LG paiera Microsoft pour utiliser Android de Google

Inscrit le 21/02/2011
984 messages publiés
Envoyer un message privé
Simon Robic , sujet ouvert le 12/01/2012 à 17:50

La liste des constructeurs qui doivent payer des royalties à Microsoft vient de grossir avec l'arrivée du géant coréen LG. Les deux firmes viennent, en effet, de signer un accord autorisant LG à exploiter des technologies couvertes par certains des brevets appartenant à Microsoft sur ses smartphones équipés d'Android. Les termes de cet accord n'ont pas été dévoilés, comme l'indique TechCrunch.

LG est ainsi le onzième fabricant à signer un tel accord et rejoint d'autres grands noms comme HTC, Samsung ou Acer. Ces accords couvrent désormais 70% du marché des téléphones Android et assurent d'importants revenus à Microsoft qui gagne quelques dollars pour chaque téléphone équipé d'Android vendu par l'une de ces compagnies. En octobre, ils couvraient déjà 55% des appareils.

Google avait qualifié ces accords d'extorsion, sous-entendant que Microsoft menaçait les constructeurs d'un procès s'ils n'acceptaient pas de les signer. L'opération n'est, en effet, pas neutre pour Google qui voit ici la gratuité de son OS remise en question.

Peut être la situation évoluera-t-elle après l'acquisition définitive de Motorola Mobility par Google. La firme de Mountain View disposera alors d'un catalogue de 17 000 brevets qu'elle pourra elle-même exploiter pour faire pression sur les constructeurs utilisant d'autres systèmes d'exploitation qu'Android. Mais peut-être Google mettra-t-il aussi le scénario fou que nous avons anticipé par lequel il mettrait gratuitement ces brevets à disposition de tous les constructeurs, pourvu qu'ils cessent toute action judificiaire en contrefaçon de brevets contre Android.

Lire la suite
26 réponses
Inscrit le 03/01/2012
390 messages publiés
Bravo. Microsoft tâte ainsi 70% du marché mobile en ayant pris, environ 4 trains de retard dans ce domaine.

Reste plus qu'à imposer son système sur de nombreux terminaux, façon "parc de desktop pour les entreprises" comme ils l'ont déjà fait et ils remonteront leurs concurrents sans le moindre panache. Mais ce qui compte, c'est les dividendes et les parts de marché après tout.

Il y a business et business. Ce type de profits à coups de patent trolls, d'intimidation judiciaire et de concurrence par les tribunaux sont franchement loin de favoriser la concurrence, l'inventivité etc.

Et après, on vient dire que la contrefaçon nuit à la création, qu'elle entraîne des manques à gagner... #LOL
[message édité par Neinmann le 12/01/2012 à 17:55 ]
Inscrit le 23/04/2010
285 messages publiés
Allez Microsoft plus que 1 ou 2 constructeurs et tu les auras tous ! Pokemon !
Inscrit le 23/07/2011
499 messages publiés
des brevets pour les gouverner tous... des brevets pour les verouiller. Des brevets pour leur faire cracher l'oseille et les lier tous...
[message édité par Mari0tux le 12/01/2012 à 18:41 ]
Inscrit le 12/11/2010
61 messages publiés
Microsoft est une entreprise puissante mais celles qui doivent payer des royalties ne sont pas dégueu non plus, et accepter de payer des royalties simplement pour ne pas risquer de gâcher de l'argent dans une procédure longue et fastidieuse, même s'ils n'ont rien à se reprocher comme le suggèrent les M$ hateboys, me semble un peu gros, d'autant qu'à 11 contre 1...

Votre avis sur la question ? Violation de brevets réelle ou non ?
[message édité par WhoAmI le 12/01/2012 à 18:42 ]
Inscrit le 05/03/2009
661 messages publiés
Mais quels genre de brevets idiots et attaquables met Crozoft en avant pour obtenir ce type d'extorsion ?
[message édité par qveenz le 12/01/2012 à 18:44 ]
Inscrit le 20/12/2010
97 messages publiés
C'est pas "violation ou pas violation de brevet", c'est tout le système de brevet qui est aberrant quand on en arrive à des extrêmes pareils.

Je trouve ridicule que Microsoft touche des sous sur un produit qui ne lui appartient en rien, sur lequel il n'a pas déboursé un centime, etc.

J'aimerais bien que Google fasse pareil et touche des sous à chaque licence de windows achetée. :/
Inscrit le 02/09/2009
343 messages publiés
Si android viole des brevet pourquoi MS n'attaque pas google ??

Et puis, normalement c'est pas les constructeurs qui risquent quelque chose, que je sache, c'est google le créateur, en quoi ça les concernent ??

C'est comme si renault me menacait de me poursuivre en justice, sous prétexe que j'ai acheté une peugeot qui violerai leurs brevets.
[message édité par TOUKO le 12/01/2012 à 18:52 ]
Inscrit le 31/01/2011
671 messages publiés
Mari0tux, le 12/01/2012 - 18:40
des brevets pour les gouverner tous... des brevets pour les verouiller. Des brevets pour leur faire cracher l'oseille et [dans les TENEBRES ] les lier tous...
[message édité par nosferatus le 12/01/2012 à 19:25 ]
Inscrit le 16/09/2011
201 messages publiés
Quels sont ces brevets de m$ ?
Inscrit le 23/04/2010
285 messages publiés
Ivanko34, le 12/01/2012 - 19:29
Quels sont ces brevets de m$ ?


C'est la quesqtion que tout le monde se pose depuis qu'ils ont attaqué le premier constructeur. On verra si après le rachat effectif de Motorola Mobility les rôles s'inverseront
Inscrit le 12/11/2010
61 messages publiés
TOUKO, le 12/01/2012 - 18:51

Et puis, normalement c'est pas les constructeurs qui risquent quelque chose, que je sache, c'est google le créateur, en quoi ça les concernent ??


Bah non réfléchis, en extrapolant la chose cela reviendrait à dire qu'il est normal de gagner de l'argent grâce à un produit "volé" (je dis bien que j'exagère hein venez pas me taper les trolls :-) ), le receleur est autant responsable que celui qui a commis le larcin.

Evidemment une histoire de brevets est bien loin d'un vol mais c'est une comparaison dans le même esprit.
Inscrit le 03/06/2009
213 messages publiés
WhoAmI, le 12/01/2012 - 18:42
Votre avis sur la question ? Violation de brevets réelle ou non ?

Si 1 ou 2 acceptait, je dirais extorsion. Si tous acceptent, ça a l'air fondé....

TOUKO, le 12/01/2012 - 18:51
Si android viole des brevet pourquoi MS n'attaque pas google ??

Et puis, normalement c'est pas les constructeurs qui risquent quelque chose, que je sache, c'est google le créateur, en quoi ça les concernent ??

Ce sont les constructeurs qui font des profits avec Android, et non pas Google ;-)
MS ne pourrait pas obtenir de dommages & intérets de la part de google, donc pas d'actions contraignantes, contrairements aux autres qui sont, du coup, plus receptifs
Inscrit le 17/03/2008
2752 messages publiés
TOUKO, le 12/01/2012 - 18:51
Si android viole des brevet pourquoi MS n'attaque pas google ??


C'est a mon avis une stratégie: Attaquer directement google implique que ce dernier va se défendre, et il en a les moyens tant financier qu'en terme de brevets. Alors que M$ se fout des brevets qu'il détient: Ce qu'il veux c'est obliger, de gré ou de force, les constructeurs à lâcher Android en faveur de Windows Mobile. De ce point de vue attaquer les constructeurs qui ont bien plus a perdre (cf. histoire de Samsung vs. Apple) est une bonne stratégie, car en plus Google ne peux s'impliquer directement sans attaquer lui-même, donc en situation défavorable (puisque la bataille juridique se fait sur le "territoire" du défendeur, aux US).
En plus, si effectivement les méthodes de M$ sont limite mafieuse, seule la société incriminée peux porter plainte, pas google à la place de la société attaquée..

En fait le but est de refaire le coup de l'OEM qui a si bien marché sur PC en verrouillant durablement le marché, voire même en orientant la technologie des processeurs pour s'adapter à Windows... (Je me souviens de proco AMD avec le logo de Windows gravé dessus).
C'est grâce aux téléphones que l'architecture ARM a pris le dessus, en terme de ventes.
Inscrit le 05/09/2002
2539 messages publiés
WhoAmI, le 12/01/2012 - 18:42
Microsoft est une entreprise puissante mais celles qui doivent payer des royalties ne sont pas dégueu non plus, et accepter de payer des royalties simplement pour ne pas risquer de gâcher de l'argent dans une procédure longue et fastidieuse, même s'ils n'ont rien à se reprocher comme le suggèrent les M$ hateboys, me semble un peu gros, d'autant qu'à 11 contre 1...

Votre avis sur la question ? Violation de brevets réelle ou non ?


Sauf que les procédures en question, à l'heure actuelle elles coûtent bien plus cher aux constructeurs qu'à MS...
Regarde avec Samsung/Apple, ça a coûté une fortune à Samsung l'interdiction de vente en Australie et divers autres pays, et tu crois qu'il se passerait quoi dans ce cas-ci, aux USA avec d'un côté MS, entreprise US qui a d'ENORMES appuis à tous les niveaux du gouvernement, et de l'autres des entreprises Chinoises, Coréennes et Japonaise ? Sérieusement ?

Est-ce qu'ils ont les moyens de s'engager dans 10/15 ans de procédure pour ne pas payer ?
Yup

Est-ce que ça leur coûte moins cher de payer ?
Yup c'est pour ça qu'ils font.

Mais c'est du racket pur et simple oui, c'est du même niveau que le procès SCO tiens.
Inscrit le 05/09/2002
2539 messages publiés
TOUKO, le 12/01/2012 - 18:51
Si android viole des brevet pourquoi MS n'attaque pas google ??

Et puis, normalement c'est pas les constructeurs qui risquent quelque chose, que je sache, c'est google le créateur, en quoi ça les concernent ??

C'est comme si renault me menacait de me poursuivre en justice, sous prétexe que j'ai acheté une peugeot qui violerai leurs brevets.


Google ne vend pas son OS... les constructeurs vendent des produits qui embarquent un logiciel qui viole (soit-disant) les brevets MS.

Donc c'est les constructeurs qui sont en faute, libre à eux de se retourner contre Google après.

Mais oui, c'est volontaire de s'attaquer aux Constructeurs qui ont plus à perdre, et sont plus vulnérables, et ont moins d'intérêts à ne pas céder que Google.

Google ne peut pas se permettre de céder, et donc irait jusqu'au bout.
Les constructeurs, tant que c'est raisonable, que ça plombe pas leurs marges, et que ça leur coûte moins de pognon (en direct ou par les nuisances générées) que de se taper 10 ans de procédure, ils ont intérêt (économiquement parlant) à payer.

C'est juste du patent troll à très grande échelle c'est tout.

Patos : les "petits" n'avait pas vraiment le choix, les autres c'est simple , ils ont subi une double pression :
1- la plainte et la menace d'interdiction de vente dans certains pays (surtout les US, vu que c'est TOUTES des boîtes extérieures aux US et particulièrement asiatiques....), entre ça et une procédure de 10+ années qui coûterait une fortune voilà
2- la menace de se voir interdire de vendre des produits MS (mais pas QUE pour les tels, pour tout, ordis, tablettes et le reste compris), pourquoi vous croyez qu'ils ont commencé par ACER/HTC and co, qui ONT des gammes de produits sous os MS qui ne sont pas négligeables dans leurs CA et bénef ?
3- la menace de se retrouver tous seuls dans cette procédure contre le géant MS. Oui parce que bon, comme vous avez pu le remarqué, MS les attaque l'un après l'autre, et pas tous en même temps ce qui leur permettrait de se regrouper et de faire front commun pour se défendre...
4- une fois que le premier gros avait accepté de payé, c'était fini, tu savais que les autres suivraient, c'est un cercle vicieux, ils sont de plus en plus isolés et MS peut brandir le "si les autres payent c'est qu'on est dans notre droit, nananèreeuuuhh", dans lequel tu es toi-même tombé.
[message édité par Ashareth le 13/01/2012 à 00:39 ]
Inscrit le 28/06/2003
1286 messages publiés
Ces constructeurs (LG, HTC, Samsung, Acer, etc) ont d'abord des licences Windows pour PC à préserver, donc ils signent des accords de racket sans broncher afin de garder de bonnes marges. Il faut savoir donner de l'argent d'un côté pour en recevoir plus de l'autre.
Les seules sociétés à avoir refusé l'extorsion mafieuse sont pour l'instant Barnes and Noble, FoxConn et Inventec pour leur e-reader Nook. Ils n'ont pas de licence Windows à défendre et n'ont donc rien à perdre.
C'est une véritable extorsion car pour connaître les soit-disant "brevets" logiciels en cause, il faut signer un accord NDA afin que personne ne découvre le chantage.
Barnes and Noble (B&N) a non seulement refusé de signer mais a en plus dénoncé publiquement le scandale en informant la commission américaine ITC afin qu'elle enquête sur les pratiques mafieuses de Microsoft. B&N a en effet révélé la liste de pseudo-brevets contenue dans leur NDA, c'est tellement risible que Microsoft en a depuis retiré une partie pour tenter de rester crédible dans leur procès contre eux. Et puis s'il advenait qu'un ou plusieurs de ces "brevets" se fassent invalider lors de ce procès très attendu contre B&N, c'est toute la stratégie de troll à brevet de Microsoft qui tombe à l'eau ! Affaire à suivre donc, à moins qu'ils ne finissent par se coucher contre un gros chèque.
Avec Android il y a Dalvik (Java) lequel est sur un noyau Linux. Si Linux eût enfreint les brevets logiciels de MS, Red Hat soumise au droit américain des "brevets" logiciels aurait déjà été attaqué avec succès depuis belle lurette !
Inscrit le 17/08/2011
3 messages publiés
Cela permet de rappeler à ceux qui ont des défauts de mémoire que Microsoft existe sur le marché des Mobile depuis très longtemps. On peut citer les produits Qtek (HTC). De plus il été aussi présent sur les PDA face à Palm. Enfin, pour rappel aussi, le TomTom que vous utilisez est sous windows CE. Ce ne donc qu'un juste retour des efforts de développement durant toutes ces années qui ont permis aux fabricants de mobile d'avancer sur le marché avant l'arrivée d'Android (et Apple).
Inscrit le 04/11/2010
113 messages publiés
j'avais un Qtek 9090. Bel appareil mais quelle merde l'OS... inutilisable en tant que téléphone tellement ça plantait.
Heureusement que les dev de XDA etaient là pour en faire qqchose parce que la rom de base était lamentable
Inscrit le 08/09/2008
768 messages publiés
cg9cwi, le 13/01/2012 - 09:35
Cela permet de rappeler à ceux qui ont des défauts de mémoire que Microsoft existe sur le marché des Mobile depuis très longtemps.

Ouais enfin en même temps la première version de leur OS qu'on peut qualifier réellement d'OS mobile c'est Windows 7. Avant ça c'était des hacks dégueulasses pour adapter leur OS desktop à des mobiles, avec à la clef un produit qu'à peu prêt tout le monde considérait comme la pire des sous-merdes.

À la limite Microsoft serait en meilleure posture sur les marchés mobiles s'ils y étaient entrés avec Windows 7 qu'avec leur bagage Windows Mobile qui font qu'il est fui comme la peste par la majorité des consommateurs.
Inscrit le 23/04/2010
285 messages publiés
patos, le 12/01/2012 - 22:03

Ce sont les constructeurs qui font des profits avec Android, et non pas Google ;-)
MS ne pourrait pas obtenir de dommages & intérets de la part de google, donc pas d'actions contraignantes, contrairements aux autres qui sont, du coup, plus receptifs


Ca c'est très discutable. Google ne fais pas de profit sur le matériel Android mais sur la publicité qu'ils peuvent servir aux utilisateurs d'appareil Android. C'est pour cela que même des appareils comme le Kindle Fire rapporte quand même des sous sous a Google.
Bon certes ce n'est pas le même secteur mais l'OS qui viole les brevets c'est bien celui de Google.
Inscrit le 11/10/2009
47 messages publiés
C'est le monde à l'envers, comment un OS basé sur de l'open source en l'occurrence linux peut engendrer des profits pour ces bandits de M$ ? quels sont ces brevets ? j'aimerai bien le savoir ... même si le mal est fait cela me dégoute ...
Inscrit le 23/04/2010
285 messages publiés
Boh tu sais Microsoft a passé un brevet sur le sudo.
Chose qu'il n'utilise même pas mais ils l'ont passé quand même. Techniquement ils pourrait poursuivre une belle quantité de société qui édite du Gnu/Linux
Inscrit le 13/01/2012
1 messages publiés
faudrait arrêter de parler de patent trolls a tout vas. Ici ça n'a rien à voir, absolument rien puisqu'il s'agit de deux entreprises fabricantes.
Inscrit le 20/07/2011
941 messages publiés
Si le cout est inférieur à une licence WP7 c'est astucieux de la part des fabricants car Android évolue et semble adopté par de plus en plus de fabricants et si dans l'avenir Google disposait de brevets rendant obsolète ceux de Microsoft voir amenant ce dernier à cracher à son tour au bassinet cela serait mortel pour WP7 malgré toutes ses qualités.
Inscrit le 27/05/2003
74 messages publiés
Je n'ai pas de connaissances spécifiques dans ce domaine mais ayant bossé dans le département R&D de ma boite et bien discuté avec le responsable des brevets j'imagine que

1- Si les brevets que Microsoft ne valaient vraiment rien, il n'y aurait pas tant de boites qui ont signé sans rien dire, même si elles ont des produits Microsoft dans leur gamme.

2- Elles ont probablement communiqué avec détail (officieusement) leur soucis à Google qui a du les rassurer sur l'avenir. Si Android utilise des technologies brevetés par M$, Google à certainement les moyens de trouver d'autres solutions n'utilisant pas ces technologies.
Ex : reconnaissance faciale plutôt que glissé de doigt pour débloquer le téléphone pour contourner le brevet Apple.
Il est même possible que Google ai donné des garanties (preuve de développement, voire compensations financières) sur la réduction voire l'absence de ces technologies dans les futures version d'Android.

3- Microsoft n'attaque pas Google car il n'a pas de prises suffisantes. Bloquer le système à la base "éliminerai" un concurrent et renforcerai considérablement Windows 7 face à RIM, Apple, bada...
Mais si Android est un projet financé et piloté par Google (http://source.android.com/source/roles.html), il n'appartient pas et n'est pas commercialisé par Google. Google fait juste du lobying auprès des constructeurs pour que ceux-ci utilisent le projet Open Source auquel Google participe massivement...
Et la façon dont Google à construit son business model n'est certainement pas le fruit du hasard, mais la continuité de son modèle de moteur de recherche. Un produit gratuit tellement répandu que les annonceur sont prêt à payer cher pour y afficher de la publicité. Et le projet Open source contient tellement de module Google (neutre concernant les brevet) qu'il est difficile (et relativement inutile) à un contributeur - utilisateur indépendant de purger l'application des source de revenu pour Google.

4- Ceci dit c'est peut être une solution pour Microsoft : noyauter les équipes de développement pour incorporer ses propres solutions rémunératrice au sein d'Android :
- Code utilisant les technologies Microsoft tout juste brevetée. Un brevet ne devient public et n'est communiqué au monde et aux concurrents que 18 mois après son acceptation.
- Application ou module quelconque amenant indirectement des revenus pour Microsoft et il y a certainement des dizaines d'opportunités auxquelles une organisation de 100 000 personnes peut penser.
- Sans oublier la vente sur Android Market d'application indispensable : Officedroid, AndroidExchange, Kinecdroid, Visual Studio, Droid of Empire...
Inscrit le 04/03/2010
274 messages publiés
Zïbulon84, le 13/01/2012 - 23:23
Je n'ai pas de connaissances spécifiques dans ce domaine mais ayant bossé dans le département R&D de ma boite et bien discuté avec le responsable des brevets j'imagine que

1- Si les brevets que Microsoft ne valaient vraiment rien, il n'y aurait pas tant de boites qui ont signé sans rien dire, même si elles ont des produits Microsoft dans leur gamme....


va sur google et cherche les courriers de Micro$oft que Barnes a mis en ligne ... Tu risque de réviser ton jugement http://www.zdnet.fr/...ft-39765495.htm
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux