Le Research Works Act: une menace pour lâ€âĄĘOpen Access

Inscrit le 16/08/2010
1280 messages publiés
Envoyer un message privé
Jumbo , sujet ouvert le 24/01/2012 à 13:44
Une loi (américaine bien sur) du 16 décembre dernier fait peser une menace sur la liberté de transmettre l'information. Ce n'est pas de la musique ou du cinéma, c'est beaucoup plus important : c'est du savoir.

qu'est-ce que le Research Works Act (désolé c'est en anglais)

C'est la confiscation du savoir et de la culture à ceux qui payent. C'est à dire que des travaux financés par l'argent des contribuables ne seront accessibles qu'à certaines entreprises "donatrices" et fermés (payants) pour le reste du monde. Ils veulent tuer l' Open Access Mandate .

Les chercheurs résistent.
Par exemple Tim GOWERS (médaille Fields 1998, le "nobel" des matheux) a annoncé sur son blog qu'il boycottera Elsevier (un éditeur connu, une sorte de Universal Music de l'édition scientifique) qui entre autre est un lobbyiste soutenant SOPA et PIPA.
Des voix s'élèvent pour protester , ici aussi...

pour ceux qui sont allergiques à la langue de Shakespeare une page en français

C'est un ensemble : le logiciel libre, la culture libre, la connaissance libre...
6 réponses
Cliquez ici pour répondre
Inscrit le 22/02/2009
885 messages publiés
Envoyer un message privé
Si seulement le pognon ne servirais à rien dans ce monde, je pense qu'on vivrais mieux, mais y en a certain au vu de leurs activités qui mangerais pas bien gras je pense...
Inscrit le 22/02/2009
2242 messages publiés
Envoyer un message privé
Si l'argent ne servait à rien comment tu ferais pour vivre en faisant un travail scientifique ? Le fermier n'en aurait que faire de tes recherches alors bonne chance pour les transformer en nourriture
Inscrit le 03/10/2011
6028 messages publiés
Envoyer un message privé
yenda, le 24/01/2012 - 17:43
Si l'argent ne servait à rien comment tu ferais pour vivre en faisant un travail scientifique ? Le fermier n'en aurait que faire de tes recherches alors bonne chance pour les transformer en nourriture

Le fermier ne retourne pas son champs à la main, il a aussi besoin des autres. De tous les autres, même de mamadou qui a 10 ans récupère du Coltan au fin fond des mines du Congo pour que M Duschmurts puise téléphoner pour lui commander 1 tonnes de pomme de terre.

Si ils s'attaquent au savoir, il y a des grandes chances pour que la communauté scientifique à la base du web, passe sur freenet.
Inscrit le 29/05/2011
207 messages publiés
Envoyer un message privé
Centaurien, le 24/01/2012 - 18:01

Si ils s'attaquent au savoir, il y a des grandes chances pour que la communauté scientifique à la base du web, passe sur freenet.

La communaut√© scientifique en g√©n√©rale n'y conna√ģt malheureusement pas franchement grand chose en informatique.

Par contre (j'avoue j'ai pas trop le temps de lire tt sa en détail), quelle est la différence avec l'état actuel de la recherche ? parce que pour le moment, les labo doivent déjà payer pour publier et également payer pour consulter les divers journaux et revues scientifiques.
Du coup, je vois pas trop la différence :s
Inscrit le 05/09/2002
2530 messages publiés
Envoyer un message privé
odoc : Pour le moment, une tr√®s grande partie des recherches financ√©es par les fonds publics ou des entit√©s "non-profit" aux USA ont adopt√© ce qui s'appelle un "Open Access Mandate", obligeant les chercheurs subventionn√©s √† publier leurs travaux sous OA (Open Access, ie : acc√®s libre) et √† les faire archiv√©s dans une des entit√©s d'archivage libre (qui permettent leur "libre" acc√®s... libre ne voulant pas forcemment dire gratuit accessoirement dans ce cas, pour beaucoup il y a des co√Ľts d'acc√®s aux dits papiers (sauf si tu vas sur place), par contre il n'y a pas de "licence" comme ce qu'ils sont en train de faire ).


Faut juste pas confondre le privé et le "public" dans ce cas. La restriction d'accès sur des travaux financés par fonds publics est tout bonnement inadmissible...
Inscrit le 05/09/2002
2530 messages publiés
Envoyer un message privé
caline012, le 24/01/2012 - 17:05
Si seulement le pognon ne servirais à rien dans ce monde, je pense qu'on vivrais mieux, mais y en a certain au vu de leurs activités qui mangerais pas bien gras je pense...

Accessoirement, cela n'a rien à voir avec une histoire de pognon, et n'a jamais rien eu à voir avec une quelconque histoire de pognon (quoi que beaucoup de gens pensent...).

Le pognon n'est qu'un outil, ce n'est qu'une question de pouvoir, et donc de contr√īle, en particulier de contr√īle d'acc√®s √† l'information, et en particulier la restriction de l'acc√®s √† la dite information par les masses, histoire de cr√©er une "√©lite", "bien pensante" et facilement contr√īl√©e (petit nombre, tous avec beaucoup √† perdre en cas d'opposition), et les masses impuissantes trop occup√©es √† survivre pour faire quoi que ce soit d'autre.


En un mot comme en cent, la mise en place des bases de toute société totalitaire et dictatoriale dans sa plus pure forme théorique et pratique....
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux