Ubuntu 12.04 – La vraie session Gnome Classique de retour

Inscrit le 23/02/2006
10083 messages publiés
Envoyer un message privé
Neuro , sujet ouvert le 11/02/2012 à 20:17
Ubuntu 12.04 – La vraie session Gnome Classique de retour...
16 réponses
Cliquez ici pour répondre
Inscrit le 20/09/2009
6563 messages publiés
Envoyer un message privé
Je vois qu'il y a des "oumbouteros" qui te font des misères... superadmin, tu devrais respirer un bon coup et te détendre un peu. T'as l'air vraiment traumatisé là !!!
Inscrit le 23/02/2006
10083 messages publiés
Envoyer un message privé
Mais cette version de Gnome est hautement personalisable. Je n' ai jamais rien vu de tel même sur windows. KDE j' ai jamais eu que des bugs avec. Donc moi je dis merci à Ubuntu de revenir sur Gnome classique.
Inscrit le 28/06/2006
2723 messages publiés
Envoyer un message privé
superadmin, le 12/02/2012 - 07:45

en fait, pour vous autres, les fanboys d'oumboutou, linux cela se resume juste a une interface graphique sous oumboutou trente douze ...mais pas KDE, hein !!! faudrait voir a pas pousser jeannine dans les orties et en l'occurence, un vrai fanboy oumboutou, il utilise GNOME !

En même temps, pas besoin d'être un fanboy d'Ubuntu pour savoir que KDE c'est plutôt avec Kubuntu.

superadmin, le 12/02/2012 - 07:45
m'ouais, oumboutou, c'est juste une debian, hein ...
mais en moins bien, car on a du la rendre accessible aux fanboys oumboutu !

Le "En moins bien" est subjectif, car au niveau fonctionnalités on peut faire à peu près la même chose avec une Ubuntu et une Debian.

Au passage puisqu'on parle de fanboys, la majorité de ceux de Debian voient rarement au delà de Linux. Est-ce un problème pour autant ? Je ne le crois pas. Il y a suffisamment de choix pour que chacun puisse y trouver ce qui l'intéresse, sans que les autres y trouvent à redire.
[message édité par Croux le 12/02/2012 à 15:03 ]
Inscrit le 28/06/2006
2723 messages publiés
Envoyer un message privé
superadmin, le 13/02/2012 - 15:54

normalement, un soft linux doit pouvoir tourner sur n'importe quel linux ...
je constate juste que sur ubuntu, c'est moins souvent le cas que sur d'autres distributions.

Quels softs ?

Rien ne t'empêche de compiler KDE pour l'installer sur Ubuntu. Mais si cela te pose problème tu dois alors admettres que la licence Debian est trop restrictive et qu'elle constitue aussi une limite (par exemple le célèbre TrueCrypt n'est pas dans le dépôt Debian). Sinon d'autres distributions linux se sont spécialisées et ne proposent pas tous les logiciels existants (comme IPCop par exemple).

superadmin, le 13/02/2012 - 15:54
X

Pourquoi seulement Gnome/KDE ? (perso j'utilise Window Maker sur 3 systèmes).
Et sinon quel esprit Linux ? L'esprit Linux c'est le partage du code source du noyau en GPLv2.
Quand bien même les binaires ne se trouvent pas dans le dépôt de base, cela ne constitue pas une limite, c'est juste une gène puisque l'utilisateur à toujours la possibilité de compiler le code source.

superadmin, le 13/02/2012 - 15:54
non, on ne peux pas faire exactement les memes choses, tout dépends des outils dont tu as besoin.

Quelles techniques récentes ou ésotériques ? Le fait d'avoir un système de base GNU/Linux est suffisant. Je ne vois pas ce qu'il serait possible de faire sous Debian et qui serait impossible sous Ubuntu.

superadmin, le 13/02/2012 - 15:54
les fanboys devraient se fanatiser avec linux et non pas avec une des distributions de linux, qui n'apporte rien de plus que les autres si ce n'est des spécificités qui me semble néfastes a la standardisation de cet OS.

Ce que tu reproches c'est la liberté de pouvoir changer de cap, qu'offre la licence GPL.
Je reconnais qu'il y a sans doute trop de distributions linux , mais la grande majorité ne se diffusent pas largement. Par conséquent, ça n'est génère pas une gène pour les grandes distributions qui restent reconnues et pérennes.

superadmin, le 13/02/2012 - 15:54
si on veut que linux se repande il faut que l'offre logicielle se normalise et qu'un utilisateur, qu'il soit sur ubuntu, suze, debian ou red hat, puisse utiliser non pas forcement le meme package d'installation pour un soft, mais que ces packages puissent s'appuyer sur une structure commune, une arborescence identique quel que soit la distribution.

C'est un peu le rôle du Filesystem Hierarchy Standard et à un autre niveau du Linux Standard Base .
[message édité par Croux le 13/02/2012 à 16:44 ]
Inscrit le 16/04/2012
4 messages publiés
Envoyer un message privé
car comme tout cela est largement communaitaire, tout n'est pas porté a droite ou a gauche et respecter une structure commune me parait indispensable si on veut eviter qu'une ou l'autre des distribes finisse par prendre le pas sur les autres en les rendants de moins en moins "easy2use" pour le gars lamda. en fait, il me seble que la philosophie ubuntu nuie à la diversité et a la richesse du monde linux, en apportant rien de plus et en enfermant son utilisateur dans 'son linux'.Image IPB
Inscrit le 28/06/2006
2723 messages publiés
Envoyer un message privé
@superadmin
Ubuntu me permet d'avoir en standard un Firefox 11 sur une Lucid Lynx 10.4 LTS. Sous Debian il faut modifier la liste des dépôts pour utiliser les backports, ou alors se contraindre à rester sur un iceweasel equivalent à un firefox 3.0 (donc adieu au meilleur rendu des pages et à à la majorité de plugins utiles)
Ubuntu LTS bénéficie d'un support garanti de 3 ans pour la version poste de travail (comme Debian jusqu'à la Lenny au moins), et de 5 ans en version serveur (ce que ne propose pas Debian). Sauf à passer aux versions supérieures (avec les problèmes que cela entraine), je trouve que 3 ans c'est trop court, surtout quand on doit faire des installations passé 1 ou 2 ans après la sortie officielle de l'OS.
Pour ce qui est du problème de module compilé perl, tu parles de la libc 2.x qui est en fait la eglibc. La compatibilité devrait être ascendante, donc le problème vient de ton paquetage perl pour lequel il faudrait commencer par mettre à jour le configure.ac ... (et ne pas se lancer directement sur un ./configure)
Inscrit le 28/06/2006
2723 messages publiés
Envoyer un message privé
@superadmin

Ne pas avoir à rajouter une ligne dans source.list est un avantage pour certains, exactement du même ordre que celui de ne pas avoir à modifier un paquetage pour le compiler (ce dont tu te pleints pourtant toi-même, n'est-ce pas).

Quant à ton conseil de repasser sous windows, et bien sache que personnellement je ne l'utilise presque jamais, mais que professionnellement je n'ai pas toujours le choix de l'OS ni des outils à ma disposition. Et que dans ce cadre là, je fais avec les moyens du bord en m'adaptant.

Aussi désolé d'être pragmatique, mais quand je trouve un OS qui répond à mes besoins sans avoir à mettre les mains dans le cambouis et qui me facilite la vie, je me dis que c'est mieux. Et tant pis si ça s'appelle Ubuntu et pas Debian ou Suse. Moi ça ne me cause aucun soucis. D'ailleurs tu appliques toi aussi la même démarche, puisque sur certains trucs tu es passé de Suse à Debian et pour d'autres tu es resté à Suse.

Pour info, mon expérience pratique m'a amené à installer du netBSD + Samba (avec compilation croisée) sur du 486 au début des années 2000, parce qu'à l'époque Linux était déjà trop gros !


>> habituellement, c'est moi qui fait le support. on me paye pour, d'ailleurs; [...]
>> quant on tape dans linux, c'est qu'on sait a peu pret ce que l'on fait et je n'ai absolument pas besoin du support oumboutou ou meme debian ...

Si ton travail consiste à faire des paquetages que tu compiles toi même, pour les installer toi-même sur des systèmes que tu gères toi-même, c'est peut-être parfait pour toi mais tu gaspilles du temps inutilement et tu rends ta boite captive (avec tous les problèmes que cela comporte).


>> croit tu que debian ou oumboutu te ferra le support sur des pbs NFS, samba squid ou encore iptables ?

Parce que les problèmes apparaissent comme ça, par enchantement, et persistent sans correction sur les programmes aussi utilisés que tu cites ?
Pour être honnête, j'en ai rencontré un sur Samba... une mise à jour de sécurité qui empêchait l'exécution de plusieurs commandes (déclarations : root preexec/postexec...) Mais la solution ne consistait pas à modifier Samba, il fallait s'adapter à ce changement.


>> je parle bien de la libc et le probleme ne vient pas de perl

Sois plus clair dans ce cas pour qu'on puisse comprendre.
Si tu n'as pas la possibilité de recompiler le programme, il suffit d'installer une version plus ancienne de la libc, point-barre. La libc n'est qu'une interface d'exploitation des appels noyau, ça ne doit donc pas poser de problème. Il n'y a juste qu'à tester le bon fonctionnement. Quoi qu'il en soit, un tel problème n'a rien à voir avec Debian/Suse ou Ubuntu.


>> les profs, [...] jussieu [...] doctorants, [...] bac+2 [...] l'epitech [...] supinfo [...]

Ton rejet d'Ubuntu semble être motivé par des raisons plus profondes qui n'ont rien de rationnelles.


Si on fait le bilan, en dehors des grandes critiques inutiles sur les personnes (BTS, profs, bac+2, ...), tu n'exposes qu'un seul cas où Ubuntu n'a pas répondu à tes besoins (en expliquant qu'Ubuntu utilise des versions trop récentes de certains programmes, il devrait sufir de se rabattre sur la version précédente...), tout en racontant qu'au final tu installes du Debian mais que tu n'a pas besoin du support de Debian et que tu travailles quotidiennement sur Suse.

Excuse moi, mais sur le fond ç'est pas un peu léger comme argumentation pour descendre Ubuntu, non ?
Inscrit le 28/06/2006
2723 messages publiés
Envoyer un message privé
superadmin tu te trompes sur beaucoup de points :

1. La grande majorité des utilisateurs qui viennent à ubuntu, ne connaissent pas unix/linux. Ils sont à la recherche d'une distribution facile à installer, à utiliser et qui fournit le maximum de fonctionnalités sans avoir à modifier quoi que ce soit ou en trouvant une aide facilement. De ce point de vue là, ubuntu est très bien.

2. Ceux qui connaissent un peu ubuntu, savent qu'on peut faire une installation netboot avec un système minimal fonctionnel comportant "seulement" syslog et cron. Il ne reste qu'à installer le serveur ssh pour arriver à ce que tu désires. Pour ça il suffit "bêtement" de passer en mode expert...

3. Pour la libc je t'ai donné une autre solution si tu préfères fonctionner à la va comme je te pousse.

4. Comme je te l'ai expliqué OpenBSD ne répondait pas aux contraintes (la mémoire disponibles était de 6 ou 8 Mo de RAM), voilà pourquoi j'ai pris NetBSD. A part ça, c'est quoi cette histoire avec des forums Orange (je vois pas le rapport) ?

5. Les BTS d'informatique sont ouvert à tous ceux qui obtiennent le BAC, c'est donc normal qu'en première année ils voient les bases, quand bien même certains auraient déjà le niveau. Et la seconde année est axée sur le programme et l'intitulé de la formation (BTS informatique bidule pour truc appliqué à machin chose...). Ces profs n'ont pas jugé utile d'aborder l'assembleur et le fonctionnement du microproc (contrainte de temps disponible, niveau d'ensemble des étudiants, ...). Personnellement, j'ai vu un prof faire ça en l'espace de 3 heures seulement : architecture von neumann, jeu d'instruction (très réduit : MOV, LOAD, ADD, Jxx, CALL, IN, ...) pour un simulateur de micro-processeur et travaux pratiques (4 exos à faire avec pour finir un programme de tri) ; mais encore faut-il que les élèves puissent suivre (exit donc les BTS).

6. Tu vois les choses à l'ancienne, où il faut mettre les mains dans le cambouis, alors que la grande majorité qui sortent de BTS d'info n'y seront jamais confrontés. Regarde les débouchés présentés à ceux qui s'inscrivent en BTS IRIS : hot-liner , responsable micro, vendeur en micro-informatique et multimédia, ... A côté de ça la demande en titulaires de simples BTS pour les problèmes que tu rencontres au quotidien est quasi-inexistante.
Inscrit le 28/06/2006
2723 messages publiés
Envoyer un message privé
superadmin, le 30/04/2012 - 06:57



pas mieux qu'opensuse ou bien fedora.
alors je ne vois pas pourquoi quant on va dans la section linux, on ne voit que des interventions liées a ubuntu. [...]


Ubuntu est une distribution facile à installer et à utiliser, il est donc logique que ceux désireux de passer à linux en face le choix, et en parle le plus ensuite, ce qui participe à l'effet boule de neige. Il n'y a aucun mal à cela. Et ceux qui veulent parler d'autres distributions (Mandriva, CentOS, ...) peuvent le faire.


si c'est pour faire pareil qu'une debian ... autant prendre une debian.


Il y a des différences, les paquetages binaires d'Ubuntu sont compilés avec des options différentes de ceux de Debian, cela joue sur la sécurité. Par ailleurs on trouve plus facilement des paquetages de pilotes propriétaires pour le matériel (Wifi, WebCam, SATA/RAID, ...). Et il reste aussi le support à long terme de 5 ans (l'équivalent de la durée de vie d'une machine pour certains).


ma remarque voulait mettre en lumiere le fait qu'installer netbsd sur un 486sx ne rend pas forcement
compétent.


Il y a une dizaine d'années, il fallait avoir un minimum de compétences pour cross-compiler un noyau adapté au matériel sur lequel il allait tourner (compte tenu des contraintes) et compiler-configurer samba.


c'est completement con de parler d'assembleur en 3hr


Non, tout dépend à qui est destinée la formation. Ici il s'agissait d'une introduction adaptée à des personnes capables d'apprendre et de se former par elle-même par la suite.


mon sentiment est que de nos jours en cursus info, on apprend essentiellement a concevoir des stylos billes plutot que d''utiliser des crayons a papier et de se concentrer sur les vrais problematiques.


Tu oublies que ces outils participent à la réduction du temps de développement, à la constitution de programmes fonctionnellement de plus en plus complexes, et aussi à la démocratisation de la programmation informatique dont le logiciel libre est un grand bénéficiaire.

Quant à former des informaticiens, on le fait, mais il faut les chercher à un plus haut niveau.
Inscrit le 03/11/2010
1088 messages publiés
Envoyer un message privé
Ubuntu (ou une de ses variantes, la je suis sur xubuntu), j'installe, je fais les mises à jours, ça marche.

Debian, j'ai du mettre les main dans le cambouis pour faire marcher ma carte graphique et il m'a planter dans les mains en cours de route.

Quand j'aurais envie de me remettre à bricoler et me former sur du linux, j'installerai autre chose, la, j'ai besoin de me servir de mon PC pour d'autres taches et j'ai pas envie de me prendre la tête dans les fichiers de conf ou la ligne de commande au moindre problème. Donc je reste sur xubuntu, ne serait-ce uniquement que pour son installeur de pilote proprio qui me simplifie la vie.
Inscrit le 27/08/2011
7 messages publiés
Envoyer un message privé
pierrecastor, le 10/05/2012 - 11:41
Ubuntu (ou une de ses variantes, la je suis sur xubuntu), j'installe, je fais les mises à jours, ça marche.

Debian, j'ai du mettre les main dans le cambouis pour faire marcher ma carte graphique et il m'a planter dans les mains en cours de route.

Quand j'aurais envie de me remettre à bricoler et me former sur du linux, j'installerai autre chose, la, j'ai besoin de me servir de mon PC pour d'autres taches et j'ai pas envie de me prendre la tête dans les fichiers de conf ou la ligne de commande au moindre problème. Donc je reste sur xubuntu, ne serait-ce uniquement que pour son installeur de pilote proprio qui me simplifie la vie.

+1
ca fait plus de 10 ans que j'installe réguliérement des distributions linux
et la je suis sous xp.......
la fonction premiére de mon pc c'est d'étre opérationnel rapidement pour le minimun (affichage son réseau imprimante)
jusqu'à présent j'ai toujours du mettre les mains ds le camboui pour abandonner au final
dernier essai en date d'hier aprés le gros plantage d'xp sur mon portable
je telecharge
ubuntu j'installe = tout marche sur mon portable....
je vais peut etre commencé a pouvoir comprendre le systéme à partir d'un truc qui marche
je rajouterais que dans mes différentes tentatives le plus problématique c'est la recherche de documentation
de l'info il y en a ca c'est sur (trop?)
entre les différentes distrib, leur différentes version, le 1.1

1.21 1.22 1.20a la version des paquets
je me demande si au fond on devrait pas démarrer avec du linux le plus basic possible en mode texte parce qu'on fond
(par exemple) essayer de faire fonctionner et configurer un double affichage sous une distrib linux le tout en devant modifier des fichiers de config sans vraiment rien comprendre a ce qu on fait...
ya peut etre plus simple pour démarrer
mais quand on est "habitué" au "confort"...
Inscrit le 28/06/2006
2723 messages publiés
Envoyer un message privé
superadmin, le 02/05/2012 - 09:38


Est tu sur de l'interet de samba pour des problematiques de reseaux locaux sous OS microsoft ? Dans 95% des cas, deployer du samba est une erreur et il s'agit surtout pour l'intervenant de montrer a quel point il maitrise des trucs sous linux et a quel point c'est super cool de faire du windows sans windows,mais question efficacité et logique, c'est nul et très proche du zero.

et me dit pas que cela fait des economie de licence ...
parceque meme en gradn compte, on est rarement dans la légalité absolue et ms s'en tape total pourvu qu'on utilise ses produits, meme s'ils sont piratés ce qui compte c'est que les 'informaticiens' utilisent du ms plutot que de faire de l'info.


Ta méconnaissance de certains terrains me sidère... Voilà un exemple de situation réelle rencontrée dans certaines administrations :

* A supposé que l'administration à l'argent suffisant pour acheter un serveur, il faut que ça passe au conseil d'administration... Ensuite le gestionnaire va répondre qu'il n'est pas possible de passer commande avant la nouvelle année car le budget est bouclé... Autant dire qu'il faut attendre 5 mois avant que l'affaire ne soit réglée.

* Si l'administration n'a pas l'argent, elle peut faire appel aux conseils généraux ou régionaux, mais il faut alors monter un projet, attendre que celui-ci soit accepté, puis de nouveau en passer par le gestionnaire... Là encore c'est plusieurs mois d'attente.

Conclusion, tu te démerdes pour trouver une solution, comme récupérer une vieille machine dépassée et contraignante (très peu de RAM et d'espace disque, un proc faiblard, une carte réseau 100 Mb/s qu'il faut brider en 10 Mb/s car le câblage n'est pas torsadé...). Malgré cela t'arrive en une semaine (en plus de ton travail habituel) à obtenir un serveur fonctionnel et qui rend le service attendu. Tout le monde est contant.

Pour le serveur de fichier j'avais le choix entre : Samba, Mars (IPX), et NFS. Aussi comme à l'époque XP n'était pas encore sorti et que les postes étaient tous en Windows 9x voire sous 3.11 pour certains, le choix s'imposait de lui-même...

Tu peux critiquer autant que tu veux ces choix, mais si tu n'apportes pas de contre-proposition réaliste vis-à-vis des contraintes rencontrées, je considère que ça ne sert à rien.

Quant à la légalité et le problème de licence, détrompes toi, pour certains ça compte beaucoup, même si tu ne partages pas cet avis.
en fait, mis a part pour de l'etude de cas, du decorticage ou des cas de figure bien précis, samba n'a quasi aucun interet au sein d'un reseau logique de clients windows car t'essaye juste de coller un carbu de citroen sur une opel ...


Là encore, tu te bases sur des à priori, beaucoup de serveurs Windows sont exploités au minimum : serveur de fichiers avec des droits posés uniquement sur les partages, un annuaire qui ne sert qu'aux authentifications, aucune stratégie de groupes (ou juste des modifications statiques de base de registre), pas de déploiement par GPO, serveur DNS non géré, DHCP en roue libre, pas de serveur de mise à jour, ... Des situations pour lesquelles un Samba3 fait parfaitement l'affaire. Au final, on a la liberté de faire un choix et c'est ça le plus important, non ?
A+
[message édité par Croux le 13/05/2012 à 17:24 ]
Inscrit le 20/09/2009
6563 messages publiés
Envoyer un message privé
Croux, le 13/05/2012 - 17:16

Au final, on a la liberté de faire un choix et c'est ça le plus important, non ?

+1

J'ai juste l'impression que plutôt que les choix, certains ne voient que des contraintes liées à leur méconnaissance ou liées à la peur du changement.
Inscrit le 28/06/2006
2723 messages publiés
Envoyer un message privé
Et en dehors de l'ecole, ya quand meme des gens qui travaille avec des oridnateurs [...] je preconise du dell r710 [...] c'est pourquoi ton experience de prof a l'ecole ne peut etre identique et comparable à l'experience de terrain d'un professionnel, qui peut etre parfois facturé à plus de la moitié de ton salaire mensuel pour une seule journée de presta.[...] TU fait une generalité de TA petite experience restreinte [...] perso, si j'ai pas de matos, je bosse pas


J'ai pas dit le contraire. Mais les établissements scolaires (plus de 40.000 entre écoles, collèges et lycées sur la France) font aussi partie des lieux où les besoins informatiques existent. Ce sont des lieux où l'on n'a pas les moyens financiers de se payer un superadmin comme toi qui refuse de travailler s'il n'a pas de matériel, où s'apprête à facturer une prestation professionnelle sur-dimensionnée par rapport aux besoins. C'est ça l'éthique superadmin...


oui, NT4 server ou novell netware. [...] et les licences, tu m'excuse mais ton argument de rester dans la legalité est plutot falacieux : tu serait le seul gars en france que cela gene de craquer ses OS ... ?[...]


Je t'ai expliqué qu'il n'y avait pas d'argent, voilà pourquoi NT4 et Novell étaient exclus (coût des licences). Tu as du mal à comprendre et à t'adapter à cette réalité. Quant à violer la loi en "craquant" des OS, c'est encore la belle éthique superadmin...


je critique tes conseils sur l'usage d'une distribe precise, que tu prends pour la panacée informatique et que tu nous ressort a tout bout de champs avec tes clones locaux qui ne voient que par et pour oumboutou.


Contrairement à toi, je ne suis contre aucun système. Je suis pour la liberté de choisir, même si celui-ci s'avère payant. Si je dois écarter un OS (Windows Server, Mac OS, Solaris, Linux, BSD, ...) c'est sur la seule base de critères objectifs, et pas par réaction épidermique comme tu le fais avec Ubuntu. Pour information et puisque tu sembles vraiment ignorer ce terrain, il y a plusieurs milliers de serveurs Eole (Ubuntu LTS) installés dans l'Education Nationale. Comme quoi l'opposition de superadmin envers Ubuntu, est plus idéologique que réellement motivée par des arguments de fond. Mais c'est ça l'éthique superadmin...


sinon tu saurais que l'une des très bonnes raisons pour ne pas faire ce que tu dit, c'est que les gars en place n'y entravent que dalle a linux et samba [...] sinon, ils auraient pas besoin d'abrutis qui facturent leur journée a prix d'or pour faire le taf.


Dixit le superadmin qui veut nous faire installer du Debian ou du SUSE... Dixit le superadmin qui recommande à ses subordonnés d'écraser un disque dur et les données qu'il contient en réinstallant complètement le système sans chercher à comprendre l'origine d'un problème de mise à jour qui ne s'applique pas, tout ça pour finir à l'heure... Mais l'important c'est de facturer... C'est encore et toujours ça l'éthique superadmin...


mais moi je bosse (ch'ui pas prof ;-) et ch'ui pas payé par l'etat pour escroquer l'avenir des momes.) [...] mais toi, a force de donner des cours d'install ouboutou aux bac+2,[...] mais alors, explique moi un peu comment tu fait pour te branler a l'ecole, tout en travaillant ? [...] chez ton beaufrere expert comptable auto entrepreneur ...


Au final, tu es vraiment pitoyable à débiter des insultes, des accusations délirantes et à gonfler tes plumes en récitant ton CV. A t'adresser aux autres comme tu le fais, tu dois être convaincu d'avoir loupé ta vie à cause des "profs". Alors que tout nous montre que c'est ton attitude, relationnelle et professionnelle, le problème...
[message édité par Croux le 28/05/2012 à 15:57 ]
Inscrit le 28/06/2006
2723 messages publiés
Envoyer un message privé
Une bien belle déclaration pleine de préjugés sur les profs au motif que l'un d'eux t'aurait orienté en electro-meca ; comme si c'était une honte d'une part, et comme si un prof seul avait ce pouvoir là... C'est vraiment dommage car ce problème parasite complètement tes contributions par ailleurs intéressantes.

Pour information je ne suis pas professeur d'informatique. Comme beaucoup de membres de Numerama j'ai appris l'essentiel par moi-même sur le tas et je ne fais que partager ici ce que je pense savoir et avoir compris. Aussi, au regard des autres OS que j'ai pu tester jusqu'à présent, c'est pour l'utiliser encore quotidiennement depuis plusieurs années (en client et en serveur) que je considère Ubuntu comme un bon OS.
Inscrit le 21/02/2006
4313 messages publiés
Envoyer un message privé
Je veut pas faire l'avocat du diable mais le soucis qu'il montre sur les profs ne date pas d'hier...
Moi meme j'ai eu dans ma scolarité plusieurs profs qui étais obtus et voulait faire les choses que comme le manuel leur indiquait et ne laisser pas à l'éléve le soin de montrer qu'il avait compris les choses et lui donner la possibilité de prouver

Perso en math faire selon le profs (dont les méthodes certes juste étais parfois plus longue que d'autre d'aussi juste ) ça m'a toujours emmerder un maximum...

Quand au reste pour ubuntu je suis perdu dessus... entre Kubuntu, Gubuntu ubuntu (avec unity) etc... je me dit que au lieu de faire 462000 distribution du meme OS de base (ubuntu) il devrait prendre exemple sur ce que fait d'autre groupe en proposant a l'installation le choix de ce qu'on veut


quand a unity je vais l'utiliser pour un pc qui servira de station video sur la TV du salon alors une interface de ce type je veut bien et elle sera quand même vachement moins conne et moche qu'une certaine interface au nom d'un moyen de transport souterrain parisien
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux