Patrick Balkany veut encarer l'envoi de SMS surtaxés par les mineurs

Inscrit le 13/08/2002
24773 messages publiés
Envoyer un message privé
Guillaume Champeau , sujet ouvert le 22/12/2011 à 17:01
Les opérateurs devront-ils un jour permettre aux parents d'interdire à leurs enfants l'envoi de SMS surtaxés ? Le député des Hauts-de-Seine a écrit au gouvernement pour l'interroger sur l'absence de dispositifs offerts par les opérateurs pour bloquer l'envoi des messages payants, notamment dans le cadre des forfaits dits "SMS illimités" souscrits pour les mineurs.

"De nombreux parents ayant souscrit pour leur enfant un forfait dit " SMS illimités " font régulièrement la désagréable expérience de recevoir des factures de téléphone particulièrement élevées par rapport au montant du forfait souscrit. Ces montants extrêmement élevés s'expliquent par l'envoi en nombre de SMS surtaxés pouvant atteindre jusqu'à 4,50 euros l'unité et dont l'envoi n'est pas compris dans les forfaits", s'agace le député.

Il rappelle par ailleurs que "ces SMS - qui peuvent, par exemple, être envoyés pour débloquer des niveaux dans un jeu en ligne destiné aux mineurs - permettent à des mineurs d'opérer indirectement des transactions financières sans l'accord de leurs parents". Au mois d'octobre, l'UFC-Que Choisir avait elle-même dénoncé le recours aux SMS surtaxés pour obtenir des paiements que les enfants n'auraient pas pu effectuer en demandant l'autorisation de leurs parents.

Pour Patrick Balkany, le gouvernement devrait demander aux opérateurs "de proposer des options permettant de bloquer l'envoi de SMS surtaxés, notamment dans les forfaits destinés aux mineurs". Plus délicat à mettre en oeuvre, il demande aussi aux éditeurs qui ont recours aux messages surtaxés de "vérifier que la personne qui s'apprête à faire ce type de transaction est bien une personne majeure".

Un encadrement minimal par la loi

Contactée par Numerama, la Fédération Française des Télécoms (FFT) nous a indiqué jeudi ne pas avoir de position officielle à ce sujet, qui n'a pas fait l'objet d'une réflexion interne.

De son côté, le gouvernement s'est emparé de la question des SMS surtaxés dans le projet de loi de protection des consommateurs, examiné ce jeudi au Sénat, sans aller aussi loin que le souhaite Patrick Balkany. Ajouté par amendement lors de la 1ère lecture à l'Assemblée Nationale, l'article 3 bis dispose en effet que "le paiement de services au moyen de la facturation par l'opérateur mobile de messages interpersonnels courts reçus par le consommateur est soumis à l'accord exprès de ce dernier". C'est un arrêté qui devra définir les conditions dans lesquelles cet accord pourra être formulé, ce qui ne devrait pas être trop contraignant (un autre SMS devrait suffir).

"Les SMS offrent un mode de paiement pratique et ergonomique, qui permet au consommateur d'accéder à de nombreux services", avait indiqué Frédéric Lefebvre lors des débats parlementaires. "Il faut donc le protéger à tout prix".

Par ailleurs, dans un avis du 30 novembre 2011 (.pdf), le Conseil National de la Consommation révèle que les opérateurs se sont engagés à "ce que le terme " illimité " ou des termes équivalents ne soient pas utilisés pour décrire un service mobile si le dépassement de seuils de consommation, quels qu'ils soient, peut conduire à une interruption ou une dégradation du service, ou encore une facturation supplémentaire". Il s'agissait là d'interdire les publicités pour les forfaits "internet illimité" lorsque par exemple le P2P ou la VOIP sont interdits, ou que l'accès est bridé après un certain volume, mais l'engagement devrait en toute logique s'appliquer aussi aux "SMS illimités".



Lire la suite
30 réponses
Inscrit le 03/10/2011
6683 messages publiés
Euh "Encadrer", non ? (trop rapide le Guillaume ...)

Ben qu'est-ce qu'on va faire de tous ces "Appelle au 82300 et dit pigeon" ???
[message édité par Centaurien le 22/12/2011 à 17:05 ]
Inscrit le 13/12/2011
32 messages publiés
Et faire quelque chose de REELLEMENT efficace contre la réception du spam par SMS façon "Consulte ton message vidéo sur ton répondeur, envoie message au 8 38 38" ?

Je sais bien que l'Etat est heureux de percevoir sa TVA à 19,6 sur ce type de services, mais est-ce que c'est vraiment le genre d'industries qui créent des emplois et ont un intérêt pour l'économie française ?
[message édité par papalapoupi le 22/12/2011 à 17:13 ]
Inscrit le 11/10/2004
236 messages publiés
papalapoupi, le 22/12/2011 - 17:12
Et faire quelque chose de REELLEMENT efficace contre la réception du spam par SMS façon "Consulte ton message vidéo sur ton répondeur, envoie message au 8 38 38" ?

Je sais bien que l'Etat est heureux de percevoir sa TVA à 19,6 sur ce type de services, mais est-ce que c'est vraiment le genre d'industries qui créent des emplois et ont un intérêt pour l'économie française ?


http://www.33700-spam-sms.fr/
Ca existe, je ne dis pas que c'est super efficace mais c'est toujours ca de pris.
Et pour les coups de fil a la maison: http://www.pacitel.fr/
Inscrit le 19/10/2009
6470 messages publiés
Vous sentez ce vent ?

Il n'est pas trop fort, juste ce qu'il faut pour ne pas vous ébouriffer tout en attirant l'attention sur son auteur...

Par contre, ne cherchez pas la légitimité de l'énergie employée, sans quoi vous serez déçu...

Il est député, maintenant, lui ? o_O

Mais sans déconner, quand est-ce qu'ils en auront marre de se foutre de nous ?
http://fr.wikipedia....Patrick_Balkany
Inscrit le 09/08/2010
135 messages publiés
Tiens, en voila une bonne idée.
Il existe des forfaits bloqués au dela d'une certaine somme, ce qui est parfait pour les parent (un minimum de contrôle parental). A la rigueur instaurer cela pour les SMS également, ce serait pas un mauvaise idée (plus possible d'envoyer de SMS payant une fois atteins le palier de x€, x pouvant être 0, et donc il ne reste plus que les SMS gratuits).
Inscrit le 27/10/2011
231 messages publiés
y'a plein de leurs amis qui se font du fric comme ça
ça risque de ne pas très bien passer

" Comment s'enrichir en foutant queudalle si on peut pas arnaquer les gens tranquillement ? "
[message édité par 666 le 22/12/2011 à 17:42 ]
Inscrit le 01/04/2011
7 messages publiés
il ne préfèrerai pas présenter une loi interdisant les pratiques sexuelles forcées sous la contrainte d'une arme à feu ?
J'ai dis une connerie ?
Ah bon...
Inscrit le 10/07/2008
3297 messages publiés
A quand les URL surtaxés? Quel merveilleux businnes ça ouvrirait.
Inscrit le 15/08/2008
2853 messages publiés
Et pourquoi ne pas installer OpenOffice sur les téléphones ?
Une petite règle pour les SMS surtaxés et hop !!

Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Je crois que Balkany est l'un de ceux que je déteste le plus au sein de la Sarkozie (malgré l'absence de responsabilité nationale pour ce mec).

Mais je dois reconnaître que les SMS surtaxés qui proposent à des gamins de contacter le Père Noël, ou à des adolescents de savoir si leur amour perdu reviendra un jour, quand ce n'est pas encore plus débile ("pour connaître ton âge, tape vite le 88258 sur ton portable !") devraient être tout simplement hors-la-loi.

On a voté des lois pour protéger les personnes les plus fragiles (âgées) contre le démarchage agressif. On devrait interdire ces pratiques qui relèvent de la prédation mercantile la plus pure.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 04/02/2012 à 11:31 ]
Inscrit le 28/03/2012
676 messages publiés
Totalement d'accord.

"Envoie PIGEON au 3639 pour savoir si tu est un vrai pigeon !"
Inscrit le 24/03/2010
380 messages publiés
Un forfait bloqué et le problème est réglé.

Un problème Patrick Balkany ?
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
zabu64, le 22/12/2011 - 18:25
Un forfait bloqué et le problème est réglé.

Un problème Patrick Balkany ?


Ouais enfin pourquoi c'est encore à l'utilisateur de restreindre ses appareils... alors que ce sont les entreprises qui émettent ces saletés qu'il faut réguler.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Je suis (pour une fois ) d'accord avec ce type en ce qui concerne le contrôle parental sur les SMS surtaxé. (par contre mettre en place une vérification de la majorité d'une personne qui souhaite envoyer un SMS surtaxé, ça se serait difficile à faire et même plutôt pas souhaitable)

Sinon en attendant il existe une solution simple mais radicale face au problème de la gamine qui a dépensé l'argent de ses parent en SMS pour savoir quand est ce qu'elle va rencontrer le mec qui va l'a foutre en cloque et autre conneries de ce genre :
L'interdiction du portable pendant un mois. ça lui fera les pieds au goss et je doute qu'il aura envie de recommencer
[message édité par june le 22/12/2011 à 19:22 ]
Inscrit le 06/04/2011
3910 messages publiés
il ferait mieux d 'encadrer son intégrité , celui-là
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
dannyel, le 22/12/2011 - 20:23
il ferait mieux d 'encadrer son intégrité , celui-là


Difficile d'encadrer ce qui n'a jamais eu aucune existence tangible.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
june, le 22/12/2011 - 19:21
L'interdiction du portable pendant un mois. ça lui fera les pieds au goss et je doute qu'il aura envie de recommencer


Oui mais je répète : on pourrait empêcher de genre de situations, et ne pas créer d'engeulades domestiques complémentaires, en empêchant les industries de s'en prendre aux enfants et adolescents de manière aussi prédatrice. Faudrait revenir aux standards : l'industrie doit aider la population a bien vivre, répondre à ses besoins, favoriser un enrichissement collectif, et NON PAS nous compliquer la vie, nous rendre captifs, créer des besoins artificiels, nous exploiter ou nous soumettre à des diktats marketings de plus en plus aliénants. En clair : c'est pas à moi de prendre des dispositions pour éviter la publicité permanente ou l'intrusion marketing, c'est aux industries de s'en abstenir.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 23/12/2011 à 09:53 ]
Inscrit le 11/10/2004
236 messages publiés
U., le 23/12/2011 - 09:52

june, le 22/12/2011 - 19:21
L'interdiction du portable pendant un mois. ça lui fera les pieds au goss et je doute qu'il aura envie de recommencer


Oui mais je répète : on pourrait empêcher de genre de situations, et ne pas créer d'engeulades domestiques complémentaires, en empêchant les industries de s'en prendre aux enfants et adolescents de manière aussi prédatrice. Faudrait revenir aux standards : l'industrie doit aider la population a bien vivre, répondre à ses besoins, favoriser un enrichissement collectif, et NON PAS nous compliquer la vie, nous rendre captifs, créer des besoins artificiels, nous exploiter ou nous soumettre à des diktats marketings de plus en plus aliénants. En clair : c'est pas à moi de prendre des dispositions pour éviter la publicité permanente ou l'intrusion marketing, c'est aux industries de s'en abstenir.


Idéalement tu as raison, mais la réalité est toute autre.
Dans le même ordre d'idée on a parlé de "comportements responsables" des banques, des marchés etc.
L’appât du gain, voila ce qui fait fonctionner les industries dans l'ensemble. On peut trouver quelques contres exemples mais le but est clair: faire consommer, la moralité ou le bien commun n'ont rien a voir la dedans.
Les enfants sont cibles faciles et c'est a la société de les protéger (dans l'ordre: les parents, puis la société dans son ensemble...) et ces pourquoi cette proposition est intéressante, d’où qu'elle vienne.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
NhiKo, le 23/12/2011 - 11:20

U., le 23/12/2011 - 09:52

june, le 22/12/2011 - 19:21
L'interdiction du portable pendant un mois. ça lui fera les pieds au goss et je doute qu'il aura envie de recommencer


Oui mais je répète : on pourrait empêcher de genre de situations, et ne pas créer d'engeulades domestiques complémentaires, en empêchant les industries de s'en prendre aux enfants et adolescents de manière aussi prédatrice. Faudrait revenir aux standards : l'industrie doit aider la population a bien vivre, répondre à ses besoins, favoriser un enrichissement collectif, et NON PAS nous compliquer la vie, nous rendre captifs, créer des besoins artificiels, nous exploiter ou nous soumettre à des diktats marketings de plus en plus aliénants. En clair : c'est pas à moi de prendre des dispositions pour éviter la publicité permanente ou l'intrusion marketing, c'est aux industries de s'en abstenir.


Idéalement tu as raison, mais la réalité est toute autre.
Dans le même ordre d'idée on a parlé de "comportements responsables" des banques, des marchés etc.
L’appât du gain, voila ce qui fait fonctionner les industries dans l'ensemble. On peut trouver quelques contres exemples mais le but est clair: faire consommer, la moralité ou le bien commun n'ont rien a voir la dedans.
Les enfants sont cibles faciles et c'est a la société de les protéger (dans l'ordre: les parents, puis la société dans son ensemble...) et ces pourquoi cette proposition est intéressante, d’où qu'elle vienne.


On est d'accord sur le constat, pas sur le principe. Le politique doit primer sur l'économique, même si c'est l'économique qui fait bouffer le monde. Le politique est précisément là pour réguler l'économique, éviter les abus anticoncurrentiels, les atteintes à la liberté de choix, les stratégies marketing intrusives ou excessives, les ingrédients illicites, les clauses abusives, les ventes agressives ou les pratiques pyramidales.

Donc je sais que la réalité est très différente de ce principe, mais c'est sur le rétablissement et le maintien de ce principe qu'il faut porter l'effort, plutôt que de hausser les épaules comme certains le font en se croyant plus fins observateurs du monde (je parle pas de toi ici, mais plus particulièrement des libéraux qui viennent expliquer qu'il serait utopique de croire encore que l'état a un rôle à jouer ou qu'on peut moraliser les industries...). Non, on ne peut pas moraliser une industrie, par principe elle est amorale. Par contre on peut la contraindre.

Et très schématiquement, il faut vraiment passer d'un système dans lequel on contraint les individus pour complaire aux industries, vers un système où l'on contraint les industries pour satisfaire les individus. ça s'applique aussi bien aux banques, qu' aux industries "culturelles", technologiques, pharmaceutiques, agroalimentaires, énergétiques, etc.

On voit ces jours-ci à quel point on est loin du compte...
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 23/12/2011 à 12:33 ]
Inscrit le 11/10/2004
236 messages publiés
U., le 23/12/2011 - 12:30


On est d'accord sur le constat, pas sur le principe. Le politique doit primer sur l'économique, même si c'est l'économique qui fait bouffer le monde. Le politique est précisément là pour réguler l'économique, éviter les abus anticoncurrentiels, les atteintes à la liberté de choix, les stratégies marketing intrusives ou excessives, les ingrédients illicites, les clauses abusives, les ventes agressives ou les pratiques pyramidales.

Donc je sais que la réalité est très différente de ce principe, mais c'est sur le rétablissement et le maintien de ce principe qu'il faut porter l'effort, plutôt que de hausser les épaules comme certains le font en se croyant plus fins observateurs du monde (je parle pas de toi ici, mais plus particulièrement des libéraux qui viennent expliquer qu'il serait utopique de croire encore que l'état a un rôle à jouer ou qu'on peut moraliser les industries...). Non, on ne peut pas moraliser une industrie, par principe elle est amorale. Par contre on peut la contraindre.

Et très schématiquement, il faut vraiment passer d'un système dans lequel on contraint les individus pour complaire aux industries, vers un système où l'on contraint les industries pour satisfaire les individus. ça s'applique aussi bien aux banques, qu' aux industries "culturelles", technologiques, pharmaceutiques, agroalimentaires, énergétiques, etc.

On voit ces jours-ci à quel point on est loin du compte...


(Pris d'une soudaine bouffée d'optimisme due a la période festive, l'auteur laisse parler son âme... oui rien que ça )

Tu as raison sur le rôle des politiciens et la place que les citoyens devraient avoir dans leurs choix. J'ai envie d’être un peu naïf et de croire qu'avant de changer les mentalités et de passer toute la pub en opt-in, ce genre de dispositifs va deja dans le sens de notre protection.
C'est certain on est loin du compte, mais c'est un pas dans le bon sens.

Sur ces bonnes paroles, passez tous de bonnes fêtes !
Inscrit le 27/12/2011
3 messages publiés
Balkany ou quiconque, nous devons nous réjouir que ce véritable scandale de la consommation soit enfin considéré par les pouvoirs publics, car il existe sur Internet un véritable business du jeu dont les enfants sont la proie et les parents la vache à lait. Éditeurs Internet et opérateurs mobiles (il n'existe aucun mécanisme ni option pour verrouiller les SMS surtaxés !) sont complices.

Allez visiter le site www.ohmydollz.com de la société Feerik, pour vous rendre compte du système judicieux mis en place pour faire succomber les mineurs, évidemment à l'insu de leurs parents.
1) Aucune mention du caractère lucratif du jeu n'est faite sur la page d'accueil, afin d'alerter les parents et sensibiliser les mineurs ; au contraire, le seul terme à caractère financier sur cette page d'accueil est "gratuitement", choix lexical clairement orienté...
2) Aucune information sur le caractère payant et l'usage de SMS surtaxés n'apparaît dans les règles du jeu
3) Le tarif prohibitif de ces SMS (4,50 € l'unité !!!) n'est indiqué nulle part
4) La seule mention de SMS surtaxés est noyée dans les CGU et mentionne la nécessité d'un "accord express" des parents, ce qui implique la collecte d'une preuve écrite ou un processus d'authentification, évidemment inexistants...

Ces escrocs doivent être dénoncés et poursuivis en justice pour abus de faiblesse.
Inscrit le 03/10/2011
6683 messages publiés
Faideupe, le 27/12/2011 - 20:36

Balkany ou quiconque, nous devons nous réjouir que ce véritable scandale de la consommation soit enfin considéré par les pouvoirs publics, car il existe sur Internet un véritable business du jeu dont les enfants sont la proie et les parents la vache à lait. Éditeurs Internet et opérateurs mobiles (il n'existe aucun mécanisme ni option pour verrouiller les SMS surtaxés !) sont complices.

Allez visiter le site www.ohmydollz.com de la société Feerik, pour vous rendre compte du système judicieux mis en place pour faire succomber les mineurs, évidemment à l'insu de leurs parents.
1) Aucune mention du caractère lucratif du jeu n'est faite sur la page d'accueil, afin d'alerter les parents et sensibiliser les mineurs ; au contraire, le seul terme à caractère financier sur cette page d'accueil est "gratuitement", choix lexical clairement orienté...
2) Aucune information sur le caractère payant et l'usage de SMS surtaxés n'apparaît dans les règles du jeu
3) Le tarif prohibitif de ces SMS (4,50 € l'unité !!!) n'est indiqué nulle part
4) La seule mention de SMS surtaxés est noyée dans les CGU et mentionne la nécessité d'un "accord express" des parents, ce qui implique la collecte d'une preuve écrite ou un processus d'authentification, évidemment inexistants...

Ces escrocs doivent être dénoncés et poursuivis en justice pour abus de faiblesse.
Et les parents en prison pour accepter de donner à leurs enfants de 10 ans, un moyen de paiement entre les mains et un accès internet.
Inscrit le 27/12/2011
3 messages publiés
Centaurien, le 28/12/2011 - 13:24

Faideupe, le 27/12/2011 - 20:36

Balkany ou quiconque, nous devons nous réjouir que ce véritable scandale de la consommation soit enfin considéré par les pouvoirs publics, car il existe sur Internet un véritable business du jeu dont les enfants sont la proie et les parents la vache à lait. Éditeurs Internet et opérateurs mobiles (il n'existe aucun mécanisme ni option pour verrouiller les SMS surtaxés !) sont complices.

Allez visiter le site www.ohmydollz.com de la société Feerik, pour vous rendre compte du système judicieux mis en place pour faire succomber les mineurs, évidemment à l'insu de leurs parents.
1) Aucune mention du caractère lucratif du jeu n'est faite sur la page d'accueil, afin d'alerter les parents et sensibiliser les mineurs ; au contraire, le seul terme à caractère financier sur cette page d'accueil est "gratuitement", choix lexical clairement orienté...
2) Aucune information sur le caractère payant et l'usage de SMS surtaxés n'apparaît dans les règles du jeu
3) Le tarif prohibitif de ces SMS (4,50 € l'unité !!!) n'est indiqué nulle part
4) La seule mention de SMS surtaxés est noyée dans les CGU et mentionne la nécessité d'un "accord express" des parents, ce qui implique la collecte d'une preuve écrite ou un processus d'authentification, évidemment inexistants...

Ces escrocs doivent être dénoncés et poursuivis en justice pour abus de faiblesse.
Et les parents en prison pour accepter de donner à leurs enfants de 10 ans, un moyen de paiement entre les mains et un accès internet.



Soit vous n'avez pas d'enfants, soit je les plains !
En gros, on a le choix entre revenir au Moyen-Age et subir la cupidité d'"entrepreneurs" sans scrupules ? A ce compte, les mineurs ne devraient sortir de chez eux sous aucun prétexte : si un chauffard les écrase sur un passage piéton, c'est tant pis pour eux.

Je vous invite à assister aux obsèques de Kim Jong Ill en Corée du Nord...
Inscrit le 03/10/2011
6683 messages publiés
Faideupe, le 28/12/2011 - 14:03

Soit vous n'avez pas d'enfants, soit je les plains !
En gros, on a le choix entre revenir au Moyen-Age et subir la cupidité d'"entrepreneurs" sans scrupules ?
Disons, qu'ils ont passé l'âge bête depuis longtemps et qu'ils n'ont pas été abêtis par des pubs télés débiles qui leur montrent ce qu'il faut avoir absolument, ou leurs copains qui ont tous le truc branché qui va partir à la poubelle dans 15 jours.
Je suis le parent et je décide de ce qui est bien ou non pour mon enfant, et non le contraire. C'est un peu comme "Les antibiotiques, c'est pas automatique", c'est le patient, maintenant, qui décide du médicament qu'il lui faut, le médecin, lui, il n'y connait rien.
Je suis persuadé que vous êtes du genre à faire vos courses avec vos enfants, "j'veux ça, et pis ça, et ça aussi, ouin ...", pas moi. Résultat mes enfants qui travaillent désormais, n'achètent aujourd'hui que ce qu'ils veulent et non ce qu'on voudrait qu'ils aient (ils n'ont pas de smartphones et n'en veulent pas), ils ne passent pas leur vie devant un écran et quand ils viennent à la maison, ils savent que leur portable doit resté dans leur chambre et surtout pas à table (il n'y a rien de plus agaçant que de recevoir des personnes qui restent le nez sur leur portable toute la journée et qu'on n'arrive jamais à joindre sur leur portable quand elles ne sont pas là.

Il y a une différence entre le moyen-âge et faire chier le monde, si votre enfant va sur un site et que vous ne voulez pas, il y a un truc qui s'appelle le contrôle parental. A partir du moment où vous l'autorisez à y aller, c'est votre responsabilité, pas celle de l'état ou de la justice. Et si vous ne voulez pas d'appels surtaxés, il y a des forfaits avec limitation de numéros. Il faudrait peut-être arrêter de toujours demander au gouvernement de faire votre boulot ou sinon on finira tous par appeler un numéro pour demander l'autorisation de sortir de chez soi.
A ce compte, les mineurs ne devraient sortir de chez eux sous aucun prétexte : si un chauffard les écrase sur un passage piéton, c'est tant pis pour eux.
Ben oui, de toutes les façons, c'est pas de foutre le chauffard en tôle qui vous rendra votre enfant.
Et comme des millions d'enfants, j'ai fait du vélo sans casque, du patin à roulettes sur la route sans casque et sans genouillères, j'ai couru tout nu sur la plage et sur la pelouse, j'ai fait des châteaux de sable sans gant, je suis allé à l'école tout seul à pied sans argent et sans téléphone, j'ai creusé des trous dans le sol à mains nus, j'ai caressé des animaux sans gel hydroalcoolique, je me suis fait mordre par un cheval et il n'a pas été abattu par les services vétérinaires, je me suis pris des taloches par mes profs et ils ne sont pas en prison, ...
Et je suis encore en vie, incroyable, non ?

Je vous invite à assister aux obsèques de Kim Jong Ill en Corée du Nord ...
J'ai l'impression que c'est plutôt vous qui prônez le contrôle de l'état partout, tout le temps. Moi je dis, vous êtes adulte, gérez vos enfants vous même.
[message édité par Centaurien le 28/12/2011 à 20:21 ]
Inscrit le 27/12/2011
3 messages publiés
Soit vous n'avez pas d'enfants, soit je les plains !
En gros, on a le choix entre revenir au Moyen-Age et subir la cupidité d'"entrepreneurs" sans scrupules ? A ce compte, les mineurs ne devraient sortir de chez eux sous aucun prétexte : si un chauffard les écrase sur un passage piéton, c'est tant pis pour eux.

Je vous invite à assister aux obsèques de Kim Jong Ill en Corée du Nord...
[message édité par Faideupe le 28/12/2011 à 14:02 ]
Inscrit le 13/08/2010
8132 messages publiés
Quand j'entends le nom de Balkany, j'ai envie de sortir mon 357, si vous voyez ce que je veux dire...
Inscrit le 21/03/2009
1787 messages publiés
Moui... Levallois Perret le remerciera pour ses +300% de dette en 2000-2011...
http://www.journaldu...voir-plus.shtml
Un record !
Il a été maire de 2001 à 2008
http://fr.wikipedia....Patrick_Balkany

Cela dit, ce système de SMS c'est de l'escroquerie pure et simple et il n'a pas tort de vouloir "encadrer" tout ca.
Inscrit le 10/10/2010
1898 messages publiés
LA seule arme que je possède est mon bulletin de vote, pour le reste, un anti-vomitif ou un bon désodorisant peut faire l'affaire. Après un effort surhumain (sortir la vielle feuille du vieux du carton - les administrés apprécieront), je lui concède sa proposition, qui relève davantage du constat d'échec. Les spams à arnaque sont une plaie, mais ce sont toujours les mêmes qui n'ont rien demandé que se font embêter ... . Exemple. Achetez-vous des gilets pare-balles, alors que le problème, ce sont les 357 .

Pourquoi voter pour des personnes, si c'est pour qu'elles militent pour résoudre des problèmes de fonds, avec un vrai engagement. Sinon, c'est la glande. Demandez-vous combien cela coûte un député par ans (pas juste son salaire) tout. Ce qu'un seul député coûte à la collectivité par an. Cela mérite autre chose qu'une proposition incomplète sortie du carton. Il s'est pas foulé mais il l'a fait.

C'est dommage, parce-que, comme en médecine, il faut toujours attaquer des deux côtés. Un côté pour soigner les symptômes, un autre coté pour arrêter la propagation de la maladie. Demandez à un enfant ce qui est le plus efficace, et il vous répondra. Demandez à Mr Balkany ...; Heureusement qu'il n'est pas médecin (Malheureusement, il est politicien dirons certain)..

Je trouve incroyable qu'en 2012, des opérateurs puissent proposer "envoi ventre pour savoir si tu es enceinte" ou "tape bébé pour savoir si tu attend un garçon ou une fille", idem pour les résultats du bac .. etc. De l'escroquerie pur et simple, et même diffusé sur des médias nationaux. On peut toujours arguer que les gens qui le font sont "simples", mais ils le sont, c'est comme ça. Il n'empêche que le problème, ce sont bien derrière des escrocs qui en profitent, avec la bénédiction des opérateurs qui touchent leur % ... l'état sa TVA.

Un peu plus de volontarisme contre de pratique ne ferait pas de mal. Je suis sûr que même des personnes qui prônent le libéralisme sont aussi d'accords, et font la différence entre l'entrepreneur qui génère de la richesse pour tous, et l'enrichissement crapuleux qui s'enrichi sur le dos de tous.
Inscrit le 11/03/2009
1695 messages publiés
Les SMS surtaxés sont une ignominie sans nom. Ils permettent de faire tout et n'importe sans aucun contrôle, ni confirmation par le biais d'un code ou autre.
Aucune sécurité n'existe sur un moyen de paiement. Pour une fois qu'un Balkany propose quelque chose d'intelligent...
Inscrit le 29/01/2004
270 messages publiés
ben aussi pour tous les n° surtaxé 0800 etc...
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux