Wikileaks gèle ses activités faute de moyens financiers

Inscrit le 16/06/2009
9032 messages publiés
Envoyer un message privé
Mindo , sujet ouvert le 25/10/2011 à 09:31
Cela fait maintenant plusieurs mois que Wikileaks n'a pas publié de nouvelles révélations d'envergure, et la situation devrait perdurer encore pendant plusieurs mois. Sur sa page d'accueil, le site de Julian Assange annonce que la diffusion de documents confidentiels est suspendue jusqu'à nouvel ordre. Wikileaks traverse en effet une mauvaise passe, étant la cible d'un blocus financier depuis près de dix mois.

"Nous sommes forcés de suspendre temporairement les publications, le temps d'assurer notre survie financière. Pendant presque 1 an nous avons combattu un blocage financier illégal. On ne peut pas autoriser de grandes entreprises financières américaines décider comment le monde entier utilise son porte-monnaie. Notre combat est couteux" peut-on lire sur le site.

Face aux difficultés financières croissantes du site, Julian Assange s'est résolu à publier une vidéo dans laquelle il explique que 95 % des dons que recevait habituellement Wikileaks sont désormais entravés par les principaux opérateurs financiers du monde. Seuls 5 % des versements, qui passent par des services financiers alternatifs, arrivent effectivement sur le compte de l'organisation.

Les responsables de cette situation sont connus. Il s'agit de Visa, MasterCard, PayPal, Western Union et la Bank of America. Pour Julian Assange, il n'y a aucune base légale qui justifie le comportement de ces cinq grands opérateurs. D'ailleurs, Wikileaks a engagé avec l'entreprise islandaise DataCell, chargée de collecter les dons destinés au site web, des procédures judiciaires pour obtenir la levée du blocus.

D'aucuns estiment que le blocage financier instauré autour de Wikileaks a été piloté par les autorités américaines, agacées par les révélations gênantes de l'organisation. Ces dernières années, le site a en effet publié des milliers de télégrammes diplomatiques issus du département d'Etat mais aussi une multitude de documents militaires concernant les guerres d'Irak et d'Afghanistan.

En attendant, le financement du site doit se poursuivre coûte que coûte, puisqu'il faut 2,5 millions d'euros (3,5 millions de dollars) pour tenir jusqu'en 2013. Julian Assange appelle une nouvelle fois les internautes à se mobiliser autour de Wikileaks. Une page destinée aux dons fait le point sur les services financiers permettant de verser de l'argent, à l'image de Bitcoin, Flattr, BoxPay ou encore MoneyGram. Lire la suite
7 réponses
Inscrit le 20/09/2009
5730 messages publiés
http://shop.wikileaks.org/donate

Finalement, cette histoire permet de mettre en évidence les moyens de paiement privateurs et fermés, ainsi que les moyens libres.

Savez-vous s'il y aura un jour un jailbreak pour Visa, MasterCard, PayPal, Western Union ou la Bank of America ?
Inscrit le 28/11/2008
3151 messages publiés
Avec un bitcoin qui s'échange à ~2 - 3 $US, pas intéressant de le changer contre une autre monnaie. Et les hébergeurs acceptant le payement en bitcoins sont encore peu nombreux.
N'empêche: c'est l'un des seuls systèmes réellement décentralisé, qui ne dépend pas des aléas d'une société privée ou d'une caisse de dépôt publique.

Remarque: il reste possible de faire un don en nature, en mettant en place un miroir des documents, ou en seedant les documents avec bittorrent. Et surtout il ne faut pas laisser l'impression que le gouvernement américain a tué Wikileaks: des infrastructures permettant la révélation de documents confidentiels sont à soutenir (oui, Le Canard Enchainé en fait aussi partie). Le peuple a le droit de savoir ce qui est fait en son nom.
Inscrit le 06/06/2011
254 messages publiés
Je doute que Bitcoin, Flattr, BoxPay et MoneyGram soient vraiment libres (non-privateurs). C'est juste qu'ils n'ont pas cédé aux demandes du gouvernement américain.


Edit : D'aprés Arkados, BitCoin est libre.
[message édité par Captain44800 le 25/10/2011 à 12:03 ]
Inscrit le 20/09/2009
5730 messages publiés
Captain44800, le 25/10/2011 - 11:58

Je doute que Bitcoin, Flattr, BoxPay et MoneyGram soient vraiment libres (non-privateurs). C'est juste qu'ils n'ont pas cédé aux demandes du gouvernement américain.


Edit : D'aprés Arkados, BitCoin est libre.


Je dirais que parler de libre dans le cas de moyens de paiements, c'est un abus de langage. Sinon je serais déjà en train de dupliquer ma monnaie.

Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Il faudrait déjà que dans un souci de transparence, Wikileaks publie ses comptes financiers.

les questions de financement restent un point très opaque de son fonctionnement. Daniel Dommscheit-Berg, un ancien membre de WikiLeaks que Julian Assange accuse d'avoir volé des documents, affirme dans un livre autobiographique que l'organisation a entretenu des rapports malsains avec ses sources de financement. Il y dénonçait notamment les rémunérations demandées à des chaînes de télévision en contrepartie d'entretiens à la suite de la publication de la vidéo "meurtre collatéral", ou encore les frontières ténues entre les finances personnelles de Julian Assange et celles de l'organisation.

http://www.lemonde.f...154_651865.html
Inscrit le 05/04/2011
26 messages publiés
3.5 millions de dollars quand même.. Quelqu'un a une idée de ce qu'ils font avec cet argent ?

Vu que les sources ne sont pas payées et qu'ils n'investiguent pas eux même..
Inscrit le 23/10/2007
71 messages publiés
Coûts de l'infrastructure + Coûts du personnel chargé de filtrer l'information reçue (n'importe qui peut envoyer..)
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux