien, le 27/06/2012 - 18:58
Dommage qu'elle ne soit pas prof de musique "Figaro si, Figaro la".
Notons qu'en utilisant un nom commun (coiffeur) pour nommer leur "journal", ils n'ont absolument aucun recours concernant l'usage de ce nom par une tierce personne même si celle-ci s'appelle Dugenoux. Si il voulait protéger leur marque, ils auraient dû appeler leur "journal", "Groconno" ou un truc du genre.


Aux dernières nouvelles des noms communs comme Apple, Windows, Orange, Carrefour... sont bien des marqués déposées...
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Le fondateur de ce journal aurait dû l'appeler Ducon,personne n'aurait osé utiliser ce nom pour un site WEB et ils auraient étés tranquilles.

Le fondateur de ce journal est Hippolyte de Villemessant en 1826 !
Le journal n'appartient au groupe Dassault que depuis 2004.

Je me souviens du cas de "Madame Milka" qui avait utilisé son nom pour son commerce, mais aussi la couleur violette propre à Milka pour son site.

L'affaire Milka date d'une époque où le web était balbutiant. Kraft & Food avait proposé à cette couturière de racheter le nom de domaine milka.fr et de lui donner milka-couture.fr. Elle avait refusé, arguant que ses clientes n'arriveraient plus à trouver son site Internet.
Comme si en 2001, les mamies de Valence étaient toutes branchées sur le Ouèbe et consultaient ce site de présentation de la boutique en permanence.
D'ailleurs, site Internet est un bien grand mot : c'était juste une page

http://web.archive.o...//www.milka.fr/

Bref, elle a fait de l'acharnement judiciaire et au lieu d'un bon accord, elle a perdu un procès.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
N'oubliez surtout pas que les fameux "rebelles" de Benghazi...


Quel est le rapport entre le Blog de Mme Figaro, Benghazi, BHL et les Syriens ?

Faut vite que tu reprennes tes calmants (les petites pilules roses, non pas celles-là, les autres) ou tu vas nous péter une durit.

Ensuite, et pouir faire bonne mesure, contacter le barreau pour demander quelle suite peut-être donnée à ce qui semble une menace juridique illégale, de mauvaise fois.

Ben vas-y, qu'est-ce que tu attends ?
C'est bien joli de dire "il faut faire ci, il faut faire ça".
Mais au lieu de le dire, fais-le.
Contacte un avocat et viens nous rapporter l'avancement du dossier.
Inscrit le 24/03/2009
919 messages publiés
zig, le 27/06/2012 - 18:52

Toutefois, si cette utilisation porte atteinte à ses droits, le titulaire de l'enregistrement peut demander qu'elle soit limitée ou interdite.

La dernière phrase modifie grandement le sens de l'article de loi, non ?


Pas tant qu'il n'a pas été prouvé que le nom porte atteinte à la marque.

zig, le 27/06/2012 - 19:07

Je me souviens du cas de "Madame Milka" qui avait utilisé son nom pour son commerce, mais aussi la couleur violette propre à Milka pour son site.

L'affaire Milka date d'une époque où le web était balbutiant. Kraft & Food avait proposé à cette couturière de racheter le nom de domaine milka.fr et de lui donner milka-couture.fr. Elle avait refusé, arguant que ses clientes n'arriveraient plus à trouver son site Internet.
Comme si en 2001, les mamies de Valence étaient toutes branchées sur le Ouèbe et consultaient ce site de présentation de la boutique en permanence.
D'ailleurs, site Internet est un bien grand mot : c'était juste une page

http://web.archive.o...//www.milka.fr/

Bref, elle a fait de l'acharnement judiciaire et au lieu d'un bon accord, elle a perdu un procès.


Oui, c'est la différence avec le cas actuel.
Et en réalité, Kraft Foods ne souhaitait pas voir Madame Milka changer d'enseigne, ils voulaient juste récupérer milka.fr.
Ce n'était pas une histoire de "préjudice" ou de "confusion" créé à la marque, à la base elle n'en n'avait rien à foutre.

Et j'irais même plus loin que la simple proposition d'utiliser milkacouture.fr, Kraft Foods a été jusqu'à proposer la prise en charge financière complète du transfert et de l'enregistrement du nouveau domaine de la couturière.
On ne peut pas vraiment être de meilleure foi pour le coup.
Edit:Oh et, contrairement à Madame Figaro, Madame Milka utilisait ce nom commercialement.

Mais là, le Figaro a refusé le premier compromis et en a proposé un qui va à l'encontre des valeurs et des usages de l'institutrice (à savoir l'utilisation de son prénom).

Donc autant l'affaire Milka donne tord à raison à la couturière, autant là, il n'y a strictement aucune raison qu'un tribunal accède à la requête du Figaro dont les arguments sont complètement infondés.
[message édité par Warp le 27/06/2012 à 19:24 ]
Inscrit le 25/08/2009
1446 messages publiés
Elle dit sur son blog ne pas avoir les moyens de se battre en justice, en lisant son article j'ai très envie de l'aider. Peut-être pourrions nous faire une campagne de dons ?
Inscrit le 24/03/2009
919 messages publiés
yhzarcali, le 27/06/2012 - 19:18
Elle dit sur son blog ne pas avoir les moyens de se battre en justice, en lisant son article j'ai très envie de l'aider. Peut-être pourrions nous faire une campagne de dons ?
La mise en demeure ne sert probablement qu'à faire pression.
Il y a plusieurs jurisprudence qui vont dans le sens de l'institutrice et le cas est tellement absurde que le Figaro n'aurait pas été jusqu'en justice si elle avait refusé.

De plus, les frais de justice de ce genre de cas ne sont pas aussi élevés que ce qu'on imagine.

Pour reprendre l'affaire Milka, la perdante (Milka B.) a dû débourser entre 200 et 300 euros et payer le transfert de domaine.
Et encore, elle a perdu (mais la marque Milka n'avait rien demandé d'autre que le transfert de domaine).


Pour la campagne de dons, l'affaire est déjà "terminée". En changeant le nom de son site, c'est comme si Mme Figaro avait accédé à un arrangement amiable. Il serait mal vu qu'elle revienne sur sa position et reprenne son ancien nom.
Ca ne lui donnerait pas tord, mais ça la mettrait dans une position un peu plus délicate.
Inscrit le 08/07/2006
93 messages publiés
C'est décidé, je n'achèterais jamais le journal Le Figaro.
Inscrit le 16/07/2004
913 messages publiés
Raminagrobizz, le 27/06/2012 - 18:37
RDA, le 27/06/2012 - 18:35
Vivement que le Monde attaque la planète pour usurpation d'identité et exploitation abusive de sa marque.


Et Universal tout l'univers tant qu'on y est !

Allez, la galaxie d'Andromède, vous êtes en violation des lois sur la propriété intellectuelle...


Une chose à la fois,les hôtels mercury doivent déjà se préparer a attaquer la 1er planète du système solaire.
Inscrit le 07/11/2011
62 messages publiés
***
[message édité par Impli le 27/06/2012 à 20:23 ]
Inscrit le 25/01/2007
2899 messages publiés
on peut etre surpris dans l affaire milka que les juges aient fait passer l interet commercial avant l interet humain.

milka etait le nom d une personne avant d etre le nom d une entite commerciale. dans une societe humaine, on ne devrait pas pouvoir deposseder les gens de l usage qu ils font de leur nom...
Inscrit le 23/12/2011
389 messages publiés
Warp, le 27/06/2012 - 18:37
Comme quoi l'intimidation paie, aussi grotesque soit-elle. Mais à part une mauvaise campagne de pub, on ne voit pas ce que Le Figaro a gagné à faire ainsi renommer un blog qui ne recevait que quelques dizaines de visites par jour.


Je me souviens du cas de "Madame Milka" qui avait utilisé son nom pour son commerce, mais aussi la couleur violette propre à Milka pour son site. Le tribunal a donné raison à la marque de chocolat sur cet argument de la couleur.
Mais là, ce n'est pas le cas.


Je m'en souviens de celle-là, je l'avais eu en cours de droit. Là oui, la demande pouvait être justifiée (milka.fr, couleur violette partout, ...), et Milka avait eu gain de cause il me semble.

Là par contre c'est profondément ridicule...
Inscrit le 20/09/2009
7355 messages publiés
Nobunaga, le 27/06/2012 - 19:51
C'est décidé, je n'achèterais jamais le journal Le Figaro.


+1

D'ailleurs je boycotte également Milka depuis cet article:
http://www.pcinpact....-de-chocola.htm
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
MdMax, le 27/06/2012 - 20:32

Nobunaga, le 27/06/2012 - 19:51
C'est décidé, je n'achèterais jamais le journal Le Figaro.



+1

D'ailleurs je boycotte également Milka depuis cet article:
http://www.pcinpact....-de-chocola.htm

Je boycotte également les pubs de Numerama à cause du forum.
Inscrit le 20/12/2010
37 messages publiés
Le Figaro a gagné que ce blog est maintenant connu de millions de gens. Effet Streisand ?


Effet Streisand, non pas vraiment ça rentre pas dans la définition par contre le Figaro à gagné des articles contenants des mots clés et des liens vers le blog.
Google va se faire un plaisir d'indexer tout ça....

Allez hop, j'en remets une couche "la classe de Mme Figaro"
Inscrit le 11/09/2009
27 messages publiés
speedy38, le 27/06/2012 - 18:48
Le fondateur de ce journal aurait dû l'appeler Ducon,personne n'aurait osé utiliser ce nom pour un site WEB et ils auraient étés tranquilles.
Non, pas vraiment.

*tousse*
http://www.ducon.com/
*tousse*
Inscrit le 24/02/2009
2444 messages publiés
C'est vrai qu'il y'avait risque de confusion ( pour le lectorat du Figaro ) entre les deux sites: vous imaginez une lectrice de "madame.lefigaro.fr" se fourvoyer dans "laclassedemadamefigaro.eklablog.fr"?
Elle risquait d'activer son deuxième neurone et ne plus revenir...


------[]
Inscrit le 20/09/2009
7355 messages publiés
En tous cas ça montre une chose: il n'y a plus rien d'intéressant chez les "grands noms" de l'édition. Le journalisme (le vrai), ça n'existe plus au Figaro. Sinon pourquoi auraient-ils aussi peur d'une institutrice qui tient un blog ?
Inscrit le 13/08/2010
11500 messages publiés
Le Figaro, la droite décomplexée !
Faudra leur dire, quand même, que le sarkozysme est fini, en France. Il a été viré le nabot.
Interdire cette malheureuse institutrice d'utiliser son nom, transmis par ses parents, dans un blog dont le thème n'a rien à voir avec leur torchon qui se veut journal d'information, c'est pitoyable !
Inscrit le 09/03/2010
1142 messages publiés
Des fascistes,voilà ce que sont tous ces enfoirés...Ca serait du pain béni pour un avocat de se saisir d'une affaire comme ça,je ne comprends pas que personne ne puisse la représenter et défendre ses droits de citoyenne.Et on s'étonne qu'on ne chante plus la marseillaise ? quand on voit ce que devient ce pays...
Inscrit le 03/09/2009
76 messages publiés
Vu à l'instant.

Inscrit le 03/09/2009
76 messages publiés
Sur le FaceBook de Madame Figaro (le torchon), ça spam dans tous les sens et leur modo supprime à tour de clics les commentaires.

C'est juste beau =)
Inscrit le 13/08/2010
11500 messages publiés
last, le 27/06/2012 - 22:26
Sur le FaceBook de Madame Figaro (le torchon), ça spam dans tous les sens et leur modo supprime à tour de clics les commentaires.

C'est juste beau =)

Korben en parle également.
Madame Figaro, "Coccinelliz", vous êtes devenue une grande cause nationale et des internetz !
Lourde responsabilité... salutations.
Inscrit le 03/09/2009
76 messages publiés
Oui Korben, ainsi que Rue 89.

http://www.rue89.com...o-menace-233364

http://korben.info/madame-figaro.html

et ...

http://bigbrowser.bl...d-a-mme-figaro/
[message édité par last le 27/06/2012 à 22:47 ]
Inscrit le 25/11/2006
1176 messages publiés
les multinationales ce croit tout permis et utilise le droit a leur façon avec force menace de procès sur les petits .
ces derniers cèdent n'ayant pas les moyens financier ni les appuis politiques des gros.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Warp, le 27/06/2012 - 19:17
zig, le 27/06/2012 - 18:52

Toutefois, si cette utilisation porte atteinte à ses droits, le titulaire de l'enregistrement peut demander qu'elle soit limitée ou interdite.

La dernière phrase modifie grandement le sens de l'article de loi, non ?


Pas tant qu'il n'a pas été prouvé que le nom porte atteinte à la marque.



Je ne sais pas si cela porte atteinte ou pas à la marque.
Tout ce que je dis, c'est que lorsqu'on cite un article de loi en disant "vous voyez bien que le droit est contre eux", on cite TOUT l'article de loi et pas uniquement la partie qui t'arrange.
Inscrit le 28/06/2012
2 messages publiés
"Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur" peut-on lire à la une du journal qui censure allègrement et grossièrement ceux qui prennent la liberté de le blâmer. Une pensée pour le pauvre stagiaire qui est en charge de la censure des commentaires, ça supprime sévère les commentaires sur les page facebook " Le Figaro " et " Madame Figaro " mais ca reste très amusant, amis du net, à vos claviers. Pot de chambre contre pot de terre, Madame Figaro un canard de WC qui ne devrait jamais sortir des chiottes !!!
" Je souhaitais vous informer qu'un certain Beaumarchais avait utilisé votre nom pour un de ses personnages vous devriez immédiatement saisir votre service juridique ! "
" Un informateur vient de me préciser qu'un dénommé Mozart s'était également emparé de votre nom pour un de ses opéras ! Réagissez vite avant que votre nom ne soit terni ! "
"Modérateurs au rabais, CM au rabais, avocats au rabais, c'est la crise Madame ?"
Inscrit le 02/10/2006
210 messages publiés
Je pense que le groupe figaro va rendre à césar ce qui est à césar...
Inscrit le 02/07/2009
927 messages publiés
zig, le 27/06/2012 - 23:36
Je ne sais pas si cela porte atteinte ou pas à la marque.
Tout ce que je dis, c'est que lorsqu'on cite un article de loi en disant "vous voyez bien que le droit est contre eux", on cite TOUT l'article de loi et pas uniquement la partie qui t'arrange.

On cite ce qui s'applique... Sinon, on peut pousser le raisonnement et citer tout le code de la propriété intellectuelle.
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
"Bonsoir tout le monde !
Eh bien, j'en découvre des choses en rentrant chez moi ce soir !!!!
Le commentaire de "Madame Figaro", ce n'est pas moi, je suis toujours "Coccinelliz", mais j'ai reçu un mail de l'éditrice de Madame Figaro qui me laisse penser que je vais bientôt pouvoir reprendre mon pseudo, voir mon nom de blog !
Le mail commence en effet par "Madame Figaro bonjour", avec Madame en toutes lettres !
Merci à tout le monde pour ce que vous faites. Je posterai très prochainement avec des news.
Bonne soirée !"

Source

[message édité par milord le 28/06/2012 à 08:25 ]
Inscrit le 25/11/2006
1176 messages publiés
il semblerait que suis aux protestations sur les réseaux sociaux et sur la toile en général le journal en question fasse machine arrière .
Inscrit le 29/04/2009
1495 messages publiés
- Oui ; c'est fait ce matin ! Figaro est un prénom étranger courant ! Ce journal devrait penser, à reverser des droits d'auteurs aux ayants-droits de Beaumarchais, Rossini et Mozart, ...pour avoir emprunté abusivement ce prénom ...mais leurs oeuvres étaient tombées dans le domaine public jusqu'à la reconnaissance des droits voisin en 1985 ! S'ils avaient voulu jouer ; ils auraient trouvé encore + noiseurs qu'eux ...il valait mieux qu'ils arrêtent avec ça !
Inscrit le 10/01/2003
329 messages publiés
Lu sur le FB de Madame Figaro (le torchon pour rombières du 16ème, hein, pas l'instite )

"Engrenage quand tu nous tiens... Comme tout un chacun, nous sommes très attentifs à la protection de notre marque. Dont acte. Nous prenons contact directement avec Mme Figaro pour trouver, nous en sommes sûrs, le moyen de vivre notre homonymie dans la bonne humeur !"

Un rétropédalage certes, mais le mal est fait. Après un l'effet Streisand, pourquoi pas l'effet Figaro?
Inscrit le 06/04/2012
461 messages publiés
Inscrit le 10/01/2003
329 messages publiés
Je vous conseille d'aller voir leur page FB, ils n'ont pas encore élagué les commentaires rageurs mais ça vaut le coup. Exemple:

"Est-ce aussi dans "la bonne humeur" que vous effacez allègrement les commentaires qui font autre chose que de vous lécher les Louboutin ?"

"Vous pouvez bien entendu signaler cette page comme "Spam ou Arnaque" (Roue dentée à coté de Like) puisqu'elle reprend le nom de Madame Figaro alors que cette page n'a rien à voir avec notre institutrice."
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Madame Figaro (le magazine) est manifestement dirigé par des connards, y a pas d'autre mot.

On peut gloser pendant des heures sur le "risque de confusion" (y en avait pas), sur la "banalisation de la marque" (argument bidon, il n'était question que d'un blog tenu par une institutrice sous son patronyme).

Où le droit des marques passe apparemment avant le droit pour tout un chacun de s'exprimer sous son patronyme.

Donc si on reprend :

- on n'a pas le droit d'utiliser une marque, même si en fait c'est son propre patronyme qu'on utilise ;
- on n'a pas le droit de critiquer une marque, parce qu'en la critiquant on la cite et en la citant on mord sur son monopole d'exploitation ;
- on a juste le droit de subir ses publicités et son logo autant qu'ils peuvent le répandre, sans moufter.

ça me fait penser à Louis Vuitton qui attaque Louise Bidon. Il faudrait vraiment qu'on ait l'impulsion politique nécessaire, et la politique judiciaire adéquate, pour limiter drastiquement les actions que se permettent ces grandes marques, c'est vraiment n'importe quoi.
Inscrit le 16/04/2009
393 messages publiés
Si possible, je vais de ce pas poster l'URL de cet article sur le site du Figaro.
Quel bande de co...ards...
Comme Facebook qui veut acheter les droits d'utilisation de face et de book dans les URLs...
Inscrit le 28/08/2004
7231 messages publiés
Personne parmi les homme de loi ne se rend compte que le "droit d'auteur", initialement louable, devient une machine à fric et à terroriser? Il n'y en a pas un qui se dise que c'est indéfendable, genre un juge qui à l'occasion d'une affaire, ferait une jurisprudence pour recadrer tout ça?


Sinon, le message du journal est une farce: beaucoup (comme ici hélas) y voit un rétropédalage alors qu'ils n'annoncent absolument aucun assouplissement de leur position. Juste de la poudre aux yeux. Genre "on vous a entendu mais on ne vous écoute pas". No comments!
[message édité par Elisheva le 28/06/2012 à 12:59 ]
Inscrit le 26/09/2008
220 messages publiés
Le Figaro... Ce torchon réactionnaire qui appartient à... Dassault.

Le fondateur de ce journal aurait dû l'appeler Ducon,personne n'aurait osé utiliser ce nom pour un site WEB et ils auraient étés tranquilles.


raté, il existe

http://ducon.com/

spécialiste des systemes de dépollution
Inscrit le 05/05/2009
145 messages publiés
"Le public est donc amené à croire que ces 2 signes ont une origine commune et que La classe de Mme Figaro serait une déclinaison de la marque antérieure Madame Figaro, quand bien même il s'agirait de votre nom patronymique...


ce qu'il vous appartient néanmoins de justifier."

Lettre envoyée par Le figaro à... eh bien, Madame Figaro. Qui doit tout de même justifier que c'est bien son nom. Ou alors Le figaro envoie des lettres à des gens sans même vérifier le nom du réceptionnaire...

C'est juste dégoulinant de bêtise crasse.
Inscrit le 07/06/2009
267 messages publiés
"Antériorité de la marque"? Même sans arbre généalogique, il me parait plus que probable que Mme Figaro avait un ancêtre qui s'appelait Figaro bien avant la fondation du journal du même nom... C'est elle qui devrait leur intenter un procès!

Mais bon, ce genre de délire n'est pas nouveau. A relire absolument, la lettre adressée par les frères Marx à la Warner qui les menaçait de procès s'ils utilisaient le nom "Casablanca" dans leur prochain film: http://marx.brothers...warnerbros.html
Après quelques échanges de ce type, les avocats de la Warner avaient abandonné...
Inscrit le 10/03/2009
27 messages publiés
un gros ROFL perso, l'avocate, spécialisée "Audiovisual law, Press law (Privacy and Defamation), Information technology, Internet, Music, Literary publishing", qui est signataire de la mise en demeure est la brillante auteur d'articles comme :


Lorsque le droit à l'image cède devant la liberté d'expression artistique : deux décisions qui suscitent " Tout plutôt que l'indifférence " - Legipresse N
° 246, novembre 2007

"Toute ressemblances avec des personnages existant ou ayant existé..." est-elle constitutive d'una atteinte aux droits de la personnalité? : Etude de la jurisprudence rendue en matière de fictions du réel - Communication Commerce électronique, n
°3, mars 2007


la pauvre, ce genre de fail, elle va avoir du mal à s'en remettre - m'enfin elle aurait ptet pu essayer de conseiller son client en amont...
Inscrit le 29/04/2009
1495 messages publiés

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux