Windows Azure en panne à cause de l'année bissextile

Inscrit le 16/06/2009
10070 messages publiés
Envoyer un message privé
Mindo , sujet ouvert le 01/03/2012 à 17:59

Ce n'est pas le bug de l'an 2000, mais ça y ressemble quand même fortement. Au cours de la journée du 29 février, la plate-forme d'hébergement à distance de Microsoft, Windows Azure, a été victime d'une interruption de service de grande ampleur. Pendant plusieurs heures, la solution de cloud computing n'a pas été disponible pour nombre de ses clients. En cause ? 2012, qui est une année bissextile.

C'est en tout cas l'explication qui est livrée par Microsoft sur le blog dédié à Windows Azure. D'après le géant américain des logiciels, les premiers soucis ont été détectés dès mardi dans plusieurs régions. "Le problème a été rapidement examiné et il a été découvert que celui-ci a été causé par un bug. Bien que l'analyse finale des causes est en cours, ce souci semble être dû à un mauvais calcul de date pour l'année bissextile".

Le problème identifié, un correctif a été élaboré en urgence et déployé aussi vite que possible dans les régions touchées. Microsoft assure que l'accès à Windows Azure est revenu à la normale dans la nuit de mardi à mercredi pour la majorité de ses clients. Seule une toute petite minorité a été vraiment affectée par ce problème de format de la date.

Microsoft indique que certains utilisateurs peuvent toujours rencontrer des difficultés à utiliser pleinement les solutions liées à Windows Azure. Sur le tableau de bord de la plate-forme cloud computing, la quasi-totalité des services sont fonctionnels, hormis "Windows Azure Compute [South Central US]" qui fait face actuellement à des conditions dégradées.

Cette situation, si elle prête à sourire, révèle une nouvelle fois les limites de l'informatique en nuage. Si l'hébergement à distance de données permet d'y accéder ensuite très facilement depuis n'importe quel autre terminal, il apparaît aussi vulnérable malgré les mesures de redondance. Et les géants de l'informatique ne sont pas à l'abri de telles déconvenues, à l'image du pépin qui a touché Gmail ou Amazon EC2.

Le jour où le système est défaillant, ferme ses portes ou désactive le compte de l'utilisateur, toutes les informations stockées jusqu'alors sont perdues. Confier ses données à un tiers distant est une décision qu'il faut savoir mesurer et qui ne doit pas empêcher de conserver localement et sur de multiples supports ses informations.

Lire la suite
36 réponses
Inscrit le 12/05/2011
17 messages publiés
La vraie question, c'est est ce qu'aujourd'hui est facturé hors forfait pour les utilisateurs d'Office 365 ?
Inscrit le 30/03/2010
1091 messages publiés
Confier ses données privées a un tiers qui jure qu'il ne regardera pas ce que c'est et que jamais il ne les rendra indisponible ... il y a vraiment des gens qui y croient ?
Inscrit le 01/03/2012
7 messages publiés
haha, ils doivent vraiment bosser sur la version du Window 8 avec android qui se prépare aussi ( voir http://www.tivbroc.c...-lautomne-2012/ ) qu'ils en oublient de travailler sur leurs produits actuels
Inscrit le 04/01/2012
299 messages publiés
croustibat, le 01/03/2012 - 18:30
Confier ses données privées a un tiers qui jure qu'il ne regardera pas ce que c'est et que jamais il ne les rendra indisponible ... il y a vraiment des gens qui y croient ?


Que eux ne les lisent pas certes, mais les autres :

http://www.__youtube...player_embedded
Inscrit le 22/02/2009
3904 messages publiés
croustibat, le 01/03/2012 - 18:30
Confier ses données privées a un tiers qui jure qu'il ne regardera pas ce que c'est et que jamais il ne les rendra indisponible ... il y a vraiment des gens qui y croient ?


Non, mais des gens en ont besoin. Des entreprise surtout, pour le stockage. C'est stupide, mais nécessaire comme service.

Après évidemment non, personne n'y croit et ne met de données perso sur un cloud, il faudrait être fou.
Inscrit le 22/02/2009
3904 messages publiés
Zyami, le 01/03/2012 - 18:42
croustibat, le 01/03/2012 - 18:30
Confier ses données privées a un tiers qui jure qu'il ne regardera pas ce que c'est et que jamais il ne les rendra indisponible ... il y a vraiment des gens qui y croient ?


Que eux ne les lisent pas certes, mais les autres :

http://www.__youtube...player_embedded


Très intéressant... Merci.
Inscrit le 03/10/2011
6640 messages publiés
Azure n'assure pas, pas un nuage dans ce ciel azur.
Inscrit le 08/04/2009
543 messages publiés
Zyami, le 01/03/2012 - 18:42


Que eux ne les lisent pas certes, mais les autres :

http://www.____youtu...player_embedded

Un aspect du numérique que je ne connaissais pas. Il serait intéressant d'avoir des liens là-dessus..
Inscrit le 07/07/2010
340 messages publiés
croustibat, le 01/03/2012 - 18:30
Confier ses données privées a un tiers qui jure qu'il ne regardera pas ce que c'est et que jamais il ne les rendra indisponible ... il y a vraiment des gens qui y croient ?

Le truc hallucinant, c'est que dans les entreprises (celles où j'ai travaillé en particulier), ils ne se posent même pas la question !!!
C'est plus pratique et plus rapide donc c'est bien... La sécurité des données, la confidentialité ? Connais pas !!!
Inscrit le 07/07/2010
340 messages publiés
Zyami, le 01/03/2012 - 18:42
croustibat, le 01/03/2012 - 18:30
Confier ses données privées a un tiers qui jure qu'il ne regardera pas ce que c'est et que jamais il ne les rendra indisponible ... il y a vraiment des gens qui y croient ?


Que eux ne les lisent pas certes, mais les autres :

http://www.__youtube...player_embedded

Pour ceux qui sont intéressés :
voici quelques morceaux choisis de la même conférence : http://reflets.info/...residentielles/
ainsi que le conférence complète : http://bayrou.fr/art...francois-bayrou

L'exposé est effectivement très clair et synthétique et donne vraiment froid dans le dos !
Inscrit le 14/05/2009
486 messages publiés
Le cloud computing est une mode ridicule qui nous fait revenir 40 ans en arrière, à l'époque des "mainframes" avec la sécurité en moins. Les entreprises qui l'utilisent se décrédibilisent.
Et puis Microsoft, franchement, avoir encore des bugs dus aux années bissextiles après 70 ans d'histoire de l'informatique !
Renvoyons au piquet tous ces nuls.
Inscrit le 22/02/2009
3904 messages publiés
wykaaa, le 01/03/2012 - 21:06
Le cloud computing est une mode ridicule qui nous fait revenir 40 ans en arrière, à l'époque des "mainframes" avec la sécurité en moins. Les entreprises qui l'utilisent se décrédibilisent.
Et puis Microsoft, franchement, avoir encore des bugs dus aux années bissextiles après 70 ans d'histoire de l'informatique !
Renvoyons au piquet tous ces nuls.


Il y a du vrai dans ce que tu dis.
Inscrit le 14/11/2011
17 messages publiés
Le cloud computing est une mode ridicule qui nous fait revenir 40 ans en arrière, à l'époque des "mainframes" avec la sécurité en moins. Les entreprises qui l'utilisent se décrédibilisent.
Et puis Microsoft, franchement, avoir encore des bugs dus aux années bissextiles après 70 ans d'histoire de l'informatique !
Renvoyons au piquet tous ces nuls.


Qu'ils n'aient pas prévu un cyclone ou un ouragan ( dans le nuage :-) mais quand même une année bissextile, qu'est ce qu'il y a de plus prévisible ?
En tout cas, je n'irais pas mettre mes données chez eux, ça c'est sur.
Inscrit le 16/06/2007
192 messages publiés
Ne mélangeons pas tout quand même: si le cloud n'est pas la panacée, cela reste très pratique dans certains cas ou pour certains besoin précis. Par exemple pour le filtrage web et mail pour les entreprises qui ont des bureaux de petite taille un peu partout, les services en mode cloud (comme Zscaler ou ProofPoint par ex.) sont très pratiques et évitent des contraintes de maintenances d'appliances (ou de logiciels) complexes et conteuses.
Et en tout cas pour l'instant, les perturbations que j'ai pu voir sur ces services ont été minimes.
Inscrit le 21/10/2010
66 messages publiés
wykaaa, le 01/03/2012 - 21:06
Le cloud computing est une mode ridicule qui nous fait revenir 40 ans en arrière

Whoputain ca sent l'expert.

wykaaa, le 01/03/2012 - 21:06

Renvoyons au piquet tous ces nuls.

Ouais ouais ... commence par apprendre ce que veut dire Iaas/PaaS/SaaS et on en reparle...
Inscrit le 16/10/2010
1115 messages publiés
keyz, le 02/03/2012 - 00:17
wykaaa, le 01/03/2012 - 21:06
Le cloud computing est une mode ridicule qui nous fait revenir 40 ans en arrière

Whoputain ca sent l'expert.


C'est pas le principe d'un réseau type minitel ?
Après pour les entreprises et les feignasses c'est kouwle, mais ça a son lot de problèmes...
Inscrit le 21/10/2010
66 messages publiés
skydevil, le 02/03/2012 - 01:19
keyz, le 02/03/2012 - 00:17
wykaaa, le 01/03/2012 - 21:06
Le cloud computing est une mode ridicule qui nous fait revenir 40 ans en arrière

Whoputain ca sent l'expert.


C'est pas le principe d'un réseau type minitel ?
Après pour les entreprises et les feignasses c'est kouwle, mais ça a son lot de problèmes...

C'est quoi le lien entre un systeme basé sur une IaaS et le minitel ?
Le "cloud" c'est pour les feignasses ? J'aimerai bien comprendre pourquoi aussi.

Tu nous sors bientot que windows c'est pour les cons, apple pour les bobos et linux pour les no-life ?
Inscrit le 06/10/2008
149 messages publiés
"l'informatique en nuage". Faudrais voir à arrêter de vouloir françisé les terme anglais au niveau des nouvelle technologie. De plus sa perturbe plus vos potentiels lecteur qui ne serais pas habitué à entre ce terme, vue que partout ont entend parler de cloud compunting.

Perso je trouve le cloud computing avantageux pour les mails et l'agenda où quelque document via google document. Mais perso pour le reste j'utilise opera et sa fonction "unite". bien plus pratique et surtout je garde le contrôle de mes documents vue qu'il reste chez moi. Mettre toutes ses donnés sur un telle service sans savoir ce qu'en font toutes les sociétés derrière, c'est plus flippant qu'autre chose. Et l'affaire megaupload en est une très bonne leçon à retenir.
Inscrit le 03/10/2011
6640 messages publiés
L'IaaS est relativement ancien, bien sûr, ça ne s'appelait comme ça à l'époque, mais dans les années 80-90, il était courant de louer une partie de Mainframe chez un fournisseur (qui pouvait d'ailleurs être simplement une entreprise ayant un mainframe un peu trop puissant) et avec une liaison Transpac, on était comme chez soi. La différence essentielle, c'est que la machine aujourd'hui peut se trouver de l'autre côté de la terre, et que la communication passe par internet, et ce sont 2 points qui effrayent les entreprises pour des raisons de sécurité, de sûreté et de fiabilité.
Le PaaS posent des problèmes de "production" pour des entreprises sérieuses. En général, quand on change la version d'un produit, on vérifie que ça ne fout pas la merde sur l'applicatif nécessaire à la vie de l'entreprise, dans le cas du PaaS, il n'y a pas de contrôle sur cela, du jour au lendemain, une nouvelle version d'une partie du cloud peut foutre la merde dans l'applicatif sans qu'on sache d'où ça vient et les mêmes inconvénients que l'IaaS.
Pour le SaaS, on retrouve bien sûr le même problème que pour l'IaaS, mais en plus, on a aucun contrôle sur l'applicatif, dès demain, le logiciel peut être mis à jour et une fonctionnalité qui était utilisée couramment peut ne plus être en état de servir à l'entreprise.
Personnellement si j'avais un choix, ce serait l'IaaS plutôt que le reste (sauf pour des projets non stratégiques) mais je prendrais ça dans une entreprise sérieuse travaillant dans des domaines similaires depuis de nombreuses années comme OVH ou Agarik, où je serais raisonnablement certain qu'on ne va pas tripatouiller mes applicatifs, ni mes données, et dans mon pays, parce que je ne veux pas que des conflits politiques, satellitaires ou autres puissent planter mes applications.
Inscrit le 21/10/2010
66 messages publiés
Pour ceux qui ont envie d'experimenter une vraie solution IaaS gratuite : amazon propose une micro instance gratuite pour un an : http://aws.amazon.com/free/
[message édité par keyz le 02/03/2012 à 04:00 ]
Inscrit le 19/05/2011
1297 messages publiés
croustibat, le 01/03/2012 - 18:30
Confier ses données privées a un tiers qui jure qu'il ne regardera pas ce que c'est et que jamais il ne les rendra indisponible ... il y a vraiment des gens qui y croient ?


Il le faut. Pour certaines entreprises, une infrastructure locale coûte chère. Très chère. Matériel, maintenance, personnel dédié...Dans le cas d'une IaaS les coûts pour le fournisseur sont soumis à l'économie d'échelle, les tarifs peuvent donc être relativement abordables pour le client.
Idem pour le SaaS. Plus de maintenance sur des problèmes liés a l'environnement, plus de couts de stockage, etc...
Alors oui, il faut faire confiance au prestataire avec qui tu signes le contrat. Il faut arrêter la paranoia...
Qui ici n'a pas un site web, par exemple, avec l'appli et ses données hebergées par un tiers ?
Inscrit le 20/07/2011
941 messages publiés
board, le 01/03/2012 - 20:08
croustibat, le 01/03/2012 - 18:30
Confier ses données privées a un tiers qui jure qu'il ne regardera pas ce que c'est et que jamais il ne les rendra indisponible ... il y a vraiment des gens qui y croient ?

Le truc hallucinant, c'est que dans les entreprises (celles où j'ai travaillé en particulier), ils ne se posent même pas la question !!!
C'est plus pratique et plus rapide donc c'est bien... La sécurité des données, la confidentialité ? Connais pas !!!


Et bien dis donc tu n'as pas beaucoup travaillé.
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
keyz, le 02/03/2012 - 02:49
Pour ceux qui ont envie d'experimenter une vraie solution IaaS gratuite : amazon propose une micro instance gratuite pour un an : http://aws.amazon.com/free/

L'entreprise dans laquelle je travaillais avant utilisait Amazon, après avoir utilisé des serveurs "classiques" pendant des années. En moins d'un an, on a eu plus d'interruptions de service dus à des plantages des instances amazon qu'avec les serveurs classiques en 7 ou 8 ans. On avait promis aux clients une meilleure qualité de service, au final, ce qu'ils ont vu, c'est plus d'interruptions de service. Impossible de savoir exactement d'où les plantages venaient : rien dans les logs système, les instances se figeaient juste aléatoirement, impossible de les redémarrer, juste de les "terminer"... Donc on payait plus cher, pour qu'au final, le client ait l'impression que la qualité de service baissait...
Alors oui, EC2, c'est pratique pour le load balancing, pour monter des instances en 5 minutes afin de faire des tests, pour créer facilement un "VPC", et plein d'autres trucs, mais il faut quand même faire très attention avant de se lancer là-dedans. Cf Les pertes de données subies par certains clients ... les données perdues étaient sur des EBS, le truc vendu à l'époque par amazon comme étant l'un des moyens les plus sûrs pour stocker des données.
Inscrit le 09/07/2011
61 messages publiés
Goldoark, le 01/03/2012 - 18:49
croustibat, le 01/03/2012 - 18:30
Confier ses données privées a un tiers qui jure qu'il ne regardera pas ce que c'est et que jamais il ne les rendra indisponible ... il y a vraiment des gens qui y croient ?


Non, mais des gens en ont besoin. Des entreprise surtout, pour le stockage. C'est stupide, mais nécessaire comme service.


Pour le stockage, ils pourraient louer ou acheter leurs propres serveurs et embaucher un informaticien pour gérer ça, non ? C'est peut-être moins " clé en main ", mais je n'irais pas jusqu'à dire que le cloud est nécessaire pour le stockage.
Inscrit le 24/03/2009
917 messages publiés
Dropbox. "Cloud Computing".
Des tonnes de personnes l'utilisent pour le transfert/stockage de gros volumes de données de manière beauocup plus efficace qu'un simple FTP.

Ce n'est évidemment qu'un exemple parmi de nombreux autres (juste que celui-ci est assez flagrant).

Si vous dites que c'est débile ou encore un retour en arrière, je vous invite à sortir de votre grotte.
Inscrit le 09/02/2010
15 messages publiés

Pour le stockage, ils pourraient louer ou acheter leurs propres serveurs et embaucher un informaticien pour gérer ça, non ? C'est peut-être moins " clé en main ", mais je n'irais pas jusqu'à dire que le cloud est nécessaire pour le stockage.

Bien sûr qu'ils peuvent le faire, mais là n'est pas la question. C'est un problème de coût et d'allocation de ressources.

Louer du stockage ou de la puissance de calcul chez un fournisseur qui a des énormes datacenter revient bien moins cher à une entreprise que d'avoir ses propres baies de serveurs gérées en interne. Ces dernières sont généralement beaucoup plus petites, leur maintenance fait rarement partie du "coeur de métier" de l'entreprise, et n'ont pas la même flexibilité forcément en interne : si on veut 1TB de plus pour une période limitée, on est obligés d'investir dans un disque dur (sur le cloud il suffit de louer 1TB supplémentaire pour une semaine). Pareil pour la puissance de calcul.

Tout ça permet des économies d'échelles majeures qui rendent le cloud rentable.
[message édité par TBW le 02/03/2012 à 12:22 ]
Inscrit le 09/07/2011
61 messages publiés
Oui, tout à fait d'accord sur les économies, mais pour ce qui est la sécurité des données par exemple, on peut aussi faire un choix entre louer un serveur à distance tout en ayant un informaticien en interne, et tout déléguer à une entreprise tierce.
Inscrit le 03/10/2011
6640 messages publiés
Warp, le 02/03/2012 - 12:14
Dropbox. "Cloud Computing".
Des tonnes de personnes l'utilisent pour le transfert/stockage de gros volumes de données de manière beauocup plus efficace qu'un simple FTP.

Ce n'est évidemment qu'un exemple parmi de nombreux autres (juste que celui-ci est assez flagrant).

Si vous dites que c'est débile ou encore un retour en arrière, je vous invite à sortir de votre grotte.
Tant qu'il ne s'agit pas d'applicatifs stratégiques pour une entreprise, ça ne pose pas de problème. Mais je vois mal une banque gérer les comptes clients sur des serveurs à Pétaouchnoc ou utiliser Gmail pour ses courriers internes. Il faut avoir travaillé dans de grosses entreprises pour savoir qu'une interruption de service de 10 minutes, c'est quelques millions de perte, ce n'est pas envisageable.
Inscrit le 06/02/2012
135 messages publiés
Certaines entreprises passent par la Poste pour transporter leurs colis.
D'autres passent par des transporteurs privés (DHL, Fedex, etc.) ou des coursiers.
D'autres encore transportent elles-mêmes leurs colis.
Autres moyens, autres résultats.
Idem pour les données informatiques.
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
heminey, le 02/03/2012 - 15:24
Certaines entreprises passent par la Poste pour transporter leurs colis.
D'autres passent par des transporteurs privés (DHL, Fedex, etc.) ou des coursiers.
D'autres encore transportent elles-mêmes leurs colis.
Autres moyens, autres résultats.
Idem pour les données informatiques.

Non, rien à voir.
Inscrit le 09/07/2011
61 messages publiés
milord, le 02/03/2012 - 15:32
heminey, le 02/03/2012 - 15:24
Certaines entreprises passent par la Poste pour transporter leurs colis.
D'autres passent par des transporteurs privés (DHL, Fedex, etc.) ou des coursiers.
D'autres encore transportent elles-mêmes leurs colis.
Autres moyens, autres résultats.
Idem pour les données informatiques.

Non, rien à voir.


Je pense que l'analogie est valable dans le sens où confier une tâche à quelqu'un d'autre crée une certaine dépendance. Il faut juste faire un choix en évaluant les avantages et les inconvénients.
Inscrit le 04/06/2010
2940 messages publiés
wykaaa, le 01/03/2012 - 21:06
Le cloud computing est une mode ridicule qui nous fait revenir 40 ans en arrière, à l'époque des "mainframes" avec la sécurité en moins. Les entreprises qui l'utilisent se décrédibilisent.
Et puis Microsoft, franchement, avoir encore des bugs dus aux années bissextiles après 70 ans d'histoire de l'informatique !
Renvoyons au piquet tous ces nuls.


c'est pas les seuls a avoir des bugs grotesques de débutant... le F22 Raptor, fleuron de l'US airforce, a vu tous ces instruments de nav plantés et non-rebootables lorsque une escadrille de ces engins a franchi le méridien de changement de date dans le pacifique...

sans un Tanker US qui passait par là pour les guider jusqu'à okinawa, tous les avions étaient perdus et pilotes forcés à l'ejection ...

http://www.defensein...ate-line-03087/
Inscrit le 03/10/2011
6640 messages publiés
marinebis, le 02/03/2012 - 23:34


c'est pas les seuls a avoir des bugs grotesques de débutant... le F22 Raptor, fleuron de l'US airforce, a vu tous ces instruments de nav plantés et non-rebootables lorsque une escadrille de ces engins a franchi le méridien de changement de date dans le pacifique...

sans un Tanker US qui passait par là pour les guider jusqu'à okinawa, tous les avions étaient perdus et pilotes forcés à l'ejection ...

http://www.defensein...ate-line-03087/

- Un système embarqué réalisé par Microsoft ?
- Please Insert Coin !
- Veuillez vous connecter à la borne internet la plus proche pour charger la nouvelle carte.
- Vous ne vous êtes pas posé depuis hier, arrêt des moteurs pour maintenance.
- Vous passez en DVD zone 4, veuillez insérer le nouveau disque ou mettez à jour le firmware.
- Les DRM du système d'exploitation ne sont pas valables en dehors des USA.
Le mieux, c'est quand même Mars Climate Orbiter qui s'est écrasé sur Mars parce que les données reçues étaient anglo-saxonnes au lieu d'être dans le système international d'unités (SI) . Parcourir 100 millions de km pour s'écraser comme une vieille merde à cause d'un rosbif, c'est ballot.
Et après ça, il y a des personnes qui rêvent de la voiture sans conducteur.
Inscrit le 16/10/2010
1115 messages publiés
keyz, le 02/03/2012 - 01:56

skydevil, le 02/03/2012 - 01:19

keyz, le 02/03/2012 - 00:17

wykaaa, le 01/03/2012 - 21:06
Le cloud computing est une mode ridicule qui nous fait revenir 40 ans en arrière


Whoputain ca sent l'expert.



C'est pas le principe d'un réseau type minitel ?
Après pour les entreprises et les feignasses c'est kouwle, mais ça a son lot de problèmes...


C'est quoi le lien entre un systeme basé sur une IaaS et le minitel ?
Le "cloud" c'est pour les feignasses ? J'aimerai bien comprendre pourquoi aussi.

Tu nous sors bientot que windows c'est pour les cons, apple pour les bobos et linux pour les no-life ?

Le cloud c'est pour les feignasses qui veulent un truc qui marche sans avoir à configurer un serveur. Mais tu es dépendant de la santé de l'entreprise pour tes données, c'est ça le risque pour moi, l'entreprise ferme, et tu peux te retrouver sans tes données.
Et je comparait au minitel juste au niveau centralisation, le laaS je sais pas ce que c'est. Je sais juste que le minitel était un réseau centré, avec les donnée sur les gros serveurs, et des terminaux qui consultent les données. Ce qui correspond à l'utilisation du cloud (voir la conférence de benjamin bayart qui dit qu'internet est en train de devenir un minitel géant).
Inscrit le 03/03/2012
1 messages publiés
"Windows Azure (...) a été victime d'une étonnante panne."
Euh, il n'y aurait pas confusion ? Windows Azure, c'est la CAUSE de la panne dont ont été victimes LES UTILISATEURS du service.
Ne mélangeons pas les responsables du bug et leurs victimes svp...
Inscrit le 21/10/2010
66 messages publiés
skydevil, le 03/03/2012 - 09:41

Le cloud c'est pour les feignasses qui veulent un truc qui marche sans avoir à configurer un serveur. Mais tu es dépendant de la santé de l'entreprise pour tes données, c'est ça le risque pour moi, l'entreprise ferme, et tu peux te retrouver sans tes données.

J'utilise des techno "cloud" tous les jours pour mon boulot donc je suis une feignasse. Un petit detail : je passe pas mal de temps a configurer des serveurs "en cloud", j'en deduit que tu n'a pas vraiment compris ... de quoi tu parles.
A propos de tes donnees, il n'existe pas beaucoup de systeme de stockage plus sur que ceux que propose amazon ou rackspace. Apres rien ne t'empeche de faire une copie que tu garde en dehors de leur serveurs.
Faut arreter de tout confondre et de prendre les polemiques de Bayart au pied de la lettre.
[message édité par keyz le 04/03/2012 à 21:49 ]
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux