WebM / VP8 : l'action en justice contre Google se prépare

Inscrit le 13/08/2002
24605 messages publiés
Envoyer un message privé
Guillaume Champeau , sujet ouvert le 14/02/2011 à 12:12
Le consortium MPEG-LA qui gère les droits sur le format vidéo H.264 a annoncé jeudi dernier l'ouverture d'un appel aux industriels susceptibles de détenir des "brevets essentiels au codec vidéo VP8". Il s'agit d'une montée d'un cran dans la guerre froide que se livrent d'un côté le groupement d'industriels soutenu par Apple et Microsoft, et Google et les partisans du logiciel libre de l'autre côté.

La tension a commencé l'an dernier lorsque Google a racheté On2, l'éditeur du codec vidéo VP8, et a libéré son code source pour donner naissance au projet WebM. Par opposition au format H.264 du MPEG-LA, "WebM et les codecs qu'il supporte (la vidéo VP8 et l'audio Vorbis) n'exigent aucun paiement de droits de toute nature (..), vous pouvez faire ce que bon vous semble avec le code de WebM sans devoir d'argent à quiconque", promettait Google et ses nombreux partenaires : Mozilla, Opera, Adobe, Skype, AMD, ARM, Broadcom, Logitech, NVidia, Texas Instruments, BrightCove,...

L'annonce n'avait évidemment pas plu aux promoteurs du H264, qui avaient menacé les utilisateurs de WebM de porter plainte en contrefaçon de brevets. Pour ce faire, ils avaient prévenu en mai 2010 de leur intention de constituer un "pool de brevets" qu'ils estiment violés par le WebM. Mais rien de précis n'avait été annoncé en ce sens jusqu'à la semaine dernière, et cet appel à brevets. Les industriels qui souhaitent combattre Google et ses partenaires ont jusqu'au 18 mars 2011 pour soumettre la liste des titres de propriété intellectuelle concernés. Une fois constitué, le pool pourra servir de base à une action judiciaire.

Mais entre la menace et l'action, il y a une marge. Le MPEG-LA prend deux risques s'il décide de mettre à exécution ses menaces :

Google contestera un à un la validité juridique des brevets concernés, et en cas de succès pourrait fragiliser y compris les licences du H.264 ; Google a conçu la licence du WebM de telle manière que ceux qui poursuivent les utilisateurs du WebM en contrefaçon perdent immédiatement le droit d'utiliser le format WebM dans leurs propres produits. Or nul ne peut prédire qui du WebM ou du H.264 sortira vainqueur de la guerre froide, et deviendra le standard industriel des prochaines années. Google tente de peser de tout son poids en décidant de ne plus supporter que le WebM dans son navigateur Chrome, qui représente aujourd'hui une part importante du marché. A suivre...



Lire la suite
43 réponses
Inscrit le 05/03/2008
922 messages publiés
Et techniquement, le WebM est de qualité "équivalente" au x... h264
Inscrit le 17/03/2009
51 messages publiés
JJ2458, le 14/02/2011 - 12:28
Et techniquement, le WebM est de qualité "équivalente" au x... h264

Faux.
Source(s)/donnée(s) ?
Inscrit le 12/11/2009
138 messages publiés
Google a conçu la licence du WebM de telle manière que ceux qui poursuivent les utilisateurs du WebM en contrefaçon perdent immédiatement le droit d'utiliser le format WebM dans leurs propres produits.
Inscrit le 12/11/2009
138 messages publiés
"Google a conçu la licence du WebM de telle manière que ceux qui poursuivent les utilisateurs du WebM en contrefaçon perdent immédiatement le droit d'utiliser le format WebM dans leurs propres produits."

Je me suis toujours demandé ce que ce genre de "licence" (j'appellerai ça plus une clause) valait devant un juge...
Inscrit le 20/11/2004
2100 messages publiés
JJ2458, le 14/02/2011 - 12:28
Et techniquement, le WebM est de qualité "équivalente" au x... h264

Faux.


De grâce, on parle de flux vidéo qui s'afficheront dans le navigateur, on s'en fout de quelques kilo-octets de plus ou d'éventuelles nano-différences en full-HD...

Je vous l'accorde, se la péter grave en quotant des experts, ça permet, ben, de se la péter grave. Mais c'est vraiment de l'enculage de mouches.
[message édité par Sabinou le 14/02/2011 à 12:42 ]
Inscrit le 27/12/2010
938 messages publiés
Je me suis toujours demandé ce que ce genre de "licence" (j'appellerai ça plus une clause) valait devant un juge...

A voir si jamais Google est attaqué pour clause abusive...

A voir également quelles pourraient être les mesures de représailles de Google, comme le blacklistage dans le moteur de recherche des boîtes qui les attaquent.
Inscrit le 04/06/2009
702 messages publiés
Maunoir, le 14/02/2011 - 12:38
JJ2458, le 14/02/2011 - 12:28
Et techniquement, le WebM est de qualité "équivalente" au x... h264

Faux.
Source(s)/donnée(s) ?


Non.
Inscrit le 05/11/2008
184 messages publiés
Moi, ce qui me ferait marrer, c'est la réaction d'Apple si Youtube annonçait arrêter le support du H264 au profit du WebM...
Apple ne pourrait pas se permettre de rendre incompatible ses appareils sous iOS avec le plus gros site de vidéos au monde.
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
moicpit, le 14/02/2011 - 13:33

Moi, ce qui me ferait marrer, c'est la réaction d'Apple si Youtube annonçait arrêter le support du H264 au profit du WebM...
Apple ne pourrait pas se permettre de rendre incompatible ses appareils sous iOS avec le plus gros site de vidéos au monde.

Parce que tu crois que Google n'a pas obligation dans les accords signés avec Apple de fournir le service ? Après qu'ils aient claironné partout sur leur association, leur savoir faire, leur technologie, leur application développée ensemble, à la sortie du premier iPhone… Et tu crois vraiment que Google est assez con pour se couper de la lecture sur tablettes et mobiles : un marché qui explose. Ressaisis toi. Ce sont tous des capitalistes amerlocains. Voyons !
[message édité par Makhno le 14/02/2011 à 14:30 ]
Inscrit le 22/02/2009
3904 messages publiés
Les gentils contre les méchants, là c'est claire...
Inscrit le 25/01/2007
2899 messages publiés
moicpit, le 14/02/2011 - 13:33
Moi, ce qui me ferait marrer, c'est la réaction d'Apple si Youtube annonçait arrêter le support du H264 au profit du WebM...
Apple ne pourrait pas se permettre de rendre incompatible ses appareils sous iOS avec le plus gros site de vidéos au monde.


on se demande ce qu'ils attendent d'ailleurs...
Inscrit le 20/09/2009
6287 messages publiés
C'est surtout une guerre juridique purement américaine. Les brevets défendus ici ne valent pas plus que du papier toilette dans le reste du monde.

Une belle synthèse sur les brevets logiciels est disponible ici:
http://www.april.org...evets-logiciels
Inscrit le 25/01/2007
2899 messages publiés
Goldoark, le 14/02/2011 - 13:50
Les gentils contre les méchants, là c'est claire...


je suppose que c'est google, adobe et consort les gentils ??? ptain faudra que je revoie la définition du mot "gentil" moi.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gentil
http://fr.wikipedia....il_(personnage)
http://fr.wikipedia....le_du_méchant

rah putain, je vois pas en quoi google, adobe et consort sont plus "gentils" que les "méchants" apple et crosoft.

a la limite : intelligents, économiquement parlant serait acceptable ou encore novateurs, peut être, mais gentils...
Inscrit le 03/09/2010
193 messages publiés
Je pense que Goldoark était surtout ironique.
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
Comme d'habitude, Champeau manipule l'information à sa sauce, et nous transmet un tableau de la situation largement occulté d'opportunes zones d'ombres pour avaliser son point de vue.

Il ne s'agit pour l'instant que de chercher si des entreprises estiment que leurs brevets ont été utilisés abusivement dans VP8 et non de WebM stricto sensu. Cela concerne le codec, pas le format ou conteneur. En ce cas le MPEG-LA solliciterait le paiement des droits afférents au portefeuille de brevets constitué après cet appel. Pour l'instant on en est loin et nul ne sait si des candidats se présenteront.

Pour le reste, on oublie que VP8 est un format propriété de Google qui l'a acheté. Même s'il est offert gratuitement il reste la propriété d'une seule firme. La gratuité ne fait pas tout. Au contraire de H.264 il n'est pas standard ISO, il se dit même qu'on a du mal à en obtenir les spécifications, et que Google n'entend assumer aucune responsabilité à la place de ceux qui y auraient recours en cas de problèmes juridiques. Autant dire qu'ils sont un peu seuls et qu'un industriel préférera sans doute avoir la paix en payant une licence H.264 en bonne et due forme et par là bénéficier de la meilleure couverture possible face aux tribunaux US que de risquer de perdre sa chemise à devoir assumer tout seul si problème il y a avec VP8 indispensable à WebM.

Pour ce qui est des rodomontades à l'endroit de ceux qui attaqueraient en justice WebM, il y a de quoi nous pèter de rire. D'abord il n'est question que de VP8 et non de WebM qui est un conteneur vraiment libre et qui pourrait très bien utiliser un autre codec comme H.264 ou x264 par exemple, ensuite Google serait beaucoup crédible en assumant les tracas juridiques en cas de problème que de jouer les croquemitaines. Ce serait plus convaincant que de les menacer de ne pas pouvoir utiliser un truc dont il n'ont rien à foutre.

Enfin Champeau oublie deux petites annonces propres à parfaire le tableau. Microsoft offre des plugins Firefox et Chrome pour assurer la lecture native de H.264 sous Windows 7 . Le MPEG group envisage le développement d'un standard ISO de compression libre de droits et lance un appel aux propositions, ce qui est peut-être du pipeau, mais nous verrons bien. AMHA WebM, format confidentiel, ne risque pas de détroner AVC, standard industriel adopté par les professionnels, partout et depuis des années.
[message édité par Makhno le 14/02/2011 à 14:24 ]
Inscrit le 09/02/2009
1801 messages publiés
Effectivement, j'aurais plutôt tendance à dire "les moins méchants" à la place de "les gentils"
Mais c'est vrai qu'il y a quand même une certaine différence dans la politique des deux camps . . .

Quand à la future hypothétique "guerre" judiciaire et économique qui pourrait se jouer, ça ressemble un peu à une guerre nucléaire, dans le sens où ça menace de bon coeur, mais personne n'ose appuyer sur le bouton
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
Obelixator, le 14/02/2011 - 14:16

Effectivement, j'aurais plutôt tendance à dire "les moins méchants" à la place de "les gentils"

Ce sont des capitalistes amerlocains, habiles à faire du dollar et leur gentillesse occasionnelle n'est qu'une posture marketing.
Inscrit le 09/02/2009
1801 messages publiés
Makhno, le 14/02/2011 - 14:33

Obelixator, le 14/02/2011 - 14:16

Effectivement, j'aurais plutôt tendance à dire "les moins méchants" à la place de "les gentils"

Ce sont des capitalistes amerlocains, habiles à faire du dollar et leur gentillesse occasionnelle n'est qu'une posture marketing.

T'inquiètes pas, c'est ce que je sous-entendais : Un même finalité, mais deux méthodes différentes . . .
Inscrit le 13/08/2002
24605 messages publiés
Makhno > Je te l'ai déjà dit, mais "Champeau" il a un prénom. Pas que ça me vexe, c'est juste que c'est plus poli et que ça en dit long sur ta vision de la discussion.

Ensuite, sur le fond, tu confonds standards ISO et format ouvert. Ca n'est pas du tout la même chose. Un format propriétaire peut être ISO, et il peut être "royaltie-free" sans être ouvert pour autant.

Sur le plug-in Chrome, nous en avons parlé dans un précédent article :
http://www.numerama....un-plug-in.html

Ca ne change rien au fait que Google tente de peser de tout son poids.Il n'interdit pas de plug-in H264 et c'est tant mieux. Mais ça ne change pas sa décision à lui qui est de ne pas l'implémenter par défaut (et en particulier sur les futures TV Android...).

Ensuite je ne sais pas pourquoi tu fais semblant de distinguer VP8 et WebM, alors que l'on sait tous qu'en pratique les deux sont intimement liés.

Enfin, nul part l'article ne se prononce sur qui du VP8 ou du H264 l'emportera. Au contraire même, on dit que nul peut le prédire.
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
Guillaume, le 14/02/2011 - 14:27

Ensuite, sur le fond, tu confonds standards ISO et format ouvert. Ca n'est pas du tout la même chose. Un format propriétaire peut être ISO, et il peut être "royaltie-free" sans être ouvert pour autant.

Apprends qu' à l'inverse de VP8, H.264 est un standard ouvert quoique payant et pas pour tout le monde . L'argent ne fait rien à l'affaire et open n'a jamais été synonyme de free.

Guillaume, le 14/02/2011 - 14:27

Ensuite je ne sais pas pourquoi tu fais semblant de distinguer VP8 et WebM, alors que l'on sait tous qu'en pratique les deux sont intimement liés.

Je distingue un conteneur d'un codec. C'est normal WebM est un conteneur, proche de MKV, une norme, et VP8 est le codec utilisé. Il pourrait utiliser un autre codec.

Guillaume, le 14/02/2011 - 14:27

Enfin, nul part l'article ne se prononce sur qui du VP8 ou du H264 l'emportera. Au contraire même, on dit que nul peut le prédire.

H.264 l'a déjà emporté depuis longtemps. Autant dire qu'avec les plugins, pour remonter la pente, c'est raté. Certains soupçonnent Google d'user de ce format pour jouer le billard à plusieurs bandes et, en proposant un alternative à AVC, de pérenniser Flash ce qui semble un plus pour sa plateforme Android face à iOS. Ce qui n'est pas si bête mais quand même bien tordu. Je laisse ça dans une case de ma petite tête et j'attends de voir.
Inscrit le 12/09/2008
335 messages publiés
Makhno, le 14/02/2011 - 14:11
Comme d'habitude, Champeau manipule l'information à sa sauce, et nous transmet un tableau de la situation largement occulté d'opportunes zones d'ombres pour avaliser son point de vue.

Il ne s'agit pour l'instant que de chercher si des entreprises estiment que leurs brevets ont été utilisés abusivement dans VP8 et non de WebM stricto sensu. Cela concerne le codec, pas le format ou conteneur. En ce cas le MPEG-LA solliciterait le paiement des droits afférents au portefeuille de brevets constitué après cet appel. Pour l'instant on en est loin et nul ne sait si des candidats se présenteront.

Pour le reste, on oublie que VP8 est un format propriété de Google qui l'a acheté. Même s'il est offert gratuitement il reste la propriété d'une seule firme. La gratuité ne fait pas tout. Au contraire de H.264 il n'est pas standard ISO, il se dit même qu'on a du mal à en obtenir les spécifications, et que Google n'entend assumer aucune responsabilité à la place de ceux qui y auraient recours en cas de problèmes juridiques. Autant dire qu'ils sont un peu seuls et qu'un industriel préférera sans doute avoir la paix en payant une licence H.264 en bonne et due forme et par là bénéficier de la meilleure couverture possible face aux tribunaux US que de risquer de perdre sa chemise à devoir assumer tout seul si problème il y a avec VP8 indispensable à WebM.

Pour ce qui est des rodomontades à l'endroit de ceux qui attaqueraient en justice WebM, il y a de quoi nous pèter de rire. D'abord il n'est question que de VP8 et non de WebM qui est un conteneur vraiment libre et qui pourrait très bien utiliser un autre codec comme H.264 ou x264 par exemple, ensuite Google serait beaucoup crédible en assumant les tracas juridiques en cas de problème que de jouer les croquemitaines. Ce serait plus convaincant que de les menacer de ne pas pouvoir utiliser un truc dont il n'ont rien à foutre.

Enfin Champeau oublie deux petites annonces propres à parfaire le tableau. Microsoft offre des plugins Firefox et Chrome pour assurer la lecture native de H.264 sous Windows 7. Le MPEG group envisage le développement d'un standard ISO de compression libre de droits et lance un appel aux propositions, ce qui est peut-être du pipeau, mais nous verrons bien. AMHA WebM, format confidentiel, ne risque pas de détroner AVC, standard industriel adopté par les professionnels, partout et depuis des années.


Encore une fois tu confond tout...

VP8 et WebM sont libres, en CC-by, et l'implémentation VP8 en licence BSD qui est la plus libre qui soit ! Gratuit ne veut pas dire libre et vice-versa, les implications du libre sont bien au delà de cette notion !

Deuxièmement, les brevets logiciels sont de la poudre aux yeux en Europe, et n'ont strictement aucune valeur, donc on se fiche bien des cadeaux de Microsoft ou MPEG-LA qui sont des cartes "libéré de prison" d'une limitation qui n'existe pas dans nos frontière...

Maintenant tu as le droit de réfléchir avant d'idolâtrer des produits propriétaires, mais je te conseil de réclamer de l'argent pour de telles tirade, sinon tu te fais vraiment avoir
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
kypd, le 14/02/2011 - 14:38

Encore une fois tu confond tout...

Non.

kypd, le 14/02/2011 - 14:38

VP8 et WebM sont libres, en CC-by, et l'implémentation VP8 en licence BSD qui est la plus libre qui soit ! Gratuit ne veut pas dire libre et vice-versa, les implications du libre sont bien au delà de cette notion !

Justement. Je ne confonds pas libre et ouvert. H.264 est un standard ouvert et VP8 n'est pas standard et pas ouvert. On ne trouve pas les specs. Cela viendra peut-être.

kypd, le 14/02/2011 - 14:38

Deuxièmement, les brevets logiciels sont de la poudre aux yeux en Europe, et n'ont strictement aucune valeur, donc on se fiche bien des cadeaux de Microsoft ou MPEG-LA qui sont des cartes "libéré de prison" d'une limitation qui n'existe pas dans nos frontière...

Maintenant tu as le droit de réfléchir avant d'idolâtrer des produits propriétaires, mais je te conseil de réclamer de l'argent pour de telles tirade, sinon tu te fais vraiment avoir

Je me moque bien des brevets logiciels, et je n'idolâtre rien du tout à l'inverse des libristes qui divinisent les initiatives de capitalistes âpres au gain qui leurs font prendre des vessies libres pour des lanternes ouvertes. Je me contente de considérer honnêtement l'état des lieux. Il est bien plus efficace pour le libre de s'investir dans le sillage du standard du moment comme le font les développeurs de x264. À l'inverse des tonneaux vides qui font un bruit assourdissant sur les forums on ne les entend pas beaucoup. C'est parce qu'ils produisent ; bien ; pour tous.
Inscrit le 16/11/2009
1079 messages publiés
Ce que je vois dans cette affaire, c'est surtout l'aveu du consortium de son échec commercial...
Ils ont bien essayé cependant de la jouer fine, avec une tarification révisable tous les 5 ans; Mais espérer makhroter Google, en laissant la possibilité d'uploader sur youtube ,à qui mieux mieux du h264, pour les faire passer au tiroir caisse, a visiblement fait déborder le vase.

Alors, wé h.264 est une révolution... enfin, tous les pros vous le diront, il taxe d'ailleurs tous leurs appareils.

Ensuite pour le web, n'étant pas pro de l'image, ne me la pétant pas en voyant d'énormes différences, de se mettre à se laisser sucer le sang par un consortium, envers lequel j'ai maintenant quelques griefs, ne m'apparaît pas une priorité.

Tout ce qu'ils ont gagné, c'est ma volonté d'acheter dorénavant du hardware dépourvu de tout brevet les concernant.
[message édité par Schlock le 14/02/2011 à 15:46 ]
Inscrit le 15/03/2006
1921 messages publiés
C'est une histoire de rapidité.
Plus vite le WebM sera diffusé et moins l'intérêt d'une attaque sera pertinent.
db
Inscrit le 15/03/2006
1921 messages publiés
Maunoir, le 14/02/2011 - 12:38
JJ2458, le 14/02/2011 - 12:28
Et techniquement, le WebM est de qualité "équivalente" au x... h264

Faux.
Source(s)/donnée(s) ?


Oui, ici :
http://x264dev.multi...cx/archives/377

C'est rédigé par l'auteur même de la bib x264.

Et, en résumé, ici : http://www.appleinsi..._is_a_mess.html

Mais, dans les faits, on s'en fiche que le Theora soit de moins bonne qualité que le H.264.
La cible n'est pas la même.
Aux professionnels le H.264 et aux internautes le WebM.

Le Net a besoin d'un standard libre de droits et pas trop pourri et non d'un truc à multiples tiroirs comme le MPEG 4.10.

db
Inscrit le 12/09/2008
335 messages publiés
Makhno, le 14/02/2011 - 14:54

Apprends qu'à l'inverse de VP8, H.264 est un standard ouvert


bonjour la lecture...

Ce blog est aussi partial que rempli de fausses affirmations, à en écouter ton évangile : Firefox, Opera, Chrome n'implémenterons JAMAIS ("Never" dans le texte) d'autres codecs, contrairement à IE9 et Safari qui peuvent être étendus avec Windows Media et Quick Time...

La crédibilité en prend un coup !

Demain je te fais une implémentation de Firefox avec du H.264, du MP3, et du AAC (bon je l'appellerais pas Firefox par ce que le nom est pas libre) et j'en ai tout les droits, et je peux même le distribuer librement et gratuitement, et on pourra même le réutiliser dans le cadre de travaux dérivés...
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
kypd, le 14/02/2011 - 16:50

La crédibilité en prend un coup !

C'est dommage de torpiller ainsi la tienne avec ce qui suit :

kypd, le 14/02/2011 - 16:50

Demain je te fais une implémentation de Firefox avec du H.264, du MP3, et du AAC…

Et bien vas-y. Et fais nous signe.

Image IPB
Inscrit le 29/04/2009
1494 messages publiés
MdMax, le 14/02/2011 - 13:58
C'est surtout une guerre juridique purement américaine. Les brevets défendus ici ne valent pas plus que du papier toilette dans le reste du monde.


+1 ! Je me demande pourquoi certains s'énervent dans ce forum ... Google pourrait même implanter ce que bon lui semble, dans son navigateur, hors des USA ... mais comme il s'agit hélas, d'un outil planétaire ! Je ricane quand je vois toutes ces sociétés US se bouffer le nez entre elles, pour racler des royalties, par cabinets d'affaires interposés : c'est mieux chez nous !
- En EU ; la bataille sur le brevetage des logiciels ( 2003/2005) s'est terminé par la déroute des américains : la Convention de Munich (1973) prévaut toujours et l'art.52 précise :
" - Inventions brevetables :
(1) Les brevets européens sont délivrés pour les inventions nouvelles impliquant une activité inventive et susceptibles d'application industrielle.
(2) Ne sont pas considérés comme des inventions au sens du paragraphe 1 notamment :
a) les découvertes ainsi que les théories scientifiques et les méthodes mathématiques ;
B) les créations esthétiques ;
c) les plans, principes et méthodes dans l'exercice d'activités intellectuelles, en matière de jeu ou dans le domaine des activités économiques, ainsi que les programmes d'ordinateurs ;
d) les présentations d'informations."

http://fr.wikipedia....iciel#En_Europe
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
Al29300, le 14/02/2011 - 18:25

MdMax, le 14/02/2011 - 13:58
C'est surtout une guerre juridique purement américaine. Les brevets défendus ici ne valent pas plus que du papier toilette dans le reste du monde.


+1 ! Je me demande pourquoi certains s'énervent dans ce forum ... Google pourrait même implanter ce que bon lui semble, dans son navigateur, hors des USA ... mais comme il s'agit hélas, d'un outil planétaire ! Je ricane quand je vois toutes ces sociétés US se bouffer le nez entre elles, pour racler des royalties, par cabinets d'affaires interposés : c'est mieux chez nous !
- En EU ; la bataille sur le brevetage des logiciels ( 2003/2005) s'est terminé par la déroute des américains : la Convention de Munich (1973) prévaut toujours et l'art.52 précise :
" - Inventions brevetables :
(1) Les brevets européens sont délivrés pour les inventions nouvelles impliquant une activité inventive et susceptibles d'application industrielle.
(2) Ne sont pas considérés comme des inventions au sens du paragraphe 1 notamment :
a) les découvertes ainsi que les théories scientifiques et les méthodes mathématiques ;
B) les créations esthétiques ;
c) les plans, principes et méthodes dans l'exercice d'activités intellectuelles, en matière de jeu ou dans le domaine des activités économiques, ainsi que les programmes d'ordinateurs ;
d) les présentations d'informations."

http://fr.wikipedia....iciel#En_Europe

Tout à fait d'accord avec ça. D'où la pertinence de travailler avec x264 plutôt qu'avec un format quasi mort né. Le grand public se fout pas mal des codecs. Il ne sait pas ce que c'est. Il faut que les pages web marchent sinon il ne revient plus. Point barre. HTML5 c'est bien ; ça passe partout, y compris smartphones et tablettes ; que ceux qui préfèrent des éditeurs gratuits en trouvent facilement. FFMPEG c'est pas pour les chiens. À noter que même aux USA le MPEG-LA ne peut, malgré toute sa malfaisance supposée par les dévots du libre, réclamer redevances à chaque pékin utilisant x264 puisque du strict point de vue de sa licence à lui que c'est lui qui l'a écrite lui même, le paiement ne commence qu'au dessus de 100 000 exemplaires de logiciel ou d'abonnés payants, et que sur le web cela reste gratuit.
[message édité par Makhno le 14/02/2011 à 18:58 ]
Inscrit le 05/11/2008
184 messages publiés
Makhno, le 14/02/2011 - 14:29
moicpit, le 14/02/2011 - 13:33

Moi, ce qui me ferait marrer, c'est la réaction d'Apple si Youtube annonçait arrêter le support du H264 au profit du WebM...
Apple ne pourrait pas se permettre de rendre incompatible ses appareils sous iOS avec le plus gros site de vidéos au monde.

Parce que tu crois que Google n'a pas obligation dans les accords signés avec Apple de fournir le service ? Après qu'ils aient claironné partout sur leur association, leur savoir faire, leur technologie, leur application développée ensemble, à la sortie du premier iPhone… Et tu crois vraiment que Google est assez con pour se couper de la lecture sur tablettes et mobiles : un marché qui explose. Ressaisis toi. Ce sont tous des capitalistes amerlocains. Voyons !


J'avoue, n'ayant pas de tablette, je n'ai jamais vérifier si les pubs y étaient autant présentes que sur le site "pour PC". Cependant, il ne faut pas oublier que seuls les iPads, iPods et iPhones seraient handicapés par le choix de Youtube d'arrêter le H264. Ben oui, toutes les machines sous Android ou ChromeOS fonctionneront, elles, sans problème.
Après, même s'ils ont un accord avec Apple sur la fourniture du "service H264", je penses que Youtube est en position bien plus forte : s'il n'y a plus de H264 sur Youtube, ça fait une belle tombée de vente de iMachines, mais ça ne veux pas dire que les gens n'achèterons pas de machines concurrentes.
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
moicpit, le 14/02/2011 - 18:58

Makhno, le 14/02/2011 - 14:29
moicpit, le 14/02/2011 - 13:33

Moi, ce qui me ferait marrer, c'est la réaction d'Apple si Youtube annonçait arrêter le support du H264 au profit du WebM...
Apple ne pourrait pas se permettre de rendre incompatible ses appareils sous iOS avec le plus gros site de vidéos au monde.

Parce que tu crois que Google n'a pas obligation dans les accords signés avec Apple de fournir le service ? Après qu'ils aient claironné partout sur leur association, leur savoir faire, leur technologie, leur application développée ensemble, à la sortie du premier iPhone… Et tu crois vraiment que Google est assez con pour se couper de la lecture sur tablettes et mobiles : un marché qui explose. Ressaisis toi. Ce sont tous des capitalistes amerlocains. Voyons !


J'avoue, n'ayant pas de tablette, je n'ai jamais vérifier si les pubs y étaient autant présentes que sur le site "pour PC". Cependant, il ne faut pas oublier que seuls les iPads, iPods et iPhones seraient handicapés par le choix de Youtube d'arrêter le H264. Ben oui, toutes les machines sous Android ou ChromeOS fonctionneront, elles, sans problème.
Après, même s'ils ont un accord avec Apple sur la fourniture du "service H264", je penses que Youtube est en position bien plus forte : s'il n'y a plus de H264 sur Youtube, ça fait une belle tombée de vente de iMachines, mais ça ne veux pas dire que les gens n'achèterons pas de machines concurrentes.

Tu as raison pour Android et certains insinuent que Google se fout pas mal du libre et instrumentalise WebM à cet effet. Maintenir Flash en vie pour faire valoir cet avantage lecture pour les mobiles et tablettes sous Android. Car pour lire la vidéo html5-h.264 sous Firefox qui n'accepte que WebM il reste incontournable. Je ne sais pas, c'est un peu tordu, mais néanmoins pourquoi intégrer Flash au c½ur du navigateur si on vire H.264 parce qu'on est contre le propriétaire comme ils l'affirment ? D'ailleurs Olivier Poitrey, directeur technique de Dailymotion, ne mâche pas ses mots : « Google veut nous faire croire que son unique intérêt est de faire avancer l'open source, mais en gardant le support de ce format propriétaire dans YouTube, Android et Google TV, elle démontre l'hypocrisie de son action. »

Pour le reste, les possesseurs d'iMachines se moquent pas mal de l'absence de Flash et vont sur les sites qui marchent. Ils feraient de même avec YouTube en WebM only s'ils pouvaient rompre leurs contrats avec Apple. Or Dailymotion, Vimeo et d'autres ne sont pas prêts d'abandonner H.264. Google serait vraiment mal et c'est YouTube qui en pâtirait en faveur de la concurrence ; pas les ventes d'iMachins qui explosent pour des raisons plus complexes qu'une simple histoire de codec. Et pour l'instant la concurrence a beaucoup de retard. Enfin il n'existe pas d'encodeur facile en WebM alors que la plupart des logiciels de traitement vidéo t'uploadent directement sur les principaux sites de partage directement en H.264 une fois renseigné login et mot de passe. Bien sûr ils peuvent réencoder à la volée. Mais on serait bien chez père Ubu.
Inscrit le 11/10/2007
815 messages publiés
kypd, le 14/02/2011 - 16:50
Makhno, le 14/02/2011 - 14:54

Apprends qu'à l'inverse de VP8, H.264 est un standard ouvert


bonjour la lecture...

Ce blog est aussi partial que rempli de fausses affirmations, à en écouter ton évangile : Firefox, Opera, Chrome n'implémenterons JAMAIS ("Never" dans le texte) d'autres codecs, contrairement à IE9 et Safari qui peuvent être étendus avec Windows Media et Quick Time...

La crédibilité en prend un coup !


Ben quoi ?
àa te paraît pas une bonne source le blog d'un gamin de 15 ans ? Ou du moins qui se présente comme tel.
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
dontbugme, le 14/02/2011 - 19:02

Ben quoi ?
àa te paraît pas une bonne source le blog d'un gamin de 15 ans ? Ou du moins qui se présente comme tel.

Attache toi donc à démontrer son incompétence en démontant son argumentation et ses sources.

Image IPB
Inscrit le 05/05/2009
1191 messages publiés
Oula trop de trolls ici, passons notre chemin
Inscrit le 05/11/2008
184 messages publiés
Makhno, le 14/02/2011 - 19:22
moicpit, le 14/02/2011 - 18:58

Makhno, le 14/02/2011 - 14:29
moicpit, le 14/02/2011 - 13:33

Moi, ce qui me ferait marrer, c'est la réaction d'Apple si Youtube annonçait arrêter le support du H264 au profit du WebM...
Apple ne pourrait pas se permettre de rendre incompatible ses appareils sous iOS avec le plus gros site de vidéos au monde.

Parce que tu crois que Google n'a pas obligation dans les accords signés avec Apple de fournir le service ? Après qu'ils aient claironné partout sur leur association, leur savoir faire, leur technologie, leur application développée ensemble, à la sortie du premier iPhone… Et tu crois vraiment que Google est assez con pour se couper de la lecture sur tablettes et mobiles : un marché qui explose. Ressaisis toi. Ce sont tous des capitalistes amerlocains. Voyons !


J'avoue, n'ayant pas de tablette, je n'ai jamais vérifier si les pubs y étaient autant présentes que sur le site "pour PC". Cependant, il ne faut pas oublier que seuls les iPads, iPods et iPhones seraient handicapés par le choix de Youtube d'arrêter le H264. Ben oui, toutes les machines sous Android ou ChromeOS fonctionneront, elles, sans problème.
Après, même s'ils ont un accord avec Apple sur la fourniture du "service H264", je penses que Youtube est en position bien plus forte : s'il n'y a plus de H264 sur Youtube, ça fait une belle tombée de vente de iMachines, mais ça ne veux pas dire que les gens n'achèterons pas de machines concurrentes.

Tu as raison pour Android et certains insinuent que Google se fout pas mal du libre et instrumentalise WebM à cet effet. Maintenir Flash en vie pour faire valoir cet avantage lecture pour les mobiles et tablettes sous Android. Car pour lire la vidéo html5-h.264 sous Firefox qui n'accepte que WebM il reste incontournable. Je ne sais pas, c'est un peu tordu, mais néanmoins pourquoi intégrer Flash au cur du navigateur si on vire H.264 parce qu'on est contre le propriétaire comme ils l'affirment ? D'ailleurs Olivier Poitrey, directeur technique de Dailymotion, ne mâche pas ses mots : " Google veut nous faire croire que son unique intérêt est de faire avancer l'open source, mais en gardant le support de ce format propriétaire dans YouTube, Android et Google TV, elle démontre l'hypocrisie de son action. "

Pour le reste, les possesseurs d'iMachines se moquent pas mal de l'absence de Flash et vont sur les sites qui marchent. Ils feraient de même avec YouTube en WebM only s'ils pouvaient rompre leurs contrats avec Apple. Or Dailymotion, Vimeo et d'autres ne sont pas prêts d'abandonner H.264. Google serait vraiment mal et c'est YouTube qui en pâtirait en faveur de la concurrence ; pas les ventes d'iMachins qui explosent pour des raisons plus complexes qu'une simple histoire de codec. Et pour l'instant la concurrence a beaucoup de retard. Enfin il n'existe pas d'encodeur facile en WebM alors que la plupart des logiciels de traitement vidéo t'uploadent directement sur les principaux sites de partage directement en H.264 une fois renseigné login et mot de passe. Bien sûr ils peuvent réencoder à la volée. Mais on serait bien chez père Ubu.

'Faudrait que tu fasses plus attention à ton écriture : j'ai l'impression d'avoir affaire à un texte anglais traduit en français avec Google Trad...

Sinon, le WebM me semble être carrément sous licence libre (tu peux modifier et redistribuer les sources à ton gré). Donc faire croire que Google puisse "verrouiller" WebM me semble une grosse connerie puisque, au pire, il est toujours possible de faire un fork d'une hypothétique version "verrouillée" de Google.

Bref, le H264, c'est bien joli, mais le WebM, c'est ouvert et pérenne.

Pour ce qui est de l'encodage matériel en WebM : ça arrivera un jour, il suffit que ses PDM augmentent assez pour être intéressant financièrement.
Ensuite : Dailymotion, c'est minuscule vis-a-vis de Youtube, et si les utilisateurs d'iMachines ne peuvent plus voir de vidéos sur Youtube, ils vont tout de suite regarder à deux fois avant d'acheter la version "next" de ce qu'ils ont déjà, voire même ils se tourneront vers la concurrence, qui va être rude.
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
moicpit, le 14/02/2011 - 20:39

'Faudrait que tu fasses plus attention à ton écriture : j'ai l'impression d'avoir affaire à un texte anglais traduit en français avec Google Trad...

Sinon, le WebM me semble être carrément sous licence libre (tu peux modifier et redistribuer les sources à ton gré. Donc faire croire que Google puisse "verrouiller" WebM me semble une grosse connerie puisque, au pire, il est toujours possible de faire un fork d'une hypothétique version "verrouillée" de Google.

Bref, le H264, c'est bien joli, mais le WebM, c'est ouvert et pérenne.

Pour ce qui est de l'encodage matériel en WebM : ça arrivera un jour, il suffit que ses PDM augmentent assez pour être intéressant financièrement.
Ensuite : Dailymotion, c'est minuscule vis-a-vis de Youtube, et si les utilisateurs d'iMachines ne peuvent plus voir de vidéos sur Youtube, ils vont tout de suite regarder à deux fois avant d'acheter la version "next" de ce qu'ils ont déjà, voire même ils se tourneront vers la concurrence, qui va être rude.

Je ne comprends pas pour mon écriture. Sauf que peut-être le forum a beaucoup de difficulté avec les standards d'encodage, et depuis longtemps. Ça fait sauter des caractères.

Oui WebM est sous licence libre et non Google ne va pas verrouiller, je veux simplement dire que pour l'instant, VP8 est sa propriété, qu'il offre librement, c'est le seul acteur. Sinon H.264 est tout autant ouvert et bien plus pérenne en ce qu'il est partout : du satellite à la télé par câble en passant par le Blu-ray. Quant à Youtube je ne vois pas qu'il puisse abandonner H.264 de par ses contrats et aussi parce que ce serait laisser un boulevard à la concurrence qui elle ne le fera pas.
[message édité par Makhno le 14/02/2011 à 21:00 ]
Inscrit le 05/11/2008
184 messages publiés
Makhno, le 14/02/2011 - 20:59

Je ne comprends pas pour mon écriture. Sauf que peut-être le forum a beaucoup de difficulté avec les standards d'encodage, et depuis longtemps. Ça fait sauter des caractères.

Oui WebM est sous licence libre et non Google ne va pas verrouiller, je veux simplement dire que pour l'instant, VP8 est sa propriété, qu'il offre librement, c'est le seul acteur. Sinon H.264 est tout autant ouvert et bien plus pérenne en ce qu'il est partout : du satellite à la télé par câble en passant par le Blu-ray. Quant à Youtube je ne vois pas qu'il puisse abandonner H.264 de par ses contrats et aussi parce que ce serait laisser un boulevard à la concurrence qui elle ne le fera pas.


Pour le VP8, dire que c'est la propriété de Google, c'est comme dire que Firefox appartient à Mozilla... Un logiciel libre, ça appartient pas à quelqu'un puisqu'il "appartient" à tout le monde.
Mais même si je me trompe là-dessus, il reste qu'on s'en fiche de quoi appartient à qui du moment que tu peux en faire ce que tu veux : l'Etat pourrait bien dire que le vent soufflant en France lui appartient, ça n'en demeurera pas moins du vent.
Sinon, la gueule de l'ouverture du H264 : si tu veux l'utiliser, tu payes... sauf qu'en ce moment, promo spécial, c'est gratuit ! Pour combien de temps ?
Quand à la pérennité de la chose, ça n'a rien à voir avec son développement actuel : le pétrole est partout, pourtant on ne va pas aller jusqu'à dire que ce soit une source d'énergie pérenne.

Enfin, pour Youtube : même si les contrats dont tu parles sont forts probables, ils n'en demeurent pas moins incertains et on ne connais pas leurs termes : bref, on peut pas se dire que c'est une entrave quelconque au bon vouloir de Youtube.
De plus, j'imagines mal les centaines de millions d'utilisateurs de Youtube changer leurs habitudes pour quelque chose qu'ils ne comprennent pas : "Wha il est nul l'iPhone 6, il est même pas compatible avec Youtube !", voilà la réaction qu'ils auront. Quand à Dailymotion, s'il est connu en Europe, pas dit qu'un quart des internautes américains le connaisse ne serais-ce que de nom.
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
moicpit, le 14/02/2011 - 23:29

Pour le VP8, dire que c'est la propriété de Google, c'est comme dire que Firefox appartient à Mozilla... Un logiciel libre, ça appartient pas à quelqu'un puisqu'il "appartient" à tout le monde.

Je n'ai pas dit ça. Google l'a acheté puis l'a offert de manière irrévocable. Il appartient à tout le monde. Mais pour l'instant Google est seul acteur sur le format. Cela est appelé à évoluer. H.264 a 10 ans d'âge, de multiples acteurs, alors que WebM n'a que quelques mois. Ça handicape.

moicpit, le 14/02/2011 - 23:29

Sinon, la gueule de l'ouverture du H264 : si tu veux l'utiliser, tu payes... sauf qu'en ce moment, promo spécial, c'est gratuit ! Pour combien de temps ?
Quand à la pérennité de la chose, ça n'a rien à voir avec son développement actuel : le pétrole est partout, pourtant on ne va pas aller jusqu'à dire que ce soit une source d'énergie pérenne.

Tu confonds ouvert et libre. Peu importe qu'il soit breveté, son code est ouvert, comme celui de WebM. Quand à la gratuité sur le net elle est elle aussi irrévocable, comme pour VP8 avec Google. Il faudrait croire Google et pas MPEG-LA ! On frise la superstition. Sa perennité est assurée car le codec est utilisé partout. Tu baignes dedans sans t'en rendre compte : ta télé, la majorité des vidéos que tu vois sur le net, les équipements de montage, cinéma, etc. WebM est tout récent et encore confidentiel.

moicpit, le 14/02/2011 - 23:29

Enfin, pour Youtube : même si les contrats dont tu parles sont forts probables, ils n'en demeurent pas moins incertains et on ne connais pas leurs termes : bref, on peut pas se dire que c'est une entrave quelconque au bon vouloir de Youtube.

Tu rêves. Tu ne connais pas le fonctionnement des entreprises US. Tu verras bien.

moicpit, le 14/02/2011 - 23:29

De plus, j'imagines mal les centaines de millions d'utilisateurs de Youtube changer leurs habitudes pour quelque chose qu'ils ne comprennent pas : "Wha il est nul l'iPhone 6, il est même pas compatible avec Youtube !", voilà la réaction qu'ils auront. Quand à Dailymotion, s'il est connu en Europe, pas dit qu'un quart des internautes américains le connaisse ne serais-ce que de nom.

On fait un tas de choses avec iPhone et iPad qui ne sont pas regarder des vidéos. Et les gens, qui n'ont pas 500 € à claquer tous les mois, n'achètent pas ça pour ça. De plus peu sont aussi accro que tu le penses à Youtube. Facebook et nombre d'acteurs du web sont passés au html5 pour être compatibles iMachins. Là encore tu rêves. Si Youtube arrêtait H.264, ce qui pour l'instant est exclu, on ne s'en rendrait quasiment pas compte et il se tireraient une balle dans le pied. À preuve personne n'a arrêté d'acheter les iPads nuls parce qu'ils ne lisaient pas Flash. Un temps beaucoup parlaient comme toi. Ça allait être un échec cuisant à cause de pas de Flash. Bingo ! On a vu le contraire. Tu verras bien.
[message édité par Makhno le 15/02/2011 à 00:33 ]
Inscrit le 03/10/2008
1379 messages publiés
L'utilisation d'un format breveté pose, quoi qu'on en dise, plusieurs problèmes concrets:

- hausse du prix des appareils, pour cause de licence à payer. Même si en Europe on s'en fout des brevets, le moindre baladeur MP3, la moindre platine DVD, contiennent des codecs brevetés et sont vendus à l'échelle mondiale, donc les fabricants paient une redevance. C'est amusant de voir que tout le monde râle contre la taxe Sacem sur les baladeurs, alors que le baladeur se voit déjà taxé par MPEG-LA depuis un moment. Et sur ce plan ils profitent d'une position de monopole: le format MP3 a été sur-rentabilisé, mais on continue à payer bien au-delà de l'investissement que son développement a nécessité. Une fois que les utilisateurs ont adopté un format, il devient nécessaire d'en équiper les produits grand public, donc de payer. MPEG-LA tient le peuple, et tient le péage qui permet de lui vendre des trucs. Et c'est d'ailleurs honteux de voir que la communauté warezienne, soi-disant si sensible à la problématique de la "diffusion de la culture", soit aussi aveugle à cette question là. MP3, Ogg? pfff, s'en foutent.

- àa crée un palier pour la création d'entreprises. Si le concept de moteur de recherche avait été breveté, Google n'existerait pas. Si le concept de réseau social avait été breveté, Facebook n'existerait pas. En acceptant h264 comme format pour le Web, on crée de fait une barrière pour le gus qui a une idée géniale dans son garage. Le Youtube de demain ne pourra pas naître dans un garage s'il doit d'abord signer un contrat avec MPEG-LA. Tiens, essayez, là tout de suite, de demander le droit à utiliser H264. Faites les démarches. Déjà, faudra parler anglais
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
Grand_grunt, le 15/02/2011 - 00:05

L'utilisation d'un format breveté pose, quoi qu'on en dise, plusieurs problèmes concrets:

- hausse du prix des appareils, pour cause de licence à payer. Même si en Europe on s'en fout des brevets, le moindre baladeur MP3, la moindre platine DVD, contiennent des codecs brevetés et sont vendus à l'échelle mondiale, donc les fabricants paient une redevance. C'est amusant de voir que tout le monde râle contre la taxe Sacem sur les baladeurs, alors que le baladeur se voit déjà taxé par MPEG-LA depuis un moment. Et sur ce plan ils profitent d'une position de monopole: le format MP3 a été sur-rentabilisé, mais on continue à payer bien au-delà de l'investissement que son développement a nécessité. Une fois que les utilisateurs ont adopté un format, il devient nécessaire d'en équiper les produits grand public, donc de payer. MPEG-LA tient le peuple, et tient le péage qui permet de lui vendre des trucs. Et c'est d'ailleurs honteux de voir que la communauté warezienne, soi-disant si sensible à la problématique de la "diffusion de la culture", soit aussi aveugle à cette question là. MP3, Ogg? pfff, s'en foutent.

- àa crée un palier pour la création d'entreprises. Si le concept de moteur de recherche avait été breveté, Google n'existerait pas. Si le concept de réseau social avait été breveté, Facebook n'existerait pas. En acceptant h264 comme format pour le Web, on crée de fait une barrière pour le gus qui a une idée géniale dans son garage. Le Youtube de demain ne pourra pas naître dans un garage s'il doit d'abord signer un contrat avec MPEG-LA. Tiens, essayez, là tout de suite, de demander le droit à utiliser H264. Faites les démarches. Déjà, faudra parler anglais

Un tas de choses que tu utilises dans ton quotidien est breveté. Le monde est ainsi fait que si tu voulais y échapper il te faudrait aller vivre de l'élevage de moutons et en forgeant tes outils toi même. Sans télé, sans téléphone, sans voiture, sans vélo, sans cafetière, sans… Un scoop : nous vivons dans une société capitaliste, industrielle, et les entreprises investissent en recherche et développement pour ensuite vendre ce qu'elles ont trouvé, pour faire du fric. Pas la peine de faire une fixette sur un format. Tout est pareil. Tu as raison les Warez, le P2P et même le porno on adopté H.264 ou plutôt sa version libre x264 en masse. Rien de mieux pour ripper un Blu-ray. C'est dire si WebM est dans une mauvaise position. Cela dit, je ne souhaite pas qu'il disparaisse. Je m'en fous. Je suis lucide. Tout bonnement.
[message édité par Makhno le 15/02/2011 à 00:44 ]
Inscrit le 03/10/2008
1379 messages publiés
Makhno, le 15/02/2011 - 00:42

Un tas de choses que tu utilises dans ton quotidien est breveté.

Des exemples concrets? Ce n'est pas le cas d'un couteau ou d'un tournevis, et heureusement.
Et sur le Web, un format d'encodage vidéo est aussi courant et utile qu'un tournevis: ce serait bien de ne pas le breveter.

Après, qu'il y ait des brevets sur (par exemple) un mécanisme de la sonnette de ma porte ne m'empêche pas de changer de sonnette, ou de demander aux gens de frapper. àa n'interdira pas qu'on me rende visite. Dans le cas d'un codec vidéo, on ne peut pas dire "vos brevets m'emmerdent", on est obligés de se mettre tous d'accord. D'où l'intérêt de ne pas donner tout pouvoir à une seule entité (MPEG-LA en l'occurence).

Le monde est ainsi fait que si tu voulais y échapper il te faudrait aller vivre de l'élevage de moutons et en forgeant tes outils toi même. Sans télé, sans téléphone, sans voiture, sans vélo, sans cafetière, sans… Un scoop : nous vivons dans une société capitaliste, industrielle, et les entreprises investissent en recherche et développement pour ensuite vendre ce qu'elles ont trouvé, pour faire du fric. Pas la peine de faire une fixette sur un format.

Je passe sur cet argument qui consiste à dire "Vu qu'on va droit dans le mur le plus vite possible, c'est impossible de faire demi tour, donc n'essayons même pas de ralentir". C'est vieux comme Hérode cette stratégie de l'homme de paille. On vit dans un monde comme ça, donc on ne peut rien y changer, donc on continue le monde comme ça. À quoi bon argumenter, à quoi bon avoir des idées, si de toute façon l'humain est destiné à garder le même chemin jusqu'à s'écraser contre un mur?

La situation n'est pas inéluctable, elle est la conséquence des choix de chacun. Le warezien qui encode en h264, l'internaute qui installe un plugin h264 dans son navigateur, le gars qui achète un camescope numérique sans demander s'il encode nativement en WebM, tous participent à la situation. Nous ne sommes pas sous contrôle d'une entité extra-terrestre, nous sommes livrés à nous-mêmes et le monde est ce que nous en faisons. Et c'est manquer terriblement d'imagination, que de croire que les seuls choix possibles sont de s'asservir à MPEG-LA (et à Facebook et à la Sacem et à la MPAA et et et..), ou bien retourner dans des grottes.
Inscrit le 24/02/2009
783 messages publiés
(Attention troll inside)

L'utilisation d'un format breveté pose, quoi qu'on en dise, plusieurs problèmes concrets:
[...]
Si le concept de réseau social avait été breveté, Facebook n'existerait pas. [...]

Ah ben ça serait pas plus mal alors !!!!


---
Inscrit le 05/11/2008
184 messages publiés
Makhno, le 15/02/2011 - 00:29

moicpit, le 14/02/2011 - 23:29

Sinon, la gueule de l'ouverture du H264 : si tu veux l'utiliser, tu payes... sauf qu'en ce moment, promo spécial, c'est gratuit ! Pour combien de temps ?
Quand à la pérennité de la chose, ça n'a rien à voir avec son développement actuel : le pétrole est partout, pourtant on ne va pas aller jusqu'à dire que ce soit une source d'énergie pérenne.

Tu confonds ouvert et libre. Peu importe qu'il soit breveté, son code est ouvert, comme celui de WebM. Quand à la gratuité sur le net elle est elle aussi irrévocable, comme pour VP8 avec Google. Il faudrait croire Google et pas MPEG-LA ! On frise la superstition. Sa perennité est assurée car le codec est utilisé partout. Tu baignes dedans sans t'en rendre compte : ta télé, la majorité des vidéos que tu vois sur le net, les équipements de montage, cinéma, etc. WebM est tout récent et encore confidentiel.

Qu'un logiciel soit ouvert ou non, on s'en branle. Ce qui compte, c'est s'il est libre : je m'en fiche bien de pouvoir voir le code source de Word si je dois payer pour l'utiliser.
Et par contre, tu m'apprends un truc sur la licence accordée gratuitement sur le net : c'est quoi ta source stp ?
Encore une fois, je le répète : la pérennité d'une chose n'a rien à voir avec son développement de part le monde, une chose est pérenne si elle peut être utilisée pendant longtemps sans risque. Hors, là, le H264 pourrait très bien re-devenir payant à plus ou moins long terme (mais j'attends ta source sur le point précédent).

Makhno, le 15/02/2011 - 00:29

moicpit, le 14/02/2011 - 23:29

De plus, j'imagines mal les centaines de millions d'utilisateurs de Youtube changer leurs habitudes pour quelque chose qu'ils ne comprennent pas : "Wha il est nul l'iPhone 6, il est même pas compatible avec Youtube !", voilà la réaction qu'ils auront. Quand à Dailymotion, s'il est connu en Europe, pas dit qu'un quart des internautes américains le connaisse ne serais-ce que de nom.

On fait un tas de choses avec iPhone et iPad qui ne sont pas regarder des vidéos. Et les gens, qui n'ont pas 500 € à claquer tous les mois, n'achètent pas ça pour ça. De plus peu sont aussi accro que tu le penses à Youtube. Facebook et nombre d'acteurs du web sont passés au html5 pour être compatibles iMachins. Là encore tu rêves. Si Youtube arrêtait H.264, ce qui pour l'instant est exclu, on ne s'en rendrait quasiment pas compte et il se tireraient une balle dans le pied. À preuve personne n'a arrêté d'acheter les iPads nuls parce qu'ils ne lisaient pas Flash. Un temps beaucoup parlaient comme toi. Ça allait être un échec cuisant à cause de pas de Flash. Bingo ! On a vu le contraire. Tu verras bien.

En même temps, on fait tout autant de chose avec les produits concurrents des iMachines, sauf qu'en plus ou pourrait accéder à Youtube. En gros, le risque pour Apple serait d'être le seul acteur à proposer des produits incompatibles avec Youtube : d'un point de vu marketing, c'est inimaginable.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux