Le véritomètre

Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Envoyer un message privé
zig et puce , sujet ouvert le 18/02/2012 à 18:09
Message supprimé par l'auteur
12 réponses
Cliquez ici pour répondre
Inscrit le 25/11/2008
885 messages publiés
Envoyer un message privé
Effectivement il y a partialité.

Encore que si on veut essaier d'analyser, on constatera que Mélenchon sous-estime quand les deux autres exemples surestiment. Selon le sujet, surestimer peut être pire que sous-estimer à cause des conséquences sur l'opinion que ça peut générer. Peut-être qu'ils se basent sur ce principe donc il faudrait d'autres exemples frappants, mais ça ne retire pas que dire "Correct" pour ce qui est quand même une erreur cache quelque chose. J'aurai préféré Imprécis ou un mot plus gentil du fait du principe évoqué avant, mais sans pour autant dire que c'est bon.
[message édité par Nethan le 18/02/2012 à 21:55 ]
Inscrit le
messages publiés
Envoyer un message privé
Nethan, le 18/02/2012 - 21:53
Encore que si on veut essaier d'analyser, on constatera que Mélenchon sous-estime quand les deux autres exemples surestiment.

Justement: Mélenchon, comme Le Pen ont sous-estimé le chiffre parce que ça allait dans leur sens.
Tandis que Sarko (dans cet exemple, hein) a surestimé le chiffre alors que ça allait contre ce qu'il voulait dire ("seulement 10 %"). Disons que c'est juste pour faire un arrondi.

Sur ces 3 exemples précis, owni a donc favorisé ceux qui ont utilisé des chiffres à leur profit... belle mentalité
Inscrit le 25/11/2008
885 messages publiés
Envoyer un message privé
Euh non, Le Pen a surestimé là, il a dit 5 M alors que c'est 4,834, or 5 > 4.834. On se doute bien que c'est un simple arrondi comme avec Sarkozy, mais ça reste une surestimation (encore qu'avec les radiations divers et variés, on pourrait dire qu'il est plus proche de la réalité que le chiffre officiel ).

Il n'y a que Mélenchon qui a sous-estimé sur les trois exemples.
Inscrit le 16/10/2010
1115 messages publiés
Envoyer un message privé
OWNI a quand même été financé en grande partie par BHL.
Inscrit le
messages publiés
Envoyer un message privé
Nethan, le 18/02/2012 - 22:34
Euh non, Le Pen a surestimé là, il a dit 5 M alors que c'est 4,834, or 5 > 4.834. On se doute bien que c'est un simple arrondi comme avec Sarkozy, mais ça reste une surestimation (encore qu'avec les radiations divers et variés, on pourrait dire qu'il est plus proche de la réalité que le chiffre officiel ).

Il n'y a que Mélenchon qui a sous-estimé sur les trois exemples.

Pourquoi tu te focalises sur sur/sous-estimer ?
Si un enfant a 9.5, il va dire a ses parents "j'ai presque 10" (il surestime pour se mettre en valeur) tandis que son père, mécontent, va dire "tu as eu 9, je t'avais dit qu'en dessous de la moyenne, tu serait privé de sortie" (il sous-estime pour dénigrer).
Dans les deux cas la personne truque les chiffres pour mettre en valeur sa position.

De toute façon, toute sur-estimation peut être transformée en sous-estimation:
"Aujourd'hui, il y a seulement 10 % des chômeurs qui sont en formation"
=> "Aujourd'hui, il y a 90 % des chômeurs qui ne sont pas en formation"
Inscrit le 19/02/2012
1 messages publiés
Envoyer un message privé
C'est n'importe quoi.

Quand on regarde la méthodologie utilisée, on se rend compte qu'on prend vraiment les gens pour des cons.

Dans une inteview de plusieurs minutes qui contient de nombreuses affirmations, on n'en choisi quelques unes pour faire cette évaluation bidon.
Par exemple, on inclu une 10aine d'affirmations juste de François Hollande pour noyer les 3 ou 4 affirmations fausses (alors seulement qualifiées d'imprécises), ce qui augmente son score, là ou pour d'autre candidats on ne retiendra qu'une affirmation fausse pour attribuer sans scrupule un score de 0%.

Cette technique est particulièrement ridicule.
Inscrit le 25/11/2008
885 messages publiés
Envoyer un message privé
WickedFaith, le 19/02/2012 - 10:10

Pourquoi tu te focalises sur sur/sous-estimer ?
Si un enfant a 9.5, il va dire a ses parents "j'ai presque 10" (il surestime pour se mettre en valeur) tandis que son père, mécontent, va dire "tu as eu 9, je t'avais dit qu'en dessous de la moyenne, tu serait privé de sortie" (il sous-estime pour dénigrer).
Dans les deux cas la personne truque les chiffres pour mettre en valeur sa position.

De toute façon, toute sur-estimation peut être transformée en sous-estimation:
"Aujourd'hui, il y a seulement 10 % des chômeurs qui sont en formation"
=> "Aujourd'hui, il y a 90 % des chômeurs qui ne sont pas en formation"


Sauf que ça ne se limite pas toujours à sa position, car ça peut avoir un impact qui dépasse le simple cadre de la défense d'un programme.

Dire qu'on aurait 150% de dettes au lieu de 135% par exemple alors que ça n'arrête pas d'augmenter depuis un moment, permettrait de démoraliser plus rapidement l'opinion pour justifier un programme drastique. Peu importe que la vérité se montre après, les chances que les gens vérifient par la suite seront faibles de toute façon et au pire ils auront déjà intériorisé le pire, et donc même si le menteur n'est pas élu, il est probable que la consommation baisse plus tôt que prévu car les gens se préparent déjà au pire. Je rapelle pour un vrai exemple cette fois, qu'on avait pas encore perdu le fameux AAA que déjà la consommation baissait à cause du foin fait sur son importance.

De même,
dire faussement qu'il y aurait 35% de fraudeurs sociaux au lieu de 25% par exemple augmenterait les risques de faire naître un amalgame "la majorité des allocataires sont des fraudeurs" vu qu'on est plus proche des 50, et il ne faut jamais sous-estimer la bêtise humaine... Or cela ne peut être que mauvais pour la cohésion sociale.

Cela fait partie des principes de base de la manipulation de l'opinion publique.
Inscrit le 25/11/2008
885 messages publiés
Envoyer un message privé
àa n'est que la partie la plus visible de l'utilisation du chiffre. J'ai tenté de voir plus loin pour justifier la partialité apparente du site.
Inscrit le 28/05/2009
1276 messages publiés
Envoyer un message privé
skydevil, le 18/02/2012 - 23:41
OWNI a quand même été financé en grande partie par BHL.

C'est pour éviter que l'on dise du mal de lui.
Inscrit le 04/10/2008
14 messages publiés
Envoyer un message privé
J'ai assisté à la "présentation" du "veritometre" sur i-télé.
Et vous savez qui a été utilisé comme "exemple" ? M.Mélenchon. C'était tellement gros que s'en était presque risible.
Inscrit le 12/06/2009
367 messages publiés
Envoyer un message privé
Il faudrait aussi s'interroger sur la crédibilité du "chiffre", qui est une construction économique et sociale dont la fiabilité et la vérité doivent être relativisées.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux